samedi 4 août 2007

Pause Tuileries

Les Tuileries. Mon jardin à Paris. Juste la place à traverser. Des années que je les parcours dans tous les sens. Je les préfère à l'automne, ou bien en hiver, quand tous les touristes sont rentrés chez eux. Je les ai vues sous la neige, un hiver. C'est si rare la neige à Paris, complètement irréel. J'y déjeune souvent l'été, sous les arbres, avec des amies de passage. Vous ne pouvez pas savoir combien je me sens privilégiée de travailler à côté d'un endroit aussi beau, les premiers jardins ouverts "à la promenade des honnêtes gens" à Paris, par le roi Louis XIV.

Mais j'y ai rarement fait un déjeuner aussi délicieux et festif que ce vendredi d'août ensoleillé, où quatre "honnêtes" blogueuses ont investi un banc sous les frondaisons pour partager des douceurs. La table, dressée sur un banc de pierre, fut dûment photographiée, sous l'oeil intrigué des passants.

Sur la table nous avions un vin de pissenlit, fabriqué par Marielle, qui était avec nous en pensée, et apporté par Marion, ainsi que de délicieux biscuits apéritifs au chorizo. Et puis les mini-clafoutis aux courgettes de Guillemette, qui réconcilieraient n'importe qui avec les légumes.

De petites tartes tatin d'oignon, ventrèche Basque et sirop d'érable, accompagnées d'une salade du jardin de mon père.

Un pâté Basque au piment, superbe sur des tartines du bon pain de la maison Kayser apporté par Mingoumango.

Un cheesecake sur lit chocolat cacahouettes, fabriqué par Marion sur les instructions de Loukoum, délicieux même pour les réticents au cheesecake, arrosé d'une sauce au caramel beurre salé (enfin beurre normal je veux dire). Les petits biscuits à la farine de lupin de Guillemette, qui sont une véritable découverte gourmande, un goût entre les amandes, les noisettes et les noix, indéfinissable, probablement un goût de lupin...
Et puis les mirabelles de jardin de Mingoumango, et du thé pour digérer. Bref, un festin!
Et des rires, plein. J'ai rarement passé un moment aussi agréable aux Tuileries. Merci les filles. C'est quand vous voulez.

Tatins d'oignon, ventrèche et sirop d'érable (pour 4 moules)
Sur une idée de départ de Gato Azul

1 pâte feuilletée pré-étalée
5 oignons jaunes (moyens)
1 oignon rouge
1 cs d'huile d'olive
4 tranches fines de ventrèche Basque au piment d'espelette
1 cc de thym frais
sel, poivre, piment d'espelette
1 cs de sirop d'érable

Emincer finement les oignons. Les faire revenir doucement à l'huile d'olive avec le thym pendant 10-15 minutes jusqu'à ce qu'il soient dorés. Découenner et tailler en lardons les tranches de ventrèche. Les ajouter aux oignons et laisser dorer un peu. Ajouter la cuillerée de sirop d’érable 2 minutes avant la fin de la cuisson, et laisser caraméliser un peu. Saler (peu, la ventrèche est déjà salée). Poivrer, espeletter, réserver.
Préchauffer le four à 200°C.
Découper à l'aide d'un moule à tartelettes 4 cercles de pâte feuilletée.
Chemiser 4 moules de papier aluminium. Remplir les moules de la compotée d'oignons. La recouvrir des cercles de pâtes bien bordés. Faire quelques trous dans la pâte à la fourchette.
Enfourner pour environ 20 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit dorée.
Les moules étant chemisés de papier aluminium, elles devraient se démouler sans problème.
Déguster tiède avec une salade verte (mais froid c'était très bon aussi).

44 comments:

gato azul a dit…

Tu élèves la gourmandise et la gastronomie à un niveau inégalé ;-D Une belle amélioration que je tenterai lors de ma prochaine Tatin (par quoi est-ce que je pourrais remplacer la ventrèche, tu penses?) Votre convivialité (and your grace) me ravissent! By the way, I love your picture in the article, a frank and direct gaze that's worth a million words! Makes people want to meet you!

