mercredi 23 janvier 2008

Carciofi alla Giudia



Je crois que c’est l’Italie qui m’a donne le goût des légumes. Anaïk dirait que c’est la Méditerranée. Nous autres gens du nord ne savons pas les préparer, nous les consommons trop souvent bouillis, trop cuits. Les cuisines du sud, plus rustiques, savent bien mieux exprimer leur saveur. Les Italiens font un festival d’un simple plat de haricots.

J’adorais faire mes courses sur les marchés de Rome, discuter avec les marchands qui m’apprenaient des tomates celles qui étaient meilleures pour la salade et celles qui convenaient dans une sauce. Ils ne vendaient que des produits de saison, frais, croquants. Comme ces petits artichauts poivrades, si frais qu’ils peuvent être manges crus.

Longtemps, je n’en ai pas trouvé sur les marchés parisiens, ou bien très rarement. J’en prenais a chaque fois, pour accommoder les pâtes.

J’en trouve régulièrement maintenant, et je me suis souvenue d’une recette que m’avait donnée la Signora Anna, celle des artichauts à la Juive, confits dans l’huile d’olive et que l’on sert en antipasti, si tendres et savoureux. J’ai retrouvé cette recette dans un autre très beau livre, Les cuisines d’Italie, d’Antonio Carluccio. Lui les appelle Carciofi alla Romana, peu importe leur nom, c’est une belle recette simple.

Carciofi alla Giudia
  • 8 artichauts poivrade
  • 1 oeuf battu
  • 2 cs de chapelure fraiche
  • 1 gousse d’ail très finement hachée
  • 1 cs de menthe hachée
  • 2 cs d’huile d’olive plus un peu plus pour la casserole
  • Sel, poivre
Couper le haut des artichauts sur 2 cm, arracher les grosses feuilles du tour et couper le fond en gardant 4 cm de queue. Avec un couteau aiguisé, retirer le haut des feuilles, en ne laissant que les parties tendres de l’artichaut et le cœur. Faire une ouverture dans le centre de l’artichaut et retirer le foin s’il y en a déjà; si l’artichaut est jeune, cela ne sera pas nécessaire.
Peler les queues réservées et les hacher finement. Mélanger avec l’œuf battu, la chapelure, l’ail, la menthe, sel, poivre et l’huile d’olive. Verser la farce au centre des artichauts.
Poser les artichauts, dans une petite casserole, tête en bas, en les serrant bien les uns contre les autres. Les couvrir à moitié d’eau et à moitié d’huile d’olive. Porter à frémissements et laisser cuire 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient très tendres. Vérifier la cuisson avec la pointe d’une brochette. Ces artichauts se mangent chauds ou froids.

34 comments:

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Tu me fais découvrir cette manière de déguster des petits artichauts. Je ne connais absolument pas, et associer la menthe à l'artichaut aussi. Je vais guetter les premiers artichauts poivrades sur le marché.

Flo a dit…

Les poivrade remporte chez moi la palme en catégorie artichaut... alors j'ai vraiment faim, là :-)

lena sous le figuier a dit…

Décidément on partage la même bibliothèque culinaire, et pas seulement d'ailleurs.
J'aime comme il sait parler au coeur pour chacune des régions d'Italie.
Ses recettes adoptées ici pour la vie, Peperoni Arrotolati, Manilli de Sea, Polpette di Borraggine, et j'en oublie.
Si je trouve de jolis artichauts, je suis ta recette, très vite.
Le bonheur en Italie, ce sont aussi les marchés où on vous vend que des légumes mûrs à point, à utiliser dans les deux jours...C'est pour ça que c'est aussi bon.

Anso a dit…

Je n'ai jamais eu l'occasion (la chance) de goûter à ces artichauts, mais les recettes que j'ai pu apercevoir me tentent beaucoup !! Et là, à l'heure qu'il est, le tienne me met en appétit !!

Colette a dit…

En tant que bretonne j'adore les artichaux
alors j'adore

gourmandsavecleila a dit…

J'ai l'habitude d'en acheter chez un traiteur italien ici en tunisie. C'est un délice!! Tu me donnes envie d'en faire.

Fabienne a dit…

C'est vrai que la cuisine méditerranéenne est fabuleuse car elle permet d'apprécier le vrai goût des légumes ...

Tiuscha a dit…

Ici, ces petits artichauts sont monnaie courante mais il ne sont pas toujours aussi tendres qu'ils en ont l'air, il faut attendre des mois meilleurs...

Mamina a dit…

Encore de grands souvenirs pour moi que ces artichauts là...

Dorian a dit…

Un de mes cauchemars culinaire ! je ne sais pas pourquoi, peut-être qu'un psy trouverais une relation entre ma mère et les artichauts... en tout cas je loupe tout ce que je veux dès que je tente de cuisiner ces petites choses... et comme je ne suis pas du tout supersticieux... ou presque, je pense juste que nous ne sommes pas encore prêts pour nous rencontrer... ça viendra j'espère !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Magnifique! Je n'en ai jamais cuisiné (trop fénéante), mais j'adore ça par contre ;-P...

