vendredi 15 février 2008

Et un Bascoburger pour Anaïk, un!

Le burger a envahi nos habitudes alimentaires, et surtout celles de nos enfants? Qu’importe, apprivoisons le, cuisinons le à notre sauce.

Ces dernières années, j’en ai vu de magnifiques sur les blogs, notamment chez Elvira, Estèbe et Dorian. Anaïk a eu la géniale idée de compiler nos junk-food “créations”, et je ne saurais rien refuser à une de mes auteures préférées.

Vous allez voir, il n’y a pas photo avec le petit pain mou des fast-food. Les gamins font la différence, même s’il n’y a pas de Magic Box à la clé.
Celui-ci, je l’ai mis à la sauce basque, tant il me paraissait évident que les parfums mêlés du canard, de la piperade, de la ventrèche et du brebis basque étaient faits pour s’entendre avec le burger.

Totale réussite, c’est délicieux, un peu rustique comme j’aime. Vive le “Fast-food toi même” .


Basco Burgers
6 pains hamburgers
2 magrets de canard
Sel, poivre, piment d’espelette
Piperade
6 tranches de ventrèche découennées
1 cornichon molossol émincé
Sauce béarnaise (pour la touche régionaliste)
Fromage de brebis basque (ardi gazna)
Cheddar
Graisse d’oie

Préchauffer le four à 150ºC.
Oter la peau des magrets. Les hacher au couteau façon tartare. Former 6 steacks.
Faire réchauffer la piperade.
Couper les pains en deux et les faire réchauffer doucement au four.
Saisir les steacks de canard dans la graisse d’oie. Saler peu, poivrer, espeletter, réserver sur une plaque à patisserie.
A la place, saisir rapidement les tranches de ventrèche.
Sortir les pains du four, réserver au chaud. Allumer le grill du four.
Sur les steacks de canard, disposer les tranches de ventrèche et des lamelles de brebis basque et de cheddar (pour le fondant). Faire fondre quelques minutes sous le grill du four.Pendant ce temps, tartiner les pains de béarnaise. Puis disposer un steack sur chaque pain, Ajouter quelques lamelles de cornichon et une ou deux bonnes cuillerées à soupe de piperade. Refermer et servir de suite, accompagner de frites et de piperade.

45 comments:

Papilles et Pupilles a dit…

Tip top pour moi ;)

Sophie a dit…

Bon aujourd'hui je laisse tomber exceptionnellement ta pizza pour ton burger.

lolie a dit…

haaaa! un pour moi, pour moi!!!!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Rrrrhhhaaaa, ce hamburger est pour moi!!! J'arrive!

Bises et bon weekend,

Rosa

Patrick CdM a dit…

Le seul truc qui m'étonnes dans ta recette et celle du billet précédent, c'est que tu ne fasses pas tes buns en forme de béret basque! Vraiment sympa, j'ai la dalle en plus...

Emilie25 a dit…

Oh là là, comme j'aimerais croquer dedans !!! Je suis à la limite de l'évanouissement !!

Le confit c'est pas gras a dit…

Ce burger me rend lyrique, c'est le burger de mon coeur :)

lena sous le figuier a dit…

Il n'y a pas à dire, il te ressemble!
On est pas déçu! Comme quoi la junk food peut devenir slow si on y met du coeur, du temps et même une jolie part de toi, ce pays basque dans un pain rond...

vanessa a dit…

humm, ça me plaît bcp bcp !

Hélène a dit…

Oh oui, j'en redemande des bascoburgers !

Clairechen a dit…

Il est irrésistible!!!!!!!!! Une tuerie!

Dorian a dit…

Si je promets de ne pas me lancer dans un chant basque... j'aurais le droit d'en avoir un ??? le fait que je chante est une véritable menace, ceux qui m'ont entendu un jour savent que comme catastrophe c'est un mix entre le typhon et l'ouragan...
Je me demande si finalement je ne serais pas prêt à tout pour le goûter finalement... !

menus propos a dit…

Dis... T'as rien vu ... J'ai croqué dedans... Bon, je file, je vais me cacher...

Tiuscha a dit…

Je craque pour ce burger basque ! Mais où trouves tu de la ventrèche là où tu es ?

Grand Chef a dit…

Ah effectivement, ça donne envie, je serais même prêt à faire semblant de pas savoir ce que c'est la ventrèche ;o)

Gracianne a dit…

Anaïk, merci pour l’inspiration ;)

Emilie, arrête immédiatement les blogs, tu vas mourir de faim.

Patrick, effectivement c’est parfait au petit-déjeuner.

