dimanche 9 juillet 2006

Villa Pamphili - juillet 1990

Massimo s'engagea en marche arrière dans la Via di San Pancrazio. Il avait repéré une place au bout de la rue, impossible à atteindre avec ces foutus sens interdits qu'ils collaient partout. Le crime avait eu lieu dans un de ces appartements rupins avec terrasse qui donnaient sur les jardins de la Villa Pamphili. Il entra et monta l'escalier de marbre, il faisait frais après la chaleur écrasante de la rue.
L'appartement était immense et blanc, la terrasse ouvrait sur toute l'étendue du parc, bordé de pins parasols aux troncs tordus. Au dehors, la ville était étrangement silencieuse, on entendait parfois une rare voiture passer. Le match allait commencer...
La maîtresse de maison était aussi belle et glacée qu'une page de magazine de mode. Elle semblait calme, sans émotions, seuls ses doigts tremblèrent légèrement en lui tendant une tasse de café.
Le corps avait été emporté un peu plus tôt. Un français, premier secrétaire d'ambassade. Massimo était revenu interroger sa veuve, à chaud.
Au dehors, soudain, une clameur monta immense, de toute la ville, l'Italie avait marqué. Puis le calme retomba, presque inquiétant.
Dans l'appartement, pas de télévision, elle devait sans doute être cachée derrière les portes d'un de ces meubles design. Mais il entendait la ville scander les actions, tout en essayant de se concentrer sur son interrogatoire.
Puis de nouveau la clameur enfla, et monta de toute la ville, encore plus forte cette fois. Décidément, cette femme ne lui apprendrait rien. Il fallait qu'il rentre avant la mi-temps. Et puis Maria l'attendait, elle avait préparé une de ses spécialités Toscanes pour ce soir de match.

Poulet en sauce relevée
  • 1 poulet fermier coupé en morceaux
  • 20g de beurre
  • huile d'olive
  • 60g de carotte
  • 45g de céleri branche
  • 20g d'ail
  • 100g d'oignons
  • 1 dl de vin blanc sec
  • sel, poivre
  • 300g de sauce tomate
  • 1 cs de concentré de tomate
  • 5 dl de bouillon de volaille réduit à 2 dl de fond de volaille
  • 1 pincée de piments rouges concassés
  • 1 branche de romarin
  • 1 branche de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 pincée d'origan
  • pain grillé aillé

Dans une poêle antiadhésive, faites revenir les morceaux de poulet dans 10g de beurre et 1 cs d'huile à feu vif. Oter le gras et réserver. Hachez les carottes, le céleri, l'ail et l'oignon. Ajouter 1 cs d'huile et 10g de beurre et faites revenir le hachis à feu doux, environ 10 minutes. Ajouter le vin et laissez évaporer 1 minute. Salez, poivrez. Ajouter la sauce tomate, le concentré de tomates, le fond de volaille, les piments concassés, les herbes, et attendez l'ébullition. Réduisez la chaleur au minimum. Couvrez. Laissez mijoter environ 3/4 d'heure. Servez ce plat accompagné de tranches de pain grillé aillé que vous disposerez sous les morceaux de poulet et que vous napperez de sauce (personnellement je le sers avec du riz blanc).

Recette tirée de Cuisine Toscane à Villa Gamberaia de Camilla Zalum - Ed. noêsis

39 comments:

béa a dit…

quand une histoire commence ainsi ... on sent que tout peut encore arriver (comme maintenant - il est 21h49) : il va ... il doit se produire quelque chose ...

mamina a dit…

22h03, ce qui m'arrive en te lisant c'est que je suis à ROME... dans ma tête, je me revois à la villa Pamphili;....vivement que je retourne à rome !!!

Papilles et Pupilles a dit…

Quelle belle recette Gracianne et quelle belle écriture !

Gracianne a dit…

Désolée!!
Et Forza Italia!

