lundi 21 janvier 2008

Parsee red chicken curry


Imaginez que vous ayiez un jour de congé improbable, comme l'anniversaire de Martin Luther King par exemple, et rien d'autre devant vous à faire que la cuisine. Vous ouvrez un livre au hasard, tiens 50 great curries of India de Camellia Panjabi, et vous tombez sur la recette du Parsee red chicken curry.

Il y a des recettes dont la liste des ingrédient est un véritable poème:

10 piments Kashmiri (ou 10 piments rouges frais)
1 1/4 de tasse de noix de coco rapée (ou 200 ml de lait de coco)
1/2 cc de graines de cumin
1 cc de graines de coriandre
1 cc de graines de sésame
3 clous de girofle
6 grains de poivre
2,5 cm d'écorce de cassia ou de cannelle
3 cardamomes
1,5 cm de gingembre frais, pelé, émincé finement
4 gousses d'ail émincées
2 oignons émincés
65 ml huile
800g de poulet coupés en cubes (hauts de cuisse, blancs)
2 tomates, émincées finement
1cc de sel
1 cc de vinaigre de canne ou de cidre
1/2 cc de garam massala

Vous commencez par mettre les piments à tremper dans un peu d'eau pour les ramollir (j'ai ôté les graines de 8 piments sur 10 - j'ai bien fait). Puis vous prenez chaque épice séparément, pour les moudre dans un moulin à café. Vous humez le résultat. C'est un vrai kif à chaque étape.
Vous terminez par les piments égouttés et vous vous lavez soigneusement les mains.
Dans le bol du robot, vous mixez ensemble les oignons, l'ail et le gingembre, puis vous rajoutez les épices et les piments pour obtenir une pâte lisse. Vous prenez encore une bonne bouffée d'odeur.
Si, comme moi, vous n'êtes pas satisfaits de la texture de la pâte, vous la transférez dans le mortier et vous pilez ça soigneusement, en respirant à fond. Vous vous re-lavez les mains, un accident de piment est vite arrivé.



Vous mettez l'huile à chauffer dans une sauteuse et vous faites revenir la pâte 5 minutes. Vous ajoutez le poulet et vous faites revenir 5 minutes. Attention les odeurs là, ne vous penchez pas trop dessus pour respirer, ça pique le nez. Vous ajoutez les tomates et le sel et vous faites revenir encore 5 minutes. Puis vous ajoutez le lait de coco allongé d'eau pour faire 500 ml, vous mélangez et vous laissez cuire doucement, longtemps, le temps que la sauce épaississe (1 heure environ). Ca vous laisse le temps de préparer des chapatis.

A la toute fin vous ajoutez le vinaigre et le garam massala, et vous servez ça avec du riz blanc, ou des chapatis.

Et c'est la fête, une vraie fête! Je crois que je vais faire toutes les recettes de ce livre...

40 comments:

Delphine a dit…

Tu m'as fait prendre une grande bouffée d'épices à moi aussi :) En plus tous les ingrédients me sont accessibles... :)

Laeti et ses 2L a dit…

Une explosion de saveurs!!!!!

Fabienne a dit…

Rien d'autre à faire que la cuisine ! Peut être mais tu la fais si divinement ...

amelie a dit…

J'adore tout ce qui est épicé! Merci pour la recette!

amelie.chocolat sur wikisine.com

Hélène (Cannes) a dit…

Ce livre est une merveille; Je l'utilise souvent et je ne suis jamais déçue !
Bises
Hélène

marion - il en faut peu pour ... a dit…

je crois que je sais sur quel livre je vais craquer prochainement ;) C'est un curry qui fait pleurer celui là ? Ou pas trop ? Je vois bien une diminution par 2 des piments ... pour mon petit bec sensible :D

Requia a dit…

Haaa mais on veut bien aussi fêter l'anniversaire de M.L. King ( et même de toute sa famille) pour rester à la maison et ne rien faire d'autre que cuisiner. Ou alors on te laisse faire et on vient dîner chez toi après !
Ce livre est une merveille. J'ai falli craquer après avoir feuilleté le tien. Une prochaine fois surement !

Mamina a dit…

je viens à paris bientôt, je sens que je vais craquer pour ce livre... à cause de toi.

auntie jo a dit…

je l'aime aussi beaucoup ce livre ;-) et je n'ai jamais été déçue par ses recettes!
merci de penser au martin luther king day!

gish a dit…

Ouais, cuisiner toute la journée... Un pur bonheur! Avec Feist en background, mon chat qui roupille sur la chaise... et un apéro à la main, je m'attaque à cette sublime recette. J'adoooore quand il y a tous plein d'ingrédients, et que je n'ai pas à mettre le nez dehors: ils sont tous dans mon armoire!
Parfait...

Choupette a dit…

En voyant cette recette mais ne parlant malheureusement pas suffisamment bien l'anglais, il va de soi que, si tu fais les recettes de ce livre, je compte sur toi pour les mettre sur ton blog afin de pouvoir en profiter!!! ;-))

Marmitedecathy a dit…

Je sui d'accord avec toi , ce livre est une merveille, j'ai déjà fait 3 curries dedans et c'était un vrai régal

Pascale (ivS) a dit…

J'ai acheté ce livre sur tes conseils et je ne regrette pas, en plus il se lit comme un roman!
Mais là, à cette heure, lire chaque étape de ta recette, c'est pas humain!! non non Pascale, tu ne retournes pas dans la cuisine, tu vas te coucher!

