lundi 9 novembre 2015

Gratin de butternut à l’estragon

Longtemps j’ai été réticente devant les courges. Malgré la beauté du fruit. Je n’aimais pas cette fadeur un peu acre, la texture rapidement spongieuse à la cuisson.  Je me contentais d’une soupe de potiron, une fois l’an, quand la saison revenait.

Puis j’ai découvert la butternut. De toutes, c’est vraiment ma préférée. Pour son joli nom, bien plus évocateur en anglais à mon goût, sa couleur douce, mais surtout pour son goût plus fin, sa fermeté qui permet une palette plus large que les potages et les purées. Mais là encore, que je la prépare en potage épicé ou rôtie au four, j’obtenais au mieux un silence poli à la dégustation.

Avec ce gratin, relevé d’oignons caramélisés, d’estragon et de moutarde à l’ancienne, à la fois doux et légèrement acidulé, c’est la première fois que j’ai droit à un « c’est trop bon ! » sur une recette de courge. C’est tout dire.

Cette recette vient de chez ma voisine Hélène, qui fait le sien à la sauge. Je n’en avais plus, mais l’estragon prévu pour le poulet dominical s’est fondu sans effort dans ce gratin.


Gratin de butternut à l’estragon
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 2 oignons pelés, coupés en deux et finement émincés
  • 2 gousses d’ail pelées et écrasées
  • 1 branche d’estragon
  • 1 feuille de laurier
  • 300 ml de crème liquide
  • 200 ml de lait
  • 2 cs de moutarde à l’ancienne
  • Sel, poivre
  • 1 courge butternut
  • 100 g d’emmental râpé
Peler et couper la butternut  en fines rondelles à la mandoline (ôter les pépins au fur et à mesure) – ou au couteau, mais dans les deux cas attention à vos doigts.

Faire chauffer l’huile d’olive dans une grande poêle. Ajouter les oignons et les faire revenir sur feu doux pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce qu’ils commencent à dorer légèrement.

Pendant ce temps, mettre les gousses d’ail et la branche d'estragon dans une petite casserole. Verser la crème liquide et le lait.Chauffer doucement pendant 5 minutes sans faire bouillir. Ôter la casserole du feu et laisser infuser pendant 10 minutes.Enlever les gousses d’ail et les feuilles de sauce. Ajouter la moutarde à l’ancienne, saler et poivrer. Mélanger. (Attention, goûter après avoir mis la moutarde, puis rectifier l’assaisonnement – je ne l’ai pas fait, la moutarde était sans doute très salée, mon plat s’est avéré un peu trop salé). Réserver.

Préchauffer le four à 180 °C.

Répartir les rondelles de courge dans un plat à gratin. Ajouter les oignons dorés et les ¾ du fromage râpé. Verser le lait et la crème à la moutarde. Terminer par le fromage.

Couvrir le plat à gratin d’une feuille de papier aluminium. Enfourner 45 minutes. Monter la température du four à 200 °C puis ôter la feuille d’aluminium. Cuire encore 20 à 30 minutes.

La prochaine fois, j’essaie avec la sauge, et un rôti de veau, ou de porc. Cela dit, pour les non carnivores, ce gratin se suffit à lui-même.

Encore une recette gagnante d’Hélène, merci voisine ! Tiens, j’avais fait ta galette aux pommes et pâte d’amande l’autre jour aussi. Trop sucrée parce que j’avais utilisé une compote de pomme qu’on m’avait donnée au lieu de la faire moi-même, mais c’était pas mal quand même. A refaire, en moins sucré et plus acide (il reste encore plein de petites pommes).


20 comments:

Babzy a dit…

je ne courre pas après le goüt de l estragon mais là tu me fait saliver ;)

Gracianne a dit…

Alors essaie la version la sauge d’Hélène !

wattoote a dit…

tu me tentes avec ton merveilleux gratin il est sublime

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un magnifique gratin! Il doit être succulent.

Bises et bonne semaine,

Rosa

Helene Picken a dit…

Toi-aussi, tu as craqué ;-) Je suis contente que ce gratin te plaise. Même l'ado chez nous a adorée. C'est grâce à crème, la moutarde et le fromage. Je pense le refaire à Noël en accompagnement de la dinde. Concernant la tarte, il faut peut-être supprimer la pâte d'amandes.
Je t'embrasse

McdsM a dit…

Butter or ' nut ' Butter ?
se dit la novice devant la Crème du Gratin en cuisine.
Quel joli plat d'automne ! Bravo.
Biz

Babeth De Lille a dit…

Ici aussi, MrD est assez poli quand je fais de la courge autrement qu'en potage. Merci pour cette recette, je vais essayer de lui faire changer d'avis!

