jeudi 19 juin 2008

The perfect strawberry-rhubarb pie



C’était un petit restaurant d’hôtel, quelque part dans Londres, je devais avoir 11 ans. Nappes blanches, petites fleurs sur les tables, premiers breakfasts et les inévitables tomato soup et shrimp cocktails. Mais aussi une tourte salée – sans doute un steak and kidney pie – à la pâte légère, presque feuilletée mais pas tout à fait, un peu sablée, craquante, une vraie pâte à pie. Et le moelleux à l’intérieur, un gâteau surprise.

Des années plus tard, je viens de la retrouver cette pâte, sur un des plus anciens foodblogs américains, celui d’Elise, Simply recipes. Quant au mélange rhubarbe-fraise-zeste d’orange, bien compoté dans son nid croustillant, acide et doux sur la langue, il fallait que je le partage avec vous avant la fin de la saison.

Sans doute le meilleur gâteau que j’aie jamais fait. Merci Elise !


Strawberry-rhubarb pie / tourte aux fraises et à la rhubarbe
(pour un moule d’environ 28 cm)

Pâte à pie

2 ½ tasses de farine (375g)
1cc de sucre
1 cc de sel
1 tasse (2 sticks) de beurre doux froid coupé en morceaux (220g)
4-6 cs d’eau glacée

Couper le beurre en cubes et le mettre au congélateur de 15 minutes à 1 heure. Il faut qu’il soit vraiment froid.
Mélanger la farine, le sucre et le sel dans le bol d’un robot. Ajouter le beurre et mixer, 6 à 8 fois, pour obtenir un mélange granuleux, avec des morceaux de beurre de la taille d’un petit pois. Ajouter l’eau glacée cuillérée par cuillérée, et mixer à chaque fois, jusqu’à ce que la pâte commence à s’agglomérer. Vérifier en la pinçant entre deux doigts qu’elle s’agglomère bien.
Verser le mélange granuleux sur un plan de travail fariné. Le séparer en deux et former deux disques, en pétrissant le moins possible, de façon à ce que les petits morceaux de beurre ne fondent pas et restent entiers dans la pâte.
Envelopper chaque disque dans du film plastique et laisser reposer au moins une heure au réfrigérateur. La pâte peut se conserver deux jours au frais. La faire ramollir quelques instants à température ambiante avant de l’abaisser.

Garnissage

3 tasses / 340 g de tiges de rhubarbe épluchée et coupée en morceaux d’1,5 cm
1 tasse / 125g de fraises nettoyées et coupées en tranches
1 tasse / 200g de sucre en poudre
3 cs de tapioca (j’ai utilisé de la maïzena - il faut en mettre 1 cs de plus)
1 pincée de sel
1 cc de zestes d’orange.
1 œuf pour la dorure

Sortir la pâte du réfrigérateur environ 10 minutes à l’avance.

Mélanger la rhubarbe et les fraises avec le sucre, le sel, la maïzena et les zestes d’orange. Réserver 10 minutes.

Préchauffer le four à 200 ºC.

Sur une feuille de papier sulfurisé légèrement farinée, étaler le premier disque de pâte finement. Elle est assez difficile à étaler, un peu de muscles sont nécessaires ;) Déposer dans le moule, avec la feuille de papier, en laissant dépasser environ 2 cm de pâte autour du moule.
Déposer le mélange fraise-rhubarbe dans la pâte.
Abaisser le deuxième disque. Le déposer au dessus du premier. Pincer les bords de la pâte avec celle du dessous, puis rouler de façon à fermer la tourte hermétiquement. Au moyen d’une carte de bristol roulée et enveloppée dans du papier aluminium, faire une petite cheminée sur le dessus du gâteau pour permettre à la vapeur de s’échapper.
Dorer à l’œuf battu avec une cc de lait.

Enfourner à 200 ºC, puis au bout de 20 minutes, baisser la température à 180 ºC et laisser cuire encore de 30 à 40 minutes. Démouler sur une grille et laisser complètement refroidir (plusieurs heures à température ambiante) avant de servir, afin que le jus épaississe.

Note : N’ayant pas de moule à pie, j’ai utilisé un plat à four carré, aux bords un peu évasés. Je me suis rendue compte la dernière fois que les moules à manqué traditionnels, aux bords droits, ne conviennent pas à ce type de gâteau.

