mardi 17 décembre 2013

Un curry du Yorkshire : poulet, épinards et lentilles corail


Un curry, un simple curry. Histoire d’oublier un moment les foies gras, huitres, chapons rôtis et buches en tout genre qui s’annoncent.

Un plat fait cet été par mon amie Caroline, du Yorkshire, et qui nous avait fait si bonne impression que je l’ai refait deux fois depuis. Caroline vit et travaille avec la communauté pakistanaise du West Yorkshire. Cette recette vient de là, pas un plat de restaurant mais une recette simple, de femmes, de mères de famille dans leurs cuisines des banlieues de Bradford.

N’ayant plus d’épices à curry en réserve suite à un raid de souris dans mon sac à épices indiens (pourtant suspendu hors de portée, du moins je le croyais, les petites pestes ont tout boulotté, jusqu’aux piments), j’ai acheté l’autre jour les mélanges d’épices Bombay, Madras et Garam massala de chez Roellinger. Conçus par Beena, ils sont délicieux, très parfumés, surement plus subtils, moins piquants, que les mélanges vendus en gros sacs par les épiceries indiennes. A défaut, utilisez ces derniers, le résultat sera tout aussi bon (à mon avis, mais je n’ai peut-être pas le palais très fin).



Curry de poulet aux épinards et lentilles corail
(pour 6 personnes)

  • 1,2 kg de cuisses de poulet
  • 1 grand saladier d’épinards frais
  • 2 grosses poignées de lentilles corail
  • 3 oignons
  • 3 belles gousses d’ail
  • 3 cm de racine de gingembre frais
  • 2 cs de curry Bombay
  • 1 cc de garam masala
  • 1 cc de curry Madras
  • 1 piment rouge sec
  • 1 boite de pulpe tomates concassées
  • 1 cs de concentré de tomates
  • 1 yaourt grec
  • Sel, poivre
  • 1 bouquet de coriandre

La veille :

Oter la peau des cuisses de poulet. Désosser et couper en gros morceaux.
Laver et sécher les feuilles d’épinard.
Peler et hacher les oignons.
Peler et râper la racine de gingembre.
Peler et piler les gousses d’ail.
Dans une grosse cocotte en fonte, verser un fond d’huile, ajouter les oignons et mettre à chauffer à feu moyen. Attention il ne faut pas que les oignons brulent, ils doivent suer un peu. Quand ils atteignent la transparence, ajouter le gingembre râpé et l’ail écrasé, puis le piment épépiné et émietté.
Ajouter les morceaux de viande (plus quelques os pour donner du goût), et bien mélanger le tout. Laisser revenir le temps que la viande colore un peu. Il faut qu’elle soit juste un peu cuite à l’extérieur, ne pas la faire dorer. Ajouter alors le curry et le garam masala. Saler. Bien mélanger et laisser encore revenir 1 ou 2 minutes.
Verser les tomates, puis le concentré de tomates et mouiller d’eau à hauteur, mélanger.
A ébullition, ajouter les lentilles corail, puis progressivement les épinards.
Couvrir et laisser mijoter 2 bonnes heures.

Le lendemain :

Porter de nouveau le plat à ébullition puis baisser le feu. Goûter et rectifier éventuellement la quantité de sel et d’épices. Ajouter le yaourt, laisser cuire encore quelques minutes.
Parsemer de coriandre fraiche et servir bien chaud, accompagné de riz blanc et de nans ou de chapatis.

28 comments:

LadyMilonguera@Un siphon fon fon a dit…

Tu me donnes faim avec ce curry !

Au gré du marché a dit…

Quelle belle couleur il a ton curry! Voilà pour moi le curry parfait! Tout y est pour donner de l'onctuosité à la sauce et un goût totalement umami à l'ensemble!
Lou

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un merveilleux curry qui me ferait autant plaisir qu'un plat de fête! Jolie ruelle... Comme ces paysages et villages/villes me manquent!

Bises,

Rosa

Enitram a dit…

Je ne peux que l'aimer ton curry !!! Et j'en redemande !!!!
Après, mangue et litchis seront mon dessert !
Bonne soirée !

McdsM a dit…

Je me sens bien dans ton assiette !
ça me donne envie d'essayer...
Bientôt les vacances, je me lance !
Biz

la nonna a dit…

il est splendide, miamm

Marielle a dit…

J'aime tout autant la photo de l'assiette que celle de la rue du Yorkshire.
Bonne fêtes Gracianne, je t'embrasse

Choupette a dit…

Des souris qui mangent des piments ??? Ce sont des mutantes ma parole! Tu n'as pas un chat pour s'occuper d'elles? En attendant ton curry est superbe.

Gracianne a dit…

Lady Milonguera, c’est fait pour ça !

Lou, tu as raison pour l’onctuosité – les oignons, les lentilles, le yaourt combinés donnent une belle texture.

Rosa, je sais que tu es une grande amatrice aussi de ces plats épicés. C’est une bonne idée de plat de fête remarque.
C’est beau le Yorkshire n’est-ce pas ? (enfin, pas partout, ça peut être très industriel aussi, mais ce coin-là est charmant) Désolée pour la nostalgie.

Enitram, oui, un peu de fruits pour rafraichir le palais après tout ça.

McdsM, un plat amical, parfait pour tes vacances.

La nonna, merci.

Marielle, curry, Yorkshire, les deux sont liés. Bradford a été élue Capitale de Grande Bretagne du Curry en 2011, 2012 et 2013.

Choupette, n’est-ce pas ? Elles sont féroces les souris du Vexin. Je n’en revenais pas qu’elles aient mangé les piments du Cachemire, ils ne sont pourtant pas très doux. En plus le sac était accroché en hauteur dans le cellier, donc elles sont alpinistes aussi.
La chatte, elle ne fait pas son boulot correctement, elle préfère dormir tranquillement sur son coussin. Des parasites ces animaux-là.

