jeudi 12 juin 2008

Les salmon fishcakes d'une francilienne


Journée d’une Francilienne *

5 :45 le réveil sonne.
6 :10 Mince, je me suis rendormie sur le réveil. Trop tard pour le train de 6:48.
7 :15 La campagne est enfouie dans la brume. Des lapineaux traversent la route. Ce matin, j’ai vu un renard.
7 :31 Je chope le dernier train en partance pour Paris ce jour de grève. Il est bondé. Heureusement, Amandine m’a gardé une place. Elle me raconte l’expo Klimt de Vienne, sa semaine en Crête, et son prochain voyage à Liverpool pour aller voir…l’expo Klimt.
8 :40 Gare St Lazare. Ca fourmille. Dehors Paris est encore calme.
9:00/17:00 Boulot
17 :20 J’arrive à St Lazare en nage. Le train de grève est bondé, mais Isabelle m’a gardé une place. On parle des chaussures des gamins à changer, on finit le mot fléché du 20 Minutes. Je reprends mon bouquin de Murakami, l’histoire d’un type qui sait parler aux chats. Je me marre toute seule, doucement.
Okawa gobbled down the sardine, stripping it from head to tail, then cleaned his face.
« That hit the spot. Much obliged. I’d be happy to lick you somewhere if you like »
18 :20 La maison, enfin. Tout est calme, les oiseaux chantent, une légère brise agite les arbres. Il fait beau et chaud pour une fois. On va pouvoir manger dehors.
Je fais le vide. Ca va. La vraie vie commence.
Je vais faire des fishcakes avec les restes de saumon, un peu de salade et de roquette fraiche du jardin de mon père aussi, et des fraises.
Demain est un autre jour.

francilien, enne : adj. Et n. De l’Ile de France. Par extension, travailleur qui se lève tôt et galère dans les transports. Considéré comme un fou par tout le reste de la France.


Salmon fishcakes (pour 4)

325 g de saumon cuit
325g de purée de pommes de terre
1 cc de pâte d’anchois
1 cc de moutarde anglaise (ou Savora)
1 cs de ciboulette ciselée
1 cs de persil ciselé
Sel, poivre
Farine
1 œuf moyen, battu
60g de chapelure (j’utilise de la chapelure japonaise – panko)
Huile pour friture

Faire cuire les pommes de terre dans leur peau. Laisse refroidir, éplucher, et réduire en purée à la fourchette ou au presse-purée (jamais de mixer, mais vous le savez sans doute).
Emietter les filets de poisson cuit.
Ajouter la moitié du poisson à la purée, ainsi que la pâte d’anchois, la moutarde, les herbes, le sel et le poivre. Mélanger au presse-purée jusqu'à atteindre une consistance lisse. Mélanger alors délicatement le reste du saumon.
Former 8 boulettes (façon cylindres aplatis). Laisser raffermir au réfrigérateur pendant 1 heure.
Passer chaque boulette dans la farine, l’œuf et la chapelure. Faire chauffer un bon centimètre d’huile dans une poêle et faire revenir des deux côtés, jusqu’à ce que les fishcakes soient bien dorés.
Déguster chaud. C’est bon, moelleux, sans pretention et infiniment satisfaisant. De la cuisine anglaise quoi.

Recette tirée de british food de Mark Hix, un excellent bouquin pour les bases de la cuisine anglaise.
Delphine, qui partage mon goût pour la cuisine anglaise, a publié il y a quelques temps sa recette de fishcakes. Il y en a une autre, fort attirante aussi, chez Hélène.

61 comments:

CoinCoin a dit…

Je ne connaissais pas les fishcakes mais ils ont l'air très bons et c'est parfait pour utiliser un reste de poisson.
Pour ce qui est de ta définition du francilien, vu de Toulouse, je te confirme que la dernière phrase est tout à fait vraie !

Bea a dit…

Ah ma pauvre, les transports en tant de greve, ca ne doit pas etre la joie. Quant a ta recette, surtout avec de la roquette du jardin, et degustee au jardin, ca c'est tout ce que j'aime.