35 comments:

Guillemette a dit…

j'ai terriblement faim. ta tourte a l'air divinement parfumee, ca met vraiment l'eau a la bouche !

Estèbe a dit…

Voilà qui nous donnerait presque envie de plonger dans la pâtisserie. Plouf. D'ici 2988, on va s'y mettre.

Clairechen a dit…

Tu en parles avec tellement d'adoration ... il ne peut qu'être bon!!!!

Papilles et Pupilles a dit…

Je ne dirais pas mieux qu'Estèbe. Moi qui n'aime pas trop pâtisser, là, waowww, ca le fait !

Sandra Avital a dit…

T'aurais dû me demander, Gracianne... mis à part que je la fais à la main, que je mets un peu plus de sucre (et même parfois de la vanille et parfois aussi un peu de vodka.. faudra que j'explique un jour pourquoi..), c'est la recette de pâte et SURTOUT le procédé que j'utilise (et moi aussi, j'ai trouvé ça chez les americains). Le fait d'utiliser du beurre froid et de ne pas l'incorporer complètement à la pâte est le secret pour obtenir une petite note feuilletée.
Un jour, faudra quand même que je la goûte aussi l'association fraises/rhubarbe.. et ce sera sûrement avec cette recette!!

hélène a dit…

J'ai hâte de partir bientôt chez mes beaux-parents quand je vois cette pie.

Gracianne a dit…

Et bien tu vois, Sandra, pour une fois j'ai trouve ca toute seule (enfin chez les americains), comme une grande ;)
Tu l'avais publiee cette pate?
Fraise-rhubarbe, ca le fait, absolument delicieux, il faut vraiment que tu y goutes. meme les enfants ont aime, c'est dire!

Pascale (ivS) a dit…

Le meilleur que tu aies jamais fait, tu mets la barre haut! Mais je te crois, sans hésitation, et fraise-rhubarbe, ça me parle, vraiment!

Mamina a dit…

Mes souvenirs culinaires anglais ne sont pas si euphoriques que les tiens, mais, là, je vais le devenir!

Gracianne a dit…

Ah non Pascale, pas si haut, je ne suis pas une fleche question patisseries.

Gracianne a dit…

Mamina, c'est parce que je ne me souviens jamais que des bonnes choses.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Il a l'air tout à fait "perfect" et "scrumptious"! J'adore les pies! Servi avec un peu de lait condensé non-sucré (on mange le pie comme ça dans ma famille), c'est un délice innégalable...

Bises,

Rosa

picot a dit…

Ohlololo, ça me donne envie d'essayer (j'adore la rhubarbe, pour son acidité et le côté fibreux)! Ta recette de pâte à pie, elle est bonne pour les pies salées, alors? ou tu retires le sucre? j'adore les mini-pork pies (oui, c'est très vilain, je sais ;-))
baci!

Gracianne a dit…

Peggy, je n’ai pas encore essayé, pour les recettes salées, mais je le ferai sans fautes – et sans la cc de sucre.
Par contre, pour les pork pies, la recette est totalement differente. Ils cuisent très longtemps, on ne peux pas le faire avec cette pâte là. C’est une pâte à base de saindoux, tu en trouveras une recette là: http://lamarmitedecathy.canalblog.com/archives/2007/01/18/3709736.html
Ben oui, moi aussi, j’avoue, j’adore ça.

Tarzile a dit…

Le goût que ça doit avoir ! Pâte très réussie!

Grand Chef a dit…

Je note, je note. C'est vrai qu'elle est superbe, tu peux être fière de toi! La face intérieure de la pâte a l'air tellement fondante, je sens ça d'ici.

bolliskitchen a dit…

je n'arrive pas à faire de real apple or what else pie!

Et pourtant, comme toi, je l'adore.

Colette MARTINIC a dit…

J'aurai dû être à tes côtés ce jour là pour apprendre à le faire mais aussi à le manger ....bisou

mayacook a dit…

J'aime ta notion de la perfection!!

bergeou a dit…

Elle a l'air délicieuse, décidément ça feuillette aujourd'hui !

Marielle a dit…

Hummm !! tu m'as mis l'eau à la bouche.

