jeudi 1 février 2007

Rillettes Power

Basta con les gâteaux! Moi qui en faisait si peu, j'ai réalisé avec stupeur au cours des dernières semaines combien de plaques de beurre et de kilos de sucre passaient dans la réalisation de ces délices sucrés...du délire. Repassons donc aux choses sérieuses.
Cathy - et c'est entièrement de sa faute - m'a donné envie de faire des rillettes. Donc, pendant qu'elle était partie chez Mercotte étudier l'art des macarons, j'ai repris ce joli livre Une souris dans le potage... à la page 122, celle des rillettes de lapin de Madame Saveurs Sucrées Salées. On vous a déjà tout dit de ce livre, je ne rajouterai donc pas grand-chose, si ce n'est un grand merci à nos souris de nous avoir proposé des recettes fiables autant qu'originales et savoureuses.
Les rillettes de lapin proposées par Véro en l'occurrence, n'ont rien à voir avec celles que je vous livre aujourd'hui. Il manquait dans mes placards quelques uns des ingrédients de la recette, je me suis donc cantonnée à un assaisonnement plus classique, mais la base est la même. Si vous voulez sa recette, allez donc consulter le livre.


Rillettes de lapin (façon Véro, assaisonnées à ma façon)

4 morceaux de râble de lapin (environ 350g)
50 cl d'eau
130g de graisse d'oie
1 cc bombée de sel de guérande
8 grains de poivre noir
8 grains de coriandre
2 gousses d'ail dégermées
1 feuille de laurier fraiche
1 branche de thym frais
1 branche de romarin frais
1 branche de sarriette séchée*
2 cc de garam massala**

* celle-là même qui me venait du jardin de Kat, des Scribacchini
** mélange d'épice indien, utilisé dans les curry (coriandre, cumin, piment, muscade, poivre, cardamome, clous de girofle, fenouil, feuilles de laurier)

La veille, mettre les morceaux de lapin dans une cocotte avec l'eau et tous les épices et aromates. Porter à ébullition puis laisser cuire à couvert et à feu doux (en gardant un léger bouillonnement) pendant 1h30. Ajouter ensuite la graisse d'oie et continuer la cuisson, toujours à couvert, pendant 1h30 supplémentaire (ça commence à prendre une odeur fort agréable, non mais vous sentez comme ça sent bon dans la cuisine?). Sortir du feu et laisser tiédir. Détacher la viande des os et réserver. Passer au chinois le bouillon de cuisson, puis le reverser dans la cocotte. Ajouter la viande de lapin effilochée avec les doigts, porter le tout à ébullition et la maintenir pendant 15 minutes (le temps que le reste de bouillon s'évapore). Verser ensuite dans une terrine et laisser refroidir à température ambiante. Couvrir éventuellement de graisse d'oie fondue si vous voulez la conserver plusieurs jours, ou bien de film alimentaire et réserver au réfrigérateur pendant 24 heures. Servir avec un bon pain de campagne grillé.

Qu'est-ce qu'elles étaient bonnes, du confit de lapin. Merci à toi Véro et à ton papa "docteur es pâtés et rillettes"! La prochaine fois je les assaisonne à ta façon.

56 comments:

Cathy a dit…

Quand je pense que j'étais en train de parler de rillettes chez Caroline ! définitivement, les grands esprits se rencontrent !
Bon, va falloir que je teste ces rillettes, depuis le temps que je bave dessus il va bien falloir passer à l'acte, et tant pis pour MR Weight Watcher

Choupette a dit…

des rillettes maison il n'ya rien de mieux. Je me souviens de rilletes de canard gras faites à la suite d'un stage canard gras, jamais je n'en avais mangées d'aussi bonnes.

Rosa's Yummy Yums a dit…

J'adore les rillettes!!! Par contre, je n'ai jamais goûté cette version...

bergeou a dit…

Il va falloir que j'essaye !

irisa a dit…

c'est si bon ! pour un dimanche à la campagne dans le panier du pique nique !

Sonia M la Cuisine a dit…

Je n'ai jamais fait de rillettes et là la recette me semble facile à réaliser. Merci

anne a dit…

moi aussi j'ai testé cette recette délicieuse! marre du sucré, on veut du salé!!!!