Bises,

Rosa

Alhya a dit…

c'est en Toscane pour ma part que j'ai eu cette révélation... je ne connaissais que les haricots verts en boite réchauffés dans une casserole d'eau, tu imagines le choc! cette recette me plait trop!

Hélène a dit…

Mais c'est que tu vas nous ramener le soleil avec une telle recette. Petit bémol, il manque le verre de chianti.

Le confit c'est pas gras a dit…

Les poivrades, c'est une véritable madeleine, pour moi. Mon papi me gardait toujours les premiers du potager, où il m'emmenait pour les croquer tout crus.
Bref, je suis dingue de l'artichaut en général et, préparé de cette façon, ça me rend complètement dingue de convoitise. Ce que j'adore dans la cuisine italienne, c'est qu'elle est justement une cuisine de produits. Merci pour le clin d'oeil méditerranéen ;)

auré a dit…

Un vrai hymne à la cuisine du soleil cette recette! Les légumes peuvent être si savoureux préparés ainsi!

Paprikas a dit…

Que du bonheur, moi qui est une fille du sud, j'ai toujours craqué pour ces sublimes artichauts, ta recette est vraiment très tentante.

marion a dit…

elle est très world food notre gracianne en ce moment, et j'adore ça :)
Un billet supplémentaire pour avoir envie de foutre le camp en italie bientôt ...

anne a dit…

tu as entièrement raison Gracianne, les italiens savent sublimer les légumes; avec presue rien, ils font des plats hyper savoureux.
Cette recette me comble car je suis une fan de carciofi.

maloud a dit…

Tu nous mets l'Italie dans l'assiette.

Estebe a dit…

Ahhhh, je vendrais mon chalet à Megève, ma collec de Rolex vintages et ma Jaguar verte pour un petit carciofi.

Pascale (ivS) a dit…

ah la la, tu me donnes des envies de soleil (enfin, tu les renforces!) pour moi, c'est l'Espagne, sur la terrasse, c'est vrai qu'ils savent les cuisiner!

Mijo a dit…

Je ne sais pas si j'ai déjà goûté à des artichauts poivrades. ça donne envie.

Ranjiva a dit…

Je me souviens des marchés ouverts à Rome mais je ne connaissais pas ces petits artichauts poivrades.Il faut que j'en trouve, ta photo donne trop envie.

Adriano a dit…

Prochaine mission: trouver les artichauds adéquats!

Marielle a dit…

L'Inde, l'Italie, ça fait du bien de voyager avec toi, car je commence à trouver l'hiver long. j'ai envie de soleil et de saveurs et il y a tout ce qu'il me faut chez toi .

senga a dit…

Quelle belle réussite, la forme, la finition, la cuisson, on voit qu'ils sont beaux et bons, on sentirait presque le goût ! bravo pour les antipasti et aussi le curry si coloré !

Marie-France a dit…

Comme tu dis il n'y a que les pays mediterranéens pour cuisiner aussi joliment les légumes. Tout y est, la couleur, les odeurs, les saveurs. ça fait longtemps que j'ai envie de préparer des artichauts de cette façon, tu me renforces dans mon idée, ce plat est trop appétissant.

eleonora a dit…

Je suis déjà venue sur ton blog..l'année dernière. Et on ne sait pas pourquoi, du coup on en perd la trace..et par la trame de la toile,tu te retrouves sur ce blog qui m'a fait chaviré et impossible de revenir dessus...là je suis bien là..et je te mets dans mes liens...histoire de savourer cette belle cuisine italienne...étant moi-même italienne...allora buona giornata a te...

Hélène (Cannes) a dit…

Tu sais qu'à Vintimille, on peut acheter les petits artichauts déjà tournés ! j'ai tenté de demander ça à ma maraîchère du marché Forville mais ça ne l'a pas tenté, de me tourner 25 poivrades au débotté... Dommage ! En tout cas, la prochaine fois que je revois de ces petites bêtes-là ( c'est à dire sans doute demain matin ! ;o)), je fais ta recette. Ils sont vraiment appétissants !
Bises et bonne fin de semaine
Hélène

Bolli a dit…

je pars au marché.........acheter des artichauds!

Cocopassions a dit…

J'avais réalisé une recette dans le même genre cet été et nous avions beaucoup aimé. Bravo pourf ta photo

Débo a dit…

Dire que j'ai failli râter cette recette. Je n'imaginais pas pouvoir en faire moi même et j'adore ce légume !!
Merci mille fois pour cette recette, directement dans mes favoris !!

irisa a dit…

Moi , c'est lorsque je suis arrivée dans le sud que j'ai remarqué ces artichauts , savoir les "tourner" m'a pris un peu de temps ! mais ça en valait la peine ! cette recette est un plaisir , pour les yeux d'abord : comme ta photo est attirante

Elvira a dit…

C'est drôle, parce que nous avons cuisiné quasiment les mêmes choses au même moment... J'ai fait des petits artichauts à la romaine (recette qui attend, comme beaucoup d'autres, d'être postée) avant mes vacances en Italie. C'était bon... Les tiens sont terribles. :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...