lundi 29 septembre 2008

Coco de Paimpol à la Elvira

Il y a comme ça des correspondances. Quelquefois, Elvira, ses recettes, on dirait qu’elle les publie pour moi. Je les lis et je sens instantanément qu’elles vont intégrer ma cuisine, qu’elles y seront adoptées aussitôt comme recette de famille. Et depuis bientôt quatre ans de cette influence gourmande, je n’ai jamais été déçue. Entre l’Europe du Sud et l’Asie, nos envies sont les mêmes, avec quelques légers décalages qui rendent le dialogue passionnant.

Des recettes toutes en simplicité, aux goûts francs et évidents. Comme ces haricots à la sauge, moelleux, parfumés, en parfaite harmonie avec un filet mignon au goût de sud. Un bonheur simple.




Cocos de Paimpol à la sauge(pour 4 personnes)
  • 600g de haricots cocos frais, écossés
  • 1 feuille de laurier
  • 4 gousses d'ail avec la peau
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive + 1 filet
  • 1 oignon coupé en fines demi-lunes
  • 5 feuilles de sauge grossièrement hachées
  • 1 pincée de piment d’Espelette
  • 2 tomates mûres coupées en petits dés (sans peau ni graines)
  • 2 cs de coulis de tomate
  • sel, poivre
Mettre les haricots dans une grande casserole, avec les gousses d'ail et la feuille de laurier. Saler et couvrir d'eau froide. Porter à ébullition puis baisser le feu. Laisser frémir pendant environ 1h00, jusqu'à ce qu’ils soient tendres. Écumer la surface de temps en temps. Égoutter les haricots et réserver.

Chauffer les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive à feu doux dans une sauteuse. Ajouter les demi-lunes d'oignon, la sauge hachée, le sel, le poivre et le piment d’Espelette. Faire revenir pendant 10 minutes, ou jusqu'à ce que l'oignon soit tendre et transparent, en remuant de temps en temps.

Éliminer la peau des gousses d'ail ayant cuit avec les haricots et les ajouter à la sauteuse, ainsi que la feuille de laurier. Laisser cuire pendant encore 1 minute, en remuant.

Ajouter les petits dés de tomates, le coulis de tomate et les haricots. Faire sauter pendant 3-5 minutes en remuant souvent jusqu'à ce que les haricots soient bien chauds et enrobés de sauce. Rectifier l'assaisonnement.
Transférer les haricots dans un plat de service et arroser avec 1 filet d'huile d'olive crue. Servir sans attendre.

35 comments:

Requia a dit…

miam miam. Le genre de choses que je suis capable de manger au petit déj tellement j'aime ça !!

Requia a dit…

PS : jolie bannière d'automne !

Paprikas a dit…

J'ai déjà faim !!!!
Beau look dis donc !!

Cathy a dit…

Les cocos de Paimpol, on adore ici , et la saison est courete , il faut en profiter

Tiuscha a dit…

Ici aussi on adore, tu penses ! On aurait pas ta recette de filet mignon du sud ?

Gracianne a dit…

Il y a un lien vers la recette Tiuscha.

LILIBOX a dit…

je suis aussi une grande fan des recettes d'Elvira.
Cela me fait souvent le même effet .Et cette recette m'était passée sous le nez alors merci pour la session de rattrapage.

Elvira a dit…

Je peux en dire tout autant de tes recettes. Parfois, je me dis que tu les cuisines en communiquant avec moi par télépathie! ;-)

Pas de doutes: nous sommes sur la même longueur d'ondes.

Je savais que tu aimerais ces haricots. Forcément. :-)

Et ça me fait drôlement plaisir de les voir ici.

Beijinhos.

PS: très belle bannière!

gingembre a dit…

très belle assiette gourmande... et les cocos de paimpol... un bonheur dans l'assiette... bonne journéé
gingembre

gabriella a dit…

C'est rigolo car ce week end j'ai cuisiné
également des haricots en grains frais mais
pas des cocos; il faudra que je pense la
prochaine fois à la pincée de piment.

Je vais souvent, moi aussi, dans la Tasca
d'Elvira chercher de l'inspiration et je
trouve toujours.
Belles couleurs des feuilles de ta bannière !

Estèbe a dit…

Il fait très mal, ce post. Très très mal. Because, voyez-vous, chez nous, impossible de dégotter ce lingot-là. Et on l'adore. Va falloir déménager en Bretagne.

anne a dit…

Moi aussi je suis une grande fan de la cuisine d'Elvira. Et comme j'adore les cocos, je note cette recette avec soin.

les chéchés a dit…

jaime toutes ces recettes imples qui font voyager et qui me pousse à me fournir au marché, pensant, avec délectation, à ce que je vais en faire... les cocos de paimpol vont découvrir ma cuisine, guidés par la sauge et vos idées précieuses... merci!