Maya a dit…

J'ai fait ça pendant pffff... des années. je compatis, mais l'avantage c'est ce temps dans le train avec les copines!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Tes fishcakes me plaisent énormément! Ils me rappellent ceux de mon enfance... Tellement bon!

Bises,

Rosa

anne a dit…

M^me si mon tranport "maison-boulot" est plus zen, j'apprécie de rentrer le soir, passer par le jardin pour y cueillir mesclun et herbes et diner dehors! Une vraie bouffée d'air!
Je suis certaine que cette recette plait aux enfants, à faire vite. Mais je me demande ce qu'est la 3ème chose dans l'assiette?

Sandra Avital a dit…

jamais mis le pied en Angleterre mais les salmon fishcakes, j'en ai fait 1 fois (recette donnée par un canadien!!) et j'ai adoré!! Comme j'adore l'idée de la pâte d'anchois (j'en mets même dans ma sauce tomate pour les spaghetti).
Chez moi la chapelure, c'est de la farine de matsa (pain azyme), j'adore sa texture et son petit goût torréfié. C'est quoi la chapelure japonaise, ça m'intrigue..?

awoz a dit…

J'aime bien tes ''croquettes''de poisson ou fishcakes.Je crois que je vais en faire l,essaie très bientôt.
Dis-moi penses-tu que je peux utiliser du saumon en boîte?
Bonne journée!

Gracianne a dit…

Anne, c’est vrai, passer au jardin le soir fait un bien fou. Le 3ème truc, c’était de la béarnaise, pourquoi?

Sandra, oui, les enfants aiment ça, mais ils ne sont pas les seuls.
Le panko, la chapelure japonaise, se présente en flocons au lieu d’être en miettes fines omme la notre. Elle est tres légère, je l’utilise maintenant pour tous les plats panés, le résultat est plus croustillant, plus doré. J’imagine que si tu fais toi-même ta chapelure de matsa, en faisant des morceaux plus gros, tu dois arriver à un résultat équivalent.

Awoz, je pense que oui, tu dois pouvoir utiliser du saumon en boite. Des restes de poisson différents aussi, pas seulement du saumon. Par contre, je ne suis pas certaine que le goût sera equivalent avec du poisson en boite, je trouve que malgrè tout la boite laisse toujours un petit goût.

Pascale (ivS) a dit…

C'est vrai que francilienne avec un jardin, ça compense un peu la folie... J'aime bien tes inspirations transiliennes, et surtout qu'elles ne se tarissent pas, à force..

Pascale (ivS) a dit…

P.S. Et j'aime bien Murakami aussi! Il est traduit en français celui-là?

Bea a dit…

Croustillant, moelleux et complet, le plat du soir dont on rêve, et justement ma roquette est superbe en ce moment...

Gracianne a dit…

oui Pascale il est traduit: Kafka sur le rivage, editions 10/18
Il est vraiment bien.

Clairechen a dit…

La dernière fois que j'ai mangé des Fishcakes c'était à Londres... .Ohlala... ça date! Ça me dirait bien d'en faire moi-même!!!!

Le confit c'est pas gras a dit…

Je ne risque pas d'attendre d'avoir des restes de poisson pour préparer ça ! Miam miam.

lilizen a dit…

J'aime également beaucoup, d'ailleurs j'avais tenté ceux d'Hélène.
Par contre la chapelure japonaise m'était inconnue ! Je vais aller en acheter rapidos avec un autre kilo d'azuki !
Bon aprèm' !

Laëti a dit…

J'adore ta dernière phrase...je pourrais dire la même en tant que aussi francilienne prenant les transports en commun...sauf que moi j'ai pas de jardin bouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!
donc ça fait encore plus métro-boulot-dodo!!!
En attendant je te pique ta recette!

