jeudi 18 février 2010

Poulet soleil pour jour tout gris

poulet fourre tout


Encore un jour de grisaille. Dans la campagne embrumée, les plaques de neige s'accrochent sur le sol gelé.
Pas envie de sortir, de prendre la voiture, les courses attendront. Le gros congélateur a de la ressource, on va fouiller. Zut, plus de filet mignon! Mais quelques belles cuisses de poulet fermier. Un bouquet d'herbes du jardin réchappées du gel. Des oignons, de l'ail, il y en a toujours. Quelques tomates cerises - oui je sais, c'est pas la saison, c'est mal, mais elles viennent de pas trop loin, du sud de la France, et puis des fois je craque quoi! Un peu de Muscadet, ça aussi, c'est en stock. Une cuillerée de poivre de la Jamaïque, avec une pensée pour Elvira. Tiens, si j'ajoutais du paprika.
"Tu ne mets pas de chorizo?"
"Pourquoi, il en faut?"
"Ben, c'est juste une idée."
Justement, il en reste, du chorizo extra fort en provenance du León, cadeau de pote Olivier du train.

Ca donne une cocotte ensoleillée, parfumée, simple et efficace. Même s'ils l'ont mangée sans faire de commentaires, sans voir le rayon de soleil soudain. Mais ils en ont repris.

poulet fourre tout 2

Poulet soleil

3 belles cuisses de poulet
2 oignons
2 gousses d'ail
quelques brins de thym et romarin frais
2 feuilles de laurier fraiches
1 cc de poivre de la Jamaïque
1 cc de paprika
1 belle poignée de tomates cerises
quelques tranches fines de chorizo sec, extra fort
1 cs de farine
sel, poivre, piment d'Espelette

2 verres de Muscadet

Couper chaque cuisse en deux. Dans une cocotte, les faire dorer à l'huile d'olive. Ajouter les oignons coupés en 4, les feuilles de laurier, les herbes, les tranches de chorizo coupées en lardon, et laisser revenir jusqu'à coloration des oignons. Saler, poivrer, espeletter. Ajouter les tomates cerises et l'ail. Laisser revenir encore quelques minutes. Saupoudrer de farine, bien mélanger. Laisser cuire une minute puis ajouter le vin blanc, le poivre de la Jamaïque et le paprika. Couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes à feu moyen, jusqu'à ce que le poulet soit tendre. Rectifier l'assaisonnement si besoin. Servir avec des penne par exemple, des bonnes, celles qui restent al dente.

Imprimer la recette

37 comments:

Scribacchini a dit…

Oh miam! Où ça j'ai mis mes lunettes de saulèye ? Bisous. Kat

Enitram a dit…

Voilà une recette simple comme je les aime!Et en supplément un rayon de soleil dans l'assiette !J'aurais tendance à ajouter du gingembre frais à la place du papikra. Que du bonheur!Ici aussi la neige s'accroche par endroits...
Bon après midi!

Gracianne a dit…

Du gingembre, pourquoi pas? Ca irait bien avec le poivre de la Jamaïque. Sauf que là on part vers l'Asie, on change de continent et d'inspiration.

Hélène a dit…

Un petit coucou avant de repartir. J'ai également beaucoup de mal à me passer de tomates l'hiver (j'irai griller en enfer...)
Pour avoir testé le paprika et le chorizo ensemble, je confirme le mariage fonctionne. En revanche, je ne connais pas ce poivre.
C'est vrai que c'est un temps à rester au coin du feu.
Bises

marie a dit…

J'aime beaucoup ces recettes réalisées dans la spontanéité ... c'est là qu'intervient le talent inné de la cuisinière, et là, c'est flagrant, c'est très réussi !! Le soleil est présent dans l'assiette ...

Paprikas a dit…

Ton blog rayonne encore plus avec ce beau et bon plat !

Vanessa a dit…

Hier et ce matin on a eu du soleil et puis maintenant il y a ce beau billet. Comme je comprends cette envie de rester à la maison, même si je n'ai malheureusement pas de quoi faire un plat merveilleux comme le tien dans le congélateur.

pommes cannelles a dit…

Un plat qui réchauffe le corps et l'esprit.
Tu as raison, à moi aussi les tomates me manquent...

lena sous le figuier a dit…

hé, hé tu m'étonnes qu'ils en reprennent...je ferais tout pareil!
Bonne semaine

Sophie a dit…

J'aimerais que la météo soit présentée par toi. Cela donnerait des choses savoureuses à regarder. Bisous !

maloud a dit…

Pas de paprika, mais du pimentón de la Vera. On reste en Ibérie.
Tu connaîs Léon? Magnifique ville.

