mercredi 24 février 2016

Recette paresseuse et acidulée : poulet caramélisé au miel du Vexin, moutarde et herbes fraiches


Il n’y a rien de plus simple que ce genre de recette fourre-tout. Un peu d’assemblage au début, tiens, si je mettais du miel d’Olivier dans la marinade – il est bon le miel d’Olivier, parfumé, puissant – et puis un peu de citron. Ah, et je voulais mettre un peu de céleri branche. Bon, thym, ail, romarin, laurier… ah oui, de la sauge !

Et hop, au four !

Au final, c’est bon, très bon même. La viande est moelleuse et caramélisée. L’acidité du citron, du vin blanc et du céleri atténue la richesse de la sauce crème-moutarde. Le miel adoucit et parfume le tout. Pour amateurs de saveurs acidulées.

Bon, sinon, j’ai signé la pétition contre la loi El Khomri – ca m’irrite passablement qu’on prenne les salariés et les électeurs pour des canards sauvages. Vous faites ce que vous voulez, c’était juste pour dire (il n’y a pas que la cuisine dans la vie).

Poulet caramélisé au miel, moutarde et herbes fraiches
  • 1 poulet coupé en morceaux
  • 1 cs de miel
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 1 cs de jus de citron
  • 1 cc de moutarde anglaise en poudre
  • Sel, poivre
  • 4 gousses d’ail en chemise
  • 4 échalotes pelées, en morceaux
  • 1 belle branche de céleri coupée en tronçons
  • Quelques brins de thym et romarin frais
  • 4-5 feuilles de sauge fraiche
  • 1 feuille de laurier fraiche
  • Vin blanc sec
  • 1 cs de moutarde à l’ancienne
  • 2-3 cs de crème fraiche

Préchauffer le four à 200°C.
Au fond d’un plat à four (en fonte ou en pyrex), mélanger ensemble le miel, l’huile d’olive, le jus de citron et la moutarde en poudre. Ajouter les morceaux de poulet et bien les enrober de ce mélange. Ajouter au plat échalotes, ail et céleri. Saler et poivrer abondamment. Parsemer d’herbes fraiches.
Enfourner pour environ 45 minutes. Retourner le poulet en cours de cuisson, et ajouter une ou deux rasades de Muscadet pour que la sauce n’attache pas au fond.
Une fois le poulet bien doré, le réserver sur un plat chaud. Remettre à chauffer le plat de cuisson et déglacer la sauce avec un peu de vin blanc. Laisser bouillonner 1 minute puis ajouter la crème fraiche et la moutarde. Laisser épaissir 1 minute et servir rapidement.

7 comments:

Bonheur du Jour a dit…

Mais j'ai l'impression qu'on mange bien chez vous !

Babeth De Lille a dit…

J'aime bien les recettes paresseuses!

Marielle a dit…

Je suis bien d'accord avec toi pour les recettes fourre tout et les canards sauvages :o)
rien que le titre de ton billet me fait saliver !!
bises

Rosa a dit…

Oh, que ça à l'air bon! De merveilleuses saveurs.

Bises,

Rosa

Flo Bretzel a dit…

Le genre de plat que j'adore. Ne me reste plus qu'à trouver la moutarde en poudre.

Helene Picken a dit…

La paresse comme ça, j'en redemande ;-)
Tu as raison, il n'y a pas que la bouffe dans la vie. Loin d'avoir une sensibilité de la gauche actuelle au pouvoir, j'ai signé cette pétition. Toujours les salariés qui trinquent. Déjà que dans l'hôtellerie, nous ne sommes pas gâtés. Ils devraient commencer par supprimer le cumul des mandats. Exemple : La nouvelle mairesse de Meulan avec trois mandats arrive à un salaire de plus de 6000 €... Après une augmentation d’impôts de 23 %, la pilule a du mal à passer. Je n'imagine même pas à un autre niveau. Bon j'arrête de m'agacer ;-) Je t'embrasse.

Perrine a dit…

Que de belles recettes sur ton blog =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...