Choupette a dit…

Il y a vraiment des jours où je regrette de ne pas mieux parler anglais car je passe certainement à côté de plein de livres intéressant mais heureusement que grâce à toi j'ai quand même la possibilité de quelques recettes! ;-)J'aimerais bien moi aussi trouver cette chapelure.

irisa a dit…

je suis à mille lieux d'imaginer ce que peut être la cohue d'un quai de gare !mais j'imagine très bien la douceur du soir au jardin et le pépiement des oiseaux
Fishcakes , j'en fais sans savoir que c'est leur nom !

Paprikas a dit…

Comment ca se fait qu'on s'est jamais croisé à la gare st-lazare, je prend toujours le train de 17h30. Je te rassure j'ai un peu près les même horaires et galères que toi :) des fois c'est moi qui me traite de folle :)

Tifenn a dit…

Oui, fou ou bien malchanceux...mais proche des centres culturels névralgiques..
J'ai lu murakami, c'est une merveille...
Tu me fais envie avec tes Salmons qu'en provinciale je n'ai pas encore goûté!

mayaook a dit…

Euh...dégustés dans le calme breton, ça marche aussi ....?

myhome-made a dit…

j avais jamais entendu parlé de fiscake!!!
comme quoi parfois on passe a coté de tres bonnes choses....

Patrick a dit…

Même pas une pause déjeuner? C'est inhumain!

Elle est super la chapelure japonaise, je l'utilise souvent!
Par contre, laisse tomber la pâte d'anchois, ce n'est pas bon, prends plutôt quelques filets à l'huile et passe les au mortier, enfin ce que j'en dis...

Patrick a dit…

PS : Ils sont magnifiques tes camélias!

Grand Chef a dit…

Ah voilà du poisson que je saurais faire (peut-être). Et qui sera mangé (pour sûr).

C'est vrai que les trains c'est usant, mais ta gare parisienne a un bien joli nom (eh eh).

Hélène a dit…

Les filles et (les parents) adorent. Tiens avec de la pâte d'anchois (peut-être moins fort au goût que les filets d'anchois souvent très salés) et la moutarde. Il faut que je teste ça. Comme c'est agréable de pouvoir dîner dehors surtout les jours de grève.

Sandra a dit…

J'aime beaucoup ta recette ! Je regarde justement en ce moment une émission sur Cuisine Tv avec Mark Hix !

Elvira a dit…

Et malgré tout ça, tu arrives à faire de délicieux repas à ta famille, en rentrant. Je t'admire. :-)

Il y a tellement de gens qui se contenteraient de faire chauffer un surgelé au micro-ondes...

Beijinhos.

Papilles et Pupilles a dit…

Moi aussi je l'aime beaucoup cette chapelure japonaise.
Je comptais au début de ton billet le temps que tu passais dans les transports et je pensais oh la la ! Mr Papilles a des horaires à rallonge mais va bosser à vélo. Et moi je fais tout à pied ou à bicyclette aussi. Jamais vous n'avez envie de partir en Province ou de vous rapprocher de votre lieu de travail ?

dumè a dit…

si je dois attendre le reste de saumon, je ne suis pas prête à en manger...
ici, ce sera des thiofs fischcakes avec de la chapelure de corn-flakes mélangée à du romarin ;
et si je te disais par koi je remplace Murakami.....
:)
viens donc t'installer ici.....

marion - il en faut peu pour ... a dit…

je suis une francilienne inversée ... mais une chose est sûre, tu es ma folle préférée :)

Estèbe a dit…

N'avez vous jamais pensé à vous faire greffer une paire d'ailes sur les omoplates? C'est très commode pour les transports les jours de grève. Et ça confère un air angélique à la Francilienne en préproduction de bouboules océaniques.

Ranjiva a dit…

C'est vrai que c'est fou le temps que tu passes au transport(je suis à 5min de Saint-Lazare) et tu fais encore d'aussi bonnes choses, bravo! je connais pas la chapelure japonaise, à tester. Bonne journée

Camille a dit…

Moi aussi j'aime Kafka sur le rivages!
Ces boulettes ont l'air délicieuses, ça m'apprendra à aller me promener sur les blogs au moment du déjeuner, je glougloute maintenant.(en toute élégance bien entendu).
Je me demande sinon ce qu'est l'accompagnement à gauche du fishcake.

