lundi 2 novembre 2015

Fricassée de pintade à l’Armagnac (et au champagne)

Where to start ? Par l’abondance du buffet d’anniversaires de samedi, totalement hétéroclite mais absolument délicieux. Des photos, il n’y en a pas, la lumière ne s’y prêtait pas. Il vaut mieux quelquefois se contenter du souvenir des plats et du plaisir pris à les partager en bonne compagnie.

C’était un festival : des rillettes de canard aux épices et oignons caramélisés, du pâté Basque, de la frita, une belle terrine de poivron et brousse, de la tapenade, du tsatsiki, des salades composées et des œufs mimosa, du saumon gravlax, une salade d’herbes avec une vinaigrette aux agrumes, de la langue au gingembre, du pain au blé et sarrasin, à la mie très dense, délicieux avec le saumon (de chez Bruno Solques), des aubergines grillées, des petites brochettes indonésiennes à la sauce cacahouète (saisies à la plancha), des légumes sautés au wok, un magnifique tiramisu, une jolie tarte aux pommes, des meringues.

Et quelques belles bouteilles.

Merci à tous les cuisiniers, je crois qu’on s’est tous régalés.

Digestion canapé / cheminée / Coupe du Monde de rugby : parfait.

Dimanche : j’avais envie d’autre chose. Du confortable, de l’automnal, du moelleux. Le fond de champagne de la veille a terminé sa course dans la sauce d’une pintade. Le flambage à l’Armagnac et les petits champignons ont donné au plat un petit côté sud-ouest. Quand je pense que certains prétendent qu’il ne sert à rien de flamber les alcools, mais quelle erreur ! La sauce était nappante et tout à fait onctueuse – il n’y en avait juste pas assez.

Dehors, l’automne flamboyait.


Fricassée de pintade à l’Armagnac (et au champagne)
  • 1 belle pintade fermière
  • 3 échalotes
  • 6 gousses d’ail
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym frais
  • 1 tige de romarin frais
  • 250g de champignons de Paris
  • 1 verre à liqueur d’Armagnac
  • 20 cl de champagne
  • 10 cl d’eau
  • Beurre ½ sel
Préchauffer le four à 200°C.
Couper la pintade en morceaux. Dans la grosse cocotte en fonte, les faire revenir en plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Ajouter les échalotes et l’ail en chemise. Bien saler, poivrer. Eteindre la hotte, verser un bon trait d’Armagnac dans la cocotte et flamber. Ajouter le champagne, déglacer les sucs au fond de la cocotte. 

Couvrir et enfourner pour 25 minutes environ.

Pendant ce temps, émincer les champignons et les faires revenir avec une noix de beurre. Saler, poivrer, laisser en attente.

Sortir la cocotte du four. Débarrasser les morceaux de pintade  sur un plat et les remettre en attente dans le four éteint, avec les champignons.

Remettre la cocotte sur feu vif et faire réduire la sauce aux 9/10ème, jusqu’à ce qu’elle devienne sirupeuse.  Ajouter 10 cl d’eau. Faire de nouveau réduire aux 2/3. Fouetter une noix de beurre dans la sauce au dernier moment. 

J’aime bien servir avec des pates type penne, un peu fermes, dont les rainures capturent bien la sauce.

Recette inspirée de Memories of Gascony de Pierre Koffmann.

12 comments:

Helene Picken a dit…

Entre nous, je préfère de loin une photo prise dans l’instant, authentique et chaleureuse, qu’avec une mise en scène trop sophistiquée de magazines.
Et bien quel buffet samedi! Bravo au chef. Quant à la pintade au Champagne, je ne peux que qu’apprécier ce plat de saison. J'imagine finir la sauce avec quelques pâtes et du parmesan râpé, enfin s'il en reste ;-) Tu fais bien de préciser pour la hotte (Souvenirs…)

Bises et bon début de semaine.

Somphet a dit…

Un beau plat familial, aux saveurs simples et très tentant !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Ça doit être vraiment bon!

Bises et bonne semaine,

Rosa

Margot Zhang a dit…

Je vais faire cette recette à ma belle famille, ça va leur plaire certainement ! Merci !

Gracianne a dit…

Hélène, il est clair que je ne suis pas non plus une adepte de la photo sophistiquée, je ne suis pas douée pour ça. Ce jour-là, je n’avais pas assez de lumière pour les photos, je me suis donc simplement consacrée à la dégustation ;)
Et merci AUX chefs, plutôt ! Quant à la sauce, il n’en est pas resté.

Merci Somphet et Rosa.

Margot, ils doivent se régaler tes beaux-parents, entre ta cuisine chinoise et tes incursions dans la cuisine du sud-ouest.

Marielle a dit…

Comme Hélène, je préfère les photos instantanées plutôt qu'une mise scène et les tiennes transmettent toujours ce plaisir d'être à table devant un bon plat.
Oui, tu as bien fait de prévenir pour la hôte ;o)
Ton billet respire la convivialité, ce buffet me donne l'eau à la bouche et la pintade au champagne, hummm !!
bises et bonne semaine

Enitram a dit…

Il y a des moments où il est nettement préférable de déguster les plaisirs de la vie et je pense que ce fut le cas, ce dimanche-ci pour toi !!! Quel festin ! Il n'y a rien que je n'aime pas !
Une pintade à la mode du Gers, j'adore !!!
Je retiens le livre, merci !
Très bonne semaine !

mamie caillou a dit…

un vrai festin, dommage j'ai déjà mangé....un petit effort et je recommence !

mijo a dit…

Que du beau, du bon et de l'excellent dans cette fricassée.

floriane a dit…

Très joli plat, même un peu festif avec l'approche des fêtes. La blogo peut devenir complexante avec ses belles photos, pourtant rien qu'un titre est alléchant!

Gracianne a dit…

Marielle, j’ai bien essayé la mise en scène parfois, mais à chaque fois je me rate, ce n’est pas mon truc. Pour la hotte, depuis que j’ai mis le feu en flambant un plat, je le précise à chaque fois, c’est trop dangereux.

Enitram, le bouquin est très sympa – je ne crois pas qu’il soit traduit en français. Peu importe pour ceux qui lisent l’anglais, mais ça fait bizarre de lire des recettes du Gers en anglais.

Mamie Caillou, surtout pas d’excès…

Mijo, on est d’accord – pour le beau je ne sais pas, mais c’est vraiment le genre de plat que je préfère.

Floriane, il ne faut pas avoir de complexes, simplement essayer de faire au mieux – c’est important aussi la photo, on ne peut pas donner envie aux lecteurs avec des images complètement floues de gloubi-boulga (sinon, à quoi bon ?).

The-foodtrotter a dit…

A essayer au plus tôt. Cette sauce doit être incroyable :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...