vendredi 30 décembre 2011

Le parfait Parfait d’Hélène Darroze


Quand j’entends la voix d’Hélène Darroze, je pense immédiatement à une amie chère, qui a conservé elle aussi ce joli accent du sud-ouest. De même, sa cuisine, aussi sophistiquée soit-elle, m’est étrangement familière. Les produits utilisés me parlent : la ventrèche, les haricots blancs, l’agneau de lait du Pays Basque, les cèpes, le porc de la vallée des Aldudes, les piments, les palombes, l’ail rose de Lautrec, je pourrais continuer la liste longtemps.

Un matin, levée longtemps avant tout le monde, j’ai repris son livre, un peu poussiéreux, rangé là-haut sur l’étagère parce qu’il ne rentre dans aucun rayonnage. Personne ne me volera ce que j’ai dansé est un livre atypique, et pas seulement par sa taille et son poids. C’est le carnet de recette romancé d’une grande cuisinière amoureuse de la vie et de l’amour de sa vie. Les textes, les photos, les recettes, tout est beau, grand, passionné, ambitieux. Il se lit par petits bouts, au gré des recettes ou des atmosphères recherchées. Ce n’est pas un livre que l’on emporte facilement quelque part. Je sens que j’y trouverai encore des trésors dans des années (merci Alex et Valérie de me l’avoir offert un jour).



Ce matin là, j’y ai trouvé mon dessert de Noël, au chapitre fidélité et liberté : Parfait Glacé au Grand Marnier, comme le faisait Jean Darroze. Un dessert familial, un peu désuet, qu’elle avait retiré de la carte du restaurant et que ses anciens clients lui réclamaient, toujours. Un dessert d’une simplicité enfantine, qu’elle accompagne d’un sirop de badiane mais que j’ai préféré servir tel quel, simplement décoré de tranches d’oranges pelées à vif.

Mes photos prises rapidement en cette fin d’après-midi de Noël ne lui rendent pas hommage. Mais c’est si bon, vraiment, je voulais vous en donner la recette avant le Nouvel An. Je vous souhaite de bonnes fêtes, dans la joie et la bonne humeur. A l’An prochain.


Parfait glacé au Grand Marnier
  • 5 jaunes d’œufs
  • 50 cl de crème fleurette montée en chantilly
  • 180g de sucre en poudre
  • 4 cl de Grand Marnier
  • 1 gousse de vanille de la Réunion
  • 1 orange
Battre les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Puis ajouter le Grand Marnier et gratter par-dessus, pour récupérer les graines, la gousse de vanille taillée en deux dans le sens de la longueur. Dans un bol refroidi, monter la crème très froide en chantilly. L’incorporer au mélange précédent. Verser la préparation dans un moule en métal chemisé de film étirable et laisser prendre au congélateur pendant au moins 6 heures.
Au moment de servir, tailler une orange à vif, récupérer les suprêmes (oui je sais, c’est un peu snob comme mot). Démouler le parfait sur un plat, décorer à votre goût et servir de suite, ça fond assez vite.

Je peux vous assurer que vos invités les plus gourmands en prendront une deuxième tranche.

20 comments:

Ilídia a dit…

J'ai adoré le titre de ce livre. Très poétique. Le parfait est... Parfait.

Je vous souhaite une bonne année.
Bisous
Ilídia

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un délice, assurément!

Meilleurs voeux pour 2012!

Bises,

Rosa

Choupette a dit…

Un délice je te crois volontiers. Passe de bonnes fêtes de fin d'année.

MM a dit…

Ça y est : le parfait est au congélateur pour ce soir :-) (j'avoue, j'ai triché parce que je n'avais pas de crème fleurette au frigo, la flemme de sortir en acheter, alors j'ai utilisé de la crème un peu allégée — sacrilège, je sais — et ça a à peu près marché : pas de vraie chantilly ferme, mais une masse assez aérée quand même. Verdict ce soir.)

Tes photos rendent très bien hommage à ce dessert : ce sont justement elles qui m'ont donné envie de l'essayer.

Bon réveillon à toi. Bises.

Camille a dit…

Si, si, les photos sont très chouettes, avec une lumière un peu irréelle de bon ton. La texture a l'air hyper fondante.
(passe un bon réveillon, bisous)

Marielle a dit…

Un bien beau billet gourmand, où l'on ressent bien que toi aussi tu aimes la vie et l'amour de la vie, et surtout l'amour des bonnes choses ;o)
Je te souhaite une bonne année 2012, plein de joie, d'amour et de bons petits plats, chère Gracianne.
Bises

Paprikas a dit…

Perfecto ! :)
Bonne année Gracianne :) biz

Helene a dit…

C'est le dessert idéal en fin de repas. Il est top ce livre.
Je te souhaite également un bon début d'année Gracianne.

Des bises

pierre a dit…

Meilleurs voeux gourmands pour 2012!!Pierre

Au gré du marché a dit…

Comme Ilidia, j'ai été séduite par le titre de ton billet, et à la lecture des ingrédients de la recette, j'ai découvert que ce parfait parfumé à l'orange tombait tout à fait dans mes goûts!
Bonne Année Gracianne,
Bises,
Lou

amistad a dit…

C'est vrai que le titre du livre me donne envie de le lire,d'autant plus que j'admire depuis toujours H.Darroze,sans doute parce qu'elle nous transmet et partage son amour du Pays Basque ,et du Bearn chers à mon coeur.Bien sûr,sa recette est super,je ne manquerai pas de la faire.Je voulais te présenter mes meilleurs voeux et te remercier.pour la joie que tu me donnes de te lire.

MM a dit…

Tu avais raison :
1) il fond très vite !
2) les plus gourmands se sont resservis :-)
Merci pour cette recette qui nous a permis de clore en beauté notre ultime repas de l'année.

gabriella a dit…

C'était un classique pour Noêl
chez ma belle mère. Le congélo
n'existait pas, et elle utilisait
une sorbetière dans son freezer du
frigo.
J'aime bien aussi les recettes
d'Hélène Darroze.

toutendouceurs a dit…

Avant tout, je te souhaite une excellente année, que 201é t'apporte ainsi qu'à tes proches bonheur, amour et réussite ! L'année commence bien avec ce parfait parfait !
Bises,
Delphine

Mercotte a dit…

c'est vrai que c'est tout simple et que ça termine un bon repas, j'aime aussi l'histoire de ce livre qui comme le Tentations de Conticini s’oublie un peu car on l'a rangé dans un endroit inhabituel, il me semble d’ailleurs que depuis le format des livres tient compte de ce léger handicap !belle année gourmande à toi aussi Gracianne ! bises

Agnès a dit…

C'est curieux, j'ai la même recette sauf que la crème on ne la monte pas...on la mélange à oeufs, sucre et après on monte les blancs en neige....ce doit être bien plus gourmand ton histoire...il faut que je fasse une tentative...

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Voilà une recette que je faisais très souvent autrefois et qu'à force d'essais divers et variés, j'avais complètement oublié. Merci de me le remettre en mémoire. Je te souhaite une excellent année gourmande sur la toile et dans le train.

Easy kitchen a dit…

j'adore les semifreddos surtout quand il y a de l'alcool dedans. je ne connaissais pas la recette de Darroze. je la garde.
Bonne année gourmande à toi

loukoum°°° a dit…

Merci pour cette recette, c'était absolument parfait!

Gracianne a dit…

Merci loukoum°°°. Ça me fait plaisir quand tu essaies mes recettes. J'ai vu ta version hier soir. Elle est très jolie, plus printaniere et certainement tout aussi delicieuse.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...