Dorian a dit…

Comme toujours j'attends déjà la suite ! et pour m'aider à l'attendre je sens que ta recette est parfaite !!! bon j'espère quand même que ça va venir vite !

Choupette a dit…

C'est toujours un plaisir de te lire! Et après on se régale!

zaza a dit…

Contente de te lire ma Gracianne !!!!
Même si ça se passe en Italie !!!!
Je rigooooooooooole !!!!
Jaune, mais je rigole quand même !!!!
Bizousssssssss
La Zaza kaléboul'denf'

katy a dit…

contente de te retrouver! t'absentes pas comme ça :( !!
moi j'aime bien lire, manger, boire du "Gracianne" plus souvent :))

AnneE a dit…

tu nous gates, il y a un parfum que je connais bien qui se dégage de cette recette, un petit air de toscane, une ballade dans la campagne du côté de Firenze, ça me manquait.

lilizen a dit…

UN poulet et des herbes, je suis aux anges! malgré une défaite-foot aigre!
bises Gracie!

Tarzile a dit…

Ma chère, quelle prose. Ravissant. Et merci d'avoir publié cette recette. C'est divin.

Tarzile

Christine a dit…

Hé, hé, ça continue.
Eccellente, cara.

Mimine a dit…

On ne peut pas leur en vouloir longtemps aux italiens avec des recettes pareilles...

saveurs sucrees salees a dit…

Massimo a bien raison de vouloir rentrer chez lui, si sa belle lui a concocté cette sublime recette...
Quel plaisir de déguster tes écrits !

Emilie25 a dit…

Quel délice de te lire Gracianne, et cette recette je le garde et ne manquerais pas de la faire, elle me plait beaucoup.
Merci

astridcmoi a dit…

hum que ce doit être délicieux ce petit poulet avec toutes ses saveurs.

Marmitedecathy a dit…

Quel plaisir de te lire ! et ce poulet ... j'adore !!
PS tu as des spams depuis ton billet au titre légèrement tendancieux ?
Bisous

Diane a dit…

Mi piacce moltissimo!!
Brava!!!

Alora vado a venire ....un de ces dimanches... dans ta campagne ...qui fleure si bon l'Italie!
Merci de ta visite sur mon bog!
Diane

Mijo a dit…

Siena e la cucina toscana mi mancano.

bea at La tartine gourmande a dit…

Aussi bon a manger, aussi beau et bon a lire....

Catherine a dit…

Ce poulet... huuummm! sublime! Cette sauce doit être un régal!

peggy a dit…

quel beau livre! je ne me lasse pas des livres de cuisine... après avoir fait crouler ma bibliothèque en France avec des bouquins que j'ouvre assez rarement finalement (ma bible restant le Grand Larousse de la Cuisine et son cousin, le Larousse des cuisines du monde!) je suis bien partie pour faire la même chose à Rome!!!
bonne journée!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Ce poulet m'a l'air bien bon! J'aime beaucoup la photo...

Marie, Paris a dit…

Je fonds, rien qu'à te lire, et la photo en prime... je craque :)

tatyval71 a dit…

Trés beau récit et trés beau poulet rien que der voir la photo , j'en bâve.

