mardi 3 avril 2012

Paroles de lecteur : le pain au lait de Jean-Michel


Ecrire une recette, c’est toujours un pari. Comment parvenir à ce que le lecteur, quand il la lira, réussisse le plat que vous lui proposez. Parce que, comme le notait si justement Estérelle l’autre jour, « écrire une recette, après tout, ça n’a l’air de rien. Ma foi, c’est une liste d’ingrédients, et un mode opératoire, on se dit que ce n’est pas plus difficile à écrire qu’une liste de courses. Et puis les ennuis arrivent dès qu’on se soucie de ses lecteurs… »

Aussi, quand ça fonctionne, quand le lecteur anonyme vous renvoie la balle, photos de ses réalisations à l’appui, que la recette se traduit par un beau pain dans la cuisine d’un inconnu, c’est toujours un plaisir (rare, qui plus est).

Je vous livre donc les impressions et les photos de Jean-Michel, qui font vivre cette recette voyageuse de pain au lait:

C'est à Marie-Antoinette, me semble-t-il, que l'on attribue cette réplique :
«Que demandent-ils? Du pain! Qu'ils mangent de la brioche!»
Et ce pain s'apparente plus à la brioche qu'au pain.

Le ‘‘Bébé’’ vient de sortir du four. Si le goût, le moelleux, la texture sont à la hauteur de sa tenue sur la grille, je devrais être satisfait de ce premier pain au lait façon Tang Zhong et m’en régaler.
Pour un premier essai, j’ai respecté votre recette. Je suis quand même allé visiter quelques instants les sites que vous citez. J’y retournerai sans doute pour les connaître un peu mieux.

Toutefois, dans la réalisation de ce pain, une petite erreur de ma part est à éviter : lors de la confection des ‘‘rouleaux’’, il vaut mieux sortir le moule du placard pour en avoir la largeur bien en vue. Mes rouleaux étaient, bien sûr, trop larges. J’ai donc dû me résoudre à les couper en deux… Ce qui en fait 8… Mais 8 rouleaux dans un moule de 21 cm, c’est plus serré qu’une mêlée au rugby…
Il n’empêche, l’apprêt s’est fort bien déroulé, quand bien même certains rouleaux ont joué les compresseurs.


Ne croyez-vous pas que ce pain serait d’autant plus sublimé quand un levain en pleine maturité lui donnerait une saveur encore plus subtile ?
Ce sera mon prochain défi ! À votre avis, quelle proportion de levain ? Chhhuuuuttttt ! On nous écoute. Mais nous sommes bien d’accord sur 40% du poids de farine. C’est bon de partager !

Une dernière photo avant de croquer… Huuummmm, avec un carré de chocolat…

Merci Jean-Michel. Nous attendrons donc vos expérimentations avec le levain – pour les proportions, je dois avouer que c’est une colle. J’ai lu quelque part sur un blog de Hong-Kong la proportion de Tang Zhong à utiliser par rapport à la farine (laquelle n’est déjà pas la même que celle que nous utilisons), mais le levain rajoute une difficulté supplémentaire. Un beau défi !

12 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Sublime brioche! La texture est parfaite. Bravo.

Bises,

Rosa

gabriella a dit…

Beau travail et bien joli style de Jean Michel ; j'aime ces échanges qui font la
richesse de certains blogs.
Je reconnais, en partant de la gauche le
deuxième pilier du Stade Toulousain !!

Gracianne a dit…

Rosa, je dois corriger, malgré ce qu’en écrit Jean-Michel, ce n’est pas une brioche. Evidemment, c’est plus sucré qu’un pain de mie, mais nettement moins riche qu’une brioche. Pour moi c’est bien un pain au lait.

:) Gab, sacrément balaise le deuxième pilier.

Helene Picken a dit…

Bravo Jean-Michel. Oui c'est bon de partager.
J'ai toujours peur d'oublier un truc, une étape dans les recettes que je publie ;-) Bon en même, la blogueuse n'a pas, comme un auteur, quelqu'un derrière pour la relire.

Paprikas a dit…

J'adore ! C'est excellent !

Emily Vanessa a dit…

Quel magnifique travail et la recette est si bien écrite aussi. Moi j'ai toujours du mal à expliquer ce qu'il faut faire. En plus, ca fait des années que je n'ai pas mangé un pain au lait.

Au gré du marché a dit…

C'est toujours chouette quand nos lecteurs nous reviennent avec leurs expériences, leurs commentaires et même leurs photos, comme dans ce cas-ci!
C'est comme une fleur qu'on offre à la personne blogueuse qui passe quand même beaucoup de temps à réaliser et mettre en ligne des recettes et des infos appropriées pour que les autres en profitent!
Lou

Babeth De Lille a dit…

je ne l'"avais pas testé la première fois, mais après avoir lu Jean michel, j'ai très envie de voir ce que j'en sortirais moi même de cette recette!......

Marielle a dit…

M'étonnes pas que tu suscites des passions ;o)
Bravo à Jean-Michel, très belle brioche !!
bises

requia a dit…

Tes lecteurs sont formidables !! Ca donne envie de se lancer. Peut-etre pendant ce long week-end, tiens.

Anonyme a dit…

chez moi, le résultat est plus brioche que pain au lait, et c'est la plus belle que j'ai jamais réussie, elle a fait l'unanimité et j'en ai refait une avec des pépites de chocolat et du sucre en grains sur le dessus, super ! ce sera "ma recette" de brioche, inutile d'en tester d'autres

Mary

Gracianne a dit…

Mary, je suis ravie que cette recette ait fonctionne pour vous aussi. Bon, pour moi, une brioche reste beaucoup plus riche en beurre, mais pour un pain de petit dejeuner je trouve que cette recette est parfaite.
Je l'ai refaite sous forme de petits pains, petri encore plus longtemps pour passer le test de la transparence, et vraiment la texture etait parfaite. Cuits dimanche soir, ils etaient encore tres bon ce mercredi matin. Etonnant. je vais continuer les tests, sur d'autres recettes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...