~marion~ a dit…

Mais dis-moi Gracianne... t'as vécu en Angleterre pour de vrai ou alors c'était juste un voyage? Je dis ça juste parce-que tu fais beaucoup de recettes d'inspiration Britannique en ce moment, j'ai dû louper un épisode...

Bon bref tout ça pour dire qu'il est sublime ce pie! Je n'en ai jamais fait mais le simple principe de faire cuire les aliments dans leur jus est génial. J'imagine d'ici cette petite compotée de rhubarbe-fraise et zestes comme elle doit être trop bonne :-)

J'ai hâte d'être samedi moi... pas toi?
;)

Flo Bretzel a dit…

Cette pâte à pie et l'association fraises-rhubarbe, c'est exactement la recette que je cherche depuis qu'un ami américain nous l'avait concocté...il y a quelques années! Merci.

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Fraises/rhubarbe un mélange très couru sur les blogs ces temps-ci, j'adopte immédiatement.

Another addicted (va falloir que je me soigne) a dit…

Aaaargh, lire ton blog deviens de plus en plus dur. Rien qu'à voir la photo j'ai les yeux qui pétillent. Après vient l'épreuve du texte et là j'ai la langue qui me démange. Mon doux (comme ils disent icitte) tu nous fait bien rêver.
En tout cas bravo, pour une timide de la patisserie cela ressemble bien à une super réussite.

monique a dit…

It looks so perfect! miam, miam. Bises.

les chéchés a dit…

comme on a envie de fermer les yeux, s'imaginer à la table de ce petit restaurant, toucher ses nappes blanches... ouvrir, et découvrir cette pie que mes papilles n'ont pas encore eut la chance de goûter...

Gracianne a dit…

Flo bretzel, you are welcome. C’est pour ça que je voulais le partager avant la fin de la saison celui-là, j’étais certaine de ne pas être la seule adepte des pies ;) J’espère qu’il sera à la hauteur de tes souvenirs. Encore une fois, comme le souligne Sandra, tout le secret est dans le beurre froid incorporé à la pâte sans trop la travailler. Et puis trouver un moule à pie qui convienne, avec des bords évasés, pour que le jus ne se concentre pas sur les côtés, au fond du moule.

Non ~marion~, je n’ai jamais vécu en Angleterre, même si c’est un pays où j’aurais pu choisir de vivre. Cette fois-là ce devait être mon premier voyage à Londres, en compagnie de mes parents. Depuis, j’y suis retournée souvent, j’aime ce pays. Les français ont beaucoup d’a priori (et c’est un euphémisme) sur la cuisine anglaise. On n’y mange pas toujours bien, c’est vrai, et souvent un peu n’importe quoi à n’importe quelle heure. Mais c’est un pays qui a des traditions culinaires intéressantes, très ouvertes sur le monde extérieur via ses anciennes colonies, souvent totalement exotiques pour nous. Et surtout sans complexes, les anglais ne placent pas comme nous la nourriture sur un piédestal, ils font les choses plus simplement. Moi j’aime bien.

Isa, fais attention, tu risques de prendre quelques kilos virtuels si tu deviens accro à la blogomiam.

Claude-Olivier a dit…

Un titre accrocheur qui me fait venir et maintenant, ben je regrette car j'ai faim !!! ;-) c'est vrai que ca a l'air d'être une belle tuerie cette recette! biz

Ana a dit…

J'adore ta façon de parler des pies... Tu nous fait saliver !

eleonora a dit…

Un petit coucou pour te souhaiter un super week-end avec le soleil enfin…

Ranjiva a dit…

il suffit de regarder tes deux photos pour déviner à quel point c'était très bon. j'aime beaucoup l'association fraise-rhubarbe. Bon week-end.

Hélène (Cannes) a dit…

Mais tu es devenue cette semaine une serial publisher ! Je ne suis plus, moi ... Heureusement qu'il y a le dimanche matin ( les ados dorment jusque tard et msn reste encore en sourdine ...) pour passer voir ce que font les copines !
Aevc ce pie, je suis servie !
Re-bises
Hélène

Sonya a dit…

j'adore le mariage rhubarbe et fraise...ta recette me semble délicieuse...hmm

Lenaïg a dit…

un superbe pie gourmand mi-acide mi-sucré, quel délice!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...