mercredi 14 mars 2018

Bœuf sauté aux oignons, recette locale


Mes premiers plats chinois, bien maladroits, je les ai cuisinés d’après mes souvenirs, sans technique et sans subtilité. Mon premier livre de recettes fut un livre de Pearl Buck traduit en italien – La cucina orientale. Le livre, je l’ai toujours quelque part, de même que le wok en acier noirci acheté chez Castroni, Via Cola di Rienzo.

Je n’ai que très peu de livres de cuisine chinoise, mais je m’en sers depuis des années. Ce sont de vieux amis. Et je sais que le dernier en date, A la table d’une famille chinoise de Mingou, fera toujours partie de ceux-là. C’est dans ce livre que j’ai finalement retrouvé les goûts que je préfère, les parfums qui me font jubiler au-dessus de mon wok, comme autant d’évocations fugitives de lieux, de moments partagés…
Je ne sais pas exactement pourquoi.

Et puis, à force de piocher dans les livres et les blogs – notamment celui de Margot Zhang – j’ai fini par me faire la main, certaines recettes viennent toutes seules. 

Celle-ci n’est peut-être pas complètement orthodoxe, mais c’est comme ça que je l’aime.


Bœuf sauté aux oignons 
(pour 2-3 personnes ou plus si servi avec un autre plat)
  • 300g de bœuf (bavette, hampe, entrecôte, faux-filet)
  • 3 oignons moyens
  • 2 gousses d’ail émincées en fins bâtonnets
  • 1 cm de gingembre frais, émincé en fins bâtonnets
Marinade
  • 2 cs de sauce soja claire
  • 1 cs de vin de Shaoxing
  • 3 pincées de bicarbonate
  • 1 pincée de sucre
  • 1 cs d’huile
  • 1 petite gousse d’ail émincée
Sauce
  • 2 cs de sauce de soja claire
  • 1 cs de sauce de soja foncée
  • 1 cs de vin de Shaoxing
  • 1 cc de fécule de pommes de terre (ou maïzena)
  • ½ cc d’huile de sésame grillé (optionnel)
  • 5 tours de moulin à poivre (noir)

Mettre la viande à raffermir au congélateur pendant une heure ou deux. La découper en très fines lamelles dans le sens contraire des fibres (important, sinon la viande durcit à la cuisson).
 
Dans un petit saladier, mélanger les lamelles de viande avec la sauce de soja, le vin de Shaoxing, l’ail, le sucre, la maïzena et le bicarbonate. Couvrir et laisser mariner une bonne heure au réfrigérateur. Environ ½ heure avant l’utilisation, sortir la viande du réfrigérateur et ajouter un filet d’huile. Bien mélanger.

Eplucher et émincer les oignons. 

Mélanger les éléments de la sauce.

Faire cuire le riz pour accompagner.

Faire chauffer le wok à feu vif, et à vide, environ 1 minute, jusqu’à ce qu’il commence à fumer (mes instructions valent pour un wok classique, en fer, pour un wok anti-adhérent, ne pas laisser trop chauffer à vide). Ajouter 1 cs d’huile. Bien répartir.

Ajouter dans l’huile la moitié de l’ail et du gingembre puis saisir la moitié de la viande (c'est important, si elle est cuite en trop grande quantité, elle ne grille pas et se met à bouillir), pendant environ 1 minute, jusqu’à ce qu’elle change juste de couleur. Réserver en gardant l’huile au fond du wok. Rajouter 1 cs d’huile si besoin et recommencer avec le reste de la viande.

Remettre le wok à chauffer. Ajouter un fond d’huile. Faire sauter les oignons à feu moyen jusqu’à ce qu’ils soient translucides et un peu dorés (à votre goût). Ajouter la viande réservée. Mélanger rapidement. Ajouter la sauce, laisser épaissir 1 minute. Poivrer. Débarrasser sur un plat et servir sans attendre avec du riz blanc.

22 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un plat comme je les adore! Merci pour la recette.

Bises,

Rosa

Gracianne a dit…

You are welcome Rosa, bises à toi aussi.

irisa a dit…

Il y a juste que je n'aime pas les oignons! Mais je ne pouvais te laisser sans commentaire, tu nous manquais , Gracianne .... j'espère que tout le monde va bien dans ton jardin et dans le train aussi !