Nawal a dit…

Madame Gracianne que voilà de bien Belles Photos et très Alléchantes qui plus est :-) Le Soleil devrait revenir vite à ce train là !

Anonyme a dit…

Ici, le chorizo ne passe pas,
pourtant j'ai essayé plusieurs fois
Bon week-end ensoleillé, faut bien
rêver un peu !

Anonyme a dit…

Ouf, c'est parti avant que je signe

gabriella a dit…

Je suis nulle

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Pas moi l'anonyme, de plus, le chorizo passe très bien ici et je trouve que c'est un mariage gourmand, qui fera adorer le poulet à l'adorateur de chorizo !

bergeou a dit…

Bon à part les tomates ;) j'adhère complètement....

Lefrancbuveur a dit…

meme en français on dit "al dente"?

isa-marie a dit…

Bien dodus et gourmands ces poulets ! Avec le chorizo, j'adore !
Amicalement
Isa-Marie

Gracianne a dit…

Oui Enrico, la notion n'existait pas en français avant que les italiens ne nous l'apportent.

Sacha a dit…

Poulet et chorizo c'est un duo d'enfer .. c'est délicieux et ce mariage puissant donne beaucoup de caractère au plat
Tu as raison ta recette est un joli brin de soleil dans la grisaille ambiante
Bon week-end
A++Sacha

Camille a dit…

J'ai longuement hésité ce soir. Xiberoa Massala ou nouvelle recette de poulet de Gracianne?
(au vu du placard, j'ai gardé la première option, d'autant plus que je m'en réjouissais déjà depuis quelques heures) (mais la nouvelle recette m'a donné envie de soleil) (fait un peu gris ici aussi) (bisous -> je te réponds bientôt, il faut que je te raconte Londres)

une cuillère pour les délices a dit…

miam miamm J'aurai adoré goûter ton plat tout ensoleillé !! ;)
Et puis ce mélange: pâte-Chorizo-Poulet: je fond !! :D
Merci pour cette jolie recette!
Bisous & Bon week-end

betterave.urbaine a dit…

simple, lumineux, et j'en suis certaine, délicieux et revigorant. en espérant que la glace fonde sur les routes, bientôt, pour de bon.

Minouchka a dit…

oui un peu de gingembre moulu, bien ensoleillé et pas forcément asiatique.
Non mais au fond, je crois bien qu'il n y a rien à ajouter ... sauf un couvert pour moi

virginie a dit…

un poulet plein de saveur et de couleur !!!
un plat auquel sans hésitation aucune je dirai oui !!!

bonne journée gourmande
virginie

Elvira a dit…

C'est presque une "alcatra" de poulet! En tout cas, ce pourrait être un "estufado" portugais sans problème. :)

Un vrai rayon de soleil, en effet. Et c'est drôle, j'ai fait un plat très ressemblant il y a peu. Ces correspondances...

Beijinhos.

Hélène (Cannes) a dit…

Je repasse prendre la recette du poulet. Il sera sur notre table ce soir ...
Bisous
Hélène

irisa a dit…

je ne connais pa sle pimenton de Malou , mais paprika et chorizo dans la même gamme de couleurs ça me va !

Anne, Cannelle & Cacao a dit…

c'est une recette d'instinct et du placard (enfin plutôt du congélateur) et c'est tout ce que j'aime! je me régale à la lecture de ta recette.

Mijo a dit…

On lit le nom de la recette et on est déjà en appétit.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Très ensoleillé et joyeux ce plat! De quoi redonner le sourire!

Bises,

Rosa

marion a dit…

suis à la bourre dans mes lectures
J'imagine que ce soir c'était pizza :)
ça fait du bien du soleil dans l'assiette. Avec des plats comme ça j'aimerais bien avoir une tablée à nourrir ^

Eglantine a dit…

Depuis quelque temps j'essaie de me raisonner et de cuisiner saison mais comme toi de temps en temps, je fais une petite entorse... il sent bon ton poulet !

gaelle a dit…

exactement le genre de recette qui me plait, faut que je fasse gouter ca a ma petite famille !

Paprikas a dit…

Tester et approuver à 200% :)
Merci belle Gracianne :)

Gracianne a dit…

Merci à toi! Tu me fais vraiment super plaisir là :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...