lundi 18 août 2008

Qui veut des roudoudous ?

Il pleut sur Belle-Ile ce jour là. Comme souvent.

Plus tard le vent chassera les nuages, on mettra les cirés et on ira faire une balade sur la jetée, jusqu’au phare vert, en sautant par-dessus les flaques. Ou prendre une glace sur le port. Ou bien même, si l’éclaircie est trop courte, on pourra peut-être aller voir Kung Fu Panda au ciné, hein maman ?

En attendant, on bulle à l’intérieur, en écoutant la pluie tambouriner sur le toit.
C’est le moment de sortir le sac de coquillages patiemment ramassés sur la plage, quand il faisait beau. Et si on faisait des roudoudous ?


Pour Murielle et Stanislas de La Table monde, et leur escale des bords de mer, et pour Framboise, qui en voulait pour son recueil d’histoires d’îles, sur une chouette idée de Cuisine rebelle, des petits bonbons jolis à voir et amusants à fabriquer, histoire d’occuper les enfants un jour de pluie.

Roudoudous au citron

ingrédients

125g de sucre
1 citron (ou 1 orange)
Colorants alimentaires ou sirops de menthe, grenadine, etc
coquillages vides

Bien laver et essuyer les coquillages. Les caler sur un lit de sable, de gros sel, ou de papier alu froissé. Presser le jus des fruits. Mélanger le jus et le sucre dans une petite casserole à fond épais. Faire cuire le mélange à feu doux en remuant constamment avec une cuillère en bois. Le mélange va mousser puis épaissir progressivement. Au bout de 10-15 minutes de cuisson il devrait être assez épais (attention, à un certain stade, il devient vite trop caramélisé). Le colorer, ou non, avec quelques gouttes de colorant alimentaire ou de sirop. Verser dans les coquillages et laisser refroidir.

Note: je n’avais pas de thermomètre à sucre, j’ai fait au jugé, et mes caramels n’ont pas complètement durci, enfin pas à la consistance « bonbon ». Peut-être parce que j’ai utilisé du sirop pour les colorer, ce qui les a liquéfié un peu. Mais c’était bon, et ludique.
Attention, ne pas les conserver au réfrigérateur, ils prennent vite une odeur. Il vaut mieux en faire peu et les déguster rapidement.

51 comments:

pascale a dit…

Ils sont super mignons. Que de souvenirs. Bonnes vacances à toi.

Sacha a dit…

Quelle bonne idée ! La vue de cette photo fait remonter et au galop toute la nostalgie et souvenirs de mon enfance associés à cette petite sucrerie , déjà les coquillages me faisaient rêver
Et bien maintenant résident en permanence en bord de mer je pense que je vais me laisser tenter pour en faire " .....un peu ! "

Rosa's Yummy Yums a dit…

Jolis! Je t'en pique un au passage...

Quel beau paysage!

Bises,

Rosa

Mamina a dit…

Toute mon enfance revient avec ces roudoudous, quand on allait dépenser quelques pièces à la boulangerie et qu'on revenait, fauchés, mais en lèchant nos roudoudous avec bonheur. Il n'y avait plus qu'à redescendre à la cave trouver quelques vieilles bouteilles pour avoir se faire rembourser la consigne à l'épicerie!

Véronique a dit…

Il sont magnifique tes roudoudous ! Fais comme moi et comme les marchands de bonbons, enveloppe-les dans du film alimentaire étirable. Plus aucuns riques qu'ils prennent odeurs et poussières.

Bridget a dit…

Magique des vrais roudoudous-maisons, quelle bonne idée!! Je crois bien que je vais te suivre en cette grisette journée francilienne, encore un petit air de vacances malgré le retour à la maison, je crois qu'il me reste des coquillages quelquepart.

Edith a dit…

Oh oui ce flot de souvenirs d'enfance quel bonheur
Bises

maloud a dit…

Très amusant, mais c'est ton précédent billet qui me fait songer. Et j'étais presque à côté de toi, quand tu l'as publié.

Tiuscha a dit…

J'adore ces roudoudous de la mer, de quoi rendre Patrick CdM jaloux !!

Patricia a dit…

Je te lis et j'entends la chanson de Renaud ("Mistral Gagnant") en même temps...

Tifenn a dit…

Des années que je n'en avais vu! un coquillage bonbon, sur un lit de sable en plus...le paradis en somme!

menus propos a dit…

J'en veux! J'en veux!

zab a dit…

Trop top. je pensais que les roudoudous etaient des sucettes molles. Merci de me permettre de me cultiver cote sucette, on dit sucon ici. car sucette veut dire sucon et vice-versa.

lena sous le figuier a dit…

Ma friandise préférée quand j'étais enfant! Que de jolis souvenirs qui les émerveilleront plus tard...

Hélène a dit…

Que de souvenirs ces coquillages sucrés ! Un retour en enfance à regarder ma mère se battre avec sa casserole de sucre (elle n'avait pas de thermomètre!) et moi prendre mon temps à les laper.

calliope a dit…

souvenirs, souvenirs....quelle jolie idée à "piquer" !

Anso a dit…

Je ne peux pas passer devant cette recette sans frémir de plaisir !! Que de souvenirs !! A faire urgemment avec les Monstros

mimosa a dit…

nan?! On peut faire des roudoudous?! Alors là tu viens de réveiller mes envies de gamine...il me faut des coquillages!!

Papilles et Pupilles a dit…

Quelle bonne idée !

