mardi 19 février 2013

Crèmes café cardamome

Comme un café moyen-oriental, bouilli avec les graines de cardamome dans la petite cafetière en cuivre et dont il faut attendre que les sédiments reposent, sous peine d’avaler autant de marc que de café. Mais sans le marc justement, sous forme de crème onctueuse – et bien plus forte que le café turc, plus proche de l’expresso italien pour le coup.

Connaissant la passion d’Estérelle, auteure de la recette, pour le café, je n’aurais pas dû être surprise, et pourtant je m’attendais à plus doux – sans doute le souvenir de ce fameux café à la cardamome, en provenance d’Arabie Saoudite, goûté autrefois. Alors attention, cette délicieuse crème est réservée aux vrais amateurs de café, elle en a la force, l’amertume, une puissance accentuée par le goût de la cardamome (évidemment, vous pouvez la faire plus douce, tout dépend de votre mélange préféré, j’avais choisi un expresso assez corsé). A servir en petite quantité, à la place du café, un après-midi d’été.

C’est du dernier livre d’Estérelle Payany, Crèmes dessert maison, que j’ai tiré cette recette, ainsi que celle de petites crèmes mousseuses au Nutella, que les enfants ont fort appréciées. Comme dans tous les livres d’Estérelle, sous leurs airs innocents, les recettes sont tout à fait originales, soit par leur composition (une crème catalane contenant de la badiane), leur mode de cuisson (des crèmes café cuites à la vapeur), leur texture (des crèmes à la madeleine) ou leur « exotisme » (ces crèmes étranges qui ont nom syllabub, cranachan, posset ou mouhallabieh). Ca a l’air tout simple, c’est plein de petits trésors.

Crèmes au café et à la cardamome
(pour 6)
  • 3 jaunes d’œufs bio
  • 45 cl de lait demi-écrémé ou de lait de soja
  • 20 cl de crème liquide
  • 35g de café moulu
  • 6 cosses de cardamome
  • 25g de maïzena ou de fécule de pomme de terre
  • 90 g de sucre en poudre
Dans une casserole porter à ébullition le lait et la crème. Hors du feu ajouter le café moulu et les graines contenues dans les cosses de cardamome. Couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Battre les jaunes d’œuf avec le sucre et la maïzena.
A l’aide d’une passoire garnie d’un collant propre ou d’un torchon à mailles très fines, filtrer le lait. L’ajouter en fouettant au mélange aux œufs.
Verser la préparation dans une casserole et faire chauffer, en remuant sans cesse, jusqu’à ce que le mélange épaississe.
Verser dans des ramequins ou des pots (de petite contenance). Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre pour au moins 4 heures au réfrigérateur.

18 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un joli dessert qui me rappelle le café libanais!

Bises,

Rosa

Reglisse a dit…

Humm un bon dessert fort en café, ça me tente bien et avec une pointe de cardamome je suis comblée :)

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

mariage de saveur très agréable pour des crèmes qui ont l'air bien onctueuses, très douces...

Helena a dit…

J'avais déjà eu vent de ce fameux café libanais mais cette crème me tente plus encore... C'est fou comme avec le temps et l'habitude, on peut se découvrir un goût pour la saveur du café elle-même. Et c'est vrai que cette saveur doit très bien s'allier avec la cardamome ! Merci pour le partage.

RoseNoisettes a dit…

Cela donne bien envie!
J'aime la cardamome à petite dose, et avec le café ce ne doit pas être mauvais :)

Bonne soirée

Margot Zhang a dit…

En lisant cette recette, je suis presque sûre qu'elle va me plaire beaucoup. Peut-on la déguster tiède?
Merci Gracianne!

Marielle a dit…

Je n'ai jamais goûte de café à la cardamome, mais je suis sure que ces petites crèmes me plairaient beaucoup !!
bises

Brin de cuisine a dit…

j'ai l'habitude de poudrer mon café de quelques tours de moiulin de cardamome, mais en crème je n'y avais jamais pensé ... merci, je vais me préparer cela très bientôt !

