lundi 9 juin 2008

Fraises, mascarpone, menthe et Fureur des Vivres



Il y a plusieurs mois déjà que je lis avec un intérêt grandissant les dossiers thématiques de la Fureur des Vivres. Ils sont un certain nombre à nous raconter là, avec talent, passion, sérieux et humour, leurs gourmandises. A écrire, en toute liberté, un magazine culinaire assez unique.

Après les légumes oubliés, les potages, le pain, l’amertume et les nourritures vagabondes, le thème du mois est «le cru ».
J’ai été assez étonnée quand Patrick m’a proposé d’y participer de quelques recettes, comme l’avaient fait précédemment Mamina et Anaïk. Je n’ai jamais cuisiné le cru sur ce blog, et Patrick ne me connait pas. Il ne pouvait pas deviner que je ne sais pas faire cuire le bœuf autrement que saignant, qu’il m’arrive de grappiller des morceaux de viande crue quand je la prépare, et que j’ai un grand faible pour tous les poissons crus.

Pour la première, j’ai eu envie de commencer par le fruit, cru. La suite est sur la Fureur des Vivres...

Tarte aux fraises, mascarpone et menthe

Ingrédients

  • 1 gros œuf
  • 1 cuillerée à soupe de sucre en poudre
  • 250g de mascarpone
  • 2 gouttes d’extrait de vanille
  • 500g de fraises
  • Quelques sommités de menthe fraiche

Pour la base de biscuits
  • 112g de beurre
  • 375g de palets breton
  • Quelques gouttes d’extrait d’amande amère

Faire fondre le beurre. Sabler grossièrement les biscuits au robot, ou bien les écraser dans un sac en plastique à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Bien mélanger le beurre et les biscuits en miettes. Ajouter quelques gouttes d’extrait d’amandes amères. Etaler cette base dans un plat à tarte en pressant avec les doigts, sur le fond et les côtés, fermement mais pas trop fort, de façon à ce que la base ne devienne pas trop compacte. Réfrigérer jusqu'à ce que la base soit bien prise (environ une heure).
Séparer le jaune du blanc d’œuf. Dans une jatte, battre ensemble le jaune d’œuf et le sucre. Ajouter le mascarpone et battre jusqu’à consistance d’une crème épaisse. Ajouter les gouttes de vanille.
Battre le blanc en neige ferme et l’incorporer délicatement à la crème de mascarpone.
Etaler la crème sur la base de biscuit. Laver, sécher et couper en tranches les fraises. Les disposer sur la crème. Parsemer de quelques feuilles de menthe. Réfrigérer plusieurs heures avant de servir.

23 comments:

Natalia a dit…

Voilà une tarte qui fait envie... je vais aller jeter un oeil à cette "fureur des vivres" que je ne connais pas du tout... et pour voir de quoi est faite cette tarte ;-)

Bolliskitchen a dit…

Il en reste un part pour moi?

J'aime la tarte aux fraises et avec la mascarpone, c'est plus rapide qu'avec la crème.....

Je ne connaisais pas du tout "fureur des vivre", je vais faire un tour, je suis curieuse!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Une jolie tarte!

Comme toi, j'adore la viande de boeuf crue et saignante!

Bises,

Rosa

Eglantine a dit…

Lorque j'achète des fraises, j'ai du mal à les garder pour en faire un dessert : ma fille les mange comme ça, tout simplement....

Ta tarte est superbe !

maloud a dit…

Je suis devenue accro à Fureur des Vivres.
Tes fraises crues feront mon bonheur. Et tu peux continuer avec le poisson, la viande...Je serai au paradis.

Mercotte a dit…

Ciel cette tarte.... j'y cours avec fureur

Tarzile a dit…

Tellement beau, cette tarte

Mamina a dit…

J'u cours... Patrick, il ne te connais pas, mais Estèbe, oui!

zab ex(in)patriée à Paris a dit…

Qui l'eut cru. Gracianne commence sa série fureur de vivre par un dessert. Décidément, les temps changent ... pour notre plaisir. TRès belle réalisation qui a ramené le soleil ici à Paris

auntie jo a dit…

humm, fraises & mascarpone! j'aime aussi beaucoup la fureur des vivres, c'est toujours très intéressant! et en plus si tu y es!
bises

~marion~ a dit…

Magnifique tarte aux fraises découverte chez Fureur des vivres... Et les fraises des bois alors?
:-)
Oh cette pâte sablés comme elle doit être sablée! :-)
T'habites où déjà Gracianne??

Alhya a dit…

je suis comme les autres, je craquer sur cette photo de tarte aux fraises, et je te gronde, forcément: je quitte les blogs quelques jours (semaines) et te voilà délocalisée!! ;o) félicitations, encore une très belle aventure!

Hélène a dit…

Ce n'est pas juste, pas de recettes. Fraises et mascarpone, j'adhère totalement. Allez, je me dépêche et file chez Patrick.

Scribacchini a dit…

Bene, bene! je garde tes fureurs pour l'heure du dessert, histoire de ne pas te lire entre deux portes. Mille baci. Kat

dumè a dit…

du cru, du saignant, du bleu, du rosé à l'arête..... j'arrive ! parce que tu le vaux bien ma belle...
besitos ;
dumè ;

Clairechen a dit…

Tu nous la fais aussi aux fraises des bois?????
J'exige une part! ;-)

Moony a dit…

Moi c'est une furieuse envie de fraises qui me prend là et pas de troisième bb en route pourtant, c'est normal?

Tiuscha a dit…

Ce sont tes fraises, non quand même pas ? Tu ne pousserait pas le vice si loin ?

Elvira a dit…

Patrick m'avait proposé, pour le cru, mais comme je suis allergique aux protéines crues, ça limitait un peu mon champ d'action...

Fraises, mascarpone, menthe... À mon avis, une des plus belles combinaisons italiennes qui soient. :-)

Beijinhos.

Le Cookie Masqué a dit…

j'en veux, là, tout de suite !D'avance, merci pour la livraison express ;-)

marion - il en faut peu pour ... a dit…

je file découvrir ça tout de suite :)
je suis bien sûr complètement open sur la tarte fraise/mascarpone, plutôt deux fois qu'une !

salwa a dit…

ta tarte a l'air terrible !
je viens de decouvrir Fureur de vivre, je vais y trainer mes pas ^^

nuage de lait a dit…

Fraises et menthe, je ne peux résister mais s'il y a encore en plus de la mascarpone alors là, ca devient ingérable pour moi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...