lundi 1 septembre 2008

Couscous méchoui pour vous souhaiter bon courage


Pendant le Ramadan, il y a ceux qui jeûnent, et les autres, ceux qui se régalent virtuellement de l'abondance de mets épicés et de gâteaux dégoulinant de miel et d'amandes disponibles sur la toile. Tous les ans c'est la même chose, j'ai soudain envie de ces nourritures ensoleillées, je ne résiste pas aux petits gâteaux des collègues, j'achète des fruits confits et des amandes. Le Ramadan, moi je vous le dis, c'est un truc pour faire grossir les infidèles.

Alors j'ai craqué. Voilà un petit couscous méchoui pour vous donner du cœur au ventre. Peut-être pas très orthodoxe, mais sacrément bon quand même. Bon Ramadan à tous.

Couscous méchoui (pour 10)

ingrédients

1kg de plat de côtes d'agneau
1 épaule d'agneau
20 merguez
3 oignons
1 kg de carottes
1 kg de courgettes
500g de navets
1 petite boîte de pois chiches en conserve
4 gousses d'ail
3 cs de ras el hanout
2 cs de cumin
1 cs de paprika
3 cs de concentré de tomate
1 cc de piment d'espelette
2 cc de sel
1 feuille de laurier
1 branche de thym
semoule moyenne
beurre
huile d'olive

Commencer par préparer l'épaule d'agneau. La frotter d'ail, puis d'huile d'olive. La saupoudrer de has el hanout, de cumin et de thym frais. Laisser reposer.
Découper le plat de côtes en morceau. Eplucher, laver et couper les légumes en gros morceaux.
Dans le couscoussier, faire revenir les morceaux de plat de côte sur toutes les faces. Saler, poivrer, réserver.
Vider un peu de graisse si nécessaire, puis faire revenir tous les légumes à l'exception des courgettes. Au bout de 5 minutes, ajouter la viande, les épices, l'ail, le laurier et le thym et bien mélanger. Ajouter environ 2 litres et demi d'eau. Porter à ébullition, ajouter le concentré de tomates, couvrir et laisser mijoter environ deux heures.
Au bout d'une heure, ajouter les pois chiches.
Pendant ce temps, demander à l'homme de la maison de préparer le barbecue et de vous faire rôtir avec soin l'épaule d'agneau. Compter environ 3/4 d'heure de cuisson, puis un temps de repos de 15-20 minutes.
Au bout d'1h30 de cuisson du bouillon, commencer à préparer la semoule en la mélangeant à un peu d'huile d'olive puis en la faisant gonfler dans 1 fois son volume d'eau bouillante salée.
Ajouter les courgettes au bouillon environ 20 minutes avant de servir - attention, les courgettes ne doivent pas trop cuire sous peine de devenir spongieuses.
Disposer la semoule dans le plat supérieur du couscoussier et laisser gonfler environ 20 minutes.
Pendant ce temps, faire cuire les merguez sur le barbecue.
Servir avec de bonnes louches de bouillon additionné de harissa.

30 comments:

stef a dit…

quelle merveille, chez nous on en mange pas assez!!!

Patricia a dit…

Voilà une recette de saison comme je les aime !

Elvira a dit…

Mon beau-père pratique le Ramadan, mais ma mère ne se gène pas trop pour manger devant lui. Et - le pauvre... - ce n'est pas elle qui va lui faire de bons petits plats pour après le coucher du soleil...

Pour moi, le couscous, c'est genre "rien que d'y penser j'en bave". Un gros, avec tout dedans. Je n'en fais pas souvent de ce type car nous ne sommes que deux.

Ta photo me donne une terrible envie de couscous!

Beijinhos.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une beauté ce plat! Je ne résiste jamais à ce genre de recettes dépaysantes et épicées! Miam!

