jeudi 18 août 2016

Avec le temps ; un curry vert de poulet aux aubergines


Vacances. Vacance.

Paresse aussi. Comme toujours les retours à la réalité sont difficiles. On voudrait retenir la douceur de l’air sur la peau, le sifflement du vent dans les rayons des vélos, les après-midi de farniente rythmées par  le Tour de France, le scintillement de l’océan bleugrisvert au bas de la falaise. C’est toujours trop court.

Alors on voyage comme on peut, on fait un tour à Belleville pour le dépaysement, on remplit son panier d’herbes odorantes. Et on se bricole un petit curry vert doux et acide, avec des aubergines toutes moelleuses de sauce et juste un petit peu de piment qui réveille.  L’été n’est pas fini.


Bricolé et paresseux, parce que c’est du vite fait. Il me manquait les feuilles de combava, les petites aubergines rondes thaï et le galanga pour parfumer ce curry comme il faut. Et je n’ai même pas fait la pâte de curry moi-même. J’ai utilisé de longues aubergines chinoises, beaucoup plus douces que les aubergines thai. Pas authentique donc, mais tout à fait délicieux.

Curry vert de poulet aux aubergines
(pour 2-3 personnes)
  • 3 beaux blancs de poulet sans la peau
  • 1 aubergine
  • 30 cl de lait de coco
  • 1 cs de pâte de curry vert thaï
  • ½ cs de sucre de palme (ou sucre roux)
  • 1 cc de jus de citron vert
  • 1 cc de sauce poisson (nuoc nam)
  • 1 bouquet de basilic thaï
  • Coriandre fraiche
  • 1 piment rouge épépiné
Couper les blancs de poulet en lamelles.
Couper l’aubergine en tronçons.
Faire chauffer 10 cl de lait de coco dans le wok, jusqu’à ce qu’il brunisse un peu sur les bords. Ajouter la pâte de curry vert, mélanger jusqu’à ce que le tout soit homogène. 
Ajouter les lamelles de poulet. Faire revenir rapidement sans colorer. 
Ajouter le sucre, le citron vert et la sauce de poisson, puis le reste du lait de coco.
Bien mélanger et ajouter les tronçons d’aubergine.
Baisser le feu et couvrir 5-10 minutes, jusqu’à ce que les aubergines soient tendres.
Goûter et ajuster en sel (la sauce de poisson est très salée) et poivre.
Transvaser dans un plat de service et décorer de feuilles de basilic thaï, de coriandre fraiche et de piment.

12 comments:

Babzy B a dit…

Le don de mettre l eau à la bouche !😊

Dumè a dit…

"Qu'il bruisse un peu sur les bords"...... je l'entend déjà chanter ! 😉

Gracianne a dit…

Oh, merci Babzy :)

Ah ah, Dumè, bien vu, j’avais oublié un n au passage.

camille a dit…

la langueur des retours de vacances, retrouver le canapé et les habitudes avachies, soupirer au boulot et rêver d'ailleurs.

Babeth De Lille a dit…

Un curry ça ne peut que me plaire!

NathalieD a dit…

Merci pour la découverte du blog BouiBoui !

Rosa a dit…

Un pur régal! Je suis une grande fan de ce genre de curries.

Bises et bon weekend,

Rosa

Hélène a dit…

Bon retour en cuisine. Mes vacanciers rentrent samedi. Ton curry m'inspire. L'été n'est pas fini...
Bon week-end voisine.

Marielle a dit…

Une belle façon de voyager et de prolonger un peu les vacances qui sont toujours trop courtes, c'est vrai !!
J'aime tes photos, Babzy a raison, elles mettent l'eau à la bouche.

profite de la fin de l'été
bises

Gracianne a dit…

Camille, tout juste. Mais où est mon vélo?

NathalieD, de rien, je suis tombée dessus par hasard, et c’est l’article qui décrivait le mieux les vagues d’immigrations asiatiques successives à Paris. J’aime bien sa façon de voir Paris.

Babeth, Rosa, Hélène, Marielle, merci ! CA fait plaisir de vous retrouver aussi :)

The-FoodTrotter a dit…

Ravis de passer sur ton blog, j'aime beaucoup ton curry, à essayer, je te la pique :)

Helene Picken a dit…

Voyager dans l'assiette, quelle bonne idée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...