samedi 6 décembre 2008

Lasagne verde, sugo di vitello e salvia



Un plat de lasagne, c’est un plat de fête. Un des ces plats qui prennent des heures à fabriquer, à mijoter, à gratiner. Et dont on reprend une part de plus, toujours.

La sauce, il faut la faire la veille, tu fais revenir les aromates, longtemps, très doucement. Puis tu rajoutes le veau, les tomates. Tu parfumes de feuilles de sauge fraiches, et tu l’oublie, deux ou trois heures sur feu très doux. Faut pas la brusquer.

La pasta, le mieux, c’est de la faire maison. Une pasta fraiche, c’est incomparable. Aux épinards, pourquoi pas ? Ca prend un peu de temps il est vrai, il y a de la farine plein la cuisine, et des anxieux autour qui se demandent à quelle heure ils vont bien pouvoir déjeuner.

Et puis la sauce blanche, bien lisse, c’est elle qui donnera le moelleux, la douceur, le côté coussin.

Plein de parmesan pour gratiner et puis au four. Rien que de regarder le plat buller, ça rend tout joyeux. Tu le poses sur la table et c’est riche, moelleux, plein de promesses.

Et les promesses, elles les tiennent ces lasagnes. Ca valait bien un peu de patience non ?

Evidemment, celles-ci sont pour notre Lasagne Day à nous, Dorian, Marion et moi. Mais je les ai faites avant tout pour nous faire plaisir, à moi, et à ma famille. Vous nous en avez fait de belles vous aussi, j’en ai déjà vu un certain nombre et il y en aura encore plus ce soir. Merci d’avoir mis la main à la pâte avec autant d’enthousiasme.




Sauce de veau à la sauge

  • 60g de pancetta
  • 1 petite carotte
  • 1 côte de céleri
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 30g de beurre
  • 600g de viande de veau hachée
  • 10 cl de vin rouge
  • 1 boite de tomates pelées concassées
  • 2 cs de concentré de tomates
  • 1 cube de bouillon aux cèpes (ou mieux quelques cèpes séchés)
  • Sel, poivre, muscade
  • Thym, laurier, romarin
  • 10 feuilles de sauge émincées

Hacher finement l’oignon, les carottes, le céleri, l’ail. Couper la pancetta en dés. Faire revenir le tout à feu doux dans un peu de beurre et d’huile pendant environ ¼ d’heure. Ajouter la viande et faire dorer le tout. Déglacer avec le vin rouge. Ajouter les tomates, le concentré, le bouillon, les épices et les aromates. Ajouter un peu d'eau pour que la sauce ne soit pas trop épaisse. Laisser cuire à feu doux et à couvert pendant environ 2 heures. La sauce doit être dense mais encore liquide. Rajouter un peu d'eau au fur et à mesure de la cuisson si besoin.

Sauce blanche

  • 75 cl de lait entier
  • 100g de beurre
  • 60g de farine
  • ½ cc de sel

Faire chauffer le lait sur feu moyen. Poser une casserole à fond épais sur feu moyen et faire fondre le beurre. Ajouter la farine et faire cuire 2 ou 3 minutes en remuant sans cesse, jusqu’à l’obtention d’un roux. Ne pas laisser brunir. Retirer la casserole du feu et verser le lait chaud en filet, sans cesser de remuer, au fouet. Ajouter le sel et remettre la casserole sur feu moyen pendant 1 minute en fouettant, jusqu’à ce que la sauce soit suffisamment épaisse et onctueuse pour napper une cuillère. Laisser refroidir.



La pasta aux épinards frais

  • 300g d’épinards frais
  • 400g de farine de blé
  • 3 gros œufs


Nettoyer les épinards en ôtant les côtes. Les laver soigneusement dans plusieurs eaux et les égoutter. Faire chauffer une sauteuse, ajouter les épinards et les laisser fondre en remuant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils rendent toute leur eau. Les presser ensuite dans un linge afin d’exprimer le plus d’eau possible. Il doit en rester environ 100g.

Dans le bol du robot, mixer ensemble les œufs et les épinards jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Verser 325g de farine dans le bol du robot. Mixer jusqu’à obtention d’une pâte humide et grumeleuse : il faut compter environ 10 secondes. Si la pâte semble trop collante, ajouter un peu de la farine réservée, cuillerée après cuillérée, en mixant entre chaque ajout. Au bout de 30 secondes environ, la pâte doit former une boule au dessus de la lame. Lorsque vous la pincez, elle doit être légèrement humide sans être collante.

Choisir un plan de travail en bois ou plastique légèrement rugueux pour faciliter le pétrissage. Le fariner légèrement. Poser la boule de pâte au centre de la surface et commencer à pétrir. Avec la paume d’une main, repoussez la boule. Avec l’autre main, saisissez la par l’extrémité la plus éloignée de vous, repliez la vers vous, puis tournez la d’un quart de tour. Renouvelez l’opération en tournant à chaque fois la pâte d’un quart de tour. Arrêtez de pétrir lorsque la pâte est humide sans être collante et d’un vert uniforme. Cette opération de pétrissage prend 2 ou 3 minutes. Laissez reposer la pâte pendant 30 minutes.