Bises,

Rosa

patoumi a dit…

Oh Gracianne, hier j'ai fait le premier couscous de ma vie! j'ai trouvé ça super bon, le bouillon chaud qui mouille la semoule, les mergez qui piquent un peu, la viande fondante, les légumes tout tendres. On a l'impression de manger un voyage. Tu as raison, ça donne du courage.

lilizen a dit…

Houlala ! ça c'est vrai ça ! toutes ces victuailles et ses gâteaux qui débarquent sur la toile...donnent SACREMENT envie !
Faire grossir les infidèles ! hi hi, que c'est joliment dit ! je suis une mécréante scélérate complètement athée (grâce à Dieu) et là là j'ai faiiiim !
Tiens j'ai mangé un délicieux couscous au PERREUX SUR MARNE début août, y'a pas de saison pour le déguster !
bises
lili

Colette MARTINIC a dit…

Rajoutes une assiette ,j'arrive ..biz

maloud a dit…

La veille de partir tous ces petits gâteaux gorgés de miel, amandes...sont débarqués chez-moi. Quel festin on a fait en Italie! Ni même le bikini m'a empêchée de les faire voyager.

Véro C.Métisse a dit…

OH MY GOD...
Moi, moi, je suis une infidèle !! Ton couscous tomberait pile poile à point sur ma table, j'ai besoin d'un peu de courage ce soir...
Le temps passe mais rien ne change: j'ai toujours autant l'eau à la bouche quand je repars de chez toi !!
Bisous bisous et bon courage à toute la famille pour demain !

awoz a dit…

Tu as raison, avec tous les gâteaux au miel et fleur d'oranger qu'on voit sur la blogosphère il y'a de quoi grossir lol!
Ton plat a l'air délicieux et j'aime beaucoup l'abricot séché dans un plat de viande et d'épices:)

lefrancbuveur a dit…

tres bon!
ciao

Mamina a dit…

Moi aussi, je suis une infidèle qui ne résiste jamais à un bon couscous... je résiste plus facilement aux petites pâtisseries après, mais Monsieur mamina, non! Chacun ses vices!

eva a dit…

J'adooooore le couscous. C'est le seul plat que mon père, d'origine marocaine, préparait à la maison ... Alors, il ne le faisait pas très souvent mais j'ai appris à le faire en le regardant et je ne m'en lasse pas !

Estèbe a dit…

Voilà que notre Cianne qui cuisine pour dix gulus! Quand il y en a pour dix.... on débarque, et en maillot de couscous (création vestimentaire récente).

Paprikas a dit…

Gracianne tu me fais toujours craquer. Tu es notre loukoum adoré :)

marion a dit…

infidèle je suis , et infidèle je profite chaque année de la générosité de mes patients qui me gâtent en douceurs remplies de miel et d'amandes :)
Un bon couscous ... franchement ... même pas orthodoxe, ça fait terriblement envie !
Je file demain soir à Barbès acheter des baghrirs ! ou alors je les tente ?

Minouchka a dit…

Non je ne salive pas, je ne fais que passer, je ne salive pas ... Oh la la, le ventre est par terre... la honte, il bave!

PS : la viande a l'air fondante à souhait. AH non, là c'ets le coeur qui rejoint le ventre ;-( Pâ juste!

Marmitedecathy a dit…

J'adore le couscous, mais je n'ai jamais osé me lancer
Bonne rentrée à vous

dumè a dit…

et si on n'a pas d'homme pour rôtir... l'épaule on se prive de ce met de roi ?

Clairechen a dit…

Rhaaaa trop bon!!! Ah ça oui, ça donne du courage!!!!

Hélène a dit…

Je n'ai jamais préparé de coucous à la maison, va savoir pourquoi.
Bon courage pour la rentrée.

Sophie a dit…

Pas d'infidélité au couscous, c'est trop bon !

Saperlipopote ! a dit…

quel bel hommage !

Provence a dit…

Je ne résiste pas non plus à un tel délice!

senga a dit…

Ramadan ou pas je préfère ce couscous parfumé aux gâteaux au miel !!

Tifenn a dit…

Des recettes comme ça et on change de religion.

zab a dit…

Eh bien dit donc après l'angleterre, l'Afrique du nord, on voyage dans le vexin ... Que l'on fasse le ramadan ou qu'on profite de cette période pour se régaler, ton couscous est bienvenu.

lena sous le figuier a dit…

Ici c'est un plat qui revient régulièrement, c'est tellement convivial et généreux!
J'amène mon rond de serviette...

Tarzile a dit…

Il y a une expression pour ce plat en Amérique : cooking for a crowd.

Tellement appétissant !

Lydia a dit…

Je viens souvent sur ton blog et je ne sais plus si j'y ai déjà laissé un message. Par contre, je t'ai décerné un diamant, vas voir sur le mien!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...