jeudi 5 octobre 2006

Petite Tatin basco-ritale pour KKVKVK n°13


Je ne suis pas un Chef, ça se saurait...

Je ne suis pas non plus une pâtissière émérite, je n'en ai ni l'équipement, ni le talent. Ce n'est pas que je méprise la pâtisserie, au contraire, les réalisations de certaines m'enchantent, et parfois m'intimident. C'est juste que ce n'est pas mon truc.

Alors, devant les thèmes proposés, j'avais un peu laissé tomber le KiKiveuKiVienKuisiner de Manue. Un peu grognon je dois dire, parce que j'aime bien ces jeux. Pas pour gagner, non, juste parce qu'ils stimulent la créativité et font vivre cette "communauté" virtuelle.

Mais cette fois-ci, je ne sais par quel miracle, sur le thème des tartes Tatin proposé par Lilo, l'idée m'est venue tout de suite. J'étais en plein dans une période Basque, entre les récoltes de piments de mon père et de nos tomates, j'avais trouvé, j'allais faire une Tatin Basquaise! Je suis donc allée dévaliser le jardin de mes parents de leurs dernières tomates cocktail, et de quelques piments, et inspirée par les Tatins de tomates de Béa, je m'y suis mise. Et bien c'était vraiment bon, léger, craquant, moelleux, légèrement acide, doux et pimenté. Le genre de chose que j'aimerais manger au restaurant. Et je ne suis pas peu fière.

Petites Tatins de tomates confites, piments, ventrèche et caramel de vinaigre balsamique:
(je sais c'est un peu pompeux comme intitulé....)

Pour deux petites tartes
  • 10 cl de vinaigre balsamique
  • 2 cs de sucre
  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 1 belle barquette de tomates cocktail (un peu plus grosses que les tomates cerises)
  • 4 piments verts doux
  • 2 très fines tranches de ventrèche (ou poitrine fumée)
  • thym frais
  • piment d'espelette
Dans une casserole à fond épais, faire fondre le sucre dans le vinaigre balsamique et laisser bouillonner à feu moyen jusqu'à épaississement. Je dirais environ 5 minutes, mais il faut surveiller, sinon le caramel se solidifie. C'est ce qui m'est arrivé, je l'ai réchauffé avec un peu d'eau pour le récupérer.

Préchauffer le four thermostat 5. Verser un fond d'huile d'olive dans un plat à four. Couper en deux les tomates, les disposer côté peau dans le plat, ainsi que les piments. Enfourner pendant environ 20 minutes, afin qu'elles se déssèchent un peu. Au bout de ce temps, ôter la peau des piments qui devrait avoir cloqué, ainsi que les graines.

Couper deux ronds de pâte feuilletée à la taille des moules (j'ai utilisé des moules à crème brûlée). Verser 1 cc de caramel de vinaigre balsamique dans chacun des moules, y disposer les piments et des morceaux de ventrèche. Disposer par dessus les tomates, côté peau vers le bas, bien serrées. Saupoudrer de thym et de piment d'espelette. Ne pas saler, normalement la ventrèche est assez salée. Etaler les ronds de pâte par dessus, en rabattant les bords vers l'intérieur. Enfourner environ 10-15 minutes à four moyen (thermostat 7), jusqu'à ce que la pâte soit cuite et dorée. Démouler et servir sans attendre, avec un salade de roquette.

Je n'en avait fait que deux pour tester, il n'y en avait pas assez.
P.S.: au cas ou certains seraient choqués par l’utilisation du terme “rital” dans le titre, sachez que je l’ai écrit sans intention de blesser. Ma langue est parfois un peu verte, et je pensais à Cavanna surtout. Dans mon esprit, ce terme est presque affectueux.

46 comments:

marmitedecathy a dit…

Et tu dis que tu ne sais pas créer ? Tomates, ventrèche et piment d'espelette, c'est tout ce que j'aime ! Tu vois que le kiki t'inspire !

Fabienne a dit…

Tu nous proposes une tatin extrêment originale, bravo !

mamina a dit…

Tu n'aimes pas faire les desserts, ça m'est venu sur le tard... mais si tu dois toujours faire ce genre de Tatin, continue, on ne sa plaindra pas.
Tout y est: la couleur, l'originalité et le p^lus important, le goût.

Colette a dit…

Gracianne ,tu es un chef.....

awoz a dit…

Tu sais moi non plus j'étais pas très doué pour les désserts je commence à peine à en réussir c'est même grâce à la blogosphère.
Avant de la connaitre , j'osais jamais en faire.
Pour ta tatin salée c'est encore plus original qu'une sucrée car cela demande plus d'imagination .