Mamina a dit…

Blogger rame... il faut être motivé et pour te lire et pour te mettre un commentaire!
Mais je pense, pour ces rillettes, que nous partageons les mêmes valeurs!

bea at la tartine gourmande a dit…

Qu'elles ont l'air bonnes tes rillettes!

guili_guili a dit…

Elles sont sublimes ces rillettes et bravo pour ta photo car ce n'est vraiment pas évident de faire une jolie photo de rillettes!

brigitte a dit…

à moi aussi elles me font de l'oeil depuis un moment, mais là ! ta photo en dit trop ou pas assez alors faut que je trouve un "pimpim" y'a pas :-)
besos

veronica a dit…

voila unepetite rillette que je vais essayer dare dare...

Elvira a dit…

Les rillettes de Véro m'emballent complètement!

Tu m'as encore plus donné envie de les tester.

Poumette a dit…

"Rillettes power", j'adooore le titre, Je vais le ressortir à beau-papa qui est du Mans !J'y gouterai bien moi à tes rillettes ...

Mimine a dit…

Mais non Gracianne, je sens pas!
Enfer et damnation!
;)

hélène a dit…

Je cours, j'arrive avec une bonne bouteille de vin rouge et des petits cornichons. Parfait, vraiment parfait !

saveurs sucrees salees a dit…

Mais c'est bien ça que j'ai senti ? La bonne odeur de la graisse d'oie et des rillettes !
Tu as fait une belle interprétation de ma modeste recette, ce qui signifie que je vais être obligée d'y gouter ! Il faut absolument que l'on fixe un casse croûte. On avait pas parlé de cochonnailles pour la semaine prochaine ????
Bisous et merci pour le clin d'oeil..

maloud a dit…

Les rillettes de la souris ont eu beaucoup de succés ici. Avant personne ne mangeait cette "chose affreuse".

Colette Cayenne a dit…

je vais en prendre une bonne tartine pour me remonter le moral.....merci.BISOUS

Chris a dit…

La photo de ces rillettes est superbes. Je ne me suis jamais lancée dans ce type de préparation, mais ça me tente bien....

z a dit…

j'en ai l'eau à la bouche

gato azul a dit…

aiiiillllee ... je fonds

nuage de lait a dit…

Wahouuuuuu des rillettes...et maison s'il vous plait , j'aimerais bien tester

marion a dit…

ce que je suis contente de voir du salé !!!! du non bloggiquement correct :)
Vive les rillettes !!!!
PS : dans mon four, des sablés au roquefort, oui madame !

lolie a dit…

tu passes des plaquettes de beurre a la graisse d'oie... oui oui du délire...

enfin, bon j'aurais bien gouté à ces petites rillettes de lapin moi...bon bah va falloir que je m'y colle ( comme si ça m'ennuyait en plus...)

Eliflo a dit…

Bravo pour ce back to basis. Je garde un souvenir ému des terrines de lapin que l'on préparait avec ma belle-mère quand elle était en vie. Pour goûter, on trempait le doigt dans le mélange cru. On pesait sel et poivre (12g de sel, 2g de poivre au kg). Je me promets de remettre ça un de ces jours.

Alhya a dit…

vu ton intro, tu vas me maudire pour mon dernier billet ;-)! mais pourtant, moi je te remercie vivement, et en fait non, je t'avoue ma frustration: je viens de préparer tout un tas de choses à dévorer au cours d'un apéro dinatoire pour demain soir, et je ne vais pas pouvoir faire tes rillettes, et pourtant, elles auraient été nickel, je le sens d'ici qu'elles auraient emporté l'unanimité, mais ce n'est que partie remise, crois moi!

