mercredi 5 avril 2006

Blog Appétit #7 - Canette aux épices, wok de chou blanc au gingembre


Franchement, je ne pensais pas y participer à ce Blog Appétit #7. Les choux ne m’ont jamais vraiment inspirés. Les volailles si, bien sûr, j’imagine de grandes broches de chapons et oies dans une cheminée de chateau, ruisselants de jus et croustillants à souhait…

Mais marier les deux, l’idée ne me venait pas. Et puis, inventer une recette, je ne m’en sentais pas capable. Je ne suis pas une inventrice, simplement une copiste attentive. Bref, j’avais abandonné l’idée.

Dimanche matin, je me suis réveillée à l’aube, ces foutus oiseaux faisaient un bruit infernal. N’ayant aucune intention de me lever deux heures avant tout le monde, je suis restée au lit, laissant mes idées divaguer sans but, savourant ce moment de paresse si rare. Je ne sais plus quel auteur classique se faisait réveiller à l’aube par un concert de violons, pour avoir la volupté de se rendormir: et bien c’était ça…

C’était sans compter avec mon estomac. La veille, cherchant des magrets pour accompagner deux bottes de petits navets nouveaux qui m’avaient fait de l’oeil, j’avais finalement acheté une canette. Mon esprit embrumé se mit à musarder autour de ces ingrédients, cherchant une cuisson adéquate du volatile. Pas trop gras, peut-être à la rôtissoire pour qu’il ne baigne pas dans sa graisse. Uhm, et pourquoi pas à la chinoise, frotté aux épices, cuisson vapeur d’abord, rôti ensuite? Mais ça n’allait pas trop aller avec le goût des navets. Alors quoi? Du chou, j’avais justement un demi chou blanc qui s’ennuyait, je pouvais le faire sauter au wok. Mais, mais, c’est volaille et chou ça!

Finalement, je me suis rendormie.

Voici donc mon humble interprétation du dimanche matin.

Canette aux épices

1 canette
1 cc de poivre noir moulu
1 cc de poivre du Sichuan moulu
1 cc de 5 parfums
1 cc de sel de guérande
2 cs de miel
1 cs de sauce soja

Mélanger et moudre ensemble tous les épices. En frotter le canard, si possible la veille au soir, et laisser reposer au frais (je l’ai fait le matin, je n’avais plus le temps).
Faire cuire le canard environ ¾ d’heures à la vapeur. Cette cuisson permet d’éliminer une bonne partie de la graisse et d’obtenir une viande très tendre.
Eponger le canard. L’enduire au pinceau d’un mélange de 2 cs de miel et 1 cs de sauce soja.
Le faire rôtir à la rôtissoire ou à four moyen en le retournant et en l’arrosant souvent, jusqu’à ce qu’il soit bien doré (environ ¾ d’heure). La cuisson à la broche permet à la volaille de ne pas baigner dans le gras de cuisson. Attention, le mélange ayant tendance à bruler très vite, il faut surveiller la cuisson.
Laisser reposer 10 minutes à couvert avant de découper.

Wok de chou blanc au gingembre

½ chou blanc
1,5 cm de racine de gingembre
2 belles gousses d’ail
sel
poivre
2 cs d’huile
1,5 tasse d’eau

sauce
1 tasse d’eau
1 cc de maizena
2 cs de sauce soja épaisse (ou douce, ou sweet soy sauce)

Eplucher et émincer le gingembre en lamelles. Eplucher, dégermer l’ail, l’émincer en lamelles. Laver et émincer le chou en lamelles d’1/2 cm.
Faire chauffer le wok jusqu’à ce qu’une légère fumée s’en dégage. Ajouter l’huile et la faire tourner de manière à bien huiler les bords du wok. Faire revenir le gingembre 30 secondes, puis l’ail 30 secondes. Ajouter le chou émincé, du sel, du poivre, et faire revenir rapidement sans bruler pendant 2 minutes. Verser la tasse d’eau. Baisser le feu. Couvrir et faire cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce que le chou soit tendre mais encore croquant. Ne pas hésiter à rajouter un peu d’eau.
Quand le chou atteind la cuisson désirée, verser la sauce, mélanger, et servir immediatement avec le canard et du riz blanc.

32 comments:

AnneE a dit…

J'adore, heureuse que tu es trouvée cette idée de recette, je la garde précieusement.

Scherneel a dit…

:)
C'est un plaisir de te lire, tu es modeste, cette recette est très belle!

jacketpascale a dit…

très chouette cette recette , je vais m'empresser de la fair e!

Patricia a dit…

J'aime beaucoup cette idée : la fraîcheur du gimgembre alliée au chou, la canette moelleuse et croustillante, tout me plaît !

Patricia a dit…

giNgembre, bien sûr !

CélineCook a dit…

Le chant des oiseaux le dimanche matin te donne une bien belle inspiration!

esterelle a dit…

Merci aux oiseaux de t'avoir sortie du lit !

Clipoye a dit…

Epatée, je suis épatée!
Superbe recette!

Papilles et Pupilles a dit…

C'est une très jolie recette. Je remercie les oiseaux de t'avoir réveillée. Je n'ai jamais pensé faire cuire à la vapeur avant de finir au grill. Ce n'est pas de la cuisine de feignasse ça ;))
Et être éveillée au fond de son lit en sachant qu'on peut se rendormir tranquille, c'est un petit moment de bonheur.