Gracianne a dit…

Faut pas exagérer quand même, chère amie. Je ne sais pas trop pour la ventrèche ce que vous pouvez avoir d'équivalent au Québec, il faudrait que je t'en envoie pour que tu goûtes. Ca se rapproche assez des charcuteries portugaises que tu connais, ibérique quoi, plus le goût inimitable du sud-ouest de la France.

Gracianne a dit…

Hey Louise, je pense à autre chose, mapple syrup cured streaked bacon (traduis moi ça en français correct), ça irait bien je crois.

Marielle a dit…

quel bonheur pour moi de vous avoir régalées les filles !! merci pour la clin d'oeil cela me touche beaucoup. il faut vraiment que je puisse monter à Paris un vendredi ;o)

Gracianne a dit…

You are welcome, Marielle. Ton vin de pissenlit était très étonnant et très bon. On a fini la bouteille.

mingoumango a dit…

Moi aussi, c'est quand tu veux. Et même à l'automne (voire en hiver), ça me dirait bien de pique-niquer, un jour de soleil. J'apporterai un thermos de Punsch pour nous réchauffer.
Un détail : les mirabelles viennent du jardin de belle-maman en Lorraine, moi j'ai pas de jardin :-(

mingoumango a dit…

Désolée, je n'avais pas bien lu ("mirabelles DE jardin"), c'est la honte pour une linguiste...

monique a dit…

Quel moment agréable que de se retrouver entre passionné(e)s, je vous envie mesdames. Bises.

Gracianne a dit…

Bien vu charmante linguiste, j'allais te dire la même chose mais tu n'as pas eu besoin de moi.
Monique, tous les passionnés sont les bienvenus.

hélène a dit…

Quelle chance veinardes, le jardin des Tuileries rien que pour vous.
Bon dimanche
Hélène

Natalai a dit…

Joli récit, Gracianne. Je vous envie terriblement, toutes les quatre !!! Comme cela devait être agréable en ce début de mois d'aooût, surtout que la température était idéale à Paris vendredi. Bye

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un superbe billet! Toutes ces belles choses donnent sacrément envie! Je craque devant tant de beauté...

Eglantine a dit…

Vraiment sympa cette petite ballade aux tuileries

marion a dit…

c'était absolument délicieux, avec Marielle et Loukoum en pensée par leurs réalisations/leurs recettes :)
J'ai passé un moment vraiment formidable en votre compagnie, tes photos sont très belles gracianne, et reflètent parfaitement la simplicité/le bonheur de ce repas.
Des bisous plein ;)

provence a dit…

Sympathique rencontre

Papilles et Pupilles a dit…

Un bien joli moment.

gato azul a dit…

Okey dokey... un peu de bacon fumé à l'érable mais il faudra que j'y ajoute quelquechose de salé pour aller chercher le côté charcuterie... ou bien des oreilles de Christ (gotcha!) en conservant le sirop d'érable ;-D (don't ask!)

Saveurs Sucrées Salées a dit…

Rien de tel que de bons plats en bonne compagnie pour repartir du bon pied ! Haaa le pâté basque au piment....

lena sous le figuier a dit…

Et comment faire d'une rencontre, un moment festif... C'est tout de même autre chose que de se retrouver dans un Mac Do!
Je tente la Tatin dès ce soir.

bea at La tartine gourmande a dit…

Très agréable cette rencontre. J'aurais mangé de toute, encore et encore.

Sophie a dit…

On sent la chaleur, les rires, l'amitié et la goumandise :-))) Ces petites tatins, je les mets dans mes favoris ! Merci !

bergeou a dit…

Une bien belle rencontre, je ne doute pas que ce fut surement un délicieux moment !

eva a dit…

Quel petit festin !

vanessa a dit…

ayant vécu 5 ans au 15, rue stRoch, je partage ton attachement à ce jardin, il est pour moi aussi Le jardin de Paris, surtout le soir, en hiver, j'ai eu la chance aussi de le voir sous la neige à peine tombée....magique !

