mercredi 16 mai 2007

Fashion brioche

J’avoue, je suis une fashion victim, une culino-fashion victim même. J’ai réalisé ça soudainement l’autre jour, quand Cathy me l’a fait remarquer, à cause de ma passion affichée pour les canneberges.
Mais elle est un peu responsable aussi! C’est elle qui m’envoie lui faire des courses dans des lieux de perdition totale, tel le Lafayette Gourmet. Cette fois là il s’agissait de trouver de l’huile d’amandon de pruneaux, repérée chez Esterelle. J’ai trouvé sans problème, ainsi qu’une quantité d’autres choses auxquelles j’ai courageusement résisté. Je m’en suis bien sortie: juste une tartelette au yuzu de Sadaharu Aoki et une deuxième bouteille d’huile d’amandon de pruneaux pour moi.



J’aime l’odeur, le goût de l’amande amère. L’odeur de la colle blanche de l’enfance. Cette huile a exactement cette odeur, en moins synthétique.
J’avais repéré depuis quelques temps la brioche à l’huile d’argan de Mercotte. Je me suis imaginé l’odeur que cette brioche pourrait avoir avec de l’huile d’amandon. Et puis j’avais reçu de Vanessa du cédrat qu’elle avait confit elle-même, un petit trésor de douceur acidulée-amère, qui ne demandait qu’à parfumer une brioche.

Résultat? Sans conteste la meilleure brioche que j’ai jamais faite. Moelleuse, délicieuse, parfumée, la croûte dorée presque feuilletée. Elle se conserve très bien. Mais de goût d’amande amère, point, ou à peine. Le délicieux parfum s’est envolé à la cuisson. Elle serait certainement tout aussi bonne avec une huile d’olive de qualité. Il faut que j’essaie l’huile d’argan.

Ceci dit, je ne suis pas fachée d’être une fashion victim. L’huile d’amandon parfume delicieusement une salade de fraise, avec un soupçon de vinaigre balsamique. Et je dois remercier mes inspiratrices pour la première brioche que je réussis aussi bien.

Brioche à l’huile d’amandon et au cédrat confit

pour un grand moule à cake style téfal.

30g de lait frais entier
20g d'huile d'amandon
2 cc de levure déshydratée (1 sachet)
200g de farine de gruau ou à défaut de T45
1 pincée de sel, 25g de sucre
130g d 'oeufs légèrement battus
200g de beurre tempéré en petits dés
2 cs de cédrat confit coupé en petits dés et fariné

J’ai travaillé cette pâte en machine à pain. Si vous pétrissez à la main, elle est très molle et je vous conseille de bien vous fariner les mains.
Mettre les poudres dans la machine à pain, y ajouter le 1/3 des oeufs puis la levure diluée dans le lait et l'huile. Pétrir en ajoutant le reste des oeufs. Continuer à pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle. Incorporer alors le beurre petit à petit, puis les dés de cédrat. Continuer à pétrir et attendre que la pâte se décolle des parois. Il est préférable de prendre son temps et de pétrir longtemps. Filmer au contact et laisser pousser à T° ambiante environ 1h30. Rabattre la pâte, la diviser en 4 pâtons, et les mettre côte à côte dans le moule. Dorer une première fois et laisser à nouveau pousser jusqu'à la hauteur du moule. Dorer et décorer avant d'enfourner 20mn à 200°.

46 comments:

Marielle a dit…

Dans ton cas, la curiosité des nouveaux produits est un joli defaut. gourmande va !!!

Paprikas a dit…

Encore des achats, tu ne résistes plus :) En tout cas ta brioche est superbe, on voit à la mie que c'est une brioche bien réussie.

auré a dit…

Elle est bien gonflée cette brioche et elle doit être bien parfumée!!!! Je ne connais pas ces huiles, ni celle d'argan, du moins je n'y ai jamais goûté, décidément je ne suis plus in là!!!!!

Elvira a dit…

Très belle, ta brioche! :-)

Moi, je veux bien être à la mode comme ça!

Tu devrais aimer une liqueur portugaise de l'Algarve (la jaune est meilleure que la blanche): Amêndoa Amarga. Je suis sûre que ton commerçant portugais en a. ;-)

mingoumango a dit…

La mie de ta brioche me laisse rêveuse...
J'ai ouvert une des boîtes de sardines hier soir : je les ai simplement allongées sur une tranche de vollkornbrot (pain de seigle allemand). Délicieux !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Arrête, tu nous fais rêver et nous lécher les babines!!! Ta brioche me botte. Elle est trôôôôppp belle ;-P!

