jeudi 30 août 2012

LA mousse au chocolat, celle de Catherine

Pense-bête pour moi cette recette. Parce que cet été j’ai été obligée de demander la recette par SMS à une Catherine en vacances, j’avais oublié les proportions. Vous, vous n’avez pas besoin d’une recette de plus, vous savez la faire la mousse au chocolat.

Sauf que celle-ci, c’est la recette de ma copine Catherine, la normande gourmande qui nous apporte des brioches maison toutes chaudes et des brownies dans le train.

C’est LA recette de mousse la plus rapide et la plus simple qui soit ; elle fait un carton à chaque fois. Inratable, vite faite pour une invitation à l’improviste, elle prend au frais le temps de boire l’apéro.
Et préparée avec un batteur électrique…oui, vous avez bien lu, même plus besoin de mélanger délicatement la mousse à la maryse. Et pourtant, la texture est superbe, homogène. Une mousse, une vraie, bien chocolatée. Encore une fois, merci Catherine !

Vous ne me croyez pas ? Essayez…

Je vous donne la recette telle que je l’ai reçue par SMS cet été. Je n’en change pas une virgule, juste je la transfère ensuite dans une poche à douille pour remplir proprement des verrines (maintenant qu’elles sont passées de mode, c’est bon, on peut les réutiliser), mais ce n’est pas indispensable.

La mousse au chocolat de Catherine
  • 200g de chocolat noir *
  • 50g de beurre
  • 5 œufs
* ici un chocolat à pâtisser à 52% de cacao

Tu fais fondre au micro-ondes le chocolat avec le beurre.
Pendant ce temps, tu bas tes blancs en neige.
Quand le mélange beurre-chocolat est bien fondu, tu mélanges bien au batteur électrique, tu incorpores les jaunes puis les blancs en neige, toujours au batteur.
Voilà... Y a plus qu’ à...

vendredi 24 août 2012

Thai Plancha : Satay de porc

Les envies de plats thaï, d’épices, de piment s’accordent avec la chaleur des jours. Heures étouffantes de la mi-journée, air immobile et moite, parfums exacerbé des fleurs, on pourrait être ailleurs. Pour quelques heures, quelques jours tout au plus. Profitons-en.

Ces brochettes de porc, parfumées de curcuma, de coriandre et de cumin, accompagnée d’une sauce onctueuse aux cacahouètes et lait de coco, ce n’est pas en Thaïlande que nous les avions découvertes, ni en Indonésie dont elles sont originaires, mais il y a fort longtemps, dans un resto Thaï de l’Avenue de Choisy qui les faisait très bien. Douces et épicées à la fois, elles s’accordent parfaitement avec une salade aigre-douce de concombre croquant.

Elles sont en général cuites au barbecue, mais la plancha leur convient parfaitement et conserve le moelleux de la viande. A consommer sans modération.

Brochettes de Porc – Satay Muu
  • 500g de filet de porc
  • 1 cc de sel
  • 2 cc de sucre brun
  • 1 cc de curcuma en poudre
  • 1 cc de coriandre moulue
  • 1 cc de cumin en poudre
  • 18 cl de lait de coco
Mélanger les ingrédients de la marinade. Couper le porc en tranches fines. Les enfiler sur de petites brochettes de bois. Faire mariner le tout au moins deux heures au frais.
Faire cuire à la plancha environ 3 minutes de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées. Servir avec la sauce aux cacahouètes, du riz blanc et une salade de concombre.

Sauce Satay
  • 50 g de cacahouètes grillées salées
  • 30 cl de lait de coco
  • 2 cc de pâte de curry rouge
  • 1 cs de sucre brun
  • 1/2 cc de jus de citron
Dans un mortier, piler les cacahouètes jusqu’à obtenir une pate lisse. Verser la moitié du lait de coco dans une casserole. Faire chauffer à feu doux 2 minutes avec la pâte de curry, sans cesser de remuer. Ajouter les autres ingrédients et mélanger. Laisser chauffer à feu très doux pendant environ 15 mn, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la sauce épaississe.

Salade de concombre thaï
  • ½ concombre
  • 3 cs de vinaigre de riz
  • 2 cs de sucre brun
  • ½ cc de sel
  • 1 échalotte émincée
  • 1 piment rouge émincé
  • Feuilles de coriandre
Laver et émincer le concombre. Disposer les tranches (artistiquement) sur une assiette. Dans une casserole, faire chauffer le vinaigre avec le sucre et le sel jusqu’à dissolution. Réserver dans un bol et laisser refroidir. Au moment de servir, napper les concombres de sauce et décorer d’échalotes, de piment et de coriandre.
Recettes tirées du livre Cuisine sans frontière - Thaïlande - Ed. Gründ

lundi 20 août 2012

Viva la plancha



Viandes




Médaillons de porc en robe de ventrèche







Satay de porc

 

 

 

Poissons et crustacés




Gambas marinées à la plancha






Moules au naturel

 

 

 

 

Légumes


Méli-mélo de légumes






Desserts





Glace pêche-brugnons et pêches à la plancha

Et comme dessert ? Glace pêche-brugnon et pêches à la plancha

Des mois qu’on l’attendait, l’été. La chaleur, la vraie. Celle qui te pousse à la paresse totale, qui te fait rêver de glaces et de ventilateurs, de jus de pastèque plein de glaçons.