Pascale (ivS) a dit…

Voilà à coup sûr un souvenir gravé dans les images d'enfance de tes petits bouts, et un beau, en couleur et en douceur!

Marielle a dit…

Moi aussi cela me fait penser à la chanson de Renaud. et j'aurais bien besoin d'un roudoudou car il pleut souvent chez moi.

auntie jo a dit…

une petite note qui me fait aussi penser à la chanson de renaud et j'en prends un au passage! bises

Gracianne a dit…

Vous êtes une bande de gourmands nostalgiques :)
En fait, je me demande si ça ne m’a pas fait plus de plaisir qu’aux enfants…

stef a dit…

MOI MOI MOI!!!!

Flo Bretzel a dit…

Que de souvenirs resurgissent en voyant ces coquillages remplis de douceur!

Marie a dit…

Séquence souvenirs avec tes roudoudous ; et je suis certaine que tu vas en toucher plus d'une aujourd'hui :))
Je n'y pense jamais, et c'est dommage ! Bises, Marie

JCP a dit…

Ah c'est donc cela des roudoudous? J'en avais entendu parler comme d'une chose irréelle et voilà que je découvre le roudoudou en chair et en coquille sous le ciel de Belle-Ile...
Mais au-delà du roudoudou mythique, ton évocation du chemin qui y conduit est absolument à croquer! J'ai cru un instant que je m'embarquais dans l'incipit d'un roman, ces premièrs lignes qui font acheter un livre, juste en le feuilletant, à la librairie.

Talentueuse Gracianne qui sait si bien évoquer l'enfance.

Redonne-moi z'en des roudoudous !

jp a dit…

très bonne idée

Regardeuse a dit…

Ceux de mon enfance n'étaient pas aussi beaux. Les coquilles étaient plus plates, plus lisses aussi. J'étais loin de me douter, à l'époque, qu'un jour leur souvenir me rendrait aussi... aussi nostalgique on va dire...
Merci.

Gracianne a dit…

Etonnant non? Quand je suis tombee sur la recette de cuisine rebelle, j'etais toute contente de realiser qu'on pouvait les faire nous memes. Comme une gamine quoi.

Gamelle a dit…

Que de "gamines" tu as réveillé là avec tes roudoudous, Gracianne.
J'aime ta façon de nous "embarquer" dans LE roman que chacun de tes lecteurs va écrire à la suite de ces premières lignes aguicheuses...

pascaloue a dit…

oh la la des roudoudous que j'avais complètement occultés de ma mémoire ! magnifique tu me fais voyager dans le temps !

Marie-France a dit…

Oui oui oui, j'en veux, moi aussi je régresse doucement mais sûrement avec ces jolis roudoudous aux couleurs de l'enfance. Je les avais effectivement déjà vus et admirés chez Véronique. Cette recette est super fastoche, alors pourquoi s'en priver.
Pour Belle-Ile-en-Mer, je n'ai pas encore pu y aller cette année, faute de temps... mais ce n'est que partie remise. La semaine prochaine, par contre, je me fais une journée à l'Ile d'Yeu... Yeess !

Biscottine a dit…

Sympa ce blog, moi j'en veux bien des roudoudous! A bientôt!

Biscottine a dit…

Sympa ce blog, moi j'en veux bien des roudoudous! A bientôt!

Tit' a dit…

Pfff, même pas chiche de faire des roudoudous parfum bernique !
;o)

Clairechen a dit…

Les roudoudous des commerces peuvent remballer!! Moi, je choisis les tiens!!! 1000 fois plus jolis!

Anonyme a dit…

Bonjour, depuis quelques jours je découvre ton superbe blog avec un plaisir gourmand. Merci de nous faire rêver et goûter les saveurs de ton beau pays! Cécile de Toscane

Gracianne a dit…

Merci beaucoup Cécile d’avoir laissé une trace de ton passage. Bonjour à la Toscane, un des plus beaux pays du monde.

Saperlipopote ! a dit…

youpi ! je me sens aussi comme une gamine devant cette recette !

méha a dit…

A quand j'étais petite j'en acheté souvent à la boulangerie, merci pour ce retour en arriere!!

senga a dit…

Nostalgie bien sûr... Belle Ile, j'aimerais connaître même sous la pluie... quant aux tomates, j'en rougis de plaisir !!

Stephanie (Philadelphie) a dit…

Oh la la, c'est absolument magnifique ! Simple et magnifique.
Bisous !

eleonora a dit…

Je passe en coup de vent avec un petit coucou joyeux et plein de bonheur pour te souhaiter un super bon week-end. Aurons nous du soleil… !!!!! A tout bientôt. Je veux bien un roudoudou..rose....

Sandrine a dit…

Ohlala....les roudoudous de notre jeunesse......c'est vraiment une très bonne idée cette petite recette !!!
A bientôt

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Je crois que ce que je préfère dans les roudoudous, c'est leur nom ;-)

tini a dit…

Oh super j'y avais pas pensé et pourtant quand j'étais petite, on les faisait nous -mêmes nos coquillages avec du sirop et de l'eau, et hop, au congel...toute mon enfance, merci gracianne

Patrick CdM a dit…

Ca nique les dents, mais ça touche le coeur ces petites choses là... Jolie contribution pour la Table Monde, merci !

Ana a dit…

Cela me fait penser à la chanson Mistral gagnant de Renaud...

Linou a dit…

rooo ça faisait une éternité que je n'en avais pas vu. Que de souvenir

Murielle a dit…

Merci beaucoup Gracianne.
Oui, je sais, "je suis en retard"...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...