vendredi 10 juillet 2015

Terrine de poulet au Muscadet


Le Muscadet, c’est toujours l’été, autour de la table ronde de pierre, dans un jardin des bords de l’Erdre. Dans le Pays Nantais, on met du Muscadet partout, dans les verres d’abord, puis dans les marinades des viandes, les sauces des poissons, et même les charcuteries. C’est comme ça que j’ai découvert, et adoré,  le pâté de Couffé au Muscadet – dont j’aimerais bien la recette si quelqu’un réussit à la trouver. 

C’est une habitude que j’ai prise là-bas, j’ai toujours au frais une bouteille de Muscadet ouverte, c’est un de mes ingrédients de base. 

Voici donc une terrine d’été, au parfum de vacances, délicatement aromatisée, moelleuse, à servir avec la petite gelée au Muscadet qui s’est formée tout autour, du bon pain, et quelques verres de blanc bien frais (ici du Côte du Rhône rouge, mais ça va bien aussi, même si ça ne fait pas aussi joli sur la photo).



Sur la base d’une recette d’Hélène, avec ce que j’avais sous la main, donc une version bien plus méditerranéenne au final.

Terrine de poulet au Muscadet
  • 200 g de fines tranches de lard fumé
  • 1 c à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon pelé et haché finement
  • 4 chipolatas peaux enlevées
  • 125 g de rillette d’oie
  • 2 blancs et 2 cuisses de poulet sans peau, coupés en petits morceaux
  • ¼ cc de poivre de la Jamaïque moulu
  • 50 g de pistaches entières
  • 50 g de chapelure fraîche
  • 4 cs de Muscadet
  • 2 gousses d’ail ecrasées
  • 1 cs de thym frais
  • 1 cs de romarin frais
  • Sel et poivre
Tapisser une terrine de tranches de poitrine fumée. Réserver quelques tranches de côté.

Préchauffer le four à 180 °C.

Chauffer l’huile d’olive dans une poêle puis ajouter l’oignon et le faire revenir pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’il ramollisse.

Dans un saladier, mélanger la chair à saucisse, les cuisses et blancs de poulet coupés en petits morceaux, la rillette, le poivre de la Jamaïque, les pistaches, la chapelure, les herbes ciselées et le Muscadet. 

Ajouter les oignons cuits, bien saler et poivrer.

Verser le mélange dans la terrine bordée de tranches de lard et appuyer dessus
.
Replier les extrémités des tranches de lard sur le dessus, puis couvrir les trous avec les tranches de lard réservées.

Couvrir hermétiquement de papier aluminium, pour éviter que la vapeur ne s’échappe..
Enfourner pendant 1 h 45.

Au bout de ce temps, ôter la feuille d’aluminium. Remettre au four et laisser dorer le dessus de la terrine une dizaine de minutes de plus.

Laisser refroidir la terrine, la couvrir puis la réfrigérer au moins une nuit (pour laisser les parfums se diffuser) avant de la déguster.

14 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Rhoooo, quelle beauté et sûrement succulent! Ton chat est mignon...

Bises,

Rosa

Carole a dit…

C'est bon les terrines et la tienne est particulièrement réussie. Accompagnée de quelques cornichons, c'est parfait ! bonne soirée, Carole

irisa a dit…

Une découverte l'idée de mettre de la rillette dans l'appareil à pâté , ça doit apporter de la saveur et du moelleux

julie a dit…

Ca a l'air trop bon, même le chat en veut! Je n'ai jamais fait de terrine mais j'ai bien envie pour cet été, alors je note ta recette.

McdsM a dit…

La terrine, facile à vivre l'été !
La tienne est accueillante.
Biz

Gabriella a dit…

Cette terrine sera bientôt sur notre table !! Bel été à vous tous.

Babzy a dit…

une belle idée gourmande :)

Helene Picken a dit…

Tu me donnes une bonne raison pour refaire cette terrine. Je vois que chez toi, les pistaches ne sont pas persona non grata.
L'idée de remplacer les foies de volaille par de la rillette ne me déplait pas, bien au contraire.
Je t'embrasse et bon début de semaine.

mijo a dit…

Humm, elle me fait bigrement de l'œil cette terrine.

Tin of tea a dit…

Quelle beauté cette terrine! et encore il me manque l'essentiel.... : )

Camille a dit…

oh le regard gourmand de Pirouette :)
ta terrine me fait terriblement envie. c'est une recette pour 4 personnes ?
(des bisous & bel été)

Christine a dit…

J'aime le muscadet ! Vin frais, vin pour des terrines, pour des huîtres, pour des grandes tranches de pain, un rayon de soleil et une brise de mer...
Ta terrine a dû être trop chouette à partager.

Marielle a dit…

J'aime bien faire des terrines. ma fille m'en réclame une depuis deux ans à Noël. La tienne le fait de l'oeil, surtout avec les rillettes d'oie, ça doit être super moelleux.
je note la recette, pour l'automne, il fera moins chaud.
Bises Gracianne

Anonyme a dit…

Nous l'avons goûtée ce soir, c'est beau et bon à la fois !
Merci du partage ...
Claudie

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...