mardi 22 janvier 2013

De la neige, des gaufres


La neige est tombée, mollement, continuellement, pendant trois jours. Des flocons fins, puis plus étoffés. Tout est blanc, monotone, silencieux. En Inuktitut, la langue des Inuits, il existerait une douzaine de mots pour la neige et dix pour la glace.

qanik neige qui tombe
aputi neige sur le sol
pukak neige cristalline sur le sol
aniu neige servant à faire de l'eau
siku glace en général
nilak glace d'eau douce, pour boire
qinu bouillie de glace au bord de la mer

Chez nous, combien?

Dehors sur la colline, les bottes craquent, les luges crissent, les enfants crient. Sports d'hiver en Vexin.

On a fait des gaufres, pour le retour des enfants enneigés.

 Ma pote de chez Fast-food toi-même les appelle des waffles. Je dirais qu'elles sont très similaires aux gaufres de Bruxelles, légères, aérées et croustillantes, comme je les préfère. Encore une fois, j'adopte ses mots et sa recette.

Gaufres ou waffles
Pour 4 personnes :
  • 250 g de farine
  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de levure chimique
  • ½ litre de lait
  • 2 gros œufs
  • 50 g de beurre demi-sel fondu
  • parfum : graines d’½ gousse de vanille ou 1cc d'extrait de vanille, zestes râpés d’½ citron, 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger ou de rhum…
Mélanger la farine, le sucre et la levure.
Séparer les jaunes des blancs d'œufs. Ajouter les jaunes d'œufs, le beurre fondu et le parfum au mélange précédent. Bien mélanger avec une spatule en bois.
Verser le lait petit à petit, en fouettant sans cesse, afin d'éviter les grumeaux. S'il y en a malgré tout, un petit coup de mixeur plongeant et hop, c'est réglé.

Autre solution, pas traditionnelle mais rudement efficace : mettre tous les ingrédients précédents (sans les blancs d'oeufs, donc) dans un blender et mixer.

Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la pâte.
Laisser reposer pendant environ 1 heure.
Faire cuire les gaufres pendant environ 5 minutes dans le gaufrier préchauffé (temps de cuisson à adapter à votre appareil : les gaufres doivent être bien dorées).

La pâte se conserve très bien au frais jusqu'au lendemain.

22 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Deux choses dont je raffole! Tes gaufres sont bien tentantes.

Bises et bonne semaine,

Rosa

Babzy a dit…

de belles gaufres ;) J'adore la poésie du vocabulaire Inuit :)

Enitram a dit…

Une belle idée pour des petits loups affamés et... Pour nous aussi !!!

Marielle a dit…

Allez jouer dans la neige, avoir de bonnes gaufres et un chocolat chaud en rentrant, elle est pas belle la vie !!!

Fast-food toi-même ! a dit…

Sans la neige, je t'assure que mes gaufres étaient moins bonnes !

Lefrancbuveur a dit…

Pas de neige à Rome, par contre. Mais il fait froid le meme et alors les gaufres sont les bienvenus :)

Gracianne a dit…

Rosa, heureusement, vous en avez plus souvent que nous de la neige.

Babzy, moi aussi, j’aime bien l’idée que ces populations ont une perception bien plus précise des éléments que nous (les langues agglutinantes permettent ce type de nuances plus facilement j’imagine).

Enitram, la neige ça donne faim oui.

Marielle, comment sais-tu qu’il y avait du chocolat chaud, aussi ?

Fast-food toi-même (mais quelle idée d’avoir choisi un nom aussi long ?), je ne te crois pas. Viens les faire chez moi :)

Enrico, la neige à Rome est encore plus rare qu’à Paris non ? je me souviens qu’il y en avait une belle quantité l’hiver dernier pourtant, mais c’est exceptionnel.

n-talo a dit…

la neige a du bon... les petits plaisirs du palais quand il fait froid, c'est tellement bon

gabriella a dit…

Ta recette me donne envie de partir à la
recherche d'un moule à gaufres assez ancien qui doit se cacher qq part.. mais
où ? à suivre...
Tous ces petits "Inuits" ont l'air de bien
s'amuser.

