vendredi 26 août 2016

Kir, sardines marinées au fenouil et cocos de Paimpol


Les sardines toutes fraiches, brillantes, au dos bleu. Celles des marchés de bord de mer, auxquelles on ne peut résister. Si belles qu’on les mangerait crues.

C’était une première fois, une recette un peu au hasard, parfumée du fenouil sauvage des falaises et de quelques grains de coriandre. Et c’était simplement délicieux. Avec du pain pour saucer. Quelques toasts aux cocos de Paimpol pour accompagner. Et le verre de kir qui va bien. 

C’était Belle-Ile, l’été.

Presque pas une recette, plutôt une façon de faire.

Sardines marinées au fenouil et coriandre
  • 10 sardines
  • Huile d’olive
  • Citron
  • Fleur de sel
  • Quelques brins de fenouil sauvage
  • Quelques brins de thym frais
  • Quelques grains de coriandre
  • Poivre blanc

Nettoyer les sardines. Lever les filets. Les passer à l’eau claire et bien les sécher.
Les disposer dans un petit plat creux en plusieurs couches, peau au-dessous. Parsemer chaque couche de filets d’un peu de sel, de poivre, de fenouil et de thym. Les arroser d’un peu de jus de citron et d’huile d’olive.
Couvrir d’un film plastique et les conserver au réfrigérateur quelques heures, voire une nuit. Les remettre à température ambiante une demi-heure avant de les déguster (en bonne compagnie).



13 comments:

laura a dit…

un bon apéro !

Marie R a dit…

C'est en effet à Belle-Ile que j'ai découvert le fenouil sauvage, un souvenir enchanteur :-)

Gracianne a dit…

Marie, les aromates de bord de mer ont un goût particulier, plus puissant, concentré. Et pas seulement à Belle-Ile, mais il faut avouer que c’est un endroit splendide pour aller faire des cueillettes de senteurs.

Rosa a dit…

Extra! Une belle manière de commencer le weekend.

Bises,

Rosa

Marielle a dit…

Une recette parfaite pour les vacances au bord de la mer : l'apéro sur la terrasse avec un petit vent du large et les copains (soupir).

Elle est pas belle la vie ?
bises

dumè a dit…

une sardine cru c'est déjà somptueux alors marinée avec du fenouil sauvage....
tu as bien raison : en bonne compagnie..... surtout !

Camille a dit…

La bonne compagnie certifie le caractère absolument délicieux et addictif de ces sardines ainsi que des petits toasts aux Paimpol, et plus généralement des journées à Belle-Ile en bonne compagnie :)

Gracianne a dit…

Rosa, oh que j'aimerais être encore au bord de la mer avec cette chaleur!

Marielle, j'adorerais avoir une terrasse à Belle-Ile, un jour peut-être?

Dumè, la bonne compagnie est l’ingrédient principal de la recette.

Camille, it was great to have you, you are welcome any time.

Anonyme a dit…

Merci pour ce petit clin d'œil à Belle Ile dont je suis littéralement tombée amoureuse et merci également pour vos recettes dont je m'inspire régulièrement.
Bon week-end.

Dr. CaSo a dit…

J'aimerais beaucoup essayer cette recette mais je n'ai jamais vu de sardines fraîches vendues ici, seulement des sardines en boîte, hélas! Je n'en ai jamais mangé de fraîches de ma vie mais je suis sûre que j'adorerais ça, ça a l'air exquis :)

casentbon a dit…

excellent pour un bon apéro

Gracianne a dit…

Merci à vous. Je connais peu de visiteurs qui ne sont pas tombés immédiatement sous le charme de Belle-Ile. Même sous la pluie, c’est si beau.

Oh, pauvre Dr CaSo, privée de sardines fraiches. C’est vrai que c’est difficile à imaginer. Même en sushi, tu n’en as jamais mangé ? (c’est délicieux ça aussi)

Helene Picken a dit…

Un bonheur cet apéro. Il va falloir que je retourne un peu en cuisine.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...