Gracianne a dit…

Oh ben c’est gentil Irisa, surtout si tu n’aimes pas les oignons ;)

Tout va bien, je te remercie, à la maison et dans le train. C’est juste que je n’ai pas vraiment le temps, ni plus trop envie d’écrire je dois dire, j’ai perdu l’habitude. Et puis je fais du pain, surtout (jette un coup d’œil sur mes photos Instagram à droite).

Gabriella a dit…

J'ai bien ri quand ta fille a dit qu'elle se croyait dans une famille chinoise
(instagram) Une bonne idée d'avoir donné cette recette qui "réanime" ton blog qui a été "alimenté" pendant plus de IO ans d'une façon généreuse et où tout est
accessible. Merci Gracianne.
Je ferai cette recette très bientôt.
Bises Gab

Babzy B a dit…

Quel plaisir de retrouver tes mots et tes recettes 😊instagram..je vais te chercher 😀

Gracianne a dit…

Hello Gab, oui, ça m’a fait rire aussi. Il faut dire que ce jour-là, en plus du plat chinois et des baguettes, nous discutions du vide et du plein et de philosophie taoïste ;)
(Plus de douze ans en fait. Ceci explique peut-être cela) Merci à toi pour ta fidélité. Bises.

Babzy, merci! Oui, Instagram. C’est plus simple, plus rapide, pas besoin de mots ou si peu. Un truc de paresseux.

Aux Papilles By Virginie a dit…

une très belle recette gourmande j'adore

Lavande a dit…

Oh, elle me plait beaucoup cette version. Je peux (presque) sentir les odeurs d'ail, de gingembre et d'oignon. Et l'huile de sésame ... j'adore!
Bonne journée.

Anonyme a dit…

Ravie de vous retrouver , je vous suis depuis quelques années .
Un grand merci pour toutes les recettes .
Elisabeth

Marielle a dit…

Quel plaisir de lire à nouveau tes écrits, mais je te comprends quant à l'alimentation du blog.
Tu as raison Instagram est plus rapide et tes photos si parlante, manque les bonnes odeurs de cuisine hélas !
Bises

Anonyme a dit…

Ravie de vous retrouver , je vous suis depuis des années .
Un grand merci pour vos recettes
Elisabeth

Anonyme a dit…

bonjour
quel plaisir de vous retrouver
puis je faire ce plat la veille pour le lendemain ou quelques heures a l'avance
Bonne journee
Marité

Gabriella a dit…

Je l'ai programmé pour ce WE et à déguster en famille, notre
petite fille adore les plats chinois.

Gracianne a dit…

Virgine, Lavande, merci :)

Elisabeth, vous êtes la bienvenue.

Marielle, c’est gentil comme tout ! Le jour où le net sera olfactif, ça changera la donne pour les blogs de cuisine. Tu peux faire une jolie photo d’un plat raté, mais une odeur est plus difficile à maquiller je pense (quoique…)

Marité, merci. Non, il vaut mieux cuire au dernier moment, c’est très rapide. La marinade et la sauce peuvent se préparer à l’avance bien sûr. Réchauffée, la viande deviendrait plus dure.

Gabriella, alors j’espère que vous aimerez :)

Enitram a dit…

J'aime beaucoup cette recette ! Avec des baguettes c'est encore mieux !
Ravie de retrouver tes recettes aussi succulentes !

Gabriella a dit…

Ma première recette chinoise pas complétement orthodoxe comme tu dis,
mais tout le monde a aimé et même redemandé ! C'est très vite cuit
mais la prochaine fois je couperai la viande plus finement : la bavette était
juste à point. Et le tout sans wok et dans baguette !!
Bonne semaine Bises GD

Gracianne a dit…

Ravie :) Gros bisous Gab <3

Anonyme a dit…

Gracianne l'a présenté et je l'ai réalisé avec beaucoup de plaisir. Quel bonheur de vous lire a nouveau, la recette est simple mais délicieuse, on s'en lèche les 4 doigts et le pouce!!!
Merci Gracianne.

Françoise Orléans

Marie R a dit…

Contente de vous lire à nouveau!

Anik a dit…

je suis très heureuse de vous retrouver. merci pour votre générosité et votre partage.

Gracianne a dit…

Merci d’avoir essayé Françoise d’Orléans ;) Vous avez raison, l’important c’est le pouce.

Merci Marie, et Anik, c’est très gentil. Mais je passais juste, j’ai bien peur d’avoir perdu l’habitude.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...