lundi 23 octobre 2006

Comme un lundi


Ca y est, il fait nuit quand je pars le matin. La longue saison humide, froide et sombre s’installe. Bientôt il faudra dégivrer la voiture le matin. Il me faudra attendre des mois avant de revoir le lever de soleil sur la plaine, des mois pendant lesquels je me demanderai pourquoi je ne suis pas allée m’installer plus au sud.

Le dimanche est passé trop vite, comme d’habitude. Couchés tard, levés tard, la tête dans le brouillard. Pas envie de cuisiner, enfin, si, mais pas le courage. Alors retournons vers les classiques réconfortants, le déjeuner dominical de base, rôti de boeuf, salade verte, patates au Bleu.

Ca ne mérite peut-être pas un billet, mais c’est tellement bon. Juste des pommes de terre coupées en tranches et revenues dans la graisse d’oie, puis recouvertes de Bleu d’auvergne qu’on laisse fondre doucettement avant de retourne la poêle sur une assiette. Ca donne une galette craquante et fondante, idéale en accompagnement d’une viande, ou simplement dégustée seule avec une salade.

Patates au bleu
  • 1 kg de pommes de terre
  • 125 g de Bleu (ou Roquefort)
  • 50 g de Beaufort (ou Comté ou autre fromage bien fondant)
  • 1 cs de graisse d’oie
  • 2 gousses d’ail en chemise

Dans un faitout, faire revenir les pommes de terre coupées en rondelles dans la graisse d’oie avec l’ail en chemise. Faire cuire à feu moyen jusqu’à ce que les pommes de terre soient dorées (mais pas trop). Saler mais peu, le fromage est très salé. Poivrer. Tasser les pommes de terre et les recouvrir de lamelles de fromage. Couvrir et laisser fondre environ 10 minutes a feu doux. Demouler sur une assiette et servir la belle galette dorée.

    52 comments:

    Requia a dit…

    Mmmm ça c'est de la vraie comfort food. A tester un de ces dimanche midi, quand il fera super moche, gris et froid dehors.

    Poumette a dit…

    J'adore ce genre de plats réconfortants. Je note ta recette :o)

    Véro a dit…

    Ca vaut pas un billet, tu rigoles?? J'ai juste envie de planter ma fourchette dedans... (soupir)... le givre sur les vitres, la nuit, le réveil qui sonne alors qu'on ne lui a rien demandé, le corps qui frissone quand on sort de la couette, qui proteste pour avoir un peu plus de dodo... encore un peu!!...... Et c'est lundi en plus: l'horreur!
    Je ne sais pas comment je vais réussir à passer cet hiver, mais si c'est trop, trooop dur, je me ferai des patates au bleu en pensant à toi!
    Bises bises.

    mamina a dit…

    Ben si, ça vaut un billet parce que moi, cette galette, je vais la manger sans accompagnement de viande. Juste pour elle toute seule et je crois même que ce ne sera pas plus tard que demain à midi. Bises. Bon courage pour le mardi qui s'annonce.

    sophie a dit…

    Recette très hivernale comme je les aime en hiver après une bonne journée de ski, bon d'accord pour le ski il faut encore attendre un peu mais je ne crois pas que je vais attendre si longtemps pour essayer ta recette!.

    Sophie a dit…

    Moi aussi j'aime les recettes comme ça : réconfortantes et généreuses. Cela fait du bien ! Bon courage pour demain !

    Claire emma a dit…

    tu n'allais quand même pas nous priver de ça?!
    moi ça me donne faim!

    brigitte a dit…

    Le glougloutement de l'eau dans les tuyaux qui annonce le réveil de la chaudière, encore 3/4 d'heure d'engourdissement et de sommeil volé avant le satané réveil comme tous les matins....j'ai connu cela aussi entre 2 expats.
    Alors OUI, je savoure l'Equateur et son équilibre nuit/jour, ses levers et couchers de soleil somptueux,la douce chaleur qui nous baigne et les alizés qui nous ventilent. Mais point de ces petits plats réconfortants, ni de feu dans la cheminée, ni....
    je t'embrasse

    Choupette a dit…

    Heureusement que tu l'as fait ce billet , que l'on profite de ces délicieuses pommes de terre!

    Fabienne a dit…

    J'adore quant un dimanche nous dit comme un lundi !

    Marie a dit…

    Je salive à la lecture de la recette !! Heureusement que tu nous la propose !

    Mimine a dit…

    Brigitte l'a tellement bien dit que je ne sais quoi rajouter!

    Snapulk a dit…

    Miam! Cela va aider à compter les jours jusqu'au solstice d'hiver, c'est le jeu auquel je ne peux renoncer, chaque année, nostalgie des tropiques, surement, mais les patates au bleu doivent être un excellent dérivatif, je vais essayer, et adopter!!