Mamina a dit…

C'est pa vrai... cette recette, Elvira l'a faite pour moi!

mayacook a dit…

Je viens d'en acheter pour tester...après 5 ans en Bretagne il serait temps...belle recette!

maloud a dit…

Tu as fait des photos de notre dîner de Samedi? L'internet c'est tout un programme!

Hélène a dit…

Ma sauge m'envahit. Tes cocos devaient être bien parfumés. J'adore ça et cette année, j'ai pensé à faire le plein.
Bises.

Hélène a dit…

C'est encore moi. Elle est bien jolie cette bannière de saison.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Que ça donne envie! Un beau plat qui réchauffe et qui réconforte!

Bises,

Rosa

lena sous le figuier a dit…

Avec la fraîcheur du soir, reviennent les plats réconfortants, simples et bons. Comme tu le dis, un haricot bien chaud et enrobé de cette sauce...Mmmmh!

marion a dit…

Oh ! Une nouvelle Bannière ! :)
Ils sont bien beaux ces cocos, tout simples comme j'aime, avec de l'amour dedans, plein ;)

zab a dit…

Voilà une recette et une bannière qui annoncent l'automne en beauté. Bises

Hélène (Cannes) a dit…

L'automne arrive et les belles recettes chaleureuses aussi ! Chouette !
Bises
Hélène

senga a dit…

Très belle recette, c'est vrai, et les cocos revivent dans les parfums...

carochococo a dit…

que c'est bon, les coco !!! je vais vite en acheter, j'en ai une énorme envie en voyant ton superbe plat!

Dorian a dit…

Quand Elvira cuisine j'aime... quand tu cuisines j'aime aussi... quand tu " cuisines " Elvira je te laisse deviner...

n-talo a dit…

j'ai la berlue ou tu as fait de vrais grands changements ? c'est sobre, simple et trés agréable

sborgnanera a dit…

temps de cuisson bien trop long : je les ai fait hier soir, 20 mn suffisent amplement, ensuite faire une sauce tomate à part (pourquoi pas dans la casserole qui a servi a cuire les haricots) en faisant tomber une fine brunoise d'oignon + ail + tomate en boite (bien meilleure que les fraiches en ce moment) + laurier + thym + huile de noisette

laisser compoter entre 20 et 30 mn puis rajouter les haricots égoutés, attendre 10 mn a petit feu avant de servir

Gracianne a dit…

Sborgnanera, le temps de cuisson est variable en fonction du gout de chacun, on est d'accord. Dans ma famille on n'aime pas trop les haricots fermes, et la ils etaient fondants, parfaits, sans etre ecrases.
Les tomates, je les prends au jardin, et meme si c'est la fin de la saison, elles sont encore bien meilleures que les tomates en boite.
J'aime bien l'idee de l'huile de noisette, mais c'est une toute autre recette, plus automnale. Ce sera pour une autre fois.

Eliflo a dit…

Je fais presque les mêmes, mais sans la sauge. Quelque chose à essayer, d'autant plus qu'il paraît qu'elle favorise leur digestion, si, si.

sborgnanera a dit…

honetement, j'ai été étonné de cet accord

a force de manger les haricot un a un pour savoir s'ils étaient cuit, l'idée à commencer petit à petit à germer et j'ai trouvé le lien intéressant entre les deux douceurs des tomates et des haricots de paimpol.

détrompe toi, les tomates en boite bien choisie sont mille fois meilleures que 98% des tomates fraiches car elles ont été récoltée à pleine maturité et tu peux toujours courrir pour trouver des roma fraiches comme moi j'ai en ce moment en boite chez ouam.

ce qui fera la différence avec la recette de départ que tu a réarrangée, tu l'as bien compris, c'est les haricots frais de paimpol plutot que sec

Papilles et Pupilles a dit…

Que tes photos sont belles Gracianne et que cela donne envie ! Je souffre de ne pas pouvoir cuisiner du tout en ce moment. Je rêve de plats simples comme une soupe ! Tes cocos de Paimpol sont si appétissants !

JCP a dit…

J'achète, car j'ai tout, sauf que les haricots frais ne sont pas de Paimpol.
Sborgnanera fait une véritable fixation sur les tomates en boîte. Sans doute n'a-t-il pas de jardin. le mien produit encore des Roma et d'autres variétés.
En tout état de cause, j'utiliserai mon coulis maison, fait avec des splendeurs à maturité.

On se fait une petite ventrêche d'agneau, avec ça?

Et puis avec l'aval d'Elvira t de Gracianne, ce devrait être bon.

Patrick CdM a dit…

Un produit emblématique pour moi comme tu t'en doutes! Un tout petit détail, ne sale qu'à mis cuisson, tu obtiendras un tégument encore plus tendre!

Eglantine a dit…

Elle me plait bien cette recette ! je crois bien que je vais dupliquer et piquer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...