lundi 5 janvier 2009

Les tarbais de gabriella



Ca me fait plaisir de commencer l’année par des haricots, des fayots, des musiciens. Et en particulier ces tarbais, arrivés l’été dernier dans un éclat de rire.

Je rentre un soir du boulot, un brin fatiguée. Sur la table de la cuisine un colis est posé, lourd. Tiens, un colis de Gabriella, ma lectrice de Toulouse, une surprise. Et dedans, le trésor, un bon kilo de tarbais tout frais, tout luisants. Je suis partie d’un grand éclat de rire.

Il y a comme ça des lecteurs formidables. Gabriella savait sans doute qu’elle m’envoyait là un trésor de gourmandise (introuvable dans ma région), elle se doutait peut-être qu’elle me ferait rire.

Les tarbais ont dormi au congélateur un bon moment, attendant mon bon vouloir. J’avais bien pensé, évidemment, en faire un cassoulet, essayer la recette de Gabriella justement. Ils ont finalement connu une utilisation plus simple, cuisinés à la graisse d’oie à la mode du sud-ouest, cuits dans un bon bouillon maison puis parfumées de tomate. Tendre, la peau toute fine, ils étaient le meilleur accompagnement qui soit au gigot d’agneau du Pays Basque.

Encore une fois merci Gabriella. Pour les tarbais, et pour le rire.




Tarbais frais façon sud-ouest
  • 600g de tarbais frais
  • 5 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 3 tranches épaisses de jambon Basque
  • 1 cs de graisse d’oie
  • 1 litre de bouillon de volaille maison
  • 1 boite de tomates concassées (ben oui, c’est l’hiver)
  • 1 bouquet garni (thym, romarin, sauge et laurier enveloppés dans une feuille de poireau et ficelés)
  • Sel, poivre, piment d’Espelette
Eplucher et émincer les échalotes et l’ail. Couper les tranches de jambon en lardon. Dans un cocotte en fonte, faire revenir doucement les échalotes et le jambon dans la graisse d’oie, jusqu’à transparence. Ajouter l’ail, laisser revenir une minute. Ajouter les haricots, bien les enrober du mélange échalotes-jambon. Laisser revenir une minute, puis ajouter le bouillon chaud et le bouquet garni. Ne pas saler.
Couvrir et laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que les haricots soient tendre (de 20 à 40 minutes, selon les haricots, et votre goût).
Ajouter alors les tomates, sel, poivre et piment d’Espelette et laisser compoter encore dix minutes.
Servir le lendemain, ils sont encore meilleurs réchauffés.

La recette est adaptée du très beau (et très gros) livre d’Hélène Darroze, Personne ne me volera ce que j’ai dansé.

41 comments:

maloud a dit…

J'ai des tarbais secs, depuis mon petit tour dans ton SO. Ils feront l'affaire, non?

Estèbe a dit…

Le genre de plat qui nous rend maboul de chez maboul. Un chromosome, sûrement. Fileriez-vous, SVP, notre adresse à Gabriella?

colibri a dit…

On dirait le plat de saison : j'ai sorti mes cocos de Paimpol de mon congélateur et ils ont fini presque comme dans votre recette ! C'est bon, il ne me manque plus que l'agneau de votre région et ce serait parfait !

Gracianne a dit…

Oui bien sur Malou, réduis juste la quantité de haricots. A mon avis 300g de secs suffisent, bien trempés une nuit dans l'eau froide.

Colibri, j’en ai moi aussi quelques uns au congélateur, des cocos de Paimpol. On est un certain nombres à être fans.

fredlulu a dit…

chez moi, la tradition veut que ce soit des lentilles qu'on mange à l'An neuf... il paraît que cela porte chance et prospérité....
mais les tarbais, c'est vrai que c'est une denrée rare (dans tous les sens du terme).
Auguri

Mamina a dit…

Mit musik dis-tu? J'adore les haricots et je me régale (et en rapporte) aussi en Italie. Une de mes versions préférée est avec romarin.
est-ce que les jours de haricots vous faites chambre à part... un de mes amis dit que les hommes peuvent être musiciens mais que chez la femme ce n'est pas élégant!

Gracianne a dit…

Mais les tarbais frais sont tres digestes Mamina!

Marie Cuisine a dit…

En cassoulet, ils sont excellents les Tarbais. Il me faudra en remonter lors de mon prochain séjour chez mes parents... Bises, Marie

dumè a dit…

pffff ! à quand les haricots sénégalais ?
tu me fais rêver, dis donc !
bizz chaudes

Bolli a dit…

oh làlà, elle m'a l'air super délicieuse, ta soupe! En plus, avec ce temps dehors, alors, je prendrai volontier une assiette!

Et à toi und très bonne et heureuse 2009

Mijo a dit…

Belle histoire, belle cuisine. Et du rire.

Brigitte a dit…

trop bien pour commencer l'année
je note que Gabriella est plus douée que moi pour avoir ton adresse ;-)

Paprikas a dit…

J'en ai trouvé dernièrement surgelé et j'ai sauté dessus, j'en ai fait un bon ragoût qui ne va pas tarder à apparaitre sur le blog.
Tes tarbais sud-ouest m'interpellent spécialement à vrai dire :)

Hélène a dit…

j'aime le titre de ce livre. Quelle chance, c'est vrai qu'ici on en trouve pas. Bon ce n'est pas grave, j'ai encore des cocos au congelateur.
Bises glacées et bon courage pour rentrer ce soir.

mayacook a dit…

Ici on n'est pas fan de haricots secs...et ce n'est pas faute d'avoir tenté et retenté le coup avec les coco (en voyant les bretons en acheter d'énormes sacs on s'est laissés tenter) mais bon, je profite de ce biller pour te souhaiter tout plein de bonnes choses pour 2009!

