dimanche 20 août 2006

Paella du Guilvinec


Nous avons l'honneur et l'avantage d'avoir des amis gourmands, qui ont eux même la chance d'avoir des amis qui travaillent dans la pêche, au Guilvinec. Leur congélateur est donc un vrai coffre au trésor pour amateurs de poissons frais, regorgeant de délices, surgelés à peine débarqués des bateaux.

Ce jour là, au cours d'une après-midi fort agréable passée en bonne compagnie, j'ai pu assister à la préparation d'une paella Bretonne qui s'est révélée un vrai délice. Je vais tenter de vous en reproduire la recette du mieux que je m'en souvienne (Msieur et Madame Coudaire, si vous voyez une erreur, n'hésitez pas à corriger).

Paella du Guilvinec (pour 6)
  • 400g de riz spécial paella
  • 1 litre de bouillon de poisson*
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail
  • 1 belle tomate
  • 1 beau morceau de lotte (800g)
  • 1 tasse de pétoncles décoquillées
  • 200 g d'anneaux de calamars
  • 20 belles langoustines crues
  • 1 poignée de palourdes
  • 1 dose de safran en filaments
  • huile d'olive
* le bouillon était un court bouillon conservé d'un repas précédent, fortement parfumé et additionné de muscadet, auquel a été ajouté le jus de cuisson des poissons et fruits de mer de la paella.

Préparer un feu de bois.
Nettoyer et émincer les poivrons et l'oignon. Couper la tomate en cubes. Hacher l'ail.
Couper la lotte en gros cubes. Décoquiller les langoustines, sauf les 6 plus belles réservées pour la décoration.
Sur la plaque de cuisson, faire revenir séparément les légumes, puis tous les ingrédients (sauf les palourdes). Ajouter au fur et à mesure les sucs de cuisson dans le bouillon chaud. Réserver.
Dans un plat à paella, faire chauffer 2 cs d'huile d'olive et faire revenir le riz jusqu'à ce que les grains soient translucides. Puis ajouter petit à petit le bouillon, comme pour un risotto, en en rajoutant au fur et à mesure de l'absorbtion. Une fois le riz précuit, y ajouter le safran, les légumes, poisson et fruits de mer revenus. Mélanger. Vérifier l'assaisonnement (normalement le bouillon est suffisamment salé). Disposer les langoustines entières sur le dessus.
Rajouter un peu de bouillon, poser le plat sur une grille au dessus des braises du feu de bois, et regarder tranquillement la cuisson se terminer, en ayant soin de déguster un verre de muscadet bien frais. Ajouter les palourdes au dernier moment, et servir dès leur ouverture.

Croyez moi, la cuisson au feu de bois rajoute à ce plat un parfum subtil absolument délicieux.


31 comments:

mamina a dit…

Mode de cuisson extra, et tes langoustines... j'ai envie de les croquer.

Scherneel a dit…

Encore un moment fabuleux...tout y est...amis gourmands, pêche du Guilvinec, feu de bois, muscadet... j'ai pas encore mangé...je meurs de faim un peu plus!

AnneE a dit…

moi j'ai du mal à dire autres choses que Magnifique
(tu m'as donné faim même très faim)

Véro a dit…

La douceur de vivre à la Gracianne: regarder une paëlla finir de cuire en dégustant un muscadet... Et la paëlla bretonne à la lotte, cuite au feu de bois... Une tranche de bonheur!

Colette a dit…

Ma deuxième paêlla du dimanche ,je salive ,merci ,bisou et bon dimanche

Florianna a dit…

Je goûterais volontiers à ta paëlla bretonne ! Elle est très belle et j'imagine d'ici le délice !! ;-)

Mijo a dit…

C'est bien d'avoir des amis gourmands !!

Choupette a dit…

C'est un vrai bonheur une paella comme ça et dégustée au coin du feu en plus!

sylvieaa a dit…

La paella j'adore mais surtout quand c'est maman qui la fait, je me régale encore plus.