Hélène (Cannes) a dit…

Une photo des plus appétissantes ! Je n'ai jamais fait de rillettes, mais celles-ci seront idéales pour commencer...
Et puis je vais reprendre le livre des Souris comme livre de chevet. Je l'avais un peu délaissé, et je m'y replongerai bien volontiers !
Grosses bises et bonne journée.
Hélène

Miss Tiny a dit…

Wouaw, superbes rillettes!!! Qd on pense que bcp achètent des rillettes "Corbeau Chanel" parce-que soit disant ils n'auraient pas les mêmes valeurs, moi je leur dit qu'ils ne savent pas ce qu'ils ratent car ta recette (qui n'est pas vraiment la tienne en fait) est du tonnerre... enfin, surtout la photo... sublime, alléchante, tentante... Je l'imagine sur une tartine de bon pain frais... Slurp!!!
Bon ben me reste plus qu'à la tester!!!
Bizzzzz,
Alexandra, présidente du comité contre les mangeurs de rillettes "Corbeau Chanel"

Léna a dit…

On vient de terminer une terrine de foies de volaille, ça serait pas mal du tout de continuer avec un confit de lapin!
Je ne sais pas pour vous, mais j'aime bien avoir au frais ce genre de plat, convivial et généreux à souhait, qui régale les personnes qui s'arrêtent ici, les ados toujours affamés, les voisins qui s'attardent à l'apéro...

Léna a dit…

J'oubliais, ta photo est superbe !!!

Estèbe a dit…

Les rillettes sont probablement la chose la plus exquise que l'Etre Humain puisse se slurper (durant son passage sur Terre, s'entend, pour le reste....). Et les vôtres ont l'air juste grandioses. On s'en oindrait volontiers le museau.

patoumi a dit…

Gracianne, on n'a qu'une envie: mettre une tranche de bon pain à griller et s'en faire une tartine! Je suis contente d'avoir vaincu mon blocage quant à nos amis les lapins, dès que j'ai un peu de temps, j'essaie les rillettes! Je devais fantasmer ce genre de petite tuerie quand enfant devant ma dînette je pensais recevoir le Président de la Réublique avec mon pâté de lapin au cerfeuil!

Mijo a dit…

Rillettes power ?!!!! J'adooooooooooooooooooooooooooooooooooooore. Pourquoi n'y ai-je jamais pensé ?

Je n'ai pas encore testé les rillettes de Véro. Je mérite un grand coup de pied dans le derrière pour réparer au plus vite cette gravissime erreur.

JCP a dit…

Rillettes Power is beautiful!
Elle fait couler beaucoup d'encre, ça tartine, ça tartine...
Elle fait surtout saliver.

zaza a dit…

Mais non, les rillettes, c'est pas gras.....Belle recette qui me fait envie, ma Gracianne, j'en le goût dans la bouche, MmmiIaAammMmmm!!!
Héhé....
Ceci dit, côté sucré, t'as bien avancé...c'est pas comme moi...moi, j'avance seulement en ratages....
;-)))))
Bibizes
Zaza

Patricia a dit…

c'est sûr que de passer du beurre à la graisse d'oie, c'est plus light... ;-))

auntie jo a dit…

ça donne envie de se mettre à faire des rillettes pour une novice comme moi ;-)
la photo est superbe!

Miss Diane a dit…

Je me meurs d'envie d'essayer ces rillettes. Moi non plus je n'en ai jamais faites et pourtant Dieu sait comment j'aime ça! Ta photo est superbe.

Miss Diane a dit…

J'aurais une petite question : si je ne trouve pas de graisse d'oie, puis-je utiliser de la graisse de canard?

salwa a dit…

j'adore les rillettes de tout, saumon ,thon , lapin , tout !

Claude-Olivier a dit…

Superbe, et en plus tiré de ce merveilleux livre, j'adore...par contre je ne comprends pas comment j'ai loupé autant d'article sur ton blog...enfin bon, c'est corrigé ;-)

Amitiés
Claude

Lena a dit…

Gracianne, as-tu un truc? Mes rillettes se reposent bien au frais, mais m'ont refusé cette jolie couleur rose, elles ont préféré un gris moins seyant...