Gracianne a dit…

Oui Béa, tout peut arriver encore, mais quoi?
Mamina, je suis ravie de t’avoir ramenée à Rome, vivement cet automne n’est-ce pas?
Merci Anne, je la fais souvent celle-ci, c’est vraiment très bon.
Dorian, le problème c’est que je me demande où va cette histoire, et s’il y a vraiment une suite. J’ai quelques petits coups de mou en ce moment.
C’est gentil Choupette, je commence à bien l’aimer l’inspecteur Massimo, c’est vraiment un gourmand cet homme là.
Zaza, encore plus si ça se passe en Italie, ils sont champions du monde quand même, ils ont bien le droit à quelques félicitations de notre part non? A ce propos, allez donc lire le coup de colère d’Elvira dans sa Tabacaria, les points de vues hors hexagone ne peuvent pas nous faire de mal: http://tabac.blogspot.com/2006/07/carton-rouge.html
Katy, merci, mais j’ai manqué de temps et d’inspiration ces jours-ci.
AnneE, la campagne Toscane, les tables à l’ombre des tonnelles, le chant incessant des cigales, oui, je comprends que ça te manque, c’est certainement une des plus belles campagnes du monde.
Lili, j’espère que tu as digéré maintenant. Au fait elle est super ton idee de haricomous.
Tarzile, je suis contente que ça te plaise, mais tu aimes tant l’Italie!
Christine, grazie cara.
Mimine, les italiens sont un peuple plein de génie – et de défauts, comme nous tous – et leur cuisine est décidément géniale.
Véro, j’ai l’impression que cette Maria est une excellente cuisinière, comment veux tu qu’il se concentre sur son enquête?
Emilie, merci, tu verras, c’est si simple a faire.
Astrid, tu le sais bien toi qui la pratiques, la cuisine italienne est toujours beaucoup plus subtile qu’il n’y parait.
Cathy, non, ca ne vient pas de mon titre de l’autre jour, ce sont juste des attaques personnelles.
Diane, benvenuta, sono contenta che ti piace.
Mijo, ne sois pas triste, tu y retourneras, c’est un pays où on retourne toujours.
Merci Béa, et bienvenue ici Catherine.
Peggy je vois bien que ce livre te fais de l’oeil, depuis l’autre jour. Il a l’avantage d’être très simple et précis dans les mesures et les temps de cuisson. C’est un de mes livres préférés. Tu devrais nous faire un billet sur tes livres de cuisine en italien.
Salut Rosa, merci, moi j’aime beaucoup tes photos de montagne, si sereines.
Marie, faudrait te décider, tu fonds ou tu craques :)
Tatyval, c’est sympa d’être passée par là, prends en donc un morceau!

Patricia a dit…

Un vent de Toscane souffle sur les blogs en ce moment, c'est bien !

gli scribacchini a dit…

Grazie Cara. Très savoureux, comme toujours. Merci pour le lien à l'excellent billet d'Elvira. Kat

gli scribacchini a dit…

Succulent, comme toujours, les mots comme les mets. Merci aussi pour le lien à l'excellent billet d'Elvira. Kat

omelette a dit…

oui, je prefere manger ton bon plat que regarder le foot!! ca a lair delicieux!

Leelooo a dit…

Une seule bonne raison d'être revenue du soleil : lire tes billets ensoleillés ! Heureusement que tu es là pour adoucir l'atterrissage !

penglobe a dit…

joli texte, recette alléchante et mari qui a un joli coup de zoom...
= bonheur de blog

Alhya a dit…

Oh ma Gracianne, je ne comprends pas, je ne tombe que maintenant sur ce magnifique billet! quel talent! tu écris extrêmement bien,je pensais pour tout dire que c'était un extrait de livre avec lequel tu introduisais cette belle recette... et la Toscane, tu sais déjà ce que j'en pense, alors je conserve précieusement cette nouvelle recette, que je vais très bientôt tester, ça c'est sur!

anne a dit…

très joli billet et bien belle recette!

anne a dit…

très joli billet et bien belle recette!

Colette a dit…

MERCI Gracianne.....TOUT EST BON

penglobe a dit…

bon, mon comm a sauté,
alors je recommence:
style + recette + un homme qui sait se servir d'un zoom = blog bonheur!

Elvira a dit…

On s'y serait cru! La recette est vraiment bien appétissante.

Véro a dit…

A l'autre bout du monde, quel plaisir de lire tes mots qui me catapultent en quelques secondes dans l'hémisphère nord... Tu te spécialises dans le polar gourmand dis-moi... Quant à la recette, elle est parfaite, juste ce qu'on aime dévorer des yeux quand on passe par chez toi... Bises et bonnes vacances!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...