Gracianne a dit…

C'est de la bearnaise Camille - industrielle - oui, je sais, honte sur moi mais on ne peut pas tout faire.

Estebe, je pense de plus en plus a la teleportation.

Dume, si tu nous disais par quoi tu remplaces Murakami?

Elvira, en fait ca detend, j'en ai vraiment besoin apres une journee comme ca. Hier soir, j'ai ouvert une boite quand meme, mais de confit de porc ;)

Patrick, mais qu'est-ce que tu as contre la pate d'anchois? ce sont juste des anchois mixes avec de l'huile d'olive. Et c'est bien pratique.
Sinon les fleurs, ce sont des fleurs de cognassier du Japon (ah, je ramene ma science toute neuve).

Gracianne a dit…

Anne, en fait, retourner vivre en ville, on n'en a pas envie du tout (ni les moyens d'ailleurs). Alors il faudrait plutot rapprocher le boulot de la maison.

Tarzile a dit…

Effectivement, cette recette fait partie du patrimoine Anglo-Saxon.

L'ajout de pâte d'anchois est très étonnant.

Chez ma mère, tiens toi bien, ils étaient indissociables du ketchup Heinz!!! Ceux-ci sont très certainement vaccinés contre le ketchup. Avec de l'anchois, pas de risque!

Gracianne a dit…

Et bien Tarzile, au risque de decevoir toute la blogomiam, me enfants sont bien capables de manger du ketchup Heinz avec ca, malgre la creme d'anchois.

Dans la recette. ils parlaient d"anchovy extract" mais je ne sais pas ce que c'est.

Flo Bretzel a dit…

Le descriptif de ta journée me replonge instantanément dans mes années parisiennes...Rien de tel qu'un peu de cuisine le soir pour se détendre, en tout cas, pour moi, c'était La solution.
Bon week end
Flo Bretzel

Colette MARTINIC a dit…

Bon j'avoue que je suis gâtée ....déjà la retraite ,pas de transport en commun et pour aller à FORT DE FRANCE ,la navette (bateau) en 20 mn ;avec du soleil .....pour ce repas il me convient ....!bisous

maloud a dit…

Heureusement tu as Murakami sur le train et le scénario du jardin pour déguster tes fishcakes.

Hélène (Cannes) a dit…

Je les aime bien ,moi, tes récits de Francilienne ! ;o)
Bisous et bon week end
Hélène

Anso a dit…

Tiens je vais le tenter ce chat qui parle !! Et tes fishcakes aussi !! Pour les transports en commun les jours de grêve je passe mon tour, mais pas pour la vraie vie dans ton jardin !!

Linou a dit…

moi aussi, il m'arrive de pouffer de rire en lisant dans le rer!

menus propos a dit…

Effectivement c'est ce que pense la province des Franciliens et Franciliennes.
Où est-ce que je trouve de la chapelure japonaise à Grenoble ? Je sens que Fils Aîné va devoir arpenter Paris. As-tu une adresse ?

senga a dit…

Quel bel éclairage pour cette recette croustillante !!

Mijo a dit…

Salut ma francilienne folle préférée ;-)

monique a dit…

Pour une Francilienne, tu te débrouilles pas mal en cuisine anglaise. Bon weekend au calme dans "la vraie vie". Bises.

