vendredi 19 juin 2015

Fan de rhubarbe : le moelleux épicé de Jamie O.


Aux antipodes de la complexité très française de Philippe Conticini, retournons à la rustique simplicité d’un gâteau moelleux façon Jamie Oliver. Acidulé très british, bien plus léger qu’il n’en a l’air, peu gras, fondant et tendre à la fois (oh mais comment traduire « moist » ?), avec une délicieuse fine croûte épicée sur le dessus – finalement, je me demande si des deux ce n’est pas celui que je préfère. 

A déguster à l’heure du thé, sur un coin de table, au fond d’un jardin très vert.

Rhubard Stir Cake / Moelleux à la rhubarbe et aux épices

(recette trouvée sur Jamie.Oliver.com - alors non seulement je vous ai traduit la recette, mais j’ai fait les conversions en grammes cette fois-ci…)

  • ¼ de tasse de beurre mou (35g)
  • 1 ½ tasse de sucre brun (300g)
  • 1 oeuf
  • 1 cs d’extrait de vanille
  • 2 1/3 tasse de farine (300g)
  • 1 cc de bicarbonate de sodium
  • ½ cc de sel
  • 1 tasse de yaourt ou crème aigre (250g)
  • 4 tasses de rhubarbe coupée en tronçons (env. 400g)
  • ¼ tasse de sucre blanc en poudre (50g)
  • ¼ cc de noix de muscade  moulue
  • ¼ cc de cannelle moulue
  • Sucre en poudre (pas utilisé)

Beurrer et fariner un moule à manqué d’environ 20cm de diamètre (les temps de cuisson seront différents en fonction de la taille du moule). Recouvrir le fond avec un disque de papier cuisson. (Note : mon moule a un fond amovible – assez utile pour démouler les gâteaux de ce genre)

Dans un grand bol, ou le bol du robot, travailler ensemble le beurre et le sucre brun de façon à obtenir la consistance d’une crème. Incorporer l’œuf et l’extrait de vanille. 

Au-dessus d’un autre bol, tamiser ensemble la farine, le bicarbonate et le sel; ajouter petit à petit au mélange beurre-sucre. Incorporer le yaourt et la rhubarbe. (note: la consistance de la pâte est très épaisse, presque comme une pâte à biscuits – c’est ainsi qu’elle doit être).

Préchauffer le four à 175°C.

Verser la pâte dans le moule préparé. Egaliser le dessus avec le dos d’une cuillère.

Mélanger ensemble le sucre en poudre et les épices; en saupoudrer le dessus de la pâte.

Enfourner pour 40 minutes. Vérifier la cuisson au moyen de la lame d’un couteau ou d’une brochette métallique – elle doit ressortir propre.

Saupoudrer d’un peu de sucre en poudre (je ne l’ai pas fait).
Laisser refroidir dans le moule avant de démouler.

11 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Superbe! Il faudra que je teste ça un de ces jours.

Bises et bon weekend,

Rosa

Helene Picken a dit…

Il est pénible avec ses tasses Jamie ;-) Ton gâteau est très gourmand. Et dire que cette année, je n'ai pas eu le temps de récolter ma rhubarbe.
Bon week-end.

Gracianne a dit…

Merci Rosa – tu l’aimerais celui-ci, et je suis certaine que tu saurais le photographier bien mieux que moi.

Oh Hélène, shame on you ;) tu l’as laissée se faner ? (quand ce genre de chose m’arrive, je m’en veux terriblement.
Il était très bon, simple mais parfumé, et les enfants l’ont beaucoup aimé pour une fois.

Carole a dit…

Merci d'avoir converti en grammes, j'ai toujours l'impression de faire des erreurs. Quelle belle recette ! je vais tester dès que je trouve de la rhubarbe. Bon week-end, Carole

Babeth De Lille a dit…

rustique...british....rhubarbe....tu as trouvé tous les mots qui me font craquer!....

RoseNoisettes a dit…

J'aime la rusticité, et la rhubarbe !
Ce gâteau gourmand devrait me plaire ;)

Sandra Le Petrin a dit…

Apparemment on s'est donné le mot vendredi! Fan de rhubarbe je le suis aussi, dans les crumble, les tartes, les muffins, les gâteaux! J'ai vu que tu avais converti 1/4 de tasse de beurre par 35g mais en fait c'est plutôt 60g (1 cup=240g en général). Cela dit, moitié moins de beurre et toujours très bon, ce n'est pas plus mal pour la ligne ;-)

Marielle a dit…

Merci d'avoir non seulement traduit la recette ( je suis un peu faignante alors ça m'arrange ;o)), mais surtout d'avoir mis les grammes. Surtout que celui-ci je vais le faire sans tarder.
bises

Gracianne a dit…

Carole, en fait, pour ces recettes, le mieux est de se procurer des tasses et cuillères mesures américaines, la conversion en grammes n’est jamais tout à fait exacte et différente selon les ingrédients.

Babeth, Rose-Noisette, voilà, en plein dans le mille :)

Ah, Sandra, je reconnais bien là ton approche scientifique - mais vois-tu, j’ai utilisé la méthode empirique, j’ai taré mes tasses, rempli, pesé et arrondi. J’aurais dû dire « mes mesures », plutôt que conversion. Dans le cas du ¼ de tasse de beurre, il devait y avoir pas mal d’air entre les morceaux ;)

Marielle, si tu étais vraiment paresseuse, comme moi, ça fait longtemps que tu te serais procuré des mesures américaines…

Hélène (Cannes) a dit…

Moi, je suis une fanatique des tasses et des cuillères. J'ai l'impression qu'elles rendant tout plus simple et spontané (ce qui est un peu idiot, je te le concède, en fait, parce qu'une bonne balance, c'est aussi rapide, plus précis et terriblement efficace) ! ;o) En tout cas, Jamie est un gars spontané, ça, c'est sûr, et je crois que c'est pour ça que je l'aime tant ! Si, si ... ;o) Et son gâteau à la rhubarbe, je le ferai très vite !
Bisous et bonne journée, Gracianne
Hélène

Marielle a dit…

J'ai fait ce très bon gâteau Gracianne !! effectivement la pâte est épaisse, du coup, j'ai mis la rhubarbe entre deux couches. Mon mari a aimé encore plus que moi ;o)
J'ai des mesures en cup que ma fille a ramenée de Nouvelle Zélande, mais les vieilles habitudes en grammes...
bises

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...