Pétrissage et abaissage

Couper la pâte en 4 morceaux. Fariner un morceau et le passer au laminoir en le réglant au maximum d’écartement. Replier chaque morceau sur lui même et répéter cette opération 8 à 10 fois en farinant la pâte entre chaque passage. Puis diminuer l’écartement et commencer d’abaisser la pâte, en la farinant légèrement entre chaque passage et en diminuant progressivement l’écartement. Elle sera prête quand elle atteindra environ 2 mm d’épaisseur (on doit voir sa main à travers).
Poser les bandes de pâte sur un plateau fariné et recommencer avec les pâtons restants.

Montage

Beurrer un plat à gratin. Verser un peu de sauce blanche au fond du plat, puis disposer progressivement une couche de pâte, une couche de sauce blanche, une couche de sauce à la viande et une couche de parmesan râpé. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement en terminant par une couche de sauce blanche et une couche de parmesan. Si la sauce à la viande est suffisamment liquide, il n’est pas nécessaire de précuire la pâte.

Enfourner les lasagnes environ 40 minutes dans un four préchauffé à 190°C.

43 comments:

marion a dit…

dis, on fera un atelier pâtes un jour ? hein ?

Delphine a dit…

C'est lasagne day c'est vrai!

J'en ai deux plats bientôt au four :) :) :)

Bisous!

Tifenn a dit…

oh oui, un atelier pâtes, quelle bonne idée...et voilà qu'on est le 6 et que je n'en n'ai pas fait. Je me flagellerai en regardant les productions des autres, c'est bien fait pour moi!

diplo a dit…

ça y est j'ai posté ma recette (et envoyé un mail avec ma photo).
merci encore pour cette initiative...

Olala a dit…

Mmmhhh elles sont sublimes et ont l'air vraiment délicieuses tes lasagnes ! Préparées... non plutôt mitonnées avec lenteur et amour...

J'en veeeuuuxxx !!!

Bises
Olala

~marion~ a dit…

Avec une belle machine à pâtes comme la tienne j'en ferais des kilomètres de lasagnes! J'aimerai bien goûter tes pâtes maison aux épinards dis-donc...

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Rien que la lecture du début à la fin, en fermant les yeux, j'ai l'impression d'y être. La plus belle conclusion du lasagne day, tu me donnes envie d'investir dans la machine, c'est nettement plus régulier.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Magnifique! Ces lasagnes doivent être succulentes! Il faut vraiment que j'achète une de ces machines...

Bises,

Rosa

Mamina a dit…

Ca sent bon la sauge jusque chez moi... je ferme les yeux... et je me sers une part... virtuelle... dommage!

bergeou a dit…

Elles sont superbes tes lasagnes ! Moi je n'ai pas de chance je me suis acheté un laminoir et aucun de mes plans de travail ou table ne convient, tous trop épais pour l'étau et tenir le laminoir et laminer ce n'est pas possible.

lydian a dit…

Je ne me suis pas encore décidée à ressortir la machine à pâte du placard, et puis d'abord c'est mon mari qui en voulait une alors il a qu'à s'y mettre!
J'étais tout de même ravie de participer aussi et il y a vraiment de belles recettes, comme la tienne!
Bises

Hélène a dit…

Et bien, je vais resortir mon laminoir du placard cette semaine. Elles me semblent si fondantes tes lasagnes. La sauge, ce n'est pas ce qui manque dans le jardin.
Bises et bon week-end.

Sophie a dit…

Avec tous ces bons aromates, cette pâte faite maison et ton savoir-faire, je me laisse servir les yeux fermés.

Brigitte a dit…

ça me donne faim d'un coup !
bon, maintenant que je vis aux pays des pâtes je vais m'y mettre

Babeth59 a dit…

Quand je vois une si belle recette, j'ai honte de la mienne!....mais ça me donne très envie d'essayer, avec mes faibles capacités.....

Gracianne a dit…

Oh Babeth, faut pas avoir honte, jamais! Je suis certain que tu as fait plaisir à ceux qui ont mangé tes lasagnes.
Et puis j'ai le laminoir, ça aide, je ne me serais jamais lancée là-dedans s'il avait fallu abaisser la pâte à la main.
Merci Maman au fait!

Pour la machine, Bergeou a raison, si jamais vous décidez d'en acheter une, vérifiez avant que vous avez un support pour la fixer.

Murielle a dit…

Honte à moi, j'ai acheté des pates précuites.
Après un atelier raviolis au rouleau car pas de laminoir, pas vraiment le courage de recommencer.
J'ai participé et nous nous sommes régalés, c'est l'essentiel.
En espérant que Dorian n'aura pas un arrêt cardiaque en voyant ma recette, lol !
Bises et bon dimanche.

Saveurs Sucrées Salées a dit…

Elle est belle ta pasta. C'est de l'amour cuisiné à feu doux...

Anso a dit…

Ce n'est pas une recette ça, c'est un poême !! On y plonge avec la gourmandise toutes griffes dehors, on s'imprêgne des effluves de cette sauce magique, on savoure la couleur, le moelleux... Et on reprend une part, bien sûr !!

