mardi 25 octobre 2011

Spaghetti aux gambas et au jambon de Bayonne

Il parait que c’est la journée mondiale des pates. Ca se fête non ? C’était l’occasion de sortir de mes tiroirs une recette que j’avais beaucoup aimée, cuisinée dans un coin des montagnes basques qui m’est cher.


Wu Wei.
S’asseoir sous l’arbre parasol. Regarder le soir tomber sur la montagne. Ne rien faire. Ecouter les buses se répondre au loin, les cloches des vaches dans le pré au dessus. Un besoin impérieux de ne plus bouger, de s’enraciner là. Comme une respiration profonde.

Il faudra bien se lever, réagir, préparer le repas. Mais lentement, tranquillement. Trouver le bon rythme. Rien ne presse.


Spaghetti aux gambas et au jambon de Bayonne
  • 20 gambas crues
  • 2 tranches épaisses de jambon de Bayonne
  • 2 belles tomates
  • 3 cs de crème fraiche épaisse
  • 2 échalotes
  • 1 gousse d'ail
  • poignée de persil
  • piment d’espelette
  • ciboulette
  • 1 verre vin blanc
  • 1 verre d’eau
Décortiquer les gambas et garder les carapaces et les têtes. Couper les gambas en morceaux.
Couper les tranches de jambon en lardon (il s’agit de tranches épaisses, au Pays Basque elles sont taillées à la mesure des appétits locaux).
Peler et épépiner les tomates. Les couper en petits cubes.
Peler et hacher l’échalote et l’ail.
Dans une sauteuse, faire revenir dans un fond d’huile d’olive les carapaces et les têtes de gambas avec les échalotes et l’ail, jusqu’à ce qu’elles prennent une jolie teinte rose. Arroser de vin et d’eau. Baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à réduction de moitié (une vingtaine de minutes). Filtrer au travers d’une passoire fine en pressant bien les carapaces pour exprimer tout le jus.

Regarder le soir tomber sur la montagne. Se verser un verre de vin.

Faire cuire les spaghettis al dente   Pendant la cuisson des pates, poêler rapidement les gambas dans un fond d’huile d’olive. Ajouter le jambon, faire revenir rapidement. Ajouter les tomates en dés. Saler, poivrer, espeletter. Ajouter le fond de gambas et laisser réduire 1 minute puis la crème fraiche et laisser cuire encore une minute.

Mélanger avec les pates et servir de suite, parsemé d’un peu de persil ciselé, de ciboulette si vous en avez et de piment d’Espelette obligatoirement.

A partir d’une recette de pates aux gambas et au chorizo parcourue un été dans le magazine Sud-Ouest Gourmand.

Imprimer la recette.

29 comments:

Clemence a dit…

un plat de pâtes parfait à mon goût !

Choupette a dit…

la journée mondiale des pâtes, voilà autre chose! ça me fait toujours sourire, tout est bon pour faire une journée mondiale alors avec des pâtes ce doit être encore mieux! En attendant ta recette me convient sans restriction.

Au gré du marché a dit…

Les plats que l'on prépare en vacances, doucement, sans se presser, sont remplis de souvenirs : ils fixent le moment à la saveur du plat!
Lou

Julie a dit…

Miam! Et bien moi, j'aurais volontiers mangé une assiette de pâtes!

La Francesa a dit…

Exprimer le substantifique moelle des crustacés en pressant leur tête... j'ai vu des grands chefs espagnols y aller avec les doigts pour cette opération. Toute la saveur est cachée là, après dans une sauce mer et montagne de toda la vida, jambon ou chorizo, sur des pâtes ou un riz crémeux... miam miam de toutes façons... et la pincée d'Espelette pour le relief final, "obligatoirement"... j'en ai l'eau à la bouche

Marielle a dit…

Dégustez ces délicieuses pâtes avec une vue pareil, le paradis existerait-il ?
Bises

Linou a dit…

ce soir, c'est soupe de pot au feu aux vermicelles. Je suis dans le thème.

Babzy a dit…

j'adore la première photo et le texte qui va avec .. et dans la recette que du Bon :)

Enitram a dit…

Des pâtes, du piment d'espelette et le Pays Basque, un programme du sud-ouest quitté depuis peu qui me convient bien ! En vacances !
Bonne escapade Gracianne !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Eh, bien, quel hasard. J'ai cuisiné des pâtes aujourd'hui...

Une belle recette et des paysages fabuleux!

Bises,

Rosa

Pascale (Snapulk) a dit…

... Et respirer.
Elle inciterait à la méditation cette recette, tous les parfums des vacances tranquilles, la chaleur, l'été...

Fidji a dit…

coucou, j'en ferais bien mon déjeuner ;)

not-louise a dit…

J'ai un faible pour le Pays basque disons un coup de coeur qui dure depuis plus de dix ans .
Fan de pâtes et présenté de cette manière , je succombe ...
Tes photos sont toujours aussi belles
Merci et bises de Louise

Marie a dit…

J'ai, moi, un gros faible pour ce plat de pâtes. Et je trouve que tu as amené le sujet (la recette) d'une manière très harmonieuse ...