    Lilo a dit…

    Il est presque minuit et tu me donnes une faim de loup Gracianne ! Ta poêlée de patates, elle ne ferait pas long feu si elle était sous mon nez !

    MIECHAMBO a dit…

    Voilà une recette "remonte moral" pour les jours tristounets !

    MICHELE

    Colette a dit…

    Ah ce que je vois tu n'as pas le coeur à entamer cette longue saison de pluie ,de froid ,de neige et de nuit qui tarde à se lever ou à tomber .ta recette est super .....je te propose de venir en plein hiver de PARIS de passer un séjour en GUYANE ,au soleil au bord de la piscine ,avec un p'tit verre de punch ....hein qu'est ce que t'en dit ....ce n'est pas si loin après tout...bisou de soleil

    Cocopassions a dit…

    Je bave, je bave Ta photo donne beaucoup d' élégance à tes pommes de terre

    Delphine a dit…

    Mais si, mais si, ça vallait laaaaaaargement un billet :)

    AnneE a dit…

    il est clair que la tempète passe au dessus de ma tête, et ton message me met un peu de bourdon, j'ai l'impression que le prochain rayon de soleil ne sera là que au mois de mars ...

    heureusement mère nature va nous faire plaisir et nous donner quelques jours de soleil pendant l'hiver et puis j'ai toujours pas allumé le chauffage ...

    Alhya a dit…

    quand je lis "Ca ne mérite peut-être pas un billet, mais c’est tellement bon" j'ai un sourir qui illumine mon visage et la journée commence bien, même s'il fait nuit et que; comme toi, je me demande pourquoi je ne vis pas plus au sud...

    Hélène (Cannes) a dit…

    Bon, comme tu le sais, je vis plus au sud, et c'est bien, mais je remonte un peu dans les brumes parisiennes et ces pommes de terre me réchaufferont crtainement !
    Bises
    hélène

    Hélène (Cannes) a dit…

    Bon, ce doit être le billet de mamina qui m'a troublée ;-)
    Je ne signe jamais hélène (ça, c'est Hélène de chez Becky et Liz !), mais Hélène (Cannes).
    Voilà pour le rectificatif !!!

    Clairechen a dit…

    Rholala heureusement que tu as décidé d'en faire un billet, car c'est une petite merveille que tu nous présentes là!!! J'ai eu un choc l'autre jour en me levant: il faisait encore noir!! ARGH! J'ai cru que quelqu'un avait volé le soleil!!! Mais... non.... J'ose à peine penser qu'au week-end on change d'heure!

    peggy a dit…

    Bellissimo: la gourmandise et les assiettes qui sentent bon le terroir valent toujours un billet...
    baci!
    ciaooooooooooo

    auré a dit…

    cette galette a l'air délicieuse...comment ça ça ne mérite peut être pas un billet??? plutot deux fois qu'une oui!!!

    flulu a dit…

    Il me semble avoir déjà goûté cela ou quelque chose de très similaire à Rome.... chez certains Vsn de ma connaissance... un excellent classique et ... roboratif comme dirait la mamma mia.
    ciao ciao bella, ci vediammo presto

    béa a dit…

    et tu crois que je mange quoi quand je ne poste pas ??? que des mets nouveaux, étonnants, raffinés ? Monsieur adore les gousses d'ail confites avec les pommes de terre cuites dans ... de la graisse de canard (fournie en direct par mon papa : pas le choix).... alors, alors, je vais lui mettre du bleu dessus (et je lui sacrifierai un peu de "mon" Beaufort en sus) et il sera ravi !

    gli scribacchini a dit…

    C'est réconfortant même le mardi! Merci. Pour une fois que je suis à la maison le matin , je viens de remarquer que la montagne cache déjà le soleil jusqu'à midi. De mon ubac à ta vaste plaine, y'a pas photo, on est à l'ombre toutes les deux ;-) Alor, miam! Kat

    astridcmoi a dit…

    ta recette est extrément tentante et reconforterait bien des quelques jours qui nous séparent du vendredi.... mais je dois encore tenter d'enlver l'odeur de munster qui palne chez moi depuis une de mes derniéres recettes !!!

    anne a dit…

    Si ca mérite un billet car je ne connaissais pas cette recette alors que j'adore les patates et le bleu!

    MarieT a dit…

    Mais si, mais si, ça mérite un billet : le fromage qui fond sur les pommes de terre et puis zou, tu retournes la poêle et tout ça sans stress. Y'en faut des recettes comme ça !

    Hélène a dit…

    Et bien le coup du fromage bleu sur les pommes de terre je connais pas. Et fichtre, que cela doit être slurp.

    bea at La Tartine Gourmande a dit…

    Ah ma pauvre oui, ces matins a se lever au milieu de la nuit, je m'en souviens! En attendant, tes pommes de terre ravivent le corps pour sur. Plein de saveurs parfumees.

