mardi 21 septembre 2010

Avant l'equinoxe

Curry rouge de porc et poivre vert


Je serais bien restée couchée. Il fait froid, déjà, le matin. La campagne est comme noyée, voilant et dévoilant des paysages inconnus au gré des bancs de brume.
Le soleil se lève rouge.
La voiture, heureusement, connait la route.

Il faut juste avoir l’idée, et l’envie. D’un curry thaï qui réchauffe, pourquoi pas, un plat feu d’artifice. Curry rouge, poivre vert frais craquant et piments pour la chaleur, aubergines thaï pour l’amertume et le côté « chewy », lait de coco pour l’onctuosité, sauce de poisson pour l’âcreté acide, combava pour la fraicheur et sucre de palme pour la douceur. Ca fuse ! J’aime bien.

Curry de porc Thai


Curry rouge de porc au poivre vert frais
  • 60 ml de lait de coco
  • 2 cs de pâte de curry rouge
  • 3 cs de sauce de poisson
  • 1,5 cs de sucre de palme
  • 500g de porc maigre tranché finement
  • 440 ml de lait de coco
  • 280g d’aubergines thaï coupées en deux
  • 75g de poivre vert frais, lavé
  • 7 feuilles de combava (ou un peu de combava râpé)
  • 2 longs piments rouges, épépiné et finement tranchés.

Faire chauffer les 60 ml de lait de coco à feu moyen pendant 5 minutes. Ajouter la pate de curry rouge, mélanger et laisser cuire quelques minutes le temps que les aromes se dégagent. Ajouter la sauce de poisson et le sucre. Laisser cuire 2 minutes. Ajouter la viande et laisser cuire 5-7 minutes.
Ajouter le lait de coco, bien mélanger et laisser encore cuire 5 minutes. Ajouter les aubergines et le poivre vert et laisser cuire environ 5 minutes jusqu'à ce que les aubergines soient cuites mais encore craquantes. Ajouter les feuilles de combava (ou le zeste) et servir aussitôt avec décoré de lamelles de piment rouge, avec du riz blanc.

Encore une recette tirée de Thailande Saveurs du bout du monde, éditions Michel Lafon.

Imprimer la recette.

33 comments:

christel a dit…

cela me rappelle la délicieuse cuisine thaïe du "Blue elephant" rue de la Roquette à Paris, à la grande époque où nous y habitions sans enfant et libres comme l'air...hum, j'en sens encore les effluves parfumées ... quel beau voyage tu nous proposes aujourd'hui...

Ariane a dit…

ça m'a l'air divin ! ça donne envie d'avoir froid. Ici il fait humide ... beurk

Gracianne a dit…

Ah oui, au Blue Elephant ils faisaient la même recette avec du magret de canard, c’est délicieux aussi.

Comment ça Ariane, envie d’avoir froid ? Non mais je rêve !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un beau plat automnal! Oui, l'été s'en est déjà allé depuis un petit moment...

Bises,

Rosa

Choupette a dit…

C'est vrai qu'il ne fait pas chaud le matin, nous avons eu 2° , mais le soleil est revenu et cela fait du bien mais ne m'empêche pas d'apprécier ce délicieux curry.

Au gré du marché a dit…

Superbe recette! J'adore le plat dans lequel tu as déposé ton curry et les grappes de poivre vert qui s'y trouvent C'est trop joli!
Lou

P.-S. : pendant que je t'écris ce commentaire, celui que tu me destines vient tout juste de rentrer. Amusant!

Tifenn a dit…

Miam miam miam, il fait chaud là, ici, au soleil, chaud comme il n'a pas fait au mois d'août, mais dès que le soleil va descendre, il fera froid, c'est comme ça. Alors ton plat, je prends, comme une reserve calorifique réconfortante, mieux ou avec un feu de bois :-)

A.P. a dit…

Je n'aurais jamais imaginé utiliser ces jolies grappes de poivre vert comme ça ! Ça me donne envie d'aller dans le 13è en chercher !

PS : quand tu auras épuisé ton "Thailande Saveurs du bout du monde", je te le rachète, mano a mano ;-)...

gabriella a dit…

Ce livre, c'est la bible de la cuisine
thaï, magnifiquement illustré et très
bien expliqué. Les épices ont une
grande place dans cette cuisine,épices qq fois difficile à trouver, suivant là où l'on habite.
Bon, mais tu me donnes une envie de
curry.

marion a dit…

tu me redonnes envie de manger thaï, même si j'ai mangé indonésien samedi et que je suis encore dedans pour mon plus grand plaisir !
Il est chouette ce bouquin, vraiment !

Edda a dit…

Rien qu'à le voir je suis déjà réchauffée. j'aime beaucoup les curries, ils sont "chouchoutants" et tes photos belles, douces... Baci

Enitram a dit…

J'adore ce plat! Je croyais que c'était un plat indien que je mangeais à la Réunion et à Maurice!
Même si c'est thaï, j'en veux bien même s'il fait chaud ou froid!!!!

Hélène a dit…

Je commence à greloter les matins. Du coup, je me réchauffe en lisant les ingrédients de ton curry. Je note ce livre.
Bon mercredi.

Mamina a dit…

Un peu plus chaud aujourd'hui... ça doit être l'effet de ton curry. Bises.