Hélène a dit…

Chez toi aussi c'est surf and turf ;-) Il y a de fortes chances que vendredi soit la journée des pâtes à la maison. Il me repose ce billet...

Cherie a dit…

The look of your pasta is very different than what we purchas here in the US as spaghetti. Ours is much thinner. I have never thought to use the shells and heads to season the sauce. I will most definately be trying this recipe what what we have on hand here. Blessings to you!

Cherie a dit…

Wow the translation really twists my words. ha.

Ilídia a dit…

Bonjour, Gracianne. Elvira m'a parlé de votre blogue (et de votre amitié aussi :). Alors, j'ai décidé de vous visiter. Votre blogue est délicieux (à commencer par le titre - vraiment poéthique :). J'ai adoré cette recette. Je suis passionée de pâtes. Il y a quelques mois, j'ai acheté une machine à pâtes et je m'amuse en faisant mes pâtes "home made". Bisous, Ilídia

Christine a dit…

Mmmmmmmmmmmmmm!

vero a dit…

seduite par la recette plus l envie de faire des pates fraiches,mon menu d hier soir etait trouve,c est delicieux.je publierai dans quelques jours ma recette de pates fraiches.La prochaine fois j essaierai avec du chorizo.

Gracianne a dit…

Vero, j’ai bien fait de la ressortir des tiroirs alors, ma recette. Ravie qu’elle vous ait plu, et effectivement, ça doit être délicieux avec des pâtes fraiches.

Christine, merci :)

Bienvenue Ilídia, les amies d’Elvira sont mes amies. C’est toujours un plaisir d’avoir un salut de si loin. Je ne parle malheureusement pas le portugais, mais je le lis un petit peu (enfin surtout les recettes de cuisine d’ailleurs) et j’ai vu sur ton joli blog que nous avions quelques gouts en commun, oui. Les pâtes, chez nous aussi, c’est un mode de vie. Bonne journée dans les îles. Bises.

Cherie, welcome. There are different shapes of spaghetti here, and I personally prefer the thick ones. I hope this recipe turns out well for you, let me know.

Hélène, surf and turf, j’adore cette expression!

Merci Marie, l’harmonie je crois vient des collines tout autour.

Louise, j’ai vu tes photos du Pays Basque oui, je savais qu’il y avait un lien avec ce pays chez toi.

Fidji, ça change des brioches non ?

Pascale, Oooooooommmmmmm………..

Rosa, tu vois, tu étais dans le ton toi aussi.

Enitram, c’est juste un souvenir, des vacances. Je repartirais bien…

Babzy, merci.

Linou, et en plus tu es dans la saison.

Marielle, oui, ça y ressemble en tout cas.

La Francesa, comme quoi les grands chefs espagnols m’auront au moins appris quelque chose. Qui aurait cru ?

Julie, bon appétit !

Lou, c’est tout à fait ça, la mémoire gourmande liée à un endroit, un moment, un sentiment. C’est précieux.

Choupette, moi aussi ça me fait rire, c’est la première fois que j’en entendais parler d’ailleurs. C’était juste un prétexte.

Merci Clémence.

MM a dit…

Bien sûr que tu as bien fait de ressortir cette recette de tes tiroirs. La photo fait saliver abondamment (même après un très bon dîner), donc je vais tâcher de rassembler les ingrédients assez vite... (ah, en fait, j'ai du chorizo, acheté pour la recette que tu sais :-))

RebelHedonist a dit…

En plein dans le mille.
Un jour faudra que je ratisse ton blog et que je note ou imprime toutes les bonnes recettes que tu nous proposes ;D

ça sera le mois Aupa Gracianne chez TdP

Cheeeers!!

virginie a dit…

magnifique ballade j'adore les pâtes

flores a dit…

Ton blog est le premier que j'ai découvert,et il reste un de mes préférés.J'aime ta cuisine,ta poésie,ton amour du Pays Basque,ton Vexin que je connais bien.J'ai adoré ta recette Terre et Mer.Continue à nous séduire!

Gracianne a dit…

Merci Flores, c'est un compliment qui me fait très plaisir. Souvent j'ai envie d'arrêter, je me demande à quoi ça sert tout ça, et plus beaucoup d'inspiration. Restent les lecteurs, comme toi, qui reviennent, et donc qui y trouvent quelque chose certainement. Alors j'essaie. Merci de continuer à me lire.

Trantolette a dit…

Merci pour cette recette suivie à la lettre (sauf pour la partie 'regarder la montagne', nous avons à la place admiré la mer ;-D) et qui nous a régalés samedi soir !
Et surtout, surtout, continues à poster - je ne dois pas être la seule à lire tes pages tous les jours avec grand plaisir, sans pour autant commenter...

Gracianne a dit…

Merci Trantolette, d'avoir essaye, et d'etre une lectrice assidue. Je suis certaine que face a la mer aussi ca le fait :)
Passe une excellente fin de semaine.

mary a dit…

nous avons essayé ta recette avec les grosses crevettes de chez nous (senegal), délicieux !!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...