Le corps n’est pas habitué. Il a oublié qu’il faut ralentir le pas, rester à l’ombre, fermer les volets, faire la sieste aux heures les plus chaudes. Il y a quelque chose dans l’air de l’été à Rome, une brûlure, comme un regret.

Le soir, pluie chaude sur la peau assoiffée
Je reste dehors

Glace pêche-brugnons et pêches à la plancha
  • 500g de chair de pêche et brugnon coupés en petits dés
  • 100g de sucre
  • 33 cl de crème fleurette entière
  • jus d’un citron
  • ½ pêche par personne
Mixer ensemble tous les ingrédients jusqu’à une consistance très fine. Réserver au frais pendant 2 heures afin que le mélange soit bien froid. Verser dans la sorbetière et turbiner pendant environ 20 minutes.
Elle est délicieuse ainsi, à peine prise, une crème glacée mousseuse. Mais pour une meilleure présentation, il vaut mieux la verser dans un bac à glace et la laisser au congélateur au moins une heure avant de la servir.

Peler les pêches, les détailler en quartier. Les faire rôtir sur la plancha 1 minute de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles soient un peu dorées. Servir immédiatement avec un boule de glace (ou deux).

Recette inspirée, de très loin, par Tiuscha qui m’avait donné envie de pêches à la plancha.

jeudi 16 août 2012

On ne s’en lasse pas : gambas à la plancha

Encore une petite recette d’été, vite faite.
Pour picorer.
Pour se brûler les doigts.
Pour le parfum prenant des gambas caramélisées.
Pour attirer le chat.
Gambas marinées à la plancha
  • 1 douzaine de gambas
  • 2cs d’huile d’olive
  • 1 cs de sauce soja
  • 1 trait de sauce Worcestershire
  • 1cc de jus de citron
  • 2 gousses d’ail émincées
  • Sel, poivre, piment d’Espelette
Mélanger tous les éléments de la marinade, bien enrober les gambas et les laisser mariner environ deux heures au frais.
Egoutter les gambas et les faire sauter rapidement à la plancha, environ deux minutes de chaque côté, jusqu’à ce qu’elles rougissent. Servir immédiatement.
Et éloigner le chat.


lundi 13 août 2012

Viva la plancha : médaillons de porc en robe de ventrèche

Toujours en mode cuisine estivale, paresseuse.
Je ne sais pas comment on a pu se passer d’une plancha jusqu’ici, on ne se quitte plus. La viande est saisie et moelleuse, parfumée de son jus de cuisson, enroulée d’une ceinture de ventrèche toute croustillante. Les légumes restent un peu fermes, croquants, ensoleillés.
On ne fait pas plus simple.
Médaillons de porc en robe de ventrèche
(Pour 6 personnes)
  • 2 petits filets mignons de porc
  • 12 tranches de ventrèche aromatisée au piment d’Espelette
  • Thym frais
  • Sel, poivre
Couper les filets en 12 médaillons assez épais. Enrouler une tranche de ventrèche autour de chaque médaillon et la maintenir avec une pique en bois plantée de part en part. Parsemer de thym frais et de poivre de chaque côté.
Faire cuire environ 5 minutes de chaque côté à la plancha en les retournant souvent. Saler en fin de cuisson (pas trop, la ventrèche est déjà très salée).
D’après La cuisine à la plancha – Liliane Otal – Editions Sud-Ouest
Méli-mélo de légumes
(Pour 6 personnes)
  • 1 aubergine
  • 1 courgette
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 oignon
  • Thym, romarin frais
  • Huile d’olive
Couper tous les légumes en gros cubes et les faire cuire à la planche. Saler, poivrer, parsemer de thym et de romarin ciselé et arroser d’un filet d’huile d’olive. Mélanger souvent à la spatule en cours de cuisson. Au bout de 15 minutes, les légumes devraient être tendre mais encore un peu croquants. Servir aussitôt.
D’après La cuisine à la plancha – Liliane Otal – Editions Sud-Ouest

mercredi 8 août 2012

Viva la plancha – les moules à rien


L’été s’envisage paresseux. Dormir tard. Se la couler douce. Prendre l’apéro à l’ombre sous l’arbre parasol. Regarder, ébahis, les quelques cyclistes qui arrivent en haut de la côte écrasés de chaleur et soupirer d’aise. Observer tranquillement le couple de buses qui s’interpellent d’un côté à l’autre de la montagne, et plus loin, très loin, le vol des vautours. Faire la sieste sous l’arbre, bercés par le doux son des cloches tintant au cou des vaches.

Ne rien faire ou presque.


La cuisine aussi est en pause, épuisée par le long hiver. Il faut des recettes paresseuses.

Prendre des jolies moules de bouchot, les nettoyer et les faire ouvrir à la plancha.
Servir.

Pas d’assaisonnement, pas de persil ni d’ail. Les moules dans leur plus simple appareil, juste cuites dans leur jus, moelleuses, avec ce léger goût fumé que leur donne la plancha. Un must !