mercredi 30 novembre 2011

Parce que chez nous on mange tous les jours…



Parce que j’avais 20 ans quand Coluche a lancé la première campagne, sans imaginer qu’on en serait encore là 27 ans plus tard. Coluche, presque un membre de la famille pour beaucoup de gens de ma génération, qu’est-ce qu’il peut nous manquer parfois, dans ces périodes sombres.

Ce qui n’était au départ qu’une mesure d’urgence s’est institutionnalisé, les gouvernements successifs trop timorés pour prendre en charge toute cette misère sociale. Alors c’est à nous de continuer à agir, en citoyens.  Certains donnent de leur temps, ils sont nombreux, et ceux-là je les admire de trouver le temps.

Pour les autres, comme moi, un simple geste suffit. C’est une autre façon de faire un cadeau de fin d’année. Et celui-là sera utile.


lundi 28 novembre 2011

Cadeaux gourmands

Puisque c’est la saison, et pour se mettre dans l’ambiance, une petite liste des gourmandises à offrir que vous pouvez trouver dans ces pages. Du salé, des condiments, des petites douceurs, il y en a pour tous les goûts.


Biscuits apéritifs


Cheese Straws

Crackers au bleu


Etoiles au cheddar, parmesan et ail des champs

Sablés au Romarin, parmesan et mimolette vieille






Condiments










Confits et viandes séchées


















Brunsli de Bâle



Chocolate crinkes et amaretti


























Mignardises












Boissons



Pour d’autres idées de cadeaux gourmands, allez faire un tout chez Cathy et Réquia, qui collectionnent depuis plusieurs années les idées trouvées sur les blogs, chez Edda, qui a une jolie rubrique de cadeaux gourmands italiens, et bien sûr chez Pascale, qui a rassemblé ses recettes dans un très joli livre.

mardi 22 novembre 2011

La poulette rougissante d’Elvira


Je ne compte plus les recettes qu’Elvira m’a fait faire au cours des années passées. Des recettes traditionnelles portugaises, des recettes personnelles, des plats du monde entier. Elles ne sont pas toutes publiées ici, mais je les ai toujours beaucoup aimées dans leur évidente simplicité et elles ont profondément marqué la façon dont je fais la cuisine et les ingrédients que j’ai à portée de main au quotidien. Une cuisine sous influence en quelque sorte…

C’est le nom de celle-ci qui m’a d’abord attirée : poulette rougissante, ou galinha corada, et les mots « repas du dimanche en famille ». Il suffit de peu de mots parfois.


Comfort food à la portugaise. Une recette assez légère, pas d’ajout de matière grasse, à part dans le riz. Mais la façon de faire, de cuire la viande au bouillon avant de la rôtir sur un lit de légumes, d’utiliser le bouillon pour la cuisson des légumes et du riz, rend ce plat très savoureux. Pour un dimanche brumeux d’automne.

Galinha corada ou poulette rougissante
(pour 4 personnes)
  • 1 petite poule - ou 1 poulet fermier
  • 1 citron, coupé en morceaux
  • 2 gousses d'ail, tranchées
  • 100 ml de vin blanc sec
  • 1 petit bouquet de persil plat
  • 1 poivron rouge, coupé en lanières
  • 2 piments doux, verts, coupés en lanières - ou un poivron vert
  • 1 oignon, coupé en rondelles
  • 1 cuillère à café de grains entiers de poivre noir
  • sel
  • eau
Accompagnement
  • 1 tasse* de riz
  • 1 petit oignon, finement haché
  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • sel & poivre du moulin
* 1 tasse = un volume de 250 ml

La veille, éliminer l'excédent de graisse de la poule. Disposer celle-ci dans une jatte et couvrir d'eau froide.
Ajouter les morceaux de citron, l'ail tranché, le vin blanc, le persil, les grains de poivre et du sel. Couvrir avec du film transparent et réserver au frais d'un jour sur l'autre.

Le jour de la préparation, transférer la poule dans une cocotte ou un faitout. Verser la marinade à hauteur. Porter à ébullition, puis baisser le feu. Couvrir et laisser frémir à feu moyen-doux pendant environ 35-40 minutes.

Pendant ce temps, préchauffer le four à 180ºC (ce n’était pas assez chez moi, j’ai fini par le monter à 200 ºC). Etaler les rondelles d'oignon au fond d'un plat à four, ainsi que les lanières de poivron et de piments.
Retirer la poule du bouillon - réserver celui-ci - et la disposer dans le plat, sur les légumes. Enfourner à 180ºC (200 ºC ) jusqu'à ce que la peau de la poule se présente bien dorée et croustillante, en arrosant de temps en temps avec un peu du bouillon réservé.

Pendant ce temps, préparer l'accompagnement. Chauffer le beurre dans une petite casserole et faire revenir l'oignon jusqu'à ce que celui-ci soit tendre, en remuant souvent. Ajouter le riz et faire revenir pendant 2 minutes.
Verser 2 tasses du bouillon ayant servi à cuire la poule et porter à ébullition. Saler et poivrer. Couvrir et laisser cuire à feu très doux pendant 15-20 minutes, ou jusqu'à ce que le riz absorbe tout le liquide.
Retirer la poule du four et la couper en morceaux. Dresser dans un plat de service, avec les légumes du plat. Servir sans attendre, avec le riz.