Adèle a dit…

Mais c'est le jour des paellas aujourd'hui! Ta paella est superbe et avec les langoustines, elle sent bon la Bretagne...

Dorian a dit…

C'est sans doute une des plus étranges paellas que j'ai vu depuis longtemps et sans doute une des plus lointaines de celles préparées du côté de Valence... mais ça fait longtemps que j'ai jeté par la fenêtre le strict repect de la tradition en cuisine ! donc reste le plaisir et ce plat en a l'air fortement porteur... alors juste le dévorer !

Fabienne a dit…

Quelle belle caverne d'ali baba, ce congélateur ...
Et ta paëlla elle me plait !

menus propos a dit…

Huuum! Elle fait drôlement envie ta paëlla.

petie lolie a dit…

hummmmmmmm, ça sent bon jusqu'ici! et cuite au feu de bois... ça doit être un vrai régal!

Patricia a dit…

Mon papa te dirait qu'un paëlla se cuit toujours au feu de bois ! ;-) Elle est très appétissante.

Tante Anna a dit…

Un de mes plats favoris... Très belle présentation. Vous avez dû vous régaler !

Alhya a dit…

Une paêlla Bretonne??? du Guilvinec en plus? Ahhh Gracianne, toi tu sais trouver les mots pour me charmer!!! ça a l'air parfait, parfait, parfait!! oui, trois fois, pas moins!!

Hélène a dit…

Que de richesses dans cette paëlla, et que du poisson (si je pouvais en manger chaque jour). Et cuit au feu de bois, l'odeur doit parfumer la maison.

Cathy a dit…

Je veins de manger et j'ai déjà FAIM !

zaza a dit…

Au feu de bois, ma Gracianne, t'as raison, c'est toujours meilleur !!!
Joli tout plein !!!!
;-)))
La Zaza

samania a dit…

Je ne connais hélas pas la paëlla bretonne, mais elle me fait de l'oeil ta photo!
Par contre le petit goût de la cuisine au feu de bois me renvoit à mon enfance (certes un peu lointaine...)

micheline a dit…

ohlalaaa quelle superbe paella!! il est magnifique ton plat!! vraiment appétissant. bravo. micheline

Elvira a dit…

Quand la Bretagne rencontre l'Espagne chez Gracianne, c'est quelque chose!

J'ai mangé la meilleure paella de ma vie à Baiona, une petite ville de Galice tout près de la frontière portugaise, il y a 10 jours. La tienne me la rappelle beaucoup.

MISS TINY a dit…

Ah Gracianne, quel bonheur cette paëlla qui donne faim!!! La photo finit de nous achever!!! Je pourrais allumer un feu de bois au milieu de notre caserne mais je crois que ce sera mal vu... excepté si j'invite les gens à venir partager cette paëlla!!!;-D
Bizzzzz.
Alexandra.

Thalie a dit…

Quoi !! 20 langoustines !! waouh !!
pour 6 !
mais elle est énorme !!
C'est somptueux Gracianne, vraiment !
Un régal pour les yeux et les papilles à n'en point douter.
Quelle chance !

Estebe a dit…

Ben voilà un plat nullement branchouille et joliment roots. Chapeau bas.

brigitte a dit…

aux antipodes de la cuisine asseptisée pour anorexiques , merci,tous les gourmands de la terre te bénissent toi et tes amis !!

gli scribacchini a dit…

Oh le régal ! Pour les yeux aussi, comme tohours. Merci. Kat

peggy a dit…

oh la la que ça donne envie....
il faut garder des amis comme ça! :-)
ciaoooooo

tatyval71 a dit…

Waouh, quel superbe paella rien qu'en vayant la photo je bâvvvvvvvvvvvvvvveeeeeeeeee

Bénédicte a dit…

Etant guilviniste par mon père, j'apprécie ce divin mariage ibero bigouden!!!
bises
la be good

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...