mardi 19 décembre 2006

Les rescapés du Paris Gisors

Ca y est, ils ont terminé leur grève, nos cheminots préférés. Une semaine qu'on se galérait entre Paris et Gisors. C'est pas qu'on soit contre le droit de grève, remarquez. C'est juste que c'était un peu long, un peu avant Noël aussi. Et puis on est déjà fatigués par nos 3 heures de trajet quotidien, nous les Franciliens.

Des années que je le prends ce train, toujours dans le même wagon, à peu près toujours à la même place. Alors on finit par connaître les gens. Ceux qui dorment, et ceux qui jouent au tarot. Les dames qui brodent, là-bas dans le coin. Le ptit gars qui révise avant son contrôle. La dame qui emmène son bébé à la garderie du boulot. On se raconte nos vacances, les travaux de la maison, les soucis à l'école, on se montre des photos de gens qu'on ne verra sans doute jamais en vrai.

Et puis, il y a les galères. Les innombrables fois où on se retrouve abandonnés en rase campagne "suite à une avarie matériel". Le train supprimé à cause d'un "accident de voyageur": là, ça peut être long. Les arbres sur la voie, le catainer fauché par le vent, le sanglier sur la voie...Les heures passées à se geler les pieds dans les gares de campagne. Et les grèves...

Tout ça, ça rapproche. Drôlement même, on est bien serrés dans les trains en cas de grève. Alors, quand les copains m'ont gardé une place assise, bien que j'aie toujours refusé de jouer au tarot (je fais quand même les mots fléchés non?), et qu'en plus ce soir là on sort le vin, le pâté, le saucisson et la bonne baguette fraiche, ça fait chaud au coeur. Le trajet a été très court cette fois là.

Les photos ont été prises en temps réel, par Jojo sur son téléphone. Vous excuserez la qualité, mais les trains, ça bouge. Et puis fallait tenir la bouteille.
Merci Jojo, pour les photos, et merci à tous pour ce bon moment. A refaire, à la prochaine grève. Bonnes fêtes à tous, si je ne vous revois pas d'ici là.


34 comments:

Anne-Cé a dit…

une jolie tranche de vie, là encore.

j'ai connu les joies du train pendant 15 jours entre Albi et Toulouse, avant de changer de boulot. je n'ai donc pas eu le temps de créer ces liens là...

maintenant, j'attends impatiemment l'ouverture de la nouvelle ligne de métro qui me permettra de laisser la voiture un peu plus souvent !

bea at la tartine gourmande a dit…

Tres chouette de partager cela avec nous Gracianne. J'adore les photos par ailleurs. Prises en pleine action!
Joyeux Noel a toi!

Colette Cayenne a dit…

Les grèves ont quelquefois du bon ,on fait connaissance.....,j'aime bien le p'tit coup de rouge....!Bonne fêtes à toi et ta famille
BISOUS

Elvira a dit…

Mais quelle ambiance fantastique! :-)

Ça fait chaud au coeur, soudain.

Delphine a dit…

:)

De bon matin ça me fait un bien fou de lire tes lignes :) Et les photos justement ajoutent à l'ambiance... :)
Merci!!

Hélène (Cannes) a dit…

ça, vraiment, j'aime !!! Une belle histoire, juste avant Noël !
Le monde n'est pas si mauvais ...
grosses bises et bonnes fêtes
hélène

Débo a dit…

J'ai effectivement bien pensé à tous ces franciliens en galère de train... bravo pour cette belle leçon de solidarité, comme quoi tout le monde ne fait pas la gueule dans les transports en commpun parisiens.
J'adore les photos, avec un petit flou qui parait très travaillé et artistique !!

Alhya a dit…

c'est tout ce que j'aime, ton regard sur ce petit moment de vie, très touchant... c'est là qu'on réalise que l'humain est pas si mauvais, hein!

Choupette a dit…

Un moment bien sympathique malgré la galère des transports ;-)

auré a dit…

Merci de montrer que non les gens ne sont pas devenus ultra individualistes!
Ici on ne connait pas trop ces problèmes, chacun prend sa voiture pour aller bosser, les transports en commun ne sont pas vraiment étudiés pour desservir tous les coins de Savoie! On évite donc les heures passées dans les transports même si du coup on doit sûrement un peu contribuer au trou de la couche d'ozone....

Cathy a dit…

C'est vraiment un beau billet pour la semaine de Noël, qui parle de partage, de chaleur humaine, de vin, de pâté et de saucisson !
Merci ! (moi je trouve les photos superbes)

MarieT a dit…

Oh mais dis donc, c'est drôlement plus sympathique que les embouteillages que je connais tous les jours sur Lille. Et puis moi, le tarot j'adore ça !