Delphine a dit…

y a pas plus sud ouest effectivement pour accompagner :)

Bonne année chère chère Gracianne!!
xxxxx

CoinCoin a dit…

Tu a très bien mis en valeur ce produit de ma région !
Tu m'as donné en vie d'acheter des Tarbais ;-)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Oh, miam miam! Un plat comme je les aime! Vraiment réconfortant!

Bises,

Rosa

zab a dit…

Encore une petite note de soleil et de rire... Une bien belle annee qui commence, dites moi donc. Et alors pas de ventreche avec ces haricots ??? que se passe-t-il ? Ceci dit, si Gabriella veut bien en envoyer en colissimo de l'autre cote de l'atlantique, on veut bien creer une association d'amateurs d'haricots tarbais icitte, avec ou sans ventreche. Bises

Camille a dit…

Qu'est-ce que c'est agréable d'imaginer plonger une cuillère dans le plat, et manger à la dérobade, avant le service, un peu de haricots. Ma version préférée, un peu tomatée, pleine d'herbes.
Le délicat fumet me caresse sévèrement les papilles.
Hihihi, ça chatouille

betterave.urbaine a dit…

Ouh que ça a l'air bon et revigorant par ces froids terribles ; les tarbais, je n'avais jamais entendu ce nom. par contre les haricots secs, en règle générale j'adore... donc... pas de raison de ne pas les tester... lors d'un séjour dans le Sud-Ouest, un jour...

Pascale (ivS) a dit…

J'en ai trouvé une fois ici, mais à un prix tout à fait déraisonnable. Ton plat me donne envie de chaleur, de sud-ouest... vivement l'été!

Hélène (Cannes) a dit…

Comme Maloud, j'en ai des secs aussi ... Je les ressors et je te dis ...
Grosses bises et très bonne année à toi, commencée, je le vois, sur les chapeaux de roue ! ;o)))
Hélène

Patricia a dit…

Ce livre, ça fait un moment que je l'ai repéré (à sa sortie en fait) mais que je trouve à chaque fois un prétexte pour en acheter un autre... Ça s'appelle un rendez-vous manqué, non ?

Mamzelle Gwen a dit…

Je fais çà aussi avec les cocos tout frais. c'est cro bon !

Canotte a dit…

Les légumes secs, on devrait y penser plus souvent, il existe tant de recettes par exemple les lentilles c'est délicieux et bon pour la santé.
Merci de nous le rappeler Gracianne.

Pen Prad a dit…

Ben, par le froid qu'il fait, j'en reprendrai bien une louche de tes tarbais. C'est pile ce qu'il me fallait pour me réconforter. Merci

Aneth and Co a dit…

recette de tarbais simplifiée, je crois que je vais la tester. Je n'ai pas le courage de me lancer dans un cassoulet mais les légumes secs en ce moment, miam! et puis, je suis sûre que ça tue les microbes!

Doria a dit…

Je te souhaite une bonne année 2009

Papilles et Pupilles a dit…

Rhaaa, j'en ai mangé avant hier. Il me restait un petit fond de sachet et je l'ai mis dans un minestrone ;) trop bon

ranjiva a dit…

j'aime beaucoup les haricots, surtout frais, merci pour cette recette. les haricots enrobés ainsi de sa sauce doivent être vraiment succulents. Très appétissants. Bonne journée

Nicolas (Sauvagement Bon) a dit…

Les haricots frais sont toujours un délice. A tester aussi en salade avec un peu d'échalotte, quelques dés de tomate et un soupson de basilic. Ne pas trop les cuire pour les garder croquant.
Bonne Année

Cocopasssions a dit…

J'ai aussi des tarbais qui m'attendent. Je pensais que c'était beaucoup plus long pour la cuisson....

Merci pour la bonne idée et bonne et heureuse année

Coco

senga a dit…

Bien belle recette d'hiver ! Bonne et heureuse année gourmande

gabriella a dit…

Je vais utiliser ta recette, simple mais
goûteuse, pour finir ceux que j'ai au
congélo. L'échange sera complet !
Bises.

Véro C.Métisse a dit…

J'adore ça, de plus en plus. Avec une bonne saucisse de canard bien relevée, miam. Oui, oui, en plus du jambon ! :-)

monique a dit…

J'ai justement fait une réserve importante de Tarbais cette année (j'habite en semaine à quelques kms de Tarbes maintenant), j'avais acheté 2 sacs de 10 kg de haricots tarbais sur le marché, et j'ai passé 2 soirées à les écosser. Tu me donnes envie de faire un petit cassoulet avec. Bon week end. Bises.

irisa a dit…

Bizarrement , je trouve dans mon super-u des tarbais label rouge , et j'en achète pour toute ma famille du nord ! ces haricots si blancs qu'on dirait cirés , nacrés sont les meilleurs et ta recette leur va bien

Elvira a dit…

Rigolo que tu choisisses d'accompagner ton billet avec une chanson interprétée par Nougaro - mais pas de lui. Il s'agit d'une traduction française de la célèbre chanson brésilienne "Que será". D'autant que notre amie Gabi déteste le grand Claude de Toulouse...! ;-D

Mais bon, moi, j'adore Nougaro malgré tout... :-)

PS: et les fayots, aussi...

Beijinhos.

Eglantine a dit…

Des haricots frais, un vrai luxe. Tu en as de la chance

gabriella a dit…

Et oui, mes chanteurs toulousains préférés : Juliette, Art Mengo à la voix
particulière si envoutante et un tout
jeune venu Guillaume Barraband au talent
prometteur !!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...