RoseNoisettes a dit…

Il est vrai que la courge butternut est excellente !
Ton petit gratin semble délicieux ~

La cuisine des 3 soeurs a dit…

Après avoir essayé ce week-end celui d'Hélène à la sauge, j'ai même acheté du cheddar pour l'occasion, j'essaierai bien à l'estragon.

Gracianne a dit…

Wattoote, Rosa, merci.

Hélène, oui, tu m’avais fait bien trop envie. Je crois que la principale différence tient au fait d’utiliser la butternut crue. Jusque-là j’avais toujours fait mes gratins de courge en les faisant cuire d’abord, et en les réduisant en purée. Je préfère nettement cette méthode, le légume s’imprègne bien de la crème parfumée. Et effectivement, j’ai pensé en la servant que ce serait un parfait « side-dish » pour la dinde de Thanksgiving.
Quant à la tarte, oui, j’aurais dû supprimer la pâte d’amande, sachant que la compote que j’utilisais était déjà très très sucrée. Mais c’est justement la pâte d’amande qui m’avait attirée dans cette recette.

McdsM, justement, il n’y en avait pas, de beurre – pour une fois. Novice, novice, le gratin franchement, c’est à la portée de tous, non ?

Ah, chez toi aussi Babeth ? Essaie donc, on finira bien par s’habituer à ces drôles de légumes orange.

Rose-Noisette, merci.

La cuisine des trois soeurs, décidément, les recettes d’Hélène ont leurs adeptes.

mamie caillou a dit…

moi non plus je ne cuisine pas les courges sauf en soupes et différents veloutés, mais là tu aiguises ma curiosité !

The-foodtrotter a dit…

Ca a l'air tout bonnement délicieux, j'en ai l'eau à la bouche. Il faut vite que j'essaye :)

Carole a dit…

Ta recette m'intrigue. Je n'ai jamais associé la moutarde à la courge.
Je vais essayer !
Bonne journée, bises, Carole

Marielle a dit…

Moi j'aime bien les courges, les légumes, hein ?
Mais c'est vrai que le côté spongieux est pénible, souvent trop d'eau dans les préparations, ou alors il faut les cuire au four.
La Butternut, je la préfère en version sucré mais ce gratin me plait bien, je testerai
Bises

Claire a dit…

Excellent ce gratin! (avec un gigot d'agneau pour nous)
Merci :-)

Gracianne a dit…

Merci Claire, ben on se laisse pas abattre à ce que je vois!

Claire a dit…

Cette fois j’ai fait la galette aux pommes, mais je n’avais pas de pâte d’amande (et je n’aime pas ça). Par contre il me restait de la frangipane, et j’étais curieuse de l’association pommes – amandes (jamais goûté). J’avais fait de la compote il y a peu (mélange Belchar et une variété moins sucrée, me souviens plus). Et j’avais aussi une pâte feuilletée rapide de Chocolate and Zucchini. Bref, pas de boulot, que de l’assemblage :)
Oh purée !! Quel délice :-) On a adoré, donc merci de m’avoir fait découvrir cette recette!

Gracianne a dit…

Hé hé, ça ne m’étonne pas. Au moins toi tu as fait la pâte. Moi, paresseuse, j’avais acheté de la pâte feuilletée chez M&S (elle n’est pas mal du tout au passage). Je referai c’est sûr, avec des pommes acides, et de la frangipane, pourquoi pas ?

Lydie a dit…

Bonjour,
j ai testé cette recette plusieurs fois l hiver dernier et on ne s'en lasse pas ! (Sans sauge ni estragon d ailleurs).
La prochaine fois, j essaie de penser à la sauge !:-)
Long a cuire je trouve pour une courge mais c est le four qui bosse !!

Gracianne a dit…

Merci Lydie, c’est gentil de le rappeler celui-ci, je l’avais bien aimé et je l’ai fait plusieurs fois moi aussi. Dire que c’est déjà la saison des courges …

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...