lena sous le figuier a dit…

Comme Elvira je suis muette devant ton énergie après toutes ces folles journées...
Le home made me demande un réel effort le soir après le boulot alors que le week end, c'est un vrai plaisir.
Je fais PRESQUE tout pareil mais sans la purée, sans chapelure, sans la pâte d'anchois mais avec beaucoup de ciboulette, du piment d'Espelette et de la moutarde de Dijon et... sans sauce béarnaise, si bonne mais qui nécessite de l'attention!
Alors promis, j'essaye cette recette pour avoir la même sensation de sérénité que ma francilienne préférée

auntie jo a dit…

je réalise que j'en ai de la chance, je suis à 10 minutes de mon travail en bus et 20 à pied, quand je suis courageuse ;-) sinon tes fishcakes, rien à redire, j'adore et je note la référence du bouquin - il m'en faut peu pour craquer tu sais, et je recherche justement un livre sur la cuisine anglaise! ça tombe bien!
bisous et bon dimanche!

monique a dit…

Coucou Gracianne, je passe souvent sur ton blog même si je ne mets pas de commentaire, je suis débordée en ce moment parce que c'est la fin de l'année et que j'ai tout à préparer le recrutement des nouveaux maîtres, les emplois du temps, le lycée est centre d'examens (Bac, BTS, Bac Pro, BEP...), notations administratives...etc mais surtout, surtout (je ne l'ai pas annoncé sur le blog) je quitte mon établissement...eh oui je suis mutée sur un lycée polyvalent, lycée général et...lycée hôtelier, tu te rends compte, je suis ravie. Je mets un point d'honneur à tout laisser en ordre nickel pour mon successeur et je commence à travailler sur mon nouvel établissement qui est à 170 kms de l'actuel...je te laisse imaginer mon emploi du temps...vous viendrez manger les filles, je vous invite déjà. Bon dimanche. Bises.

aurelvelvet a dit…

Ohh, on a qu'une envie, c'est de les croquer ces petits fishcakes ! J'adore ce genre de recette..

Sophie a dit…

Je sais combien tu aimes ton petit coin de paradis loin de Paris. Et même avec des grèves, tu arrives à régaler tout ton monde ! Chapeau !

Natalia a dit…

Bonsoir Gracianne, j'espère que cette semaine sera plus cool côté transports. Ta définition du Francilien(ne) sonne (malheureusement) très juste. Ces fishcakes ne sont pas trop ma tasse de thé, du moins par temps chaud... mais ils sont jolis et dorés à souhait.

Gracianne a dit…

Bon, la greve continue cette semaine, merci Natalia de t'inquieter. Les franciliens sont une race a part, extremement resistants, certains diraient resignes peut-etre.

Sinon Mireille, pour la chapelure japonaise, panko, tu la trouveras chez kioko, l'epicerie japonaise rue des petits champs, ou bien chez Tang Freres et dans de nombreuses epiceries chinoises. J'en ai vu aussi en vente sur internet, mais je ne connais pas les sites.

Linou a dit…

J'ai repris ton idée de journée de francilienne version campagne!!
Merci pour l'inspiration
http://lemondedebblinou83.blogspot.com/2008/06/shampooing-stimulant.html

Véro C.Métisse a dit…

Fou je ne sais pas, mais c'est sûr qu'il doit falloir le supporter, au quotidien... J'ai vécu les trains, les grèves, l'attente... pendant un an. C'était déjà beaucoup...
Ces fishcakes m'ont l'air parfaits pour se délasser des heures de transport. J'adore ça, ceux que je fais sont de Momma Cherry. I faudra que j'essaie au saumon ...

Gabriella a dit…

Bonjour belle francilienne, j'ai du retard
dans la lecture de tes billets mais je prends toujours autant de plaisir à te lire.
Cette après midi, j'ai fait un saut chez
mon libraire du coin et suis revenue avec
le Murakami. cela tombe bien car je n'avais plus rien à lire.
Bises

lenaïg a dit…

mmm trop bon!
j'ai même pas pu gouter a ça a londres!

Valerie Zenati a dit…

tu sais que c'est toi qui m'a fait découvrir le panko (voir comments plus hauts et plus vieux, mais sans pluie !)...je n'utilise plus que ça !

Gracianne a dit…

Lili, mais tu es en train de relire tout mon blog ma parole ! Boudiou, j’en avais des commentaires à l’époque.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...