Guillemettea a dit…

Merci pour ce super moment, et ça m'a fait vraimnt très plaisir de te rencontrer ! Maintenant il en te reste plus qu'à trouver une excuse pour venir à Lyon ;o)
Au fait ta photo de la tarte tatin (qui d'ailleurs était excellente) est CANON !
Bises

Mamina a dit…

Il y a des jardins plus désagréables que les Tuileries... et quand on est en si bonne compagnie... que désirer de plus?
Pour moi, je sais, la tarte aux oignons m'appellent irrésistiblement!

Flo a dit…

Superbe moment, que de gourmandises !!!

Eliflo a dit…

Moi aussi, ça m'arrive d'aller à Paris le vendredi (mais pas l'été). J'aurais bien aimé être des vôtres. Un bel endroit, des filles pleines de qualités et un plein panier de gourmandises, ça fait envie, c'est obligé.

auré a dit…

Un de ces moments qui me rendraient envieuse! Un rendez-vous sûrement sympathique et plein de rires...!

Scribacchini a dit…

Bon là, j'attends d'être un brin moins verte de jalousie et puis je vais surement trouver super votre pique nique de nanas dans ce petit coin pourri de Paris ;-) Oh et puis... miam ! Kat

Tiuscha a dit…

Une belle tatin, tout à fait dans mes goûts mais je suis surprise que Gato Azul connaisse la ventrêche ! Beaucoup d'inspiration basque dans ton billet, je ne peux que craquer !

Elvira a dit…

Quel joli festin! Avec l'amitié en plus... :-)

Mimine a dit…

Ca c'est du pique-nique, et vous avez du en faire rever plus d'un avec leur jambon-beurre!

mayacook a dit…

Quelle chouette pause!!

tarzile a dit…

C'est toujours beau chez toi.

Claude-Olivier a dit…

Et bien on ne se laisse pas aller on dirait, et tu as bien raison. j'aurais bien aimé voir la têtes des passants ^^biz

brigitteguyane a dit…

aaah ! ce jardin...
Les déjeuners que nous y prenons ensemble, sont la cerise sur le gateau de mes séjours métropolitains.
I can't wait for the next time.

Hélène (Cannes) a dit…

Ce que je préfère, moi, c'est une promenade aux Tuileries après une bonne expo au Jeu de Paume ... Mais on ne m'a jamais préparé un truc comme ça, il faut dire !
Bisous
Hélène

JCP a dit…

Désolé, les filles, rien ne saurait remplacer la ventrêche basque, pas même les charcuteries portugaises dont le goût de fumée emporte le tout.
Une ventrêche (fine) jetée dans une poêle jusqu'à ce qu'elle croustille et parte en gaufrette dans la bouche. Réserver. dans le gras résiduel, des oeufs au plat. Pas de sel.
Sure l'assiette, la ventrêche. Sur la ventrêche, les oeufs frits. Une neigeotte de Piment d'Espelette sur les jaunes.
Et puis un cidre basque de chez Txopinondo à Ascain.
Et c'est Byzance à son apogée.

Gracianne a dit…

C'est vrai JCP, tu as raison, rien de peut remplacer la ventrèche. D'ailleurs il m'en reste un peu, et j'ai ai très envie tout à coup. Je n'ai plus qu'à en envoyer à Louise, pour qu'elle goûte.

nuage de lait a dit…

superbe cette ballade aux Tuileries, très agréable!

claire a dit…

Je ne sais si tu auras ce commentaire 10 mois après !!! cependant tu n'indique pas quand tu utilise la cuillère de sirop d'érable. Merci
Je par voir la famille MTV à Montréal la semaine Prochaine.

Gracianne a dit…

Ah Claire, désolée, et merci de me le dire. La cuillerée de sirop d’érable se rajoute dans la compotée d’oignons, une fois qu’ils sont bien fondus, pour les faire caraméliser un peu, une ou deux minutes avant la fin de leur cuisson.
Bonjour à la famille MTV!

Babzy a dit…

Un menu de reines , qui fait saliver... :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...