Camille a dit…

Inimitable! Cet art de se faire plaisir (et de faire sa pâte soi-même, bien sûr, un peu de boulot quand même mais ça n'a tellement rien à voir). La quasi-transparence de la pâte tout fine et souple. J'avais déjà essayé de colorer une pâte à l'épinard, mais en utilisant l'eau de cuisson. c'était à peine plus jaune. La tienne est juste magnifique.

mayacook a dit…

Oh qu'elles sont belles! Je suis déçue d'avoir loupé cette journée mais je me console devant vos réalisations!

Requia a dit…

Alors moi j'ai fait la version "maman débordée". Ca mijote moins longtemps, la sauce blanche est bidouillée, les anxieux qui se demandent quand ils vont bien pouvoir manger sont là aussi. Le résultat était top, mieux que ce à quoi je pouvais m'attendre. La chance de la pauvre mère de famille parfois dépassée ? peut-être. C'est là : http://requia.canalblog.com/archives/2008/12/07/11648930.html

Bises et bravo pour tes superbes lasagnes !

Daniele a dit…

Merci de me dire merci...
Je veux bien y goûter à tes lasagnes
Danièle

maloud a dit…

Tu me guides en Italie en hiver, Gracianne.

Bolli a dit…

Delicious!

J'en ai fait une comme la tienne cette été, mais sans la sauge, c'est top, pourquoi j'en avais pas pensé?.....

Bon alors, dans un an, on fêtera the first cannelloni day?........

Estèbe a dit…

Oups, je crains d'avoir raté ce rencard-là! Emouvante, votre recette. On dirait du Yeats.

Zab qui s'en vient en France a dit…

Oh la joli photo de pasta verde dans le laminoir. Hum, cela sent bon d'ici le plat généreux qui sort du four. Bises et bon dimanche.
Ps : j'ai posté aussi notre modeste participation

Cerise a dit…

Elles sont magnifiques et forcent l'admiration....

Dorian a dit…

Les lasagnes sont un vrai plat convivial surtout quand tout le monde met la main à la pâte... j'ai quelques souvenirs qui me reviennent en voyant tes photos !

Cuisine Framboise a dit…

Superbes! Je suis sûre que c'est bon et fondant, ça se voit! Même ta sauce blanche pourrait me tenter et ça, ce serait bien la première fois.

gabriella a dit…

Ta recette est "somptueuse" et felicite
ta maman pour son tour de main dans la
fabrication de la pâte. Son laminoir
doit être ancien, jamais vu comme ça

dumè a dit…

oupppps !!!!
:(
shame on me !
:)

marguerited a dit…

complimenti per le lasagne e per il sugo di vitello con aroma di salvia. E' un ottima ricetta.
grazie dell'idea.
a bientot
marguerited

Elvira a dit…

Je me suis ratée sur le RDV lasagne... :-(

La machine à pâtes est dans ma cuisine de Terceira et je crois que je n'ai même plus de lasagne du commerce...

Les tiennes sont fantastiques! J'en salive, même à cette heure matinale. :-)

Beijinhos.

Cocopassions a dit…

Quel courage !!!!

Tu as du te régaler à hauteur du temps que tu as investi. Quelle très belle réussite

Mijo a dit…

Waou... tu es drôlement forte.

Alhya a dit…

je suis totalement de l'avis de Mijo sur ce coup là! bluffant!

freddy lorraine a dit…

je viens de découvrir le lasagne day, un peu tard...tes lasagnes ressemblent beaucoup aux miennes (on a le même laminoir!)donc à la recette de ma grand-mère italienne. Par contre, elle ne mettait pas de veau mais moitié farce de porc et moitié boeuf hâché dans la sauce. ça m'a donné envie d'en faire, malgré le boulot que ça demande et tant pis si elles sont mangées en un rien de temps!

irisa a dit…

C'est une sauce d'amour que tu as là fait ! je vais la noter ! pour mes prochaines lasagnes (Fraiches de Lustucru !)

Anonyme a dit…

Bonjour
Faites connaître votre blog sur France Blogs
http://www.franceblogs.net
Bonne continuation

monique a dit…

Ta pâte à pâtes est superbe mais je n'arrive pas à bien la travailler lorsqu'elle est faite uniquement avec de la farine, je mets toujours une partie de semoule fine, je fais des pâtes fraîches mais je n'ai pas tenté les lasagnes, tu me donnes une bonne idée d'autant que je ne trouve plus dans le commerce des lasagna verde. Dommage, j'ai raté le lasagna day. Bonnes fêtes de fin d'année. Bises.
http://www.traiteur-a-domicile.net/article-14490545.html
http://www.traiteur-a-domicile.net/article-3448822.html

oum rayane a dit…

la sauge est bien sauf pour les mamans qui allaitent, ta recette est superbe

Gracianne a dit…

Effectivement, on m'a déjà dit que ça coupait le lait. Quel dommage de devoir se passer de sauge pendant plusieurs mois...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...