jeudi 9 décembre 2010

Brrrrrrr.... vite, un stew!



J'aime bien ces journées hors du temps. Les routes toutes blanches et les voitures surgelées. Le bus de l'école qui ne passe pas. La lumière impitoyable sur les champs couverts de neige. Rentrer du bois pour le feu. Rester coincée près de la cheminée, ne rien faire.

Nos cousins québécois doivent bien rire. Sans parler des alpins et des pyrénéens. Peu importe, laissons les rire, profitons de ces rares journées d'école buissonnière.

C'est un temps à stew, vous ne trouvez pas?



Recette bricolée à partie du Larousse des cuisines du monde et du Meilleur et les plus simple de la pomme de terre de Robuchon.

Irish Stew

  • 1 kg de côtes d'agneau découvertes
  • 1,4 kg de pommes de terre type Charlotte
  • 1 branche de céleri
  • 500g d'oignons
  • 1 bouquet garni romarin, thym, laurier emballé dans du vert de poireau
  • sauce Worcestershire
  • sel, poivre
  • 1/2 litre de bon bouillon de volaille


Préchauffer le four à 180°C.
Etaler tous les morceaux de viande sur une planche. Saler, poivrer et réserver.
Eplucher les pommes de terre. Les émincer finement, ainsi que les oignons et la branche de céleri. Dans un saladier, mélanger les pommes de terre, le céleri et les oignons, saler et poivrer largement.
Dans une grande cocotte allant au four, étaler la moitié du mélange de légumes. Disposer dessus les côtes d'agneau et le bouquet garni. Recouvrir de l'autre moitié de légumes. Arroser de quelques traits de Worcestershire sauce. Mouiller de bouillon à mi-hauteur. Fermer la cocotte (si elle n'est pas hermétique, luter de pâte faite de farine et d'eau). Enfourner pour 2H30 et servir brûlant.

40 comments:

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un bon stew qui réchauffe et donne de l'énergie! Miam. J'adore ce temps hivernal.

Bises,

Rosa

Tifenn a dit…

J'aurais bien aimé avoir de la neige, moi. je me serais stewée aussi.

menus propos a dit…

Neige = stew, je suis d'accord. J'arrive avec ma serviette et je m'installe, O.K ?

Pascale (ivS) a dit…

Ouiii, miam!!! Je n'en ai jamais fait, je devrais peut-être me lancer, j'aurais moins de risque de ratage que dans mon projet mégalo du jour ;-)

A.P. a dit…

Cette cuisson est miraculeuse ! J'adore.
C'est vrai que nos amis canadiens doivent bien rire de nous... et je pense à eux en les plaignant de tout mon coeur.
J'espère que toi aussi tu as fait l'école buissonnière.
Bises !

Paprikas a dit…

J'arrive toujours au bon moment :) En tout cas c'est le cas dès qu'on mette le nez ici :p

Scribacchini a dit…

nan, les cousins z'alpins y rigolent pas, y se moquent même pas, d'abord parce qu'y sont gentils et ensuite parce qu'y sont trop fatigués d'avoir pelleté 80 cm de neige bien tassée pour pouvoir entrer et sortir de la cour. Alors ton stew on en redemande. Bisous. Kat

Hélène a dit…

C'est plus un Hot Pot qu'un stew
;-) A vrai dire, on s'en fiche, les deux sont réconfortant par ce temps.
Bises

Au gré du marché a dit…

Enfin, il est tombé 30 centimètres de neige sur Montréal. L'hiver est vraiment commencé et le festival de la pelle est déclaré ouvert. Même si on est mieux équipés en machinerie que certains endroits en Europe, la première tempête, c'est toujours la cata. Comme si on avait oublié comment s'y prendre. Mais cela revient vite!
Alors, après une bonne séance de pelletage, un plat consistant comme celui que tu proposes aujourd'hui convient tout à fait.
Lou

Choupette a dit…

Moi aussi j'aime la neige, mais quand comme hier en partant à 14 h 30 du Raincy dans le 93 je me retrouve chez moi près de Coulommiers le lendemain à 11 h du matin ( distance 55 km ) après avoir galéré, pendant des heures , j'apprécie beaucoup moins.Heureusement qu'à 23 h 30 nous avons pu sortir de la nationale 4 où nous étions complétement bloqués et nous nous sommes réfugiés dans une salle des fêtes à Gretz Armainvilliers. Une nuit blanche comme la neige sans parler de l'état de fatigue.
Allez je me console avec ton plat, tout à fait ce dont j'ai besoin! ;-)

maloud a dit…

On peut stewer avec les typhons?