Tiusha, la ventrèche est importée par la famille. Il faut toujours en avoir un petit peu chez soi. Sinon à Paris, Pierre Oteiza a une boutique et il en fait de la bonne.

Dorian, tu veux finir comme Assurancetourix, c’est ça?

Grand Chef, sans ventrèche je le ferai pour toi. Même si franchement, tu loupes quelque chose!

Tu as raison Lena, tout y est ou presque. Il manque juste un oeuf, mais le hamburger qui dégouline, ça ne le fait pas avec les enfants. J’avais aussi pensé à remplacer les cornichons par des guindillas, des piments verts confits dans le vinaigre, mais là encore, je n’étais pas sûre que les petits apprécient.

A tous, qu’est-ce que vous êtes gourmands quand même, pour avoir envie de ça au petit déjeuner!

dumè a dit…

mais ou veux tu donc que je trouve des magrets de canards pour ton big-mac Graciannais ?
c'est trop inzuste ....
je te dis que tu me feras .... mourir toi !!!!!
:)

Olivier a dit…

Même si je ne suis pas du tout "burger" dans ce cas présent,je ferai bien une légère entorse à mes préconçus...
bon week-end

Adèle a dit…

Un si beau burger ... si ça ce n'est pas savater Ronald, je ne sais pas ce que c'est!

Marie-France a dit…

Vous avez tous été plus originaux les uns que les autres avec vos recettes de burger, c'est formidable. J'aime beaucoup ta présentation et les produits utilisés. C'est un plat que je n'ai pas encore osé faire.

Nathalie a dit…

La "Rolls" des burger au magret!!!
Bises
Nathalie

Ranjiva a dit…

Quel luxe ! Un hamburger au magret de canard, j'en mangerai tous les jours. Très original et très appétissant comme burger.

Gato Azul | Chat Bleu a dit…

Lena a bien raison. Ca ma fait penser à une expression Everything but the kitchen sink ;-P Très original

maloud a dit…

Deux billets et super dîner ce Dimanche.

Choupette a dit…

je ne suis pas du tout burger, alors je prends toute la garniture et je te laisse le pain! ;-)

marion - il en faut peu pour ... a dit…

tu as une vision de la junk food qui me séduit :) hamburger basque ... rien que ça !
C'est très réussi ! Ronald a du souci à se faire :op

zab a dit…

Une promesse qui est devenue bien concrete et allechante.

bergeou a dit…

Patrick a raison, il ne manque plus que le pain en forme de béret ;)
En tout cas il a l'air so delicious !

Anso a dit…

Gracianne, les mots me manquent, ce burger est tout simplement irrésistible !!!

patmamy a dit…

sympa cet hamburger même si je n'aime pas le hamburger traditionnel patmamy

Anonyme a dit…

Il est somptueux celui-là, moi je dirai
basco-gascon, pour chipoter un peu...
Bon week-end !!

gabriella a dit…

Je n'aime pas "anonyme" je signe !

Colette Martinic a dit…

Et après ça Gracianne ,tu prends un dessert....bon week end Bisous

Bea a dit…

Avec du magret, on ne peut franchement pas resister.

tarzile a dit…

Le burger sera bon si on y met de bonnes choses. Exit la moutarde et le ketchup et bienvenue les bons fromages et autres condiments. Le tien est beau!!

Estèbe a dit…

On avait un jour imaginé le burger béarnais, voilà son voisin. Grâce à nous, Gracianne, toute la chaîne des Pyrénées sera burgueurisée sous peu. Emotion. Planchons presto sur un buger catalan.

penglobe US a dit…

tu nous l'exportes vite, hein!

Débo a dit…

Demain à 8h00, mon burger te taguera et t'obligera à nous dire 6 choses sur toi ;-)
Bonne fin de we

Véro C.Métisse a dit…

Ouhlala, c'est vrai que ça a l'air de ... déchirer grave!!! Pardon du vocabulaire à la djeuns, mais je ne vois rien d'autre...

eva a dit…

MacDo a du souci à se faire !

bolli a dit…

J'irai plus jamais chez Burger King ou McDo!!!!!!!!!!!

C'est vraiment super bon Gracianne, bravo!!!!

Mijo a dit…

En plus il est coquin, on dirait qu'il nous tire la langue sur la photo. Sûrement pour nous inviter à lui sauter dessus tellement il est craquant.

anne a dit…

on est très loin du fast food du coin!
j'aime beaucoup ta manière de concevoir le burger!

Elvira a dit…

Ça c'est du hamburger grand luxe! J'ai faim !!! Il est 12h10 chez moi...

christel a dit…

moi ça me va bien le burger basque...à quand la version landaise avec un bon foie gras et des galettes de pommes de terre...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...