lundi 22 septembre 2008

Le Kervi


C’est un café-épicerie, là-bas, à Kervilahouen, tout près du grand phare. Un cube de béton planté à la croisée des chemins, avec ses chaises en plastiques, ses parasols qui s’envolent, son terrain de pétanque et sa balançoire rouillée. « Frites, sandwichs, fars et gâteaux bretons maison ».


On y va après la plage, tout salés, tout sablés, les cheveux en bataille. Il fait frais sur la terrasse malgré le soleil, il y a toujours du vent à Belle-Ile. Mais les enfants sont mieux dehors.
Depuis le temps le patron nous reconnait, il nous salue.


Une fois par an, on y va pour le final du festival de jazz, concert en plein vent et apéro-sardines grillées-patates. Bouffées de musique et effluves de sardine. Les enfants courent. Certains dansent, dans la fraicheur du soir.


Mais là, c’est un dimanche soir, tout est calme. Il n’y a que des locaux, de ceux qui se sentent chez eux au Kervi. Alors ils sortent leurs accordéons. Et ça va bien.


video


Le temps passe vite, il est tard soudain. Il faut rentrer, se dessabler, rincer les maillots et les enfants, nourrir les affamés.


S’il y a au frigo une terrine de sardines à l’escabèche, préparées la veille, c’est bien. Et si vous avez ce soir là des amis chers pour les partager avec vous, c’est encore mieux.




Sardines à l’escabèche

1 douzaine de sardines en filets
Farine
1 cc de niora concassée
1 cc de coriandre en grains
1 cc de cumin
1 cc de paprika
1 cc de concentré de tomate
Sel, poivre, piment d’Espelette
2 gousses d’ail
1 feuille de laurier
1 branche de thym
1 branche de romarin
1 verre de vinaigre de cidre
1 verre de muscadet
Huile d’olive

Note : le poissonnier vous a vendu des sardines déjà préparées en filets ? Tant mieux, la moitié du travail est déjà faite. Sinon, pour les passionnés, voyez chez CdM comment les préparer – et comptez une demi-heure de plus.

Verser un peu de farine dans un plat creux et fariner les filets un à un. Faire chauffer 2 cs d’huile d’olive dans une grande poêle et faire dorer les filets sur chaque face (environ 2 minutes de chaque côté). Saler, poivrer, espeletter. Réserver les filets dans une terrine.
Dans la même poêle, faire revenir à feu moyen, environ 1 minute, l’ail, les épices et la feuille de laurier. Déglacer avec le vinaigre et le vin blanc, ajouter le concentré de tomate, le thym et le romarin et laisser bouillonner 1 minute. Verser le contenu de la poêle sur les filets de poisson. Ajouter de l’huile d’olive à hauteur. Couvrir et laisser mariner au frais jusqu’au lendemain. Déguster avec du bon pain bien craquant. Et du Muscadet bien sûr.




Pour toi Framboise, qui aime tant les îles, voilà ma petite participation à ton recueil d’histoires d’îles.

38 comments:

Elvira a dit…

Comme tu recontes bien...! J'y étais presque, à la terrasse du Kervi, en train de lécher le sel sur mes lèvres, dans les effluves de sardinade... :-)

L'escabèche est très fréquente ici aussi, au Portugal. C'est bon.

Beijinhos.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Quel endroit!

Cet escabèche me fait saliver! Si savoureux et beau!

Bises et bonne semaine,

Rosa

Tifenn a dit…

mmmm, ça sent bon...dire que je ne suis jamais allée à Belle île, ni à Kervilahouen...

Choupette a dit…

Tu le sais j'aime les sardines et curieusement je ne les ai encore jamais cuisinées à l'escabèche, mais un jour viendra surtout après avoir vu ta recette et en plus on prépare la veille c'est donc idéal!

Véronique a dit…

tu me donnes envie d'en préparer !je crois que je vais acheter des sardines demain sur le marché. Merci

menus propos a dit…

Une des rares recettes qui "appartient" à Mr. Menus Propos (grand amateur de sardines). Je vais l'appeler pour qu'il se délecte de la tienne.

Bea a dit…

Quel beau moment ! Et une recette vraiment fabuleuse. A y penser plus souvent.

Paprikas a dit…

Alors là merci pour cette recette, j'adhère totalement ca change de mon eternel recette de sardine à la chermoula et comme a dit Choupette c'est encore mieux on peut la préparer la veille.

Hélène a dit…

Allez, tu me donnes envie de danser. Le lundi, c'est un exploit. Mon dieu, ces sardines avant même de passer à table, c'est un supplice.

irisa a dit…

Au fil de tes recettes , l'envie de Bretagne se fait plus vive chez moi ! j'aime les sardines en boite ( belle iloise ) et j'aurais bien voulu trouver une recette à faire avec des fraiches ,et qui retrouve au plus près la saveur qui me plait

marion a dit…

chuis pas sûre que les effluves de sardine grillées m'auraient transportée au paradis, ma gardienne en a encore fait hier et c'était très pénible à supporter. Mais bon ... y'a que les imbéciles ...

maycacook a dit…

Si cet escabèche fait voyager aussi bien que tes mots, je signe tout de suite!

Mamina a dit…

Quand Internet revient pour qu'on lise ça, on est vraiment content que ça revienne.
Pour ce qui est des ardines à l'escabèche, je viendrais bien partager cette terrine avec toi.

Estèbe a dit…

On s'est slurpé des sardines au feu de bois il y a peu chez un pote. Et on s'est juré de recommencer. Voilà.

maloud a dit…

J'adore les sardines et l'escabèche, mais personne ne m'accompagne.

Marielle a dit…

Encore une merveilleux moment de convivialité comme toi seule c'est les partager.

Flo Bretzel a dit…

Un air de vacances en ce début de semaine pluvieuse, c'est exactement ce qu'il me faut!

gabriella a dit…

Je me souviens encore des tes moules à
l'escabèche, recette de Mémé, !!
On va remettre ça avec les sardines,

Un bel endroit que cette terrasse du Kervi !

Papilles et Pupilles a dit…

J'adore quand tu racontes :)

dumè a dit…

je la connais bien cette recette !!!!
mais pourquoi avec du muscadet ?
l'entre-Deux-Mers convient très bien aussi ....

CFramboise a dit…

J'apprécie ces recettes préparées la veille. Peut-être pour le prochain week-end, ici avec des balaous...
C'est une belle histoire que tu nous racontes. Tu parles très bien des îles, tu sais que je les aime tant.
Un petit tag de rentrée pour te dire comme j'aime venir te rendre visite.http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/09/i-love-your-blog.html

Anonyme a dit…

Puisque vous aimez les rithmes accordéoniques
http://es.youtube.com/watch?v=EevQiiXfCmY&NR=1

Hélène (Cannes) a dit…

Oh ! c'est excellent, tout ça ... promenade et sardines, je prends les deux, madame ! ;o)
Bisous et bonne journée
Hélène

Saveurs Sucrées salées a dit…

Pas besoin de voyager quand on vient chez toi. On lit, on ferme un peu les yeux et on y est !

Gracianne a dit…

Dumè, tu es chauvine … je n’ai rien contre l’entre-deux-Mers, mais l’apéro sardines au Kervi, c’est au Muscadet, ça ne se discute pas :)

Sopadeajo, merci encore. Ca réveille, excellent morceau pour commencer la journée.

Colette MARTINIC a dit…

Tu nous metsl l'eau à la bouche avec ce plat ...et joliment raconté .....

Mijo a dit…

ça y est, j'ai les cheveux en bataille, du sable entre les orteils et sur la joue droite. Les yeux pétillants, le rire facile. Le Muscadet me fait toujours cet effet.
Je frappe des pieds au son des accordéons et je jette un regard sur le plat. Ouf, il reste encore de l'escabèche.
Je suis bien.

bolliskitchen a dit…

c'est injuste...

Je suis à Paris et te montres ça!!!!!!
T'as pas honte!!!!!!!!!!!!!

Gracianne a dit…

Mais moi aussi je suis à Paris, Bolli, c'est juste un souvenir de vacances :) On en a besoin en ce moment de souvenirs de soleil et de liberté.

Lilo a dit…

C'est si bien raconté Gracianne. En effet, l'établissement fait un peu rococo, mais leur gâteau breton est le meilleur de l'île. Le patron est d'ailleurs une figure locale, reconnue pour ses délices bretons justement ;) Comme tu dis, on a besoin de ce genre de recettes pour perdurer le souvenir de ses vacances ;)

anne a dit…

Moi aussi je suis sous le charme de ton récit (et de cette recette qui me fait envie)!

gingembre a dit…

belle-île ? trop beau
et la recette de sardines bien appétissante
bonne journée
gingembre

CFramboise a dit…

Comme c'est si gentiment proposé, je prendrai cette histoire pour le jeu "Histoires d'îles". Même si j'ai un faible pour les roudoudous...Si j'osais!!!Je te piquerais bien aussi un roudoudou pour le dessert
On n'a que l'embarras du choix, tu racontes si bien l'Angleterre aussi.T'es trop forte.
Je t'enverrai le lien vers la récap

eliflo a dit…

Je ne suis pas fan des sardines, mais l'ambiance du Kervi, je prends! Voilà un titre qui m'avait interpellée l'autre jour et le genre d'atmosphère qui me plaît.

Patrick CdM a dit…

Ah... je te voyais bien partie pour ajouter du Karvi dans la recette, tu me connais, j'aurais osé, rien ne m'arrête s'il s'agit d'un jeu de mot.

Une demie-heure pour mettre 12 sardines en filet? Mais qui est-ce qui l'a embauchée celle-ci? Allez, viens vite faire un stage à la maison!

zab de Montréal a dit…

Espeletter, voilà un bien joli mot. Nous on va bientôt peletter la neige tout court. Non j'exagère quand même. La recette a l'air succulente. Mais pas facile de trouver des sardines. Bises

CFramboise a dit…

Merci Gracianne.

ani a dit…

ça c'est chouette !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...