Dorian a dit…

Ce matin en écoutant 'Reupe 1 et Julie Andrieu j'ai rêvé quand l'invité, Denisot, a commencé à parler... rilettes et je rêvais rien que d'en entendre parler... alors imagine de voir les tiennes maintenant ! et pourtant jusque là je n'avais pas faim... jusque là...

domie a dit…

Les rillettes de porc, j'ai déjà fait. Le pâté de lapin aussi mais jamais de rillette de lapin. Un lacune à combler au plus vite. Ta photo est des plus allèchante

ooishigal a dit…

J'en ai fait il y a pas très longtemps, c'est vrai que c'est bon!
Un pain grillé et un bon verre de vin, je crois que c'est ça le bonheur ;-)

Gracianne a dit…

Mais non les rillettes c’est pas gras, suffit de ne pas en manger trop souvent, c’est comme tout.
Miss Diane à mon avis avec la graisse de canard c’est tout aussi bon, essaie, tu nous diras.
Lena, non, je n’ai pas de truc, je t’assure qu’elles étaient roses, je n’ai pas du tout retouché la photo. Tu n’aurais pas mis dedans une herbe qui a coloré la viande? Est-ce qu’elles étaient bonnes au moins?
Franchement, si vous avez envie de vous lancer, n’hésitez pas, c’est bon et super facile à faire. Attention à les consommer rapidement, contrairement aux rillettes industrielles tant décriées par Miss Tiny, il n’y a pas de conservateur dans celles-ci, à part la graisse et le sel. Moi j’en referai, c’est sur. Comme dit Ooishigal, je crois que c’est ça le bonheur.
Ah, et puis, il faut bien rendre à César ce qui est à César, j’avais emprunté le titre à notre amie Marion (avec son autorisation). C’était bien trouvé non?

lena a dit…

Je viens de goûter, et j'ai été surprise, un vrai bon goût de rillettes; tu vas me dire, tu t'attendais à quoi? C'est que je fais de temps en temps du lapin en rillettes avec un pied de veau et un peu de lard fumé, et c'est très différent.
Pour la couleur de ma terrine, tu dois avoir raison , les herbes étaient brunes après la cuisson...

J'en referai aussi, elles vont plaire ici, c'est sûr!

annie a dit…

Alors, ça ! J'adopte. Sur un pain de Sandra... et dès pas plus tard que bientôt.

Gracianne a dit…

Ah Lena, je suis ravie qu’elles t’aient plues. La prochaine fois, essaie avec d’autres herbes, peut-être la couleur sera t’elle différente. Je n’ai pas eu ce problème avec les herbes du jardin. Je les referai aussi, en utilisant cette fois la recette originale de Véro, aux parfums plus exotiques.
Avec un pain de Sandra, Annie, évidemment!

la sieste a dit…

Ouais! C'est la fête! je suis (bien sûr) 2000% d'accord avec toi: on se ressaisit, et on range les plaquettes de beurre, j'ai eu EXACTEMENT la même réaction en allant voir ma kiné: j'ai compris que les deux kilos pris venaient des gâteaux, des paquets de sucre, des tonnes de chocolat, alors que c'est contre-nature, c'est pas bon pour nous ça! Du sel! Du sel!
Pour fêter ça, je vais me faire un plaisir de ma tartiner tes rillettes dans les plus brefs délais, trop classe ta recette! Et le mouton avec le golden syrup, décidément celui-là, il va me le falloir aussi, j'ai envie du réconfort du pub, loin, tout seul au milieu de nulle part.
I found my Gracianne back! Yes!

maloud a dit…

J'ai fait tes rillettes, Gracianne. Divines! Mais comme on est pas arrivé à tartiner tout les deux bocals, j'en ai congelé un. Après je te dirai le résultat.
Merci.

Gracianne a dit…

La sieste, nous avons les mêmes valeurs :)

Maloud, merci d’être revenue me le dire. Ma maman les a testées aussi, et je les ai trouvées très bonnes. Elles étaient plus épicées que les miennes, en utilisant pourtant la même recette, tout dépend de la façon dont on dose les cuillères à café.
Je suis curieuse de savoir si elles se congèlent bien.

gli scribacchini a dit…

Miam! La sariette remercie de la citation ;-) Quand t'en as plus t'as qu'à demander! Kat

phanie a dit…

Chouette chouette!!!
Des rillettes!!!
Pour garantir l'amour de mon tendre...Rien de tel pour le rendre heureux!
Je vais essayer cette recette qui semble accessible à l'étudiante que je suis!

Hélène (Cannes) a dit…

T'as raison, elles sont superbes ! J'ai une défection pour dimanche ... juste celle de la copine qui ne mange pas de lapin alors... ;o)))
Je te dirai !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...