lundi 29 février 2016

Vert Ottolenghi : brocolis grillés au piment et à l’ail

Il n’y a rien de plus ennuyeux et fadasse qu’un brocoli trop cuit à l’eau, verdâtre et  mollasson. Je les aime croquants et verts vif, à la chinoise, ou à l’italienne. Ottolenghi aussi on dirait. Lui c’est plutôt la version méditerranéenne évidemment, mais en rajoutant un peu de gingembre et en remplaçant l’huile d’olive par de l’huile neutre on obtiendrait un plat tout à fait chinois.

C’est simple, coloré et frais. A essayer aussi en salade, avec une sauce au tahini et au miel comme dans cette autre recette d’Ottolenghi. Ou à l’italienne, avec des pâtes.

Décidément cet homme ferait aimer les légumes  aux plus réticents d’entre nous.


Brocolis grillés au piment et à l’ail 
  • 2 têtes de brocolis (environ 500 g)
  • 115 ml d’huile d’olive
  • 4 gousses d’ail, émincées finement
  • 2 piments rouges pas trop forts, coupé en rondelles
  • Sel de mer et poivre du moulin 
  • Amandes émincées grillées ou fines tranches de citron (optionnel)
A l’avance : 
Nettoyer les brocolis en séparant les bouquets. Préparer un grand saladier d’eau glacée (avec quelques glaçons). Porter à ébullition une grande quantité d’eau. Y plonger les brocolis et blanchir pendant 2 minutes seulement. Avec une écumoire les transférer immédiatement dans le saladier d’eau glacée pour arrêter la cuisson. Les débarrasser ensuite dans une passoire et laisser égoutter. Ils doivent être complètement secs avant d’être utilisés. Eventuellement les faire sécher sur un linge. 
Mélanger les brocolis dans un bol avec 70 ml d’huile d’olive et une quantité généreuse de sel et poivre.

Placer un grill en fonte sur le feu et le laisser bien chauffer. Faire griller les brocolis en plusieurs fois en les tournant (je n’ai pas de grill en fonte, j’ai utilisé une grande poêle tout simplement, l’important est qu’il y ait assez d’espace dans la poêle pour griller chaque bouquet individuellement).

Les débarrasser sur un plat de service et garder au chaud. 

Pendant que les brocolis grillent, faire chauffer sur feu moyen les 70 ml d’huile restants avec le piment et l’ail émincé jusqu’à ce que les pétales d’ail soient dorées. Attention de ne pas laisser trop chauffer, et brûler l’ail qui deviendrait amer. Verser immédiatement sur les brocolis et bien mélanger. Ajuster l’assaisonnement.

Servir chaud ou à température ambiante. Garnir éventuellement d’amandes toastées ou de fines tranches de citron.

8 comments:

Rosa a dit…

Une association que j'adore!

Bises et bonne semaine,

Rosa

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

comme Rosa, testé et approuvé :)

Babzy B a dit…

J'en redemande!😊

NathalieD a dit…

Et la recette de Cléa, vous avez déjà essayé ? En salade, avec de l'avocat écrasé en plus du tahin, de l'air et du citron.... Comment faire manger du chou à son chéri qui n'aime pas ça ;-)

Marielle a dit…

ça doit être bien bon, mais je passe mon tour. Les choux et moi ne sommes plus copains, hélas !!
bises

Helene Picken a dit…

Pas encore testé mais cela ne saurait tarder. Ottolenghi inspire pas mal de monde ;-) Des bises

Delphine a dit…

Et vla que je passe par hasard, et vla qu'il y a de la vie...
Je me note de revenir pour éplucher, comme de par hasard, y a des trucs sympas :)

Bizzzz xxxxx !!!!

Marie-France a dit…

Accessoirement, j'adore ta vaisselle, ancienne et si raffinée.
Et les brocolis j'adore aussi. Belle recette.
Bises Gracianne.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...