jeudi 3 octobre 2013

Pruneaux d’Agen moi-même


Evidemment, ce ne sont pas des vrais. Ils n'ont pas l’IGP comme ceux-ci. Mais ils sont issus des mêmes pruniers. Ce sont bien des prunes d’Ente des jardins alentours, séchées par nos soins, non à la chaleur du soleil parce qu’on n’est pas dans le sud-ouest quand-même, mais au four à 70°C pendant de longues heures. Des pruneaux demi-secs du Vexin, plus acidulé que ceux d’Agen (encore une fois une question d’ensoleillement) et pour moi délicieux juste picorés comme ça, un concentré de saveur de prune.

Ma voisine Florence m’a donné cette bonne idée, alors que je commençais à baisser les bras devant l’abondance de la récolte de prune cette année. Les siens étaient dénoyautés, coupés en deux et séchés au four à 70°C pendant 10 heures. J’ai goûté, c’était bon.



J’ai voulu essayer avec des prunes entières, pour conserver la saveur du noyau (et parce que c’était quand même un gain de temps de ne pas les dénoyauter, je l’avoue). Il m’a fallu environ 15 heures de séchage pour arriver à un résultat convenable. Recette passablement énergivore donc, un déshydrateur serait certainement plus adapté. Faire ses pruneaux soi-même pour ne pas perdre les prunes (bio, non traitées), d’accord, mais laisser le four allumé pendant 15 heures, ce n’est pas très écolo. Ceci dit, j‘avais fait une erreur, je les avais mises à sécher sur des plaques et non sur des grilles. Au bout de 12 heures, elles baignaient toujours dans leur jus – évidemment. Erreur corrigée par l’homme de la maison, et retour au four posées sur des grilles (avec une plaque au dessous) pour quelques heures de plus.

Le résultat est à mon avis délicieux, mais j’aime beaucoup ces saveurs acidulées. Je ne suis pas certaine du temps de conservation par contre, elles ne sont que demi-sèches. 

Il était donc urgent de refaire un far, toujours la même recette, celle qui marche à tous les coups. Il est plus acidulé que d’habitude, c’est un far du Vexin.


24 comments:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Effectivement au déshydrateur (et dénoyautées) les prunes prennent moins de temps pour sécher : entre 8 et 10 h (une nuit). Elles ne deviennent pas dures. Super à grignoter comme celà.
Personnellement je les conserve dans des bocaux avec un fond de rhum : durée une annnée facilement et utilisée dans les cakes et pains aux fruits secs de Noël.
Yvony

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

c'est moins long au four si tu les dénoyautes aussi :) J'en avais fait quand mon prunier donnait beaucoup, ce sont des grosse prunes genre Damas, cela s'y prêtait donc bien...

Gracianne a dit…

Merci Yvony, c’est bon à savoir, et merci pour l’idée du rhum, c’est vrai que ça marche bien avec la vanille aussi. Personnellement, j’ai préféré celles-ci, séchées entières, à celles séchées dénoyautées de ma voisine, elles sont plus moelleuses.

Gracianne a dit…

Tiuscha, je ne me souvenais plus que tu en avais fait aussi. C’est vrai, ma voisine ne les avait fait sécher que 10 heures au four (mais quand même, 10 heures…) après dénoyautage. Mais elles sont plus sèches. Délicieuses cela dit, ça se mange comme des bonbons.

Marielle a dit…

Je n'aurais pas pensé à la grille n'ont plus !!
C'est un bonheur le fait maison même si c'est énergivore. Tu crois qu'un déshydratateur électrique est mieux ?
J'adore les pruneaux bien moelleux.
bises

Gracianne a dit…

Je ne sais pas Marielle, il faudrait demander l’avais d’un spécialiste. Je ne connais personne qui en possède un, à part JP

Enitram a dit…

Je me suis contentée de les acheter sur le marché de Lectoure !!!
Je vais pouvoir refaire ta recette du far aux pruneaux ! Fameuse !!!!
Beau week-end à toi !

Gracianne a dit…

Ils avaient certainement vu plus de soleil.
Ma recette, enfin plutôt celle de Patrick Cadour, je n’ai fait qu’y ajouter des pruneaux.