Gracianne a dit…

Oh ma pauvre, ce n'était vraiment pas un temps à mettre une Choupette dehors!

Lou et Kat, merci de ne pas trop vous moquer de nous. Mais je crois qu'il serait temps qu'on s'équipe un peu quand même, ça revient de plus en plus souvent par ici.

Gracianne a dit…

Pourquoi, vous avez un typhon au Portugal?

Marielle a dit…

Quelle magnifique photo, mais elle donne bien envie de déguster le plat suivant, car comme tu le dis : Brrrrr !!!

Merula a dit…

Hummmm ! quelle bonne idée, l'odeur arrive jusqu'ici !

Vanessa a dit…

Tes photos sont magnifiques, surtout la première. Le chauffage chez moi marche encore et j'aime aussi ces journées quand je rentre tôt du travail et je peux rester cuisiner ou lire sans devoir sortir. A Berlin, ça marche mieux avec les transports maintenant mais c'est quand même ridicule à quel point on est paralysé par quelques centimètres de neige en Europe! Super recette bien réconfortante pour ce temps rude.

Gourmandises Chroniques a dit…

Inculte que je suis j'ignorais tout du stew avant ton post. Bon d'accord je n'en sais pas bcp quand même, sauf que ça émoustille mes papilles et c'est déjà très bien ! <quant au reste, je vais approfondir la question :-)

une cuillère pour les délices a dit…

Merci pour ton adorable message! :)
Ton plat me donne faim! Et puis avec ce froid dehors, c'est parfait!
J'organise le KKVKVK #37 sur le flan sucré et/ou salé: http://unecuillerepourlesdelices.blogspot.com/2010/11/concours-kkvkvk-37-flan-patissier.html
ça me ferait très plaisir si tu pouvais y participer :)
Bonne soirée

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

'aime bien ton bricolage, et oui, c'est un plat de saison ! Même s'il fait ici plus "chaud" que chez toi...

Enitram a dit…

Un irish stew quand il neige, génial ! Ta photo de l'église au toit tout blanc est magnifique !
Une parenthèse sympathique quand même cette journée de neige !

Cuisine Framboise a dit…

J'imagine que ça devait être plaisant... loin du chaos. Un Irish Coffee devant la cheminée.

sab le plaisir de gourmandise a dit…

oui vite alors

Saveurs Sucrées Salées a dit…

La cheminée qui flambe, toute la famille coinçée à la maison et un bon plat à partager. Finalement, il en faut peu pour être heureux...
Bisous l'amie !

Lefrancbuveur a dit…

Par contre que de pluie à Rome... mais le climat c'est parfait pour un Irish stew.
Bon weekend!

Enrico

Ps Napoli a gagné lundi dernier :)

Hélène (Cannes) a dit…

J'aime les deux bouquins à partir desquels tu as bricolé ... j'aime ta recette parfaite pour affronter les frimas ... et puis que j'aime la photo de ton coin sous la neige !
Bisous et bon week-end
Hélène

Bridget a dit…

Oh oui, oui, oui, yes, yes, yes, un stew!!Je vais te suivre à la lettre sur nos pentes neigeuses!

gabriella a dit…

Et s'il t'en reste de cet excellent
stew, congèle le, car la neige
revient la semaine prochaine.
Bises et bon WE