Helene Picken a dit…

Tiens les souris du Vexin aiment le piment. C'est chaud pourtant. Il a l'air délicieux ton curry au poulet surtout avec des épinards. Des bises

La cocinera loca a dit…

Il me dit bien ton curry et comme j'ai à peu près toutes les épices... Pas de souris chez moi (je touche du bois)

Paprikas a dit…

Tout ce que j'aime ! Sérieux !

Gabriella a dit…

Tu parles de "piment sec rouge" ; difficile à trouver ? j'ai du piment
d'oiseaux assez fort en bocal, cela devrait convenir.

Gracianne a dit…

Hélène, ce ne sont pas des petites joueuses nos souris :)

La cocinera, je crois qu’il y en a partout en fait, même dans nos bureaux parisiens parfois. Mais en ville on les voit rarement. A la campagne on a plein de souris des champs, on vit avec.

Nadia, mais je sais que tu es sérieuse comme fille :)

Gab, les indiens utilisent dans leurs curries des piments longs, rouge, séchés. Le piment oiseau risque d’être trop fort. Ici, c’est surtout pour donner du goût, plus que du feu. Tout dépend comment tu l’aimes. Moi j’ai pris un piment d’Espelette sec de mon père, qui s’est avéré pas mal piquant en fait. Si tu utilises des piments oiseau, épépine les surtout.

Gabriella a dit…

J'ai programmé cette recette pour la semaine prochaine et j'ai pu trouver les
épices Roellinger (merci Internet) à Tlse
seul distributeur pour tout le Sud Ouest,
de Bdx à Montpellier !!!
Le curry de Madras est trés épicé j'ai vu
ça et peut-être suffira. Pour le piment séché, j'aviserai. Merci pour tous tes
conseils.

Camille a dit…

Super gourmettes les souris, qu'a fait le chat ?!

Tu crois que ça marche aussi avec de l'agneau ta recette ?

(bon dimanche)

Patrick Cadour a dit…

Il est très beau ton curry !
Je suppose que les lentilles corail sont venues par le train ?

Riri-cuisine a dit…

C'est vrai qu'avec l'avalanche de foie gras, chapons et autres chocolats qui décorent toutes les tables, on a de quoi très vite saturer! Merci pour ce petit clin d'oeil exotique avec ce curry qui a tout bonnement l'air succulent :)

Lefrancbuveur a dit…

Meilleurs voeux de bonnes fetes, Gracianne!

Gabriella a dit…

Cette recette pakistanaise, venue du
Yorkshire, via le Vexin a fait le bonheur
de tous ici ce weekend. J'en ai congelé
une part qui finira certainement en Ariège
Merci Gracianne.
Bonne fin d'année.

Véro Cmétisse a dit…

Ohohoh... Mais que c'est beau ça... Je me le mets dans un petit coin de ma tête...
Bises

Garance a dit…

mes cuisses mijotent ... hum, j'ai hâte de les savourer tout à l'heure !!
PS: le boeuf vietnamien goûté hier était délicieux !!

Gracianne a dit…

Gab, je suis vraiment ravie que ce curry ait poursuivi sa route sur Toulouse. Mais jusqu’où ira-t-il ?

Camille, cette chatte est une vraie paresseuse, trop bien nourrie sûrement, elle ne pense qu’à dormir au coin du feu.
Bien sûr que ça fonctionnerait avec de l’agneau, mais ce serait plus gras. Si tu fais ça, fais le bien la veille, met au frais et laisse figer la graisse pour dégraisser.

Ah Patrick, un peu d’humour ferroviaire ne fait pas de mal 

Riri, l’un n’empêcha pas l’autre, mais c’est vrai qu’on a envie de revenir à des plats plus terre à terre après ces excès.

Enrico, tanti auguri a te !

Véro, c’est tout à fait ton genre, ce plat-là. Avec un bon Bolli ?

Garance, alors ? Merci d’avoir testé ces deux plats. Visiblement tu avais envie d’un peu d’exotisme après ces fêtes.

Miss Tâm a dit…

Ah quelle magnifique recette, chère Gracianne! Elle contient tout ce que j'aime. Et plus encore, elle se transmet de mère en fille... C'est un plat que je testerai certainement et que je dégusterai avec plaisir. Tes photos sont vraiment superbes! Pour les souris, je te prête ma Mouchette si tu veux. Elle chasse bien.
A bientôt et plein de bises.

Anonyme a dit…

merci pour cette super recette que j'ai faite ce dimanche midi ! nous nous sommes régalés ! J'avais aussi testé la tarte au chocolat qui était super.

Gracianne a dit…

Merci Miss Tâm. Tu as l’oeil  Cette recette-là ressemble tout à fait à ta cuisine, une cuisine de femme, mijotée avec amour. Je crois qu’elle te plaira.

Anonyme, un grand merci à vous. Il n’y a pas plus agréable que le commentaire d’un lecteur satisfait (ils sont si rares – pas les lecteurs satisfaits, mais les commentaires en retour…) Bonne journée à vous.

Famielle Gerdel a dit…

Eh bien moi, je mettrais bien du carry tout partout. J'adore!

Hélène (Cannes) a dit…

Gracianne, je ne me fais aucun souci pour ton palais, moi ... Je passe trois jours à Paris la semaine prochaine. Je vais tâcher de retourner chez Roellinger ... J'ai enfin fait le tri dans mes épices ... Bon, cette fois-ci, je file en te souhaitant une très jolie année, pleine de ces doux billets dont tu sais si bien nous régaler.
Bises
Hélène

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...