Adèle a dit…

Vives les tatins salées et à quand un KIKI salé???? Moi non plus je ne suis pas très douée pour les desserts mais depuis que j'ai mon blog j'en fait beaucoup plus!

Débo a dit…

Bravo Gracianne pour ce super mélange auquel j'adhère sans hésiter !!! Vive la tatin salé ;-)

Alhya a dit…

Tu me fais rire, j'aime tellement ta phrase introductive! je ressens la même chose que toi quand je vois les merveilles que réalisent certaines, et pour ma part le sucré c'est toujours des choses très simples, du genre bon gros gateau de grand mère. La tatin sucrée? hors de question (bon, je dis ça, mais il reste quelques jours, peut être vais-je craquer)bref, tout ça pour dire que le salé me tentait bien plus à la lecture du kiki et tu viens de réaliser LA recette parfaite, rien qu'à voir la caramélisation du dessus, j'en salive! Oui! moi aussi j'aimerais trouver ce genre de plat au restaurant! Un grand grand bravo, tu es Mon grand chef ;-D!

Choupette a dit…

Je suis emballée par cette tatin, je la trouve vraiment à mon goût et le caramel balsamique huummm!

auré a dit…

Hummm....basquo/ritale, ça ne peut que me plaire!!!
la photo est à tomber!

Mets aventures a dit…

Superbe tatin et super photo!!
Audrey

Papilles et Pupilles a dit…

Elle est superbe. Les accents du sud ouest revisités par toi, je signe tout de suite !

Béré a dit…

Très original !
Epicée comme j'aime... et une super belle photo.
Bravo pour cette réalisation !

Anne Cé a dit…

Tout ce que tu as écrit sur la pâtisserie et le Kiki, je m'y retrouve pleinement. mais petit à petit mes complexes s'en vont (merci le blog !) je détourne en salé les recettes sucrées et puis, bon, la tarte tatin ça reste abordable ! (pas comme les macarons !)

Bravo pour cette recette, que tu pourrais proposer sur le blog PopotteMania qui a lancé un jeu autour de deux régions...

Gudule-Anne a dit…

trop belle ta tarte macaronie

saveurs sucrees salees a dit…

Gracianne, quelle merveille !!! Surtout ne t'arrête pas en si bon chemin et fais nous une version sucrée ou plein d'autres salées...c'est à quelle heure demain chez toi pour les tatins ?

jacketpascale a dit…

divine cette tarte !!!

Mimine a dit…

Wouah! Ici, c'est plutot l'heure du petit-dej mais j'en prendrai bien quand meme de ta super tatin.

manouche a dit…

Quel plaisir de retrouver tes piments et la suite de l'histoire basquaise... Et quelle tarte mama mia (diraient les ritals de Cavanna ;-))

MarieT a dit…

Bravo pour ta créativité. En ce qui me concerne j'ai renoncé au kkvkvk cette fois ci par manque de temps mais je suis cela de très prés et l'originalité de ta version n'est pas pour me déplaire !

gli scribacchini a dit…

Meraviglia! Avec en plus le plaisir de repenser à Cavanna. Vai che vai proprio bene!!! Kat

Mitsuko a dit…

Jolie tatin! Ca valait le coup de te faire désirer!

Dorian a dit…

Depuis le titre jusqu'au petit crâââmé qui change tout sur le dessus... j'aime tout sans le moindre doute ! en plus je crois que nous avons l'inspiration voisine sur ce Kiki là... et en tout cas celle la je suis sûr d'avoir une furieuse envie de la faire un jour... prochain !

Anonyme a dit…

a cow pat?

zaza a dit…

Pas choquée du tout la Zaza, et enchantée, ça oui !!!
Bizessss
Isabelle

béa a dit…

tout cela a l'air très bon : moi aussi j'avais adopté la "méthode de Béa" mais en version un peu trop sage par rapport à la tienne (euh, est-ce facile de trouver des piments doux ???) ...
PS : c'est rigolo de voir les dates des commentaires : le temps s'accélère !

Elvira a dit…

En lisant le titre, j'ai immédiatement pensé à Cavanna aussi. Je me suis régalée de ses bouquins autobiographiques. Et maintenant, je me régalerais bien de cette tatin...! :-)

Hélène a dit…

Oh, elle est craquante ta tarte tatin. J'adore cette version. Moi, je suis incapable de créer des recettes. Pour la tatin (je suis un peu en retard) je vais suivre la recette à la lettre. Mumm, j'ai faim, c'est malin.

Mercotte a dit…

Tu as bien fait de t'y mettre car c'est une réussite d'originalité et de parfums ! bravo ! Qu'est ce que je vois, je t'intimide? je rêve , non là vraiment je rêve ! On voit bien que tu ne me connais pas en vrai .....