    Patrick CdM a dit…

    Tu as bien fais de poster ce billet, je retiens l'idée pour les soirées au coin du feu en Bretagne (où par contre, il fait beau plusieurs fois pas jour ;-)). merci et bon courage pour la saison froide!

    Mijo a dit…

    Un beau billet comme toujours.
    Une belle recette comme toujours.
    Je n'ai jamais fait comme ça avec du bleu et la graisse d'oie. Tu as eu mille fois raisons de la publier cette recette.

    Miss Diane a dit…

    Pommes de terre et fromage, c'est toujours bon. Et bien rôties comme ça, hum...

    Ringo Churros a dit…

    Je sais l'hiver c'est pas marrant, mais comme tu l'as dit toi-même " back to the canapé et vive Lasieste !". Regardes c'est enfin le moment de s'faire des plats bien mijotés bien riches, c'est la fête du fromage fondant: fondue, raclette, tartiflette, patates au bleu...(ceci étant, moi je mange de la raclette l'été et j'vous emm.... !Oups désolée ça m'a échappé !).
    Alors ton billet, il a le droit d'exister, de faire son bout de chemin lui aussi parce que quand il s'agit de fromage, on peut tout dire ! Sauf que c'est pas bon !

    Ringo Churros a dit…

    eh, t'as vu, même chez les autres j'lui dit que j'l'aime à ma copine. Normal, c'est sa saison qui commence !

    Dorian a dit…

    j'vais être chiant... mais comme je supporte pas la chaleur et que j'aime ton plat... tu devines que pour moi la sombre saison n'est pas forcément une mauvaise saison ! la seule chose qui me gène c'est la lumière... je crois qu'il faudrait une sorte de jour polaire et là ça serait le bonheur... oui je sais je suis chiant et en plus j'ai fini ton plat !!!

    Elvira a dit…

    Mais que si, que ça vaut un billet! Je cherche toujours des idées de ce genre pour les accompagnements. :-)

    tatyval a dit…

    Sniff, le bleu et moi ne sommes pas amis dommage!

    Anne-Cé a dit…

    Tes billets sont de plus en plus jolis, je trouve. merci beaucoup !

    jp a dit…

    fais-le
    choisis bien
    quand tu descends en dessous du 38° parallèle l'hiver existe toujours (surtout marqué par les pluies d'intersaison et les matins froids de janvier - février) mais la différence est la durée du jour, le soleil et les orangers qui se couvrent de fruits.
    ça commence
    Il faut bien choisir, méthodiquement.
    Avoir la grande distribution française par exemple permet d'être normalement alimenté en Roquefort, Bresse, Fourmes etc.

    lory a dit…

    ce plat est vraiment très appétissant!
    Idéal pour l'hiver, mais si bon pour tout l'année..
    Je note!

    salwa a dit…

    j'aime bien ce genre de recettes, ca rechauffe le coeur :))

    frederique a dit…

    ah mais non demain on annonce 26° chez nous ....alors je réserve ta recette pour plus tard !!!

    Mamounette a dit…

    Oh non reste dans le Vexin c'est une région magnifique et ça t'inspire pour de bons petits plats dominicains à ce que je vois ! tu sais le 91 n'est pas mieux même pireeeeeeeeeee
    Allez courage c'est l'entrée de l'automne et le Vexin est splendide à cette période et puis... on est jeudi non ? la semaine est presque finie !

    Ringo Churros a dit…

    Ça y est, j'ai trouvé où se trouve(?) le Vexin et je dis :"Veinarde!".
    Moi qui rêve d'une petite maisonnette à la campagne avec un grand jardin pour me faire plaisir, je suis jalouse.
    Et le climat, j'en rêve !

    zaza a dit…

    Comment ça, "ça méritait pas un billet" ?????
    Bien sur que si, ma Gracianne, toutes les cuisines et surtout les plus simples méritent un billet !!!
    On oublie trop souvent que la simplicité, c'est vachement bon !!!!
    bizous ma Gracianne !!!!
    La Zaza

    Gracianne a dit…

    Mais dites moi je rêve! 49 commentaires sur une assiette de patates au Bleu....moi qui croyais que vous n'aimiez que la cuisine élégante, les plats Bollyfood et les verrines apéritives. C'est sûrement l'évocation des réveils au petit matin et de la voiture gelée qui vous a inspirés plutôt, non? Mais en fait, j'en fais même en été de ces pommes de terre, tellement on aime ça ici. Donc même au sud du Portugal, en Guyane, à Toulouse ou à Lyon quand il fait chaud, ça peut aller. Merci d'être passés, vous êtes les bienvenus.

    gli scribacchini a dit…

    Remy, à qui je viens de raconter ton billet et qui pourtant venait de diner, émet des grognements qui ressemblent à des gémissements. Si je pouvais l'enregistrer...;-) Kat

    stefanyyy a dit…

    Hummm tout bon, tout con... J'adore le fromage, sur des pommes de terre comme ça, un bonheur !

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...