sopadeajo a dit…

Irish Stew Dublinois-Littéraire


C´était la première année, je crois, que je connaissais Dublin, après une traversée de la France à deux en moto avec une petite, mais fidèle, Vespa, depuis l´Espagne.
La mère de ma mie était à l´hôpital, malade. La veille nous avions connu Saint Stephen Green, le chic de Grafton Street, la résistance héroïque au Dublin Post Office contre l´infâme domination coloniale angloise. La petite et provinciale Dublin faisait penser, nous rappelait l´universalité de Joyce ¿ Ou d´Ulysses ? En passant devant le pub Davy Byrnes il y était pubicité. Le lendemain, sous les conseils de ma mie d´alors j´y entrai seul à l´heure du mini-déjeuner anglo irlandais et j´y trouvai un Irish Stew dans la carte du jour. Je mange régional toujours, où que je me trouve et n´hésitai-je donc pas. Le serveur qui me dit quelque chose que je ne compris pas trop, semblait gêné. Une fille, assez belle, pas loin, à une autre table, me regardait presque fixement. Voulait-elle me dire quelque chose, lui plaisais-je, n´avait-elle donc jamais vu un Sudiste à la peau non super-blanchâtre ?
Lorsque le stew arriva, le serveur, assez sèchement, me dit ce que je crus être un rappel du prix; je hochai la tête en assentissement: d´accord, je connaissais le prix, voulus-je lui dire-je paye toujours dans les restaus, chez moi, dans le lointain Sud-; il ne bougea pas et me répeta le prix avec un haussement de voix. Les irlandais sont très accueillants; ils ont tout simplement pris les habitudes barbares des anglois, pensai-je, tandis que fortement gêné, je cherchai les livres irlandaises dans mon pantalon; franchement on ne m´ avait jamais pris pour un non-payant potenciel, before; et j´avais un peu voyagé pourtant...
Le stew était bon. Je completai le repas avec un Black Forest Gâteau de la carte du jour, qui était bien en parie en chocolat, comme j´avais supposé, et que je pris soin de payer en avance, dès que servi; on n´ allait pas m´y reprendre...
Le stew n´était pas -chez Davy Byrnes- fait avec de l´agneau, mais du beef (ou du cow).Ne sachant pas, alors, ce qu´était un Irish Stew, quoique on me le dit par la suite, et je le confirme avec la recette de Gracianne, je ne pus point me plaindre, et c´était bon de toute façon. Mais je ne comprendrai jamais le mauvais feeling dont je fus objet, ni ce qui se passait vraiment dans ce pub fréquenté jadis par Joyce.

http://www.davybyrnes.com/

pierre a dit…

un stew c'est réconfortant !!pierre

Hélène de l'Ile Maurice a dit…

Magnifique cette recette "grand froid". Surtout qu'ici nous avons chaud...
Bonne soirée

Edda a dit…

La neige a fondu... C'est toujours avec plaisir que je viens me réchauffer chez toi et voyager avec les pensées. Bon d"but de semaine!

bergeou a dit…

Nous sommes arrivés le soir de l'épisode neigeux et à lire sur internet pendant le voyage on s'attendait à voir Paris sous au moins un mètre de neige ;) Sinon j'ai emmené mon chéri manger chez Koo kil kwan il a adoré et j'ai beaucoup pensé à toi...

Mamina a dit…

Ils annoncent à nouveau de la neige, un petit (ou un grand plutôt!) stew sera le bienvenue.

bolliskitchen a dit…

et oui, avec ce froid, qui a encore envie des crudités? Il faut des pot au feu!!!!

Elle est superbe, 'ta petite mauson' sur la photo.....hihi

Gracianne a dit…

Oh, mais ce n’est pas ma maison ça, Dame Bolli, mais le château du village. Quand même…

Camille a dit…

je suis fascinée par le moelleux qui se dégage des photos. J'ai envie de plonger dans ton plat.

zab a dit…

Oui effectivement un temps à stew. Contrairement à ce que tu dis, les québécois (enfin une petite partie) vous plaignent tout en riant. C'est que vous n'êtes pas équipés pantoute pour affronter des froids sibérien et des bordées de neige. La solution de rester auprès du feu avec un stew réconfortant me semble tout à fait adaptée ! Bises du froid polaire.

Linou a dit…

une journée neigeuse au coin de la cheminée, c'est le programme d'aujourd'hui. Ca change d'une journée neigeuse coincée au boulot. C'est beaucoup mieux.

lena sous le figuier a dit…

C'est qu'il faut compenser avec cet hiver avant l'heure! j'aime ton servir brûlant...

Eglantine a dit…

Enfin quelqu'un qui ne voit pas la neige comme une calamité mais comme des instants de bonheur à saisir.... effectivement, le temps des plats chauds et réconfortants...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...