MM a dit…

Bon, j'ai les pruneaux du Vexin, le plat idoine, et il se trouve que j'adore le far depuis peu, donc je n'ai aucune excuse pour ne pas l'essayer.

Gracianne a dit…

Ah bon, tu t’es trouvé un plat en terre rond ?

MM a dit…

On en a même deux. Je ne sais pas d'où ils viennent, mon poulet les avait déjà quand on s'est rencontrés.

Gracianne a dit…

D’Espagne sûrement, ou du Portugal, c’est très ibérique comme plat, et très utile aussi (gratins, brandades, etc, ils ont une bonne contenance et conduisent bien la chaleur).

Dr. CaSo a dit…

Miam!! Ca doit être délicieux en effet. J'ai essayé les tomates séchées, et ça prend aussi une plombe mais c'est tellement meilleur que ce qu'on achète tout prêt dans le commerce :)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Mmmhhh, fondants à souhaits! un pur délice. En ce moment je suis accro aux pruneaux séchés...

Bises,

Rosa

McdsM a dit…

Attention aux Prunes !
Signé: Lio
Biz

RoseNoisettes a dit…

Ces pruneaux m'ont l'air tellement moelleux et fondants... Yuuum!
J'ai envie de pruneaux maintenant ;)

Patrick Cadour a dit…

Content de voir que tu as définitivement adopté le far !

Christel a dit…

Trop bon les pruneaux d'Agen. J'ai mon fournisseur à Valence (d'Agen bien sûr) et je n'en manque donc presque jamais...pas besoin de me lancer dans leur confection comme toi! (Quel courage!)
Et bien sûr, le far breton est de rigueur, quand on est à moitié bretonne, c'est Le dessert familial!
A faire toute l'année!

Cocopassions a dit…

Je me serai faite avoir aussi avec cette histoire de grille.
heureusement l'homme est là ;-)

Au gré du marché a dit…

Quelle chance tu as d'avoir un prunier qui te fournit abondamment en fruits!
Lou

Pascale (snapulk) a dit…

Avoir une prunier de prunes d'Ente, c'est une chance! Elles sont déjà très bonnes à manger, et j'imagine que faire tes pruneaux toi-même, doit être vraiment sympa, et surtout les saveurs doivent être davantage préservées: les pruneaux d'Agen vendus mi-cuits sont bien meilleurs que ceux qui sont séchés complètement puis réhydratés. Ton far fait super envie du coup!

Hélène a dit…

Je n'y aurai jamais pensé. C'est un peu long mais pourquoi pas.

Gabriella a dit…

J'aime bien ta nouvelle banière, toute
simple, mais de saison.

Gracianne a dit…

Dr CaSo, bizarrement, je ne suis pas fan des tomates séchées, je les préfère fraiches – certainement parce que je n’en ai pas goûté de bonnes.

Rosa, fondants oui, bien plus que ceux qu’on trouve habituellement (je n’en avais jamais gouté de demi-secs).

McdsM, On a du caractère, et dans nos artères, C'est du sang chaud qui coule.

Rose-Noisette, tout juste, parfaits pour les gâteaux.

Patrick, adopté oui, le farz de tes ancêtres. J’aime vraiment beaucoup sa texture. Il faudrait que je l’essaie nature un de ces jours, il doit gonfler bien mieux.

Christel, ce n’était pas du courage, juste un trop plein de prunes (faut pas gâcher…)

Coco, bon, ça me rassure, je ne suis pas la seule… ;)

Lou, c’est vrai oui, même si cette année, c’est un peu trop abondant.

Pascale, c’est vrai qu’elles sont très bonnes fraiches aussi. D’ailleurs nature c’est comme ça que je préfère les fruits. Je n’avais jamais gouté de pruneaux mi-cuits, c’est une découverte.

Hélène, un peu long oui, et pas très raisonnable sur le plan de la consommation d’électricité, je ne sais pas si je renouvèlerai l’expérience.

Merci Gab, c’est la saison oui, chez nous il arrive à peine à maturité, mais avec un peu de chance cette année, on aura du raisin.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...