Lefrancbuveur a dit…

Très intéressante, je connais Estérelle Payany.
ciao
Enrico

Helene Picken a dit…

J'ai justement des lemon posset dans le frigo. Cette mousse avec de la cardamome me rappelle une recette indienne. En revanche mouhallabieh ne me dit rien. Bon week-end

Gracianne a dit…

Rosa, c’est une association qu’on retrouve dans beaucoup de pays du Moyen-Orient je crois.

Réglisse, et pas trop sucré en plus. Moi j’ai beaucoup aimé.

Tiuscha, la texture était extra. Le filtrage au travers d’un collant était un peu long, mais le résultat probant.

Helena, très addictif effectivement – et il y a pire que moi, bien pire, j’ai des noms.

Rose Noisette, il vaut mieux ne pas en mettre beaucoup effectivement, la cardamome est très puissante.

Margot, alors là c’est une question intéressante. Personnellement, je n’aime pas vraiment les desserts chauds ou tièdes, je trouve ça un peu écœurant. Cela dit, il y a de nombreux pays ou on les aime tièdes, et notamment la Chine, donc ça ne me parait pas incongru. J’ai goûté la crème tiède avant de la mettre en pot pour vérifier la texture, et elle était parfaitement prise. Elle a peut-être plus de goût et de texture après son passage au frais, mais à mon avis, tu peux parfaitement la déguster tiède si ça te dit.

Marielle, c’est étonnant comme le café va bien avec les épices tu sais. Tu peux essayer de faire infuser un peu de cardamome dans ton café ou bien en râper au-dessus comme brin de Cuisine, pour te rendre compte.

Enrico, jusqu’en Italie elle est connue :)

Ah ah, Hélène, quelque chose que tu ne connais pas ?

Hélène (Cannes) a dit…

Moi, le mouhallabieh est un de mes aliments favoris ... Je l'ai fait goûter à Paul à l'Institut du Monde Arabe l'été dernier, un jour où il faisait très chaud ... Ce crème toute blanche, servie très fraîche, a fait un adepte de plus. Il me tanne sans arrêt pour que je lui en refasse ... QUant à ces crèmes à la cardamome, je les essaierai vite aussi ... De toute façon, je crois que j'aime toutes les crèmes ...
Bisous et bon dimanche
Hélène

Camille a dit…

Je ne sais pas si la recette conviendrait aux fans de jus de chaussettes :)
J'aime beaucoup l'association d'épices au café (pour ma part, café et fenouil le matin) (ça réveille).

Gracianne a dit…

Camille, les fans de jus de chaussette peuvent réduire la quantité de café à infuser dans la crème, le résultat devrait être plus délicat.
Café-fenouil, je vois, ou plutôt je sens bien oui. Le café corrigé à la Sambucca, tu as déjà goûté ?

Pascale (Snapulk) a dit…

La cardamome, je suis déjà addict, mais cette association me semble vraiment très tenante, quant aux recettes d'Esterelle, j'en pense le plus grand bien, un trio gagnant pour moi, je file à la cuisine!

Camille a dit…

Ah, non, je ne connais pas du tout. Il faudrait que tu me racontes ça, la prochaine fois.

Estérelle a dit…

<3
Merci Gracianne... Et pour les sceptiques du collant, je vous jure, c'est la meilleure méthode. Tu as raison, j'aime le café sans sucre, j'ai refait la recette plusieurs fois en baissant la quantité de sucre jusqu'à ce soit juste à mon goût, pas écoeurant. Logiquement, si j'avais respecté l'esprit, j'aurai dû la faire plus sucrée.
Tiède, elle est en effet bonne, mais bien plus écoeurante. Corrélaire : on en mange moins...
Baci !

MM a dit…

Mince alors, je ne t'ai même pas dit que ta photo était super chouette...

N'étant pas vraiment amatrice de café, je ne suis pas sûre que ces crèmes me plairaient, mais j'ai quelqu'un à la maison qui pourrait être intéressé... Je te dirai si je tente la recette un jour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...