Sophie a dit…

Pas mal pour une "humble interprétation", moi j'aime beaucoup!

Tarzile a dit…

J'aime beaucoup les épices que tu as retenues. Je trouve que c'est différent.

Tarzile

Choupette a dit…

Eh bien il est heureux que les oiseaux t'aient réveillée! Tu n'aurais pas eu cette bonne idée autrement!

Elvira a dit…

Je te trouve très inspirée, au contraire! Vous avez dû vous régaler. Miam!

bea at La Tartine Gourmande a dit…

Le sommeil porte conseil alors! ;-) Superbe inspiration!!

colette a dit…

Ta recette me fait très envie ...

Mijo a dit…

Moi ça me fait rire d'imaginer tout le monde entrain de cogiter avec les ingrédients de blog-appétit.

Tu t'en es délicieusement bien sortie.

Cui cui

Marmitedecathy a dit…

Bravo !! moi je trouve que tu as eu beaucoup d'inspiration et ton plat me fait très envie !

Mimosa a dit…

belle recette!

penglobe a dit…

chic et relevé!
bravo

moony a dit…

Superbe inspiration,bravo.Moi aussi j'aurais bien voulu être réveillée par ces ptis oiseaux

zaza a dit…

Humble tu dis ?
En tout cas, bien sympa !
Moi, ça me plait !

Anne-Cé a dit…

Moi je dis bravo.
c'était pareil pour moi, l'inspiration ne venait pas, jusqu'au moment où un petit truc vient faire TILT !

Thalie a dit…

et bien pour quelqu'un qui ne voulait pas participer tu t'es plutôt déménée en fin de compte !!
Moi j'aime beaucoup cette recette simple et inventive ! Si j'ai bien écrit inventive !
Bravo Gracianne.
Tu as bienmérité de retourner te coucher ;)

jp a dit…

et tu mets de l'ail avec le chou ?
sans le blanchir ?
c'est comment ?

anne a dit…

J'adore la canette et ta recette épicée me fait saliver!

sylvieaa a dit…

J'aime beaucoup cette recette, mettre du gingembre, fallait y penser.

Dorian a dit…

Quand tu musardes comme ça c'est ça devient un vrai petit bonheur de te suivre !!! bon la prochaine fois évite de te rendormir quand moi je suis déjà sur le pont !!! mais ne change rien au reste !

Gracianne a dit…

Je suis contente que ça vous ait plu. Les oiseaux, je sais, je ne devrais pas me plaindre. Mais franchement au printemps, à l’aube, ils font un de ces boucan! Après, on s’habitue. Mijo, cui, cui, cui!
J’ai dit modeste, parce que je n’ai rien inventé. Effectivement Anne Papille, ça demande un peu de manipulation, mais ce n’est pas très compliqué. C’est une adaptation de plusieurs recettes chinoises traditionnelles, j’ai simplifié. Mais ça rend la viande réellement moelleuse. Un de ces jours il faudra que je fasse une des ces recette de bout en bout, sans diverger, je vous en reparlerai.
Tarzile, pour les épices non plus je n’ai rien inventé. C’est une façon classique de faire le sel à frotter (j’ai pris cette expression chez toi, je sais enfin comment traduire rub) pour le canard fumé Sichuanais. Mais effectivement, j’aime beaucoup ce mélange, le poivre du Sichuan mêlé au 5 parfums avec ce petit parfum d’anis, d’écorce d’orange et de réglisse.
J.P. là encore, je n’ai fait que suivre nos amis chinois. Ils utilisent plutôt des choux chinois blancs, ou des choux type brocoli, mais ne les font pas blanchir. Toujours revenir d’abord avec un peu de gingembre, puis d’ail (l’ordre est important, ne me demande pas pourquoi). Il ne faut pas que le légume colore, juste qu’il s’enveloppe d’huile parfumée. Ensuite on ajoute l’eau et on étuve. En fin de cuisson seulement on ajoute la sauce qui épaissit très vite grâce à la maizena, ou fécule de pomme de terre. C'est croquant et moelleux a la fois. Et ce n’est pas plus indigeste que nos façons de préparer le chou.
Doriann, je me rendors si je veux! Si j’ai bien compris, tu es plutôt champion de la grasse matinée non? De toutes façons, chez nous on mange à l’heure espagnole le dimanche, même quand on cuisine chinois.

Zoubida a dit…

Ça a vraiment l'air délicieux! Je cuisine bien souvent asiatique. J'essaierai ta recette. Décidément, je viens de faire un tour chez Bliss in the Kitchen et elle aussi a pensé chinois pour ce BA No7, tout comme toi et moi. Super car j'adore et cela élargit mon répertoire de cette savoureuse cuisine.

Bolli's Kitchen a dit…

je te comprends, les choux, pour moi!, c'est l'hiver, et là, je veux des tomates, melons etc!

Bolli's Kitchen a dit…

ehh....sorry Gracianne, c'est tôt et je ne suis pas reveillé, pourquoi je commente un vieux post???.....

Allez, bon pont!!

Gracianne a dit…

Alors Katia, tu n’étais pas réveillé ce matin? Bon jeudi de Pentecôte à toi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...