mardi 9 septembre 2014

Le rôti du dimanche : épaule d’agneau roulée au pesto d’herbes fraiches


Ce dimanche là, je m’étais levée tôt. Il faisait frais encore, brumeux. Les filles étaient parties vendre à la brocante leurs souvenirs d’enfance. Le reste de la maisonnée dormait. J’avais le temps.

Le temps de préparer une sauce de tomates fraiches, d’écosser les premiers Paimpol de la saison, de les mettre à cuire dans un bouillon parfumé de sauge. D’imaginer ce que j’allais faire de l’épaule d’agneau désossée achetée la veille.

Des herbes, envie d’herbes. De la sauge, du romarin, du thym, frais cueillis. Un peu d’huile d’olive. Et puis des pignons. Un peu d’ail. Comme un pesto mais sans le fromage. Et puis un filet d’anchois tiens, essayons. Epaule enduite de pesto, roulée, ficelée et mise à rôtir au four tranquillement. Le temps que la maison se réveille.

Ce dimanche là, ils n’ont pas déjeuné là. Les ados, ça vaque. Avec un sentiment de liberté qu’on leur envie parfois. Ils ne savent pas ce qu’ils ont loupé…


Epaule d’agneau roulée au pesto d’herbes
  • 1 belle épaule d’agneau désossée
  • 10 feuilles de sauge
  • 1 cc de romarin frais, ciselé
  • 1 cc de thym frais, effeuillé
  • 1 gousse d’ail écrasée
  • 1 cs de pignons
  • 2/3 cs d’huile d’olive
  • Sel, poivre
  • 1 filet d’anchois à l’huile
  • Quelques gousses d’ail en chemise
  • 3 échalotes
  • 25cl de Muscadet
Préchauffer le four à 210°C.

Mixer ensemble les ingrédients du pesto.
Etaler l’épaule sur une planche, coté peau au-dessous. Tartiner la face interne de pesto. Rouler la viande sur elle-même et ficeler.
Dans un plat à peine plus grand que la taille du rôti, disposer la viande entourée de gousses d’ail en chemise et d’échalotes.  Saler et poivrer la viande.
Enfourner pour environ 1 :30. Quand la viande commence à bien dorer sur le dessus, ajouter 1 verre de Muscadet. Retourner la viande de temps en temps et arroser pour qu’elle dore uniformément. Ne pas hésiter à rajouter un peu de vin blanc pour allonger la sauce.

Une fois le rôti doré, éteindre le four et laisser reposer porte entrouverte environ 10 minutes avant de servir. 
Servir éventuellement avec des cocos de Paimpol en sauce tomate et des haricots verts. Et le jus de cuisson.

Note : 1 :30 de cuisson paraitront peut-être un peu trop aux amateurs de viande rosée. Mais c’était une belle épaule, roulée donc la cuisson prend plus longtemps, et le résultat était extrêmement tendre, presque confit. Un vrai régal.


17 comments:

Maya the Bee a dit…

Pile poil ce que j'avais envie de faire samedi prochain... Merci Gracianne!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Magnifique et sûrement très savoureux!

Bises,

Rosa

Marielle a dit…

ben voilà, c'est malin, je bave sur mon clavier ;o)
Tu l'as désossé toi-même le gigot, ou tu l'as acheté comme ça ?
Très bonne idée le pesto d'herbes fraîches, je retiens.
bises Gracianne

Babeth De Lille a dit…

voilà une épaule qui serait la bienvenue un de ces dimanches à la ville!....

Gracianne a dit…

Maya the Bee, welcome, tu me diras ce que tu en as pensé.

Rosa, dans le genre savoureux il était vraiment bon celui-ci oui, c’est pour ça que je vous en parle ;)

Marielle, figure toi que je suis tombée chez mon boucher sur une promo d’épaules désossées – d’habitude je les préfère entières, j’aime bien le goût que l’os donne au jus. Mais je n’ai pas été déçue.

Oh Babeth, elle s’adapterait aussi en milieu urbain, j’en suis sure.

Helene Picken a dit…

Encore un repas succulent. Tes photos parlent d'elles-mêmes. Comme Marielle, je retiens ce petit pesto d'herbes.

Choupette a dit…

Comment résister à ce rôti, Tes ados ne savent pas ce qu'ils ont manqué!

Sophie FRANCOIS a dit…

Un menu absolument parfait. J'ai déjà faim... Je t'embrasse.

Camille a dit…

Plus jeune, je n'ai jamais osé louper un repas familial, ça m'était reproché (ô combien) - et quand mon frère a commencé à aller manger des kebabs avec ses amis le soir, je lui ai envié cette liberté :)

(et j'adore ta recette, les Paimpol en sauce tomate et l'anchois avec l'agneau)

McdsM a dit…

Je rêve d'un Doggy Bag composé par toi !
Biz

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Quelle belle coloration, elle est superbe ton épaule roulée ! Des bises

Gracianne a dit…

Hélène, merci. Comme quoi une pièce de viande rôtie, ça peut être un vrai plaisir à photographier.

Choupette, mes ados, ils passeraient bien un peu moins de temps à table je crois. Pour l’instant…

Merci Sophie. Moi aussi c’est tout ce que j’aime. On ne se refait pas.

Camille, c’est compliqué cette liberté-là. Finalement, avec des ados, il n’y a presque plus de discussion sauf autour de la table. C’est une de nos spécificités françaises, je crois qu’il faut la conserver au maximum.

McdsM, des doggy bags du coup, j’en ai eu pas mal pour la semaine. J’aurais pu en distribuer autour, c’est vrai :)

Tiuscha, elle était presque laquée, du plus bel effet.

MM a dit…

Désolée de copier Hélène Picken, mais c'est exactement ce que j'ai pensé : les photos parlent d'elles-mêmes. Tout fait terriblement envie, l'épaule roulée, les haricots verts, les Paimpol...
Une chose est sûre : je ne suis pas près de devenir végétarienne.

Hélène (Cannes) a dit…

Magnifique ! Et puis finalement, à tester des cuissons longues, voire ultra-longues, pour l'agneau, je me suis prise à le préférer ainsi ... Et je n'ai aujourd'hui plus trop d'appétence pour une tranche d'agneau presque crue, comme on le mangeait volontiers dans mon enfance ... Les temps changent ...

Véro a dit…

Oh la vache, que ça a l'air bon, ça...
Regardez-moi la couleur de ce rôti... Tes photos sont de plus en plus belles, non ???

Gracianne a dit…

Ah ah Véro, tu me fais marrer. Tu es en train de devenir végétarienne, c’est ça ?

Laura a dit…

C'est un bon repas du dimanche comme je les aime ! :)
Merci à toi pour ces belles photos, qui donnent envies !

Laura, http://vous-faire-plaisir.blogspot.fr/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...