vendredi 9 novembre 2012

Cappuccino de carottes jaunes au bleu et piment d’Espelette



Juste pour jouer un peu. Ce qui m’amusait dans cette histoire, c’était de transformer l’humble botte de carottes, si belle et fraiche, encore un peu terreuse, en une entrée à l’intitulé et au look un peu sophistiqués. Bien loin de mes habituels plats en cocotte posés directement sur la table.

Au final c’est joli, agréable au goût, même si ce n’est qu’une simple soupe de carottes déguisée en princesse.

Délicieuse au demeurant cette soupe, merci à Mamina pour la recette et à Alain Crochot, maraicher bio à Cergy, qui fournit notre ruche, pour ses jolies carottes jaunes, si douces et fraiches.


Cappuccino de carottes jaunes au bleu et piment d’Espelette
(Pour 8 petites verrines)

Velouté
  • 10 carottes jaunes
  • 1 oignon jaune
  • 1 gousse d'ail
  • 1 l de bouillon de volaille (ou légumes)
  • 1 noisette de beurre
Cappuccino
  • 12 cl de lait
  • 2 cs de crème fraiche (ou mascarpone)
  • 75 g de Roquefort ou de Bleu
  • sel et piment d'Espelette
Dans le beurre, à feu doux, faire revenir l'oignon émincé et la gousse d'ail ciselée finement. Cuire pendant 5 minutes sans laisser prendre couleur.
Pendant ce temps, éplucher les carottes et les couper en rondelles, les ajouter aux oignons et les enrober de matière grasse en remuer pendant une minute environ.
Verser le bouillon en couvrant les carottes à niveau. Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser cuire à petits bouillons jusqu'à ce que les carottes soient tendres.
Mixer pour obtenir une crème de légumes très lisse. Ajuster la fluidité en rajoutant éventuellement un peu de bouillon. Assaisonner de sel et de piment d'Espelette. Réserver.
Pendant la cuisson des légumes, chauffer le lait et la crème (ou le mascarpone) avec le fromage émietté.
Lorsque le fromage est fondu, ajuster l'assaisonnement si nécessaire et mixer au mixer plongeant pour avoir un mélange aérien. (Bon là, j’avoue, je n’ai pas un mixer de compétition comme Mamina sans doute, mon mélange aurait pu être plus aérien)
Réchauffer le velouté si besoin est. Répartir dans des verrines ou des coupelles et surmonter avec la crème de Roquefort. Parsemer d'un peu de piment d'Espelette et servir de suite.

17 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Superbe ta soupe! J'aime beaucoup cette idée.

Bises et bon vendredi,

Rosa

samantha a dit…

Merci pour cette belle recette. D'autant que j'ai eu cette semaine dans mon panier les mêmes carottes jaunes de la même provenance que les tiennes. C'est drôle non?

Au gré du marché a dit…

Comme toi, j'aime aussi à l'occasion sublimer la carotte! C'est tellement bon!
Lou

Marielle a dit…

tu as sublimé cette botte de carottes qui était déjà fort jolie je trouve. Avec du bleu, tu dis, c'est une idée ça.
bisous Gracianne

Christine a dit…

Tu joues à déguiser tes bonnes soupes en princesses? C'est si joliment dit. Mais je dois dire que je préfère les bergères rustiques aux princesses qui dînent en ville. Cela dit, chez toi, c'est une apparition rigolote, un petit pied-de-nez à toi-même et tes habitudes! On dirait Picasso qui faisait des fois un beau dessin académique pour dire que s'il n'en faisait pas tout le temps, ce n'est pas qu'il ne savait pas les faire! Un Picasso des casseroles, quoi...

Patrick Cadour a dit…

Si même toi tu te mets aux verrines, c'est mal barré... ;-D

Helene Picken a dit…

Effectivement, c'est rare de voir des verrines chez toi. J'aime bien l'idée du fromage bleu.

Enitram a dit…

Et si je parfume au cumin et décore avec de la ciboulette, qu'en penses-tu ?
J'adore la soupe de carottes !
Bon dimanche !

Camille a dit…

Les jeunes filles Saint Honoré ne sont pas si belles, tes carottes d'or n'ont rien à envier à celles de Joël. :)

Gracianne a dit…

Rosa, oui, c'était assez mignon présenté comme ça. J'aime bien la couleur de ces carottes.

Samantha, c'est amusant effectivement. Il a de très jolis légumes notre maraicher commun, et j'aime beaucoup ces carottes jaunes, ça fait trois fois que j'en commande, elles sont douces. En soupe, c'était excellent.

Lou, Marielle, sublimer, il ne faut pas exagérer. Un beau légume se suffit à lui même en fait.

Christine, je crois qu'on a le même sens de l'humour (incompris d'ailleurs, souvent). C'est vrai que j'ai appris toutes ces dernières années, à force de regarder faire les autres. Mais je préfère, comme toi, le plat brut (de là à me comparer à Picasso, hum, c'est pousser carrément trop loin le bouchon - d'ailleurs, tu me verrais tenir un pinceau, tu comprendrais).

Patrick, d'ailleurs, bientôt, je vais faire des cupcakes roses.

Hélène, j'en ai acheté il y a 7 ans, j'ai du m'en servir 3 ou 4 fois, essentiellement pour les desserts, j'aime assez les contenants de petite taille pour les glaces par exemple.
Le fromage allait très bien avec la douceur de la carotte.

Enitram, la soupe de carottes parfumée au cumin, bien sûr, ça marche très bien ensemble. Par contre avec le roquefort ou le bleu, je ne suis pas très sure que ça fonctionne, ça risque de masquer le goût du fromage. Ou alors il te faudrait un fromage type Munster, et là ça risque de devenir un peu trop fort en goût pour l'association avec la carotte.

Camille, je n'ai pas l'honneur de connaitre les carottes de Joël, mais je dois dire que les légumes d'Alain Crochot sont très bons, très diversifiés aussi. Comme c'est du bio, quelquefois les légumes sont petits, souvent un peu broutés par les limaces - mais ça veut dire qu'ils sont bons n'est-ce pas?

Pascale (Snapulk) a dit…

Des verrines chez Gracianne? Mais sûrement très savoureuses et sans chichis excessifs, elles te ressemblent en fait ;-)

Éric a dit…

Wouaaaaa, mais ce n'est plus la peine d'aller dans de grands restaurants. Ça fait rêver...

Lefrancbuveur a dit…

Quelle belle manière d'interpreter le cappuccino ;)

Gracianne a dit…

Pascale, comment ça j’ai une tête de verrine ? ;) je sais, je sais, c’est plus la mode, il aurait fallu utiliser des bocaux. Mais justement.

Eric, ça aussi tu sais le faire, sans problème. Il faut juste apprendre à remplir une verrine proprement (j’ai utilisé un entonnoir pour verser la soupe, je suis assez maladroite comme fille).

Enrico, le terme n’est pas de moi, mais c’est vrai que visuellement c’est assez juste.

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

bel accord ! les carottes jaunes ont quelque chose de doux, moins sucré et plus terreux que j'aime bien, je les préfère cuite aux oranges, tandis que crues ou en cake, les secondes ont des atouts évidents :)

Mijo a dit…

Humm intéressant.

Gracianne a dit…

Tiuscha, je viens de les découvrir, et effectivement, je les aime beaucoup cuites, pour leur douceur. Je ne les ai pas mangées crues pour l’instant.

Mijo, t’es sérieuse ou toi aussi tu te moques de mes verrines ? ;)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...