Je n'ai jamais goûté à l'huile d'amandons de pruneaux. C'est sûrement délicieux...

Requia a dit…

Miam miam miam. En tant que fashion victime, soit sure que je vais me l'acheter cette huile et tester cette brioche. Mince alors il va me manquer le cédrat de Vanessa ... hihihi

bergeou a dit…

Très belle réalisation !

Claude-Olivier a dit…

Mais il me faut mon dictionnaire à côté de moi, je ne comprends rien...heureusement qu'il y a une photo ;-)


Bonne après midi
claude

Zoubida a dit…

Une découverte pour moi cette huile.
Maintenant que je t'ai lu, je n'aurai de cesse que lorsque j'aurai trouvé l'huile d'amandons de pruneaux.
Je la verrai bien dans un beurre corporel et si elle sent comme tu le dis ce sera un bonheur. Car c'est systématique, nouvelle huile, nouvelle crème (et après dans une préparation culinaire).
L'huile d'argan a eu le même traitement, une crème ultra soyeuse, lisse, légère...
Tu me fais divaguer d'envie!

Choupette a dit…

Même si le parfum s'est envolé à la cuisson elle devait quand même être excellent car sur la photo on n'a qu'une envie en goûter un morceau!! ;-)

Mercotte a dit…

Avec de la levure fraîche c'est encore mieux !!! bravo Mme l'addict en brioche....il me semble que cette huile va très bien pour faire sa pâte de pistache soi même ! encore une utilisation nouvelle....

Gracianne a dit…

Mercotte, tu as raison. Mais j’habite dans un petit village, le boulanger le plus proche est a 5 kms, et pour trouver de la levure fraiche ce n’est pas toujours évident. J’ai donc fait avec ce que j’avais, et elle était fameuse. Merci pour cette recette.

Gracianne a dit…

Et Zoubida, vas voir l’article d’Esterelle, il parle effectivement de l’utilisation de cette huile dans les crèmes de beauté. Tu peux peut-être en trouver au Québec.

eglantine a dit…

Bon, je confirme, la brioche à l'huile d'argan est très bonne et ta version réussie. par contre je ne connais pas cette huile d'amandon que tu as utilisé. Encore un produit à découvrir.

patoumi a dit…

Chère Gracianne, t'es trop forte. Il y a une semaine, j'ai voulu faire une surprise à G. pour un retour de garde, à savoir une brioche -la première- que j'aurais fait de mes blanches mains. Echec total et cuisant, un vrai bide (mais heureusement, il avait acheté des croissants et paraissait tout ému par cette pauvre brioche ratatinée absolument insipide). Ta recette va, je l'espère, me permettre une rapide revanche sur la perfide brioche.
Sinon, pour la tarte au yuzu, tu as bien fait de ne pas résister, c'est bon pour le coeur et le corps.

Flo a dit…

Ta brioche est très belle, et elle doit avoir un goût fabuleux !

Chris a dit…

Ta brioche est magnifique (une mie superbe!!).Je ne connaissais pas l'huile d'amandon de pruneaux...
J'aurais bien envie d'essayer cette recette , mais je n'ai pas de MAP et si la pâte est très molle, elle ne doit pas être facile à travailler, hélàs!

Le confit a dit…

C'est le drame des blogs culinaires : ils nous poussent encore plus à la consommation :)

Doria a dit…

Une bien belle brioche et originale.
Bisous, Doria

Minouchka a dit…

Encore des achats, cette fois-ci tu as été sage :-) superbe recette

Tiuscha a dit…

Je suis plutôt addict à la brioche, et j'adore les cédrats confits mais j'ai du mal à en trouver. Où les as tu achetés, sur le net ? Quant à l'huile elle est bien tentante...

madjy a dit…

Ta brioche est magnifique et originale bravo !

lolie a dit…

haaaaa, la colle avec la petite egyptienne??? j'adore! ce doux parfum et venu jusqu'à mes narines il y a deux jours à peine, m'envoyant quelques années en arrière quand il fallait coller nos feuilles d'exercices sur le cahier du jour...
encore un truc que je ne connaissais pas et qui doit etre magnifique en bouche!
et dans la glace à l'huile d'olive..; en remplacement..;ça doit etre terrible!!!!!!!!!!!!!!!!!!

catoche a dit…

Quelle belle mie! Je suis en train d'essayer la recette, mais j'ai dû rajouter de la farine (60 g) car c'était vraiment trop collant !!!