Hélène a dit…

Le seul bon côté de la grève ce moment rare de solidarité, Gracianne. Depuis que je vis en région parisienne, j'ai beaucoup de mal à rester Zen pendant les grêves. Mais prendre la voiture, c'est mission impossible au centre de la capitale. Nous n'avons pas vraiment le choix.

astridcmoi a dit…

c'est chouette tout ça et les photos font encore plus vraies une belle tranche de vie comme on aimerait en voir plus souvent, qu'il devait faire doux dans ce wagon là!

veronica a dit…

beau recit de voyage de saucisson et de partages....

Adèle a dit…

Quel talent Gracianne, tu arrives à faire des grèves un joli moment de vie...

Papilles et Pupilles a dit…

Je ne peux pas dire mieux que Véronica !

Mamina a dit…

Un joli récit... si j'osais je te dirais exceptionnel, comme d'habitude. merci de tous tes jolis récits...
Si je n'ai pas le temps de revenir, bonnes fêtes.

Mijo a dit…

Une belle tranche de vie et de saucisson.
J'aime bien l'atmosphère dépeinte par les photos : un moment de partage sans chichi.

C'est toi qui tient la tranche de saucisson et qui lève ton verre ?

Bonnes fêtes de fin d'année.

Patricia a dit…

Quelle épopée ! et les photos ont un air de photo-reportage qui me plaît bien.

maloud a dit…

Ton récit détruit mes préjugés sur les Français du Nord.

Mimine a dit…

Tu vas peut etre reussir a faire changer beaucoup d'avis sur la froideur des parisiens, dont le mien d'ailleurs!
Dis, tu me diras c'est lequel ton wagon pour que je vienne voir de mes yeux a moi?

Marielle alias bebop.21 a dit…

un petit moment de convivialité dû à la grève, ça réconcilit avec le genre humain, d'accord avec la turtle.

frederique a dit…

c'est sympa cette ambiance !!
alors vive les grèves :))!!

Véro (Cuisine métisse) a dit…

J'adore cette belle histoire, très esprit de Noël... Ca me rappelle mes 3 heures quotidiennes à moi aussi, quand j'allais tous les jours à l'IUFM d'Agen... Je me rappelle de cette époque avec beaucoup de nostalgie! (sûrement grâce à ça que j'ai eu mon concours, tiens, car dans le train, on peut bosser, 3h par jour, ça compte!!)

marion a dit…

j'ai bien pensé à toi pendant ces grèves ... j'évitais de me plaindre cesderniers jours quand mes 12 minutes de RER quotidiennes (en théorie), de tranformaient en 30 ou 40. Je me représentais ce que ça pouvait faire pour toi, proportionnellement.
Cool le paté et la p'tite bouteille !!!!

Patrick CdM a dit…

Le jour où les transports en commun seront tous humanisés comme çà, du sauce et la quille de rouge! peut-être que je laisserai ma voiture au parking... Bon noël!

confituremaison a dit…

C'est super que Jojo ait pu immortaliser ce moment! Les gens savent encore etre bien amicaux; ca fait du bien de lire un tel recit. Joyeuses Fetes de Noel.

katy a dit…

dans ces conditions je veux bien prendre le train, le bus, le métro ... :))

passes de joyeuses fêtes gracianne ;)

bises

la sieste a dit…

c'est l'esprit de Noël J'adore! De la bonne vieille solidarité, moi je dis qu'elle a jamais disparu, faut juste prendre le temps de se connaître un peu! Génial votre wagon du bonheur, je prends un ticket pour le casse-croûte.

Bonnes fêtes Gracianne!

et bravo pour la pavlova, elle me fait rêver, non mais t'es en train de passer côté sucre: la première chantilly réussie, ça change une femme, attention!

ringo churros a dit…

Ouf, soulagée...Faisant parfois partie de ceux qui font la grève, j'ai d'abord crû que tu allais me détester, mais non, même pas. On pourrait presque dire que je contribue en quelque sorte à ce moment de bonheur et de partage...La prochaine qu'on me demandera de voter pour ou contre la grève, je penserai à votre wagon avant de répondre....

Ringo

PS: j'ai testé les sablés au Parmesan , une tuerie !! Et trop simples...

stanislas a dit…

je serais prêt à le prendre ce train mais bon, je suis sûr qu'il n'y aura ni grève ni panne ni tout, alors...

Estèbe a dit…

J'aime vraiment les photos de saucissonage prises par le dit Jojo. Très arty. Très senties. Top cools.

JCP a dit…

Tu réveilles d'un coup une très riche année de ma vie:
Rouen-Saint Lazare pendant un an en 1968, incluant dans cette expérience le fameux MAI, la "chienlit" ainsi dénommée par De Gaulle, la France plongée dans un joyeux bordel.
Horaires en ribouldingue. Largages en rase campagne, idylles d'un moment, romantisme de barricades, larmes de lacrymogènes, CRS=SS, Interdit d'interdire...
Mais le train! Quel vivier ! Quel étonnant échantillon de micro société! Toutes les typologies: couturières, belotteurs, artistes, députés, militaires, poètes et paysans, notaires...(la liste est longue).
On en reparlera.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...