lundi 2 février 2015

Beignets de Chandeleur


A la chandeleur, s’il neige sur ton pare-brise
Tu en auras pour 40 jours de givre

Dicton populaire du Vexin, inventé ce matin en dégivrant la voiture.  Je déteste l’hiver. Point.

Enfin, à part les feux dans la cheminée, les patates au bleu, les petits plats mijotés et éventuellement les traditionnels crêpes et beignets de saison.  Il faut bien quelques consolations.

Je n’ai pas résisté à l’attrait exercé par les beignets escargots aux pommes de paprikas. Ils étaient délicieux, le petit goût acidulé de la pomme encore tiède équilibrant tout juste la richesse du beignet. La pâte est toute douce et facile à travailler. J’ai divisé la recette originale par deux, Nadia en avait fait pour un régiment. Pour les photos pas à pas, allez faire un tour sur paprikas, elle fait ça bien mieux que moi.


Beignets escargots aux pommes
  • 250g de farine blanche T45
  • 10g de levure boulangère fraîche
  • 1 oeuf
  • 10 cl de lait tiède
  • 30g de sucre
  • 50g de beurre
  • ¼ cc de sel
  • Huile pour friture

Garniture :
  • 2 pommes Chantecler (elles sont acidulées comme j’aime)
  • 1 cc de sucre vanillé
  • 2 cs de sucre en poudre

Dans le bol du robot, verser la farine et faire un puits. Y verser le lait et l’œuf. Ajouter autour, en formant un triangle, le sel, le sucre et la levure de boulanger fraîche (les trois ingrédients doivent être bien séparés, le contact avec le sel ou le sucre pouvant rendre la levure inefficace). Commencer à pétrir jusqu’à ce que la pâte soit homogène, puis ajouter le beurre mou. Pétrir environ 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit relativement ferme et ne colle plus aux doigts (ou moins).
Mettre la pâte dans un saladier, la couvrir d’un torchon et laisser lever une bonne heure dans un endroit tiède. 
Eplucher les pommes. Les couper en lamelles très fines.
Saupoudrer le plan de travail de farine. Étaler la pâte au rouleau afin d'obtenir un grand rectangle. 
Répartir les lamelles de pommes dessus puis saupoudrer le tout de sucre vanillé et de sucre en poudre. 
Rouler la pâte dans le sens de la largeur afin d'obtenir un long boudin, couper le rouleau en tranches égales.
Les disposer en les espaçant bien sur deux plaques recouvertes de papier sulfurisé. Couvrir d’un linge et laisser lever environ 40 minutes à 1 heure ou jusqu’à ce qu’elles aient doublé de volume.
Faire chauffer l'huile de friture dans une grande poêle. Déposer les beignets dans l'huile par petites quantités (3 ou 4 à la fois afin de mieux maitriser la cuisson), les faire frire des deux côtés. Les égoutter et les déposer sur un plateau recouvert de papier absorbant.
Saupoudrer de sucre et déguster tiède.

PS : vous pouvez éventuellement, comme je l’ai fait pour une partie des beignets, les parfumer de sucre mélangé de cannelle et de zestes d’orange, mais si vos pommes sont bonnes, c’est tout aussi délicieux juste sucré.

20 comments:

Au gré du marché a dit…

Tu as bien fait de réaliser ces délicieux beignets pour te réconforter! J'en aurais bien besoin moi aussi, car il tempête, ce matin, sur Montréal. Quand le vent s'en mêle, ce n'est pas beau! On appelle ça de la poudrerie.
Très à propos ton petit dicton. Ici, on dirait plutôt : mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver (Gilles Vignault)
Lou

Paprikas a dit…

C'est vrai que l'ajout de la pomme joue beaucoup sur le goût de ces beignets, j'ai adoré aussi :) Bises

mijo a dit…

Jolis, jolis.

McdsM a dit…

Très belles roses d'hiver !
Hum, avec un chocolat chaud...
Biz

Véro a dit…

OUuuuh, en effet j'avais vu ces petites merveilles de beignets sur la page FB de Nadia. Et déjà ils m'avaient bien tapé dans l'oeil.
Là je pense que c'est le coup de trop : il va vraiment falloir que je me les fasse :-D
T'as raison, faut bien des compensations à l'hiver...

Babzy a dit…

ils ont l'air délicieux ! :)

la nonna a dit…

ils ont l'ai trop tropppp bons

Marielle a dit…

Ooooh ! appétissants comme tout, surtout avec de la pomme dedans. J'aime beaucoup aussi les Chantecler et puis ça change des crêpes pour la chandeleur.
L'hiver a ses avantages et ses inconvénients, je n'aime pas gratter le pare brises non plus ;o)
bises

La tendresse en cuisine a dit…

Quelle gourmandise, envie de déguster l'un de ces beignets avec un verre de cidre...

mamie caillou a dit…

très beaux ces beignets, bravo ... à tester !

Ann ie a dit…

Olala, ils font drôlement envie ces beignets! (huile pour friture - soupir! enfin bon, l'hiver est rude, ça l'excusera).
Ici, pas de Chandeleur mais un Pancakes Tuesday, tout aussi réconfortant!

Helene Picken a dit…

Vivement le printemps. L'hiver en région parisienne c'est l'enfer. Voilà un moment que je n'ai pas préparé de beignets. Ça change des crêpes. Je t'embrasse.

Enitram a dit…

Cette année c'est vraiment la Chanteclerc qui a ma préférence !!!
Tu me donnes envie de faire des beignets !!!
La forme est originale !!!
Belle soirée !

Choupette a dit…

je ne fais jamais de beignets mais là je dois dire que tu le tentes énormément, j'adore le nouveau dicton !! ;-))

Gabriella a dit…

Pour me rechauffer en ce moment, j'aimerai bien venir chez toi boire
une tasse de thé accompagnée d'un tel
beignet !!

Eugénie Pour AtelierEugénie a dit…

Madre de Dios ça a l'air ultra bon (et comme ça a l'air simple à faire.. c'est encore plus tentant) ! D'aspect il y a un petit côté kouin amann qui est bien alléchant ^^

Nuage de Lait a dit…

Je vois que toi aussi tu n'as pas résisté longtemps à tester ces délicieux beignets ;-)
bises
jojo

Camille a dit…

Qu'ils sont beaux ! On dirait un bouquet de fleurs. ça me donne faim :)

Gracianne a dit…

Merci tout plein pour vos commentaires, et désolée pour mon manqué de réactivité en ce moment – j’ai juste un peu trop de trucs à faire dans ma vraie vie par ailleurs.
Lou, j’aime bien cette expression de « poudrerie », décidément le français québécois est une langue savoureuse.
Merci à Paprikas pour l’idée, j’ai vu que ces beignets fleurs, comme le disent Martine et Camille, avaient essaimés dans la blogosphère, il y a des recettes comme ça, qui prennent instantanément.
Gab, un petit thé avec toi ne serait pas de refus, il fait toujours très froid ici aussi.
Marielle, Enitram, pareil, je l’ai vraiment trouvée délicieuse cette année la Chanteclerc, acidulée comme j’aime.

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

tu sais combien j'aime la friture ;-)
Mais j'avoue qu'ils sont non seulement appétissants mais esthétiques aussi !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...