Leelooo a dit…

Waouh, alors quelle recette parfumée ! Mais c'est toi qui nous impressionne Gracianne !

frederique a dit…

parfait ,vraiment parfait ....que dire de plus !!

hélène(cannes) a dit…

Il est tard, très tard, même, et ce n'est plus le moment de manger; pourtant, l'appétit me revient à l'évocation de ventrèche, tomate confite, vinaigre balsamique; Vite, je copie la recette, un yaourt et au lit !!!

bea at La Tartine Gourmande a dit…

Quelle tarte toute mignonne. Je vois et sens le cote caramelise d'ici! Il est midi, j'ai faim!

lolie a dit…

haaaaaaaa!!! moi je fond devant ta tarte salée pompeuse!!! un mélange de saveur réussi!

anne a dit…

et bien je trouve que cette tarte est digne d'un chef et je pense que mon rital de mari va l'adorer!
bises.

Véro a dit…

Argh... je découvre cette recette à la traîne, juste un soir où j'ai trop faim après deux heures de danse!! Elles ont l'air tout simplement succulentes! J'imagine la frustration, une fois les deux tartelettes mangées!! ;-)Les alliances de saveurs sont parfaites, j'adOOOre...

brigitte a dit…

ça semble divino !
Rital est un terme noble à mon sens, mais je suis souvent à contre sens :-))toi aussi non ???

Snapulk a dit…

C'est très très beau, digne d'une créatrice!! j'ai bien envie de m'en inspirer pour des tatins "allégées" aux légumes, il va falloir trouver des alliances de goûts aussi subtiles, ça va être dur!! encore bravo!

Clairechen a dit…

Ta tatin contient tout ce que j'aime, surtout quand le titre contient quelque chose comme "basco" je suis tout de suite prenante! Bravo Gracianne!

Tit' a dit…

Ciel, qu'elle est appétissante ! Un rien plus originale que la mienne (on est dans la même veine) et avec les piments, ce doit être excellent !

peggy a dit…

basco-ritale??? j'achète! ;-)

Alhya a dit…

juste dans le creux de l'oreille et pour te dire que mes commentaires n'étaient pas feints j'ai voté et tu figures évidemment dans mon palmarès, encore un grand grand bravo!

JCP a dit…

Etonnant !
Ma fibre basque a vibré (6 ans à Ciboure).
J'y étais justement la semaine dernière. Connais-tu le Sagarno de Txopinondo? Je l'ai dégusté au txotx chez Dominic Lagadec, cidrerie Txopinondo d'Ascain.
Ne rate pas ça la prochaine fois!

Gracianne a dit…

Merci à tous d’être passés goûter mes petites tatins, je suis contente qu’elles vous aient plu.
Je n’ai pas vraiment le temps ces jours-ci de répondre à tout le monde, mais vos visites me font toujours autant plaisir.
Pour répondre à la question de Béa, non les piments verts doux (ou piments d’Anglet) ne sont pas faciles à trouver en région parisienne, c’est bien pour ça que mon père en a planté dans son potager. On peut les remplacer éventuellement par des poivrons type corne de boeuf, mais ce n’est pas réellement le même goût.
Manouche, Kat et Elvira, je vois que je ne suis pas la seule à apprécier Cavanna. Pour ceux qui ne les ont pas lus, sa série de livres autobiographiques est très belle, d’une grande tendresse.
Doriann, en fait ce n’était pas vraiment cramé. C’est le caramel de balsamique qui est remonté sur les côtés à la cuisson, et qui donne cet aspect noirci à cause de sa couleur. Mais le goût de brulé n’y était pas.
Chère Mercotte, bien sûr, ce n’est pas toi qui m’intimides, mais tes recettes savantes. Ceci dit, si j’avais un stage de patisserie à faire, c’est bien chez toi que j’irais.
Tit et Peggy, j’ai beaucoup aimé les votres aussi de créations. Avec Doriann et Leeloo, nous étions vraiment sur la même longueur d’onde, c’est amusant.
Alhya merci! Il se trouve que j’ai voté pour toi aussi, étonnant non?
Cher JCP, et non je ne connais pas le Sagarno, et très mal la côte Basque. Mais un cidre à 12 degrés ça doit être quelque chose, je note l’adresse pour la prochaine fois. Dominic Lagadec, c’est un breton qui fait du cidre basque?

JCP a dit…

Cette tatin basco ritale, aïe, aïe, aïe !
"Gracianne m'a tuer", ai-je envie d'écrire en lettres de caramel...

lory a dit…

j'imagine déjà les parfums de cette tatin..miamh!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...