Marmitedecathy a dit…

je suis ravie de voir que tu avoues enfin que tu es une fashion victime ! et je trouve l'idée de la brioche géniale, il faut absolument que je la fasse !!
(j'attends avec impatience de l'avoir enfin cette huile, depuis le temps que j'espère en gouter !)

maloud a dit…

Quand tu sors de la Map tu me prèviens, d'accord?

Mamina a dit…

C'est la troisième fois que j'essaie de te dire que cette brioche est pour moi. Môssieur n'aimant pas le goût de l'amande amère, elle sera TOUTE pour moi!

$ha a dit…

Je suis fan!!!
Déjà, je ne connaissais pas cette huile,
et surtout... tout comme toi, j'adore l'amande.
Je goûterais un beau bout de brioche! Elle doit être délicieuse!

hélène a dit…

Moi qui suis très "old fashion", tu vas finir par me contaminer Gracianne avec cette brioche. Je vais attendre de perdre un peu de poids car depuis quelques temps je donne un peu trop dans le sucré. Mes placards de cuisine commencent à déborder avec ces nouveaux produits, je me laisse avoir pourtant je me soigne.

Colette cayenne a dit…

Ouf ,enfin je peux laisser ma souris défilée sur les blogs .....et oui PARIS a du bon ,je peux enfin revenir dans la blogosphère culinaire et me régaler les pupilles tout en laissant saliver mes papilles et cette brioche a réussi son tour de magie.....bravo Madame la magicienne ...bisouuuuuuus!!!

agnes a dit…

Et bien des nouveaux produits pour moi aussi ! Quelle belle brioche tout de même il faut que je me recycle !!

bea at la tartine gourmande a dit…

elle a l'air moelleuse a souhait! Et l'huile d'argan, quel bonheur.

domie a dit…

j'ai testé la brioche à l'huile d'argan mais de l'huile d'amandon, je ne savais même pas que ça existait.
En tout cas, ta brioche est vraiment très belle et me fait très envie, sincèrement !

Pascale (ivs) a dit…

Je me laisse encore intimider par de telles expérimentations, je regardais de loin l'huile d'argan de Mercotte et ses pralines, magnifiques... mais si tu t'y mets aussi, je vais finir par céder à la fashion victimisation, surtout que c'est pour se faire du bien... Ta brioche est très belle!

eva a dit…

Je fais comme toi au Lafayette Gourmet, j'y vais avec une idée en tête puis je reviens chargée de nouvelles saveurs et en ayant goûté chez Aoki ...

Ta brioche est irrésistible, .. et encore on ne l'a pas goûtée !!

Zoubida a dit…

Merci Gracianne ! Je cours chez Esterelle...

nuage de lait a dit…

superbe brioche!

Papilles et Pupilles a dit…

Ca a l'air super ! Rhô elle exagère Cathy ;)

anne a dit…

La mie est parfaite! superbe recette! moi aussi je vais devoir faire des folies car je ne connais pas cette huile!

salwa a dit…

ta brioche me donne l'eau à la bouche!

esmeralda a dit…

je ne connaissais pas cette huile, mais rien que la description me laisse réveuse...tout comme cette brioche!

frederique a dit…

hummm,elle me fait très envi ta brioche et cette huile ..........

Véro a dit…

Une brioche à l'huile d'amandond e pruneau??? Hihihi, c'est sûr, c'est méga-fashion!!:-)
La colle blanche Cléopatre, ouaip, on en a toujours dans les écoles, celle liquide mais surtout la solide, dans les petits pots avec le pinceau de plastique plat qui se range dans le trou au milieu du pot! Elles sont moins pratiques pour les enfants, mais j'ai mis un point d'honneur à les commander lors de ma première année! :-)

vanessa a dit…

plus d'excuse pour ne pas me remettre à faire des pains et brioches...et merci pour le lien !

Hélène (Cannes) a dit…

Si tu fais les courses pour Cathy, peut-être pourrais-tu faire des brioches ... pour nous ! Tu les expédies en chronopost, et je me régale tous les dimanches matin !
Ta recette est superbe ! j'essaierai à l'huile d'olive, donc, à moins que le Lafayette Gourmet de Cap 3000, à Saint-Laurent du Var,, ne détienne ton huile merveilleuse ?!
Sur des fraises ... Mmmmm, tu m'as bien tentée !
Bisous
Hélène

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...