Chris a dit…

Alors là, comment dire...mes papilles frétillent, je salive et je voyage...j'adore quoi !
Les currys thaïlandais sont les meilleurs, y'a pas photo.

maloud a dit…

L'equinoxe chez-vous est très dur.

sopadeajo a dit…

Je ne suis pas curieux, mais j´aimerais savoir pourquoi il ya tant de poivre vert et quelle est la manière élégante de le manger. Ou est-ce que ça se jette?

sopadeajo a dit…

La denière ligne ne veut pas dire. "Where do you throw it?", mais plutôt:
"Or do you throw it?"
Les equinoxes c´est quand les jours durent autant que les nuits ?

Gracianne a dit…

A.P. pas question, ce livre la, je me le garde, j'ai envie d'en faire toutes les recettes.

Sopadeajo, le poivre vert se mange, oui, si on a l'estomac bien accroche. Moi je me contente de quelques grains, mais certains dans ma famille epuvent en manger plusieurs grappe - plus ou moins elegamment ceci-dit. Il est surtout la pour parfumer le plat je crois. Frais il est moins fort que le poivre seche.

"Un équinoxe est un événement astronomique qui se produit lorsque le centre du Soleil est exactement à la verticale d'un point de l'équateur de la Terre.

Une année connaît deux équinoxes : le premier vers le 20 ou le 21 mars, le deuxième vers le 22 ou le 23 septembre. Par extension, les équinoxes désignent les jours de l'année pendant lesquels se produisent ces passages au zénith. Les dates des équinoxes sont liées par convention à celles du début du printemps et de l'automne."
Wikipedia

A ce moment la, oui, nuit et jour ont une duree identique. Je n'invente rien :) mais j'aime bien le mot. L'equinoxe d'automne c'est demain.

Pascale (ivS) a dit…

Moi j'aime bien le solstice d'hiver, parce qu'à partir de là, les jours rallongent... C'est ma manière optimiste de voir le plus sombre de l'hiver :)
Et puis j'aime beaucoup ce livre aussi, je vais le ressortir, tiens!

sopadeajo a dit…

Mais comment comprendre que, puisque les jours et les nuits ont la même durée dans l´hemisphère nord mais aussi dans l´he... sud; dans l´un nous entrons dans l´automne (chez nous) et dans l´autre dans le printemps (chez les autres). Est-ce tout implement parce que dans l´un nous venons du chaud été alors que dans l´autre ils se dirigernt vers l´été ?

PS: Je me ouviens du mal que j´avais eu à comprendre le pourquoi de l´hiver et de l´été que l´on ne peut comprendre que par des considérations géomètriques et non pas littéraires. L´important c´est la considération que l´axe de rotation de la Terre est incliné de 23,5 degrés par rapport au plan de rotation de la Terre autour du Soleil, et que cette inclinaison est constante; ne change point lors du voyage annuel autour du soleil.

sopadeajo a dit…

l´axe de rotation de la Terre est incliné de 23,5 degrés par rapport à la verticale au plan de rotation de la Terre autour du Soleil

MM a dit…

Il a l'air tellement réconfortant, ton curry...
Tu sais, souvent je regrette de ne pas aimer la noix de coco. Ca me prive de pas mal de recettes ; autrement il faut que je le remplace par autre chose, et le résultat est forcément un peu différent.

Vanessa a dit…

Je connais ça depuis un moment, cette envie de rester au lit quand il fait froid le matin, surtout à Berlin, on n#a pas eu cet été indien en septembre. Je me réconforte avec des soupes mais un curry délicieux comme le tien serait parfait.

bolliskitchen a dit…

même à 27°, je n'aurais pas dit non à ton curry délicieux!!!!

Lefrancbuveur a dit…

J'adore ce genre de plats.
Merci.
Bonne journée.
Enrico

Mijo a dit…

Magnifique cette photo avec la petite grappe.

Camille a dit…

Je l'imagine bien, ce voile, sur une belle campagne, le froid qui picote un peu le matin, mais pas encore les bourrasques hivernales, non, juste un petit câlin acide.

Claude-Olivier a dit…

je pense que j'aurais bien fait quelques kilomètres à pied pour venir déguster ton plat....une très belle entrée en matière pour ce première jour d'automne ma chère ;) bien joué! biz

Lu' a dit…

Ce curry à l'air délicieux !!!

Véro C.Métisse a dit…

Ouhlala, tout ce que j'aime. J'adore ce bouquin de toute façon. La petite grappe de poivre vert... + la pâte de curry rouge + les piments ? Chez moi tu sais ce qu'on dit ? "Ca bombarde !!!"
:-)

irisa a dit…

le thème du poivre est celui d'octobre sur FdV ! ce magnifique plat serait tout désigné pour l'illustrer
Quel est donc ce poivre frais ? je suppose que tu l'achètes en magasin spécialisé ? ce n'est pas celui qu'on trouve en verrine dans la saumure? Ni du vert séché à réhydrater?

Gracianne a dit…

Irisa, non, ce n'est pas du poivre en saumure, ni deshydrate, simplement les branches de poivre vert frais que l'on trouve au rayon frais des magasins asiatiques. C'est bien meilleur que le poivre en conserve, moins acre. Par contre ca ne se conserve pas tres longtemps, il faut l'utiliser vite car il noircit rapidement. Il ne supporte pas non plus tres bien la congelation, dommage.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...