Patrick Cadour a dit…

C'est comme en Bretagne, où on a une bonne vingtaine de façons d'exprimer qu'on a un peu trop tutoyé le goulot.

Forcément, on n'a pas de neige là-bas (enfin, en vraie Bretagne), faut bien se distraire sur d'autres pentes...

Helene Picken a dit…

Steve et les filles sont partis non loin de chez toi en randonnée samedi. Ils n'ont pas eu droit aux gaufres à leur arrivée.

Mijo a dit…

Eh bien, il y a eu de la neige chez toi. Elle est sympa cette photo d'enfants jouant dehors.

Quant aux gaufres, hummmm, c'est si bon.

Papilles et Pupilles a dit…

Pas de neige ici, au grand désespoir des enfants. Mais pour les gaufres, on peut faire quand même :) des bises Gracianne et très bonne année 2013 <3

Anonyme a dit…

J'adore me balader sur ce blog !! Je ferme les yeux , je tape au hasard sur un des mots listés à droite et je me régale! Sachant que la première fois que je suis venue, c'était grâce au mot" ventreche", un de mes mots favoris avec " chocolatine"! Vive le sud-ouest! LN

Hélène (Cannes) a dit…

Ils en savent quelque-chose, les inuits, de la neige ! ;o) Ici, rien de tel mais il paraît que c'est bien tombé dans l'arrière-pays ... POur les gaufres, je suis OK même sans neige ... ! ;o)))
Bisous et bonne semaine à toi
Hélène

MM a dit…

On peut prendre des cours d'inuktitut ensemble si ça te dit :-)
Une langue qui a autant de mots pour désigner la neige — agglutinante qui plus est —, est forcément intéressante :-)

Betulla a dit…

Chère Gracianne,
Je me presénte: je suis italienne et j’ai un petit blog de cuisine italienne (en particulier celle du Piémont). J’ai découvert ton blog par hasard, quand j’habitais à Paris: ton travail è très intéressant: t’es vraiment capable!
J’ai inséré ton blog dans une liste de sites que je consulte et qui inspirent mes recettes. Hier j’ai refait un des tes plats (Gaufres)et je t’ai signalé clairement comme source, avec un link. (http://betullalba.blogspot.it/2013/02/cuori-di-gauffres-mirtilli-e-lampone.html).
J’éspere que ça ne te regrette pas.

Bonne cuisine
à bientôt,
Betulla

Julie a dit…

Merci pour cette délicieuse recette testée ce soir pour inaugurer le gaufrier acheté après avoir lu vos mots et vu vos appétissantes photos.
Ces gaufres sont en effet croustillantes et moelleuses. Merci beaucoup! "Ça va être dur de faire mieux" fut le commentaire familial à la dégustation.
Je laisse peu de commentaires mais vous lis toujours avec plaisir; on se sent bien sur votre blog et vos recettes sont pour moi une valeur sûre.

Marie a dit…

Même avis positif sur les gaufres .. excellentes et croustillantes comme j'aime ..!!
Le problème, c'est l'envie de tester à chaque fois toutes ces bonnes recettes que tu nous proposes .. bien obligée de sélectionner, par manque de temps (même + le temps d'entretenir mon blog très délaissé ces temps ci).
A bientôt !

Gracianne a dit…

Betulla, Julie et Marie, merci beaucoup de vos commentaires, qui me font réellement plaisir. Il faudrait plutôt remercier Mayalen et son excellent Fast-food toi-même, qui ne cesse de m’inspirer (et ce n’est pas fini à mon avis).
Bonne cuisine à tous, en attendant de se mettre à l’étude de l'inuktitut (ou du breton).

Delphine a dit…

La pâte est au frigo, prête pour demain matin :)

FFTM c'est bien Anaïk de feu le confit?

++

Gracianne a dit…

Celle-là même, une de mes gourmandes préférées elle aussi :)

Alors, ces gaufres?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...