Papilles et Pupilles a dit…

Et bien moi je ne l'ai pas ce livre. Il va falloir que je regarde sérieusement si je le trouve ! C'est magnifique !

gato azul a dit…

J'aime bien les recettes qui font appel au temps et au goût de cuisiner. Les recettes rapido presto... c'est bien, c'est sûr, mais rien que pour le plaisir, la beauté des gestes, l'amour qu'on y met, le plaisir qu'on y prend... vivent les congés américains ;-)

Rosa's Yummy Yums a dit…

Quelle merveille! Un vrai bonheur pour les papilles! Un voyage savoureux...

Bises,

Rosa

Hélène a dit…

Tiens, je n'ai pas de bible sur la cuisine indienne. Je le rajoute sur ma liste les yeux fermés.

Gracianne a dit…

Pour Choupette,
Cette fois-ci, pas besoin de traduction, ce livre existe en français si ça t’intéresse. Comme dit Pascale, il se lit comme un roman et nous explique, pas à pas, le pourquoi et le comment des épices utilisés. Un vrai régal.

Gracianne a dit…

Marion, oui, il serait plutôt du côté piquant de la force celui-là, pas pour les petits joueurs. Et encore, j’avais enlevé les graines de la plupart des piments. Nous l’avons mangé sans problèmes, la force du piment est adoucie par le lait de coco, et ne cache pas le parfum des autres épices.
Tu dois pouvoir diviser le nombre de piments pas deux pour toi – pense à les égrener, et à te laver les mains après.

auré a dit…

Je crois que je vais tâcher de trouver ce livre....

Clairechen a dit…

Rhaaaaa... je l'ai ce livre et c'est un peu ma bible de la cuisine indienne!!!!!!

Mimine a dit…

C'est vrai que toutes les recettes font rêver. Pour Nöel j'ai afit le curry aux fruits secs, un peu trop de fruits secs à mon goût...mais quand tu mixes 3/4 et que tu gardes le reste à mettre dedans, hummmm, c'est bon...

frederique a dit…

hummmm,les arômes ont transpersé l'écran !

patoumi a dit…

Je pouvais rester des heures regarder ma maman préparer un curry.

Colette a dit…

Encore un rêve culinaire .....merci merci et bonne journée et bon déjeuner ..BISOU

maloud a dit…

He had a dream. Et nous?

Estèbe a dit…

On voit le genre de bouquin que Gracianne ouvre au hasard. Pas le Capital de Marx ou les Maximes de La Rochefoucauld. Hou non. Mais un bouquin bien miam. On est pareil.

maycook a dit…

Vive Martin Luther King's Day!! Je met la recette de côté pour les jours où les Loulous me laisseront le temps de cuisiner!

Mijo a dit…

C'est quand ton prochain jour de congé improbable ?
Préviens-nous à l'avance pour que je mette ma serviette autour du cou.

Tifenn a dit…

Ca tu fais bien de donner les précautions à prendre: couper des pimnts et se frotter le nez, c'est ....
Bref, je te le volerais bien ce livre, sauf que, je ne parle pas assez bien anglais non plus...

Ranjiva a dit…

c'est un véritable hymne aux épices que tu nous fais là, ça doit vraiment embaumé ta cuisine.Je n'ai pas le livre mais ça me donne vraiment envie de l'avoir rien qu'à suivre ta recette.

Sophie a dit…

Merci Martin, grâce à lui, un fois de plus on se régale de découvertes et de bonnes recettes chez toi ! Merci tout plein !

eliflo a dit…

Ton récit fait vraiment envie, mais tu dois être beaucoup plus patiente (ou audacieuse) qeu moi, car invariablement, quand je lis une telle liste d'ingrédients, j'ai tendance à me décourager et à me dire que je laisse ça aux restaurants. Te lire me montre que ça doit être possible.

lena sous le figuier a dit…

Gracianne, depuis que tu en a parlé, on se régale avec ces recettes délicieusement parfumées; rien que l'odeur qui se répand dans la maison au moment où l'on fait chauffer la pâte, en attire plus d'un. "Ohhh, tu prépares un curry, Waouh..."

Le livre est passionnant, accessible et moi aussi, j'ai envie de tout faire. A chaque fois, j'ai une pensée reconnaissante pour toi.

Anso a dit…

Nous avons les mêmes envies en ce moment ;o))

RingoChurros a dit…

Cela fleure bon les épices par ici, mais j'aurais bien envie d'un truc genre cajun en écoutant Shemekia Copeland, une découverte des plus agréables aujourd'hui...bisettes

Claude-Olivier a dit…

moi je crois que je vais aller m'acheter ce livre ;-) Ah, que cela a l'air bon....tu me donnes drolement envie d'un curry pour mon gouter ^^! biz

Véro C.Métisse a dit…

Ohla, comme je te comprends...
Moi aussi je craque avec ce bouquin... Ca fait un moment que je ne l'ai pas sorti, POURQUOI??
C'est vrai que c'est le festival des parfums...
Maintenant j'ai envie d'un Bolly...

Mingoumango (La Mangue) a dit…

Il y a tant de choses qu'il faudrait que j'apprenne avec toi : pains, croissants... et puis tous ces plats si parfumés qui sortent de ta cuisine...
(mais il faudrait trouver des recettes sans coco pour moi...)

Bolli a dit…

Gracianne, pourquoi tu ne participes pas au jeu curry chez Zorra?
www.kochtopf.twoday.net

Ta recette est splendide!!
Bon dimanche, cette semaine, je n'avais pas trop de temps de